Skip to main content

Full text of "Explication des ouvrages de peinture et dessins, sculpture, architecture et gravure, des artistes vivans"

See other formats


^â^ 






w& 



,/«^^<^^^' 



=, i». *i"«% ?S- i^ ^ ' 



mm'^m:. 




^B^^^Bi^^^. 



:A:i, 



i^^^^^S^ 



^fi^tk 



.'N^i 



^^^^'''^^^^^?5*^^ 



.0>s'' 



#!Si^ 



B^^ 



^««f^^^^. 



,^:r^!>^^?«X 



'>^A«^^Si«S^ 



W^fS 



im- 






ê^mM&ëàMmêi'- 



'iV^'S^.^A^^^. 



-^^v-ysr^A/ 



^ - '^^^^'^^/VV;,:^;.ÎÎ^^^--^^AÏ 









'^^«^««^«i 



^^rnSî^^^ftA 






^^^â^« 



^^^^w 



^ V _ V _ > v*J /^ /?- /^ ■'e. .î:-, -^ -"^ 



''?5»rt<s 



i^^^^'Ê 






P*;sfei.^s^<a 



^^^«2!î^î^% 



AM^&^^lS^: 



Digitized by the Internet Archive 

in 2010 with funding from 

Research Library, The Getty Research Institute 



http://www.archive.org/details/explicationdesou1859soci 



SALON DE 1859, 



EXPLICATION 

DES OUVRAGES 

DE PEINTURE, SCULPTURE, 

GRAVURE, LITHOGRAPHIE 
ET ARCHITECTURE 

DES ARTISTES YIYAiNTS 

EXPOSÉS 

AU PALAIS DES CHAMPS-ELYSÉES 

LE lo AVRIL 1859. 



Prix : 1 Fr. 50 c. 



PARIS 

CMLES DE MOURGIES FRÈRES. SUCCESSEURS DE YL\CHOX 

IMPRIMEURS DES 5ICSÉES IMPÉRIAUX, 

rue J.-J. Rousseau, 8, 
18o9 



A 



tHÊGETTYCENTël 
HBRARY 



REG03IPENSES DEGER:?^EES 

A LÀ SUITE 

DE LEXPOSITION DE 1857, 

Ex\ SÉA^"CE SOLENNELLE. 



[Extrait du Moniteur des 16-17 août 1857.) 



Aujourd'hui a eu lieu , dans un des salons du palais 
de l'Industrie, la distribution des récompenses accor- 
dées aux artistes qui se sont distingués à l'Exposition 
de 1857. 

A deux heures précises , S. Exe. M. Achille Fould , 
Ministre d'État et de la Maison de l'Empereur, a pris 
place au fauteuil, ayant à sa droite M. le comte de 
Nieu-^erkerke , Directeur général des Musées impé- 
riaux, et à sa gauche M. Alphonse Gauthier, secrétaire 
général du ministère de la Maison de l'Empereur; à 
droite de l'estrade se trouvaient MM. les membres du 
jury, composé, on le sait, des quatre premières sections 
de l'Académie des beaux-arts et des membres libres 
de cette Académie; à gauche étaient placés les fonction- 
naires supérieurs du ministère de la Maison de l'Em- 
pereur et du ministère d'État ; un nombreux public 
remplissait le resie du salon, et ou remarquait la 
présence de S. Exe. le maréchal duc de Malakoff, qui 
avait voulu assister à cette solenniîé artistique. 

La séance ayant été déclarée ouverte, S. Exe. ie 



Ministre d'Éiat et de la Maison de TEmpereur a pris la 
parole et s'est exprimé ainsi : 

« Mes.^ieurs, 

«Au début de celte séance, je veux remercier les 
membres de Flnstitut, composant le jury, du zèle et 
du désintéressement dont ils ont fait preuve dans 
l'accomplissement de leur mission. En renonçant aux 
récompenses qu'ils étaient appelés à décerner, ils ont 
fait à l'impartialité un sacrifice que je ne saurais trop 
signaler à l'estime publique et à la reconnaissance 
des artistes. J'ajouterai quelques mots pour constater 
les résultats du concours qui va finir. 

« L'Exposition de 1857 était attendue avec un vif 
intérêt par tous les amis des arts. L'éclat dont l'école 
française avait brillé à l'Exposition universelle et le 
temps laissé aux artistes pour se préparer à une nou- 
velle épreuve faisaient concevoir les plus heureuses 
espérances. Si elles n'ont pas été complètement réali- 
sées , il est permis de dire qu'elles n'ont point été 
trompées. En effet, que l'on considère l'Exposition 
actuelle dans son ensemble ou qu'on la compare aux 
Expositions précédentes, on sera forcé de reconnaître 
que peu d'entre elles ont réuni autant d'ouvrages 
d'un mérite réel, et révélé à la France un aussi grand 
nombre de talents nouveaux. 

« Ces nouveaux talents sont l'espoir de l'avenir. 
Fidèles aux traditions de leurs illuslres maîtres, ils 
^'auront se livrer avec persévérance à ces études sé- 
rieuses sans lesquelles le plus heureux génie reste 
stérile ou s'égare ; ils sauront préférer les jouissances 



IX 

solides et durables de la vraie gloire aux satisfac- 
tions éphémères que donneut de trop faciles succès; 
ils sauront qu'il faut quelquefois résister au goût 
du publie, et que l'art est bien près de se perdre lors- 
que, abandonnant les hautes et pares régions du 
beau et les voies traditionnelles des grands maîtres 
pour suivre les enseignements de la nouvelle école 
du réalisme , il ne cherche plus qu'une imitation 
servile de ce que la nature offre de moins poétique 
et de moins élevé ; ils sauront enfin se préserver des 
dangers que j'ai déjà signalés et contre lesquels je 
ne saurais trop vous prémunir : la présomption de la 
jeunesse qui, pour jouir plus (ôt de son talent, le 
tue dans son germe, et cette déplorable tendance 
à mettre Tari au service de la mode ou des caprices 
du jour. A l'exemple ds ce jeune peinire qui, pour 
accomplir une œuvre digne de la haute distinction 
qu'il vient d'obtenir, est allé s'inspirer sur les lieux 
mômes où notre armée achetait la gloire par de si 
rudes travaux, nos artistes cbei-cheront le succès dans 
les seules conditions où il se trouve : l'étude, l'inspi- 
ration, la foi dans une grande idée, le dévouement 
à un noble but; et alors nul doute que la prochaine 
Exposition ne tienne toutes les promesses que celle-ci 
nous a faites. 

a Ni les encouragements , ni les sujets ne vous 
manqueront. Quelle époque , quel gouvernement a 
jamais fuit autant pour les arts? — Grâce à la vo- 
lonîé féconde de l'Empereur, l'archiieciure trans- 
forme nos cités et fournit incessamment à la sculp- 
ture et à la peinture de nouveaux travaux. La renom- 



mée de nos écoles a fixé sur nos artistes les regards 
de ioutes les rations, et leurs œuvres se répandtni 
dans le monde entier. Tout contribue donc, dans 
celte époque de grandeur et de prospérité, à étendre 
leur domaine, et l'on peut dire que jamais les ar- 
tistes n'ont eu devant les yeux un aussi bel avenir. 

«Pour y [répondre, les sujets ne leur feront pas 
plus défaut que les récompenses. La poésie, la mo- 
rale, la religion, l'histoire, ces sources divines, où 
se sont inspirés les maîtres, ne sont point taries 
pour leurs successeurs, et en aucun temps la France 
n'a fourni plus ample matière au ciseau et au pin- 
ceau de ses artistes. Que de grandes choses, seule- 
ment depuis le commencement du règne! que de 
scènes touchantes ou subhmes! que d'actes d'abné- 
gation et d'héroïsme dans toutes les classes de la na- 
tion, depuis les plus modestes jusqu'à cette région 
supérieure oii le Souverain donne l'exemple de tous 
les dévouements 1 

o Nos artistes sauront se montrer à la hauteur de 
leur tâche : plus elle est grande et belle, plus elle 
exige d'iffoits. Ils ne seront pas seuls dans la lice; 
elle est ouverie à tous les talents. Ils y rencontre- 
ront, comme|i!s ont pu s'en convaincre, des émules 
dignes d'eux dans ces artistes étrangers dont nous 
sommes heureux d'accueillir les œuvres et de récom- 
penser le mérite. C'est pour vous, messieurs, un 
nouveau molif^ de redoubler d'ardeur afin d'assurer 
dans les arts la supiémalie de la France.» 

Api es ce discour?, écouté avecle plus vif intcrêr, 
et suivi d'applai,dissements, S. Exe. le Ministre 



d'Éial et de la Maison de l'Empereur a remis à M. le 
Dicecleur général des Musées impériaux un décret 
rendu, à la date de ce jour, par S. M. l'Empereur, ei 
ayant pour objet des promolions et nominations dans 
l'ordre impérial de la Légion d'honneur 

Ce décret est ainsi conçu : 

Sont promus ou nommés dans l'ordre impérial de 
la Légion dhonneur, savoir : 

Ju gradG d'officier 
M. Winterhalter, peintre. 

Au grade de chevalier: 
MM. Aivasovsky, peintre. 

Comte, peintre. 

Desgoffe, peintre. 

De Dreux, peintre. 

Ma tout, peintre. 

Pils, peintre. 

Ziem, peintre. 

Oudiné, slAtuaire, 

Peiraud, statuaire. 

Dubray, statuaire. 

François, graveur. 

M. le Directeur général des Musées ioipériaux a pris 
ensuite la parole, et il a donné lecture des noms des 
artistes à qui des méuailies, rappels de médailles oa 
mentions honorables ont été décernés par le j-iry. 

A i'apf el.,de son nom, chaque lauréat venait rece- 
voir des mains de S. Exe. le Ministre d'Éiat et d? la 
Maison de TEmpeieur ia mt'daii'.e et un brevet. 



PEINTURE. 

Médaille (Vhormeur. — Yvoii (Adolphe), 

Rappel des médailles de l''* classe, — Bezard, Cibot, Dau- 
bigny, Desgoffe, Fortin, Kuaus. Pichon. 

Médailles de l'« classe. — Baudry, Pils, Bouguereau. 

Rappel des médailles de 2^ classe. — Chavet, Comte, Cour- 
bet, Fromentin, Geffroy, Hédouin, Hillemacher, Lambinet, 
Lazerges, Leleux (Armand), Melin, Montessuy, Petit, Picou, 
Ricbter, Roehn, Steveus (Joseph), Timbal. 

Médailles de 2^ classe, — Boulanger, Breton, de Curzon 
Heilbuth, Lafond, Roux. 

Rappel des médailles de 3^ classe. — Aug. Bonheur, 
M^^« Henr. Browne, Busson, Charpentier, Compte-Calix, 
Desjobert, Devilly, Dubasty, Jobbé Duval, Laurens, Lumi- 
uais, Matout, Monvoisin, Plassan, Rivoulon, Robert. 

Médailles de 3« classe. — Belly, Brendel, de Cock (Xavier), 
Dumas, Fichel, Ginain, Heimeberg, deXnyff, Legras, Ma- 
zeroUe, Rigo, Romagny. 

Mentions honorables. — Audrieu, Axenfeld, Aze, Baumes, 
Bin, Blin, Boniface, Briilouln, Camiuo, Caraud, Castan, 
Chenu, de Cock (César), de Coubertin, Delaroche, Des- 
goffe, Doré;, M™« Doux, JM'^^ Eudes de Guimard , Faver- 
jou, Félon, Feyen-Perriu, Foulongne, Galbrund, Graeb, 
Grenet, M"^ Haillecourt, Hintz, Imer, Kate, Lafage, Le 
man, Marquerie, Merle, Meuron, M""* Paigné, Papeleu, 
Pelletier, Pezous, Renié, M""* Rougemont, Sain, Saitz- 
mann, Schuler, Sellier, Tabar, Ternante, Tinlhoin, Tourny, 
Vienot, 

SCULPTURE. 

Rappel des médailles de l""* classe. — Gruyère, Jîaillet, Ou- 
diné, Perraud. 

Mcduillcs de l'"*' classe, — îlillet. Monlagny, 



Rappel des uicdailies de 2^ classe, — Brion, Cordier, Dau- 
mas, Marcellin, Merley, Scliroder. 

Médailles de 2« classe. — Giabowski, Guitton, Gumery, 
Leharivel-Durocher. 

Rappel des médailles de 3* classe. — Cabucliet, Calmel?, 
Cliabaud, Iselin, Oliva, Travaux. 

Médailles de 3« classe. — Baury, Craok, Deligaud, Jac- 
quemart, Simyan, Thomas. 

Mentions honorables. — Arnaud, Bogino, Bonheur, Cha- 
trousse, Dantzell, Début, Desprey, Fabisch, Falguière, La- 
vigne, Moreau (François-Clément), IN'ogeut, Ponscarme 
Sobre, Truphème, Valette, Varnie r. 

GRAVURE ET LITHOGRAPHIE. 

Rappel des médailles de V^ classe. — François (Alph.), 
Lassalle. 

Médaille de 1" classe. — Blanchard. 

Rappel des médailles de 2*= classe. — Girard, Girardet , 
Mandel, Outkin, Sulmou. 

Médailles de 2^ classe. — Beaugraud, Soulange-Teissier, 

Rappel des médailles de 3^ classe. — Levy, Varin. 

Médailles de Z^ classe. — Aubert, Gusmand, Jacquemot, 
Willmann. 

McnUons honorables. — Allais, Carey, Cornillet, Jazet, 
Lenhert, Péquegnot, M'>^<= Perfelti, Riffaut, Sirouy, Steifen- 
sand, Valerio. 

ARCHITECTURE. 

Rappel des médailles de 1''* classe, — Garnaud. 
Médaille de i^^ classe. — Renaud. 

Rappel des médailles de 2" classe. — Guillaumot (Eugène), 
Guillaumot (Louis). 
Médaille de 2^ classe, — Curte (Louis de), Durand. 



XIV 

Rappel des tnèdalllcs de 3* classe, — Hénard, Lacroix. 
Médailles de 3« classe. — Garaier, Parent, Tiiihe. 
Mcniions honorables. — Douillard, Kellerhoven, Kreick- 
gauer, Sabalier, SauvagcoU 

Des applaudissemenls chaleureux et prolongés 
ifont cessé de saluer les noms des aillstes décorés et 
des lauréats ; et ces lémoignnges unanimes de sym- 
palhie ei d'adhésion donnés aux vainqucuis ont 
prouvé que le Gouvernement et le jury se sont mon- 
trés dans leur choix les Mêles inlerprèles de l'opinion 
publique. 

La séance a été levée à trois heures. 



PJJNISTÈRE DE LA MAISON DE L EMPEREUR. 



DireclioD générale des .Musées Impériaux. 



EXPOSITION PUBLIQUE 

DES 

OtTHAGEg B>E§ AUTISTES VfiV-4:%^T!^ 
POUR L'ANNÉE 1859. 



REGLEMENT. 

CHAPITRE I". 

Du dépôt des ouvrages. 

Art. l«^ — L'exposition des ouvrages des artistes vi- 
vants comprendra les ouvrages de peinture^ dessin, minia- 
ture, gravure, litiiographie, sculpture et gravure en médailles, 
architecture. 

Elle sera ouverte aux productions des artistes français et 
étrangers. 

Art. 2. — Sont admises à l'exposition les œmres de : 

1° Peinture, comprenant les dessins, aquarelles, pastels, 
miniatures, émaux et porcelaines ; 

2° Sculpture et gravure eu médailles ; 

3° Gravure; 

4" Lithographie; 

5° Architecture. 

Art. 3. — Ne pourront cire présentés : 

Les copies, sauf celles qui reproduiraient un oiarago daiîs 
un genre di fièrent, sur émail, 
dessin ; 



Les ouvrages qui ont déjà figuré aux expositions précé- 
dentes, à Paris; 

Les tableaux ou autres objets sans cadre ; 

Les ouvrages d'un artiste décédé, à moins que le décès ne 
remonte pas à plus d'un an avant l'ouverture du Salon ; 

Les ouvrages anonymes ; 

Les sculptures en terre non cuite ; 

Les vitraux peints. 

Art. l\. — Chaque cadre ne pourra contenir plus d'un 
sujet pour la présentation au jury, sauf à les réunir ensuite 
si l'ensemble de l'œuvre l'exige. 

Les peintres miniaturistes pourront seuls grouper plu- 
sieurs de leurs ouvrages dans un même cadre. 

Art. 5. — Les ouvrages ayant des cadres de forme 
ronde ou ovale, ou à pans coupés, devront être présentés 
ajustés sur des planches dorées de forme carrée. 

Art. 6. — Chaque artiste en déposant ou eu faisant dé- 
poser ses œuvres, devra en même temps remettre ou faire 
remettre une notice signée de lui, contenant ses noms et 
prénoms, le lieu de sa naissance, le nom de ses maîtres, la 
mention des récompenses obtenues par lui. 

Ceux qui ne pourront accompagner leurs œuvres devront 
les faire remettre par une personne munie de leur autorisa- 
tion écrite. 

Art. 7. — Les ouvrages devront être présentés, en une 
seule fois, par chaque artiste. 

Art. 8. — Les ouvrages envoyés à l'exposition devront 
être expédiés franc de port au local même où se fera l'expo- 
sition. 

Art. 9. — Chacun des cinq genres d'ouvrages désignés 
à l'art. ''1 devra être inscrit sur une notice séparée. 



Art. 10. — Dès que les ouvrages auront été enregistrés, 
nul ne sera admis à les retoucher. 

Art. 11. — Aucun ouvrage exposé ne pourra être re- 
produit sans une autorisation de l'artiste. 

Art. 12. — Nul objet exposé ne pourra être retiré avant 
la clôture sans une permission spéciale. 

Art. 13. — Un appendice du catalogue sera consacré aux 
ouvrages de peinture et de sculpture, exécutés depuis Tex- 
positioa dernière , dans les monuments pub lies , et qui , par 
la place fixe qu'ils occupent dans la décoration de ces monu- 
ments, ne pourront Ggurer au Salon de 1859. Les artistes, 
eu déposant au bureau du catalogue l'indication de leurs 
travaux de cette nature, devront remettre, à l'appui de 
leurs déclarations, les pièces ofûcielles qui attestent la com- 
mande et la date de la livraison. 

CHAPITRE II. 

Du Jury d' adr.ùsslon. 

Art. l'^^ — Le jury sera composé des quatre premières 
sections de l'Académie des Beaux- Arts, auxquelles seront ad- 
joints MM. les menîbres libres de cette Académie. 

Art. 2. — Chaque œuvre, de quelque nature qu'elle 
soit, sera jugée par tous les membres du jury. 

Art. 3. — Le Directeur général des Musées impériaux 
sera président du jury. 

Art. 4. — Les décisions seront prises à la majorité abso- 
lue des membres présents ; en cas de partage, l'admission 
sera prononcée. 

Art. 5. — Seront reçues sans examen les œuvres des 
membres de l'Institut , celles des artistes décorés pour leurs 
ouvrages, ou ayant obtenu, soit une médaille de 1"^^ classe 



aux Expositions annuelles, soit une médaille de 2^ classe à 
l'exposilion universelle. 

CHAPITRE III. 

Du Jury des récompenses. 

Art. 1®'. — Le jury qui aura prononcé l'admissiou des 
œuvres d'art sera le même qui désignera à S. Exe. le Mi- 
nistre de la Maison de l'Empereur les artistes qui se seront 
rendus dignes de recevoir des récompenses ou des encoura- 
gements. 

Art. 2. — Les récompenses qui pourront être accordées 
sur la proposition du jury consisteront en médailles de : 
1" classe, valeur de. . . . 1,500 fr. 
2e id. .... 500 

3« id. .... 250 

Art. 3. — Les propositions du jury ne pourront dé- 
passer : 

Pour la peinture : 

3 médailles de l""* classe, 
6 médailles de 2« classe, 
12 médailles de 3* classe. 
Pour la sculpture : 

2 médailles de !'« classe, 

A médailles de 2 e classe, 

6 médailles de 3« classe. 

Peur la gravure et la lithographie : 

1 médaille de l"^* classe, 

2 médailles de 2* classe, 
li médailles de 3^ classe, 

Foar l'architecture : 

1 médaille de 1'* classe, 

2 médailles de 2« classe, 

3 médailles de 3* classe. 



Art. 4. — Une médaille d'iionneur de la valeur de 
4,000 fr. pourra être accordée à Tarlisle qui se sera fait re- 
marquer entre tous par un ouvrage d'un mérite éclatant. 

Art. 5. — Les récompenses seront distribuées dans une 
séance solennelle. 

Art. 6. — L'Exposition ouvrira le 15 avril et devra être 
close le 15 juin. 

Les ouvrages devront être déposés du 15 février i;u 
i" mars , à six heures du soir. Passé cette époque, aucune 
œuvre ne sera reçue. 

Le produit des entrées et des autres recettes de l'Exposi- 
tion sera employé à l'acquisition d'œuvres exposées. 

Tous les jours de la semaine, le droit d'entrée à l'Exposi- 
tion sera d'un franc par personne. Les dimanches l'entrée 
sera gratuite. 

Paris, le iil décembre 1858. 

Le Directeur général des Musées Impériaux^ intcnctant 
des Beaux-Arts de la Maison de l'Empereur^ 
Approuvé : C"' de Nielwerkerke, 

Le Ministre d'État et de la Maison de l'Empereur^ 
Achille Fould. 



On lit dans le Monileu/ du 21 mars 1859 : 

Le 27 décembre dernier, le Ministre d'État el de la 
Maison de l'Empereur a approuvé l'organisation d'une 
loterie d'objets d'art acquis parmi ceux qui figureront 
à l'Exposition de celte année, et décidé qu'une com- 
mission serait formée pour désigner les ouvrages qui 
seront achetés, pour fixer les prix , etc. , etc. 

Cette commission vient d'être canstituée; elle est 
composée ainsi qu'il suit : 

S. Esc. le comte de Morny, Président du Corps légis- 
latif, président; 

S. Exe. le duc de Cambacérès, Grand -Maître des 
cérémonies; 

M. Schneider Vice-Président du Corps législatif ; 

M. le marquis de Maison ; 

M. Adolphe Moreau père, secrétaire. 

Le prix du billet est fixé définitivement à 1 fr. 



JURY D'ADMISSION ET DES RÉCOMPENSES 

DE L'EXPOSITION PUBLIQUE 

DES OUVRAGES DES ARTISTES VIVA^TS 

POUR L'ANrsÉE 1859. 



Le chapitre II du règlement porte : 

Art. 1^'. Le Jury sera cojnposé des quatre premières 
sections de L'Académie des Beaux-Arts , auxquelles seront 
adjoints MM, les membres libres de cette Académie, 

ACADÉMIE DES BEAVX-ARTS. 
SECTIOX I'«, 

Peinture, 

MM. Hersem (Louis). 

Lngres (Jean-Auguste-Dominique). 

Vernet (Émile-Jean-Horace), 

Heim (François- Joseph) . 

Abel de Pcjol (Alexandre-Denis). 

Picot (François-Edouard). 

ScHXETZ (Jean-Victor). 

Couder (Louis-Charles-Augusle). 

Brascassat (Jacques-Raimondi). 

CoGMET (Léon). 

Robert-Fleurï (Joseph-Mcolas). 



xxn 

Alaux (Jean). 

Flandrtn (Jean-Hippolyte). 

Delacroix (Ferdinand-Victor-Eugène). 

SECTION II. 

Sculpture, 

MM. Nanteuil (Charles-François Lebceuf). 
Petitot (Messidor-Lebon). 
DuMONT (Augustin-Alexandre). 
DuRET (Francisque- Joseph). 
Lemaike (Philippe-Henri). 
Seurre aîné (Gabriel-Bernard). 
Jaley (Jean-Louis-Nicolas). 
JouFFROY (François). 

SECTI0X III. 

Architecture» 

MM. Le Bas (Louis-Hippolyte). 
Garistie (Augustin-Nicolas). 
Le Sueur (Jean-Bapliste-Cicéron). 
HiTTORFF (Jacques-Ignace). 
Gilbert (Émile-Jacques). 
GisoRS (Alphonse-Henri de). 
Duban (Félix-Jacques). 
Lefuel (Hector-Martin). 

section IV. 
Gravure, 
MM. Forster (François). 

Gatteaux (Jacques-Edouard). 
Henriquel (Louis-Pierre). 
Martinet (Achille). 



Sccrclaire perpétuel : 
Halévï (Jacques-Fromental-Élie). 

Académiciens libres. 

Le comte de Tlrpi.n de Crissé (Lancelot-Tliéodore). 

Le comte de Montalivet (Marthe-Camille Bachasson). 

Le comte de Rambltead (Claude-Philibert Barthelot). 

Caillelx (Alphonse de). 

Le comte Dlchatel (Charles-Marie Tanneguy). 

Le baron Ta YLOR (Isidore-Justin-Séverin). 

Le comte de Nieuwerkep.ke (Alfred-Émilien). 

S. A. L le Prince Napoléox (Joseph-Charles-Paul). 

FoLLD (Achille). 

Chap. II, art. 3. Le Directeur général des Musées impc' 
riaux sera président du jury. 



Le jury d'admission et de récompenses des œuvres d'art 
envoyées à l'Exposition de 1859 a déclaré, dans la première 
séance de ses réunions, e! à l'unanimité, renoncer pour cha- 
cun de ses membres à la médaille d'honneur de la valeur de 
^,000 fr. que le règlement destine à rarlisle qui se sera fait 
remarquer entre tous, dans cette Exposition, par un ouvrage 
d'un mérite éclatant. Eu conséquence, la médaille d'honneur 
est résenée à celui des autres exposants que le jury eu aura 
reconnu le plus digne. 



AVIS. 



L'Exposition sera ouverte tous les jours de la 
semaine, de 10 à 6 he ures. 

Par" exception, l'Exposition n'ouvrira les lundis 
qu'à midi. 



Tous les jours de la semaine le droit d'entrée à 
l'Exposition sera de 1 fr. par personne. 

Le Public sera admis le matin, de 8 à 10 heures, 
moyennant une rétribution de 5 francs. 

Les dimanches l'entrée sera gratuite. 

Le produit des entrées et des autres recettes de 
l'Exposition sera employé à l'acquisition d'œuvres 
exposées. 



DIVISION DE L'EXPOSITION. 



1" Peinture. — Tableaux, Dessins, Aqua- 
relles, Pastels, Miniatures, Émaux, 
Porcelaine. 

S** Sculpture et Gravure en mé- 
dailles. 

3** Gravure. 

4** Lithographie. 

Î Dessins. 
Gravure. 
Lithographie. 

6** (Nivrages exécutés dans les Mo- 
numents publics depuis l'Exposition 
de 1857. 



EXPLICATION 

DES SIGNES ET ABRÉVIATIONS. 



Les (Commandé par ordre de l'Empereur) désignent les 
ouvrages commandés ou acquis par llntendant des 
Beaux-Arls de la Maison de l'Empereur. 

Les (M. de l'Empereur) indiquent les ouvrages apparte- 
nant au domaine de la Couronne et déposés dans les 
musées et châteaux impériaux. 

Les (Appartient à l'État) indiquent les ouvrages commandés 
ou acquis par les différents Ministères. 

Les (M. d'État) indiquent les ouvrages acquis ou commandés 
par le Ministère d'État. 

Les (P. S.) indiquent les ouvrages commandés ou acquis par 
la Préfecture de la Seine. 

Les [Ex.] indiquent les Artistes dont les œuvres, d'après 
l'art. 5 , chap. 2 du Règlement, et la décision spéciale 
prise à la suite de l'Exposition de 1853, ont dû être reçues 
sans examen. 

Les* indiquent que les ouvrages appartiennent aux artistes. 

C ^ : Commandeur de l'ordre impérial de la Légion 
d'honneur. 

O ^ : Officier idem idem. 

^ ; Chevalier idem idem. 

Gr. Méd. d'hon. : Grande Médaille d'honneur, 
Méd. 1'^ cl. : Médaille de première classe, 
Méd. 2« cl. : Médaille de deuxième classe, 
Méd. 3^ cl. : Médaille de troisième classe. 



EXPLICATION 

DES OUVRAGES 

DE PEINTURE, SCULPTURE, GRAVURE 
LITHOGRAPHIE ET ARCHITECTURE 

EXPOSÉS AU PALAIS DES CHAMPS-ELYSÉES 

LE 15 AVRIL 1859. 

■ 'O '-Si ■ 



PEINTURE 



MM. 

ABEL (marius), né à Marseille ( Rouches-du- 
Rhône), élève de M. Léon Cogniet. 

Rue Y ieille-du- Temple, 126. 

1 — Les Saintes-Femmes au Calvaire. 
S — Portrait du père de l'auteur. 

ACCARD (eugène), né à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Abel de Pujol. 

Rue Duperré, 8. 

3 — Les deux sœurs. 

4 — La jeune mère. 



k PEINTURE. 

& — Portrait de M. le curé B. . ., chanoine hono- 
raire de la cathédrale de Montpellier. 

U — Portrait de M.N... 

ACHARD (jEAN-ALExis) né à Voreppe (Isère). 
Rue des Beaux-Arts , 10. 

5" — Un mur de clôlure à Honfleur. 

S — Vue prise à Auvers. 

9 — Chaumière sous des arbres, à Auvers. 
f O — Vue prise aux environs de Lyon. 
fi — Vue prise à Honfleur. 

ACHENBACH (oswald) , né à Dusseldorf (Prusse), 
élève de Andréas Achenbach. 

A Dusseldorf; et à Paris, chez MM. Beforge et 
Carpentier, boulevard Montmartre, 8. 

IS — *Le môle de Naples. 

AIGUIER (auguste) , né à Toulon (Var), élève de 
M. E. Hébert. 

A Marseille , rue Saint-Fer réol, 62 ; et à Parts, 
chez MM. Bellart et Lecomte, rueMénarSy 2. 

13 — •Paysage; Provence. 

t4 ~ ^Coucher du soleil sur la Méditerranée. 

AÏTA DE LA PENUELA ( 11^'^ MÂTHILDE ) , née à 

La Havane (île de Cuba), élève de M. Henry 
Scheffer. 

Bue Pigalle, 11. 

IS — L'Alcibiade moderne. 



PEIXTUllE. S 

AiZELii\ (il""'), née SOPHIE berger , née à IH- 

jon (Côte-d'Or), élève de Devosge et de 
M-"^ Rude. 

Rue de MénUmontanty 20, 

16 — Une captive grecque; pastel. 
'l'ï — Le malin, étude de lête; pastel. 

18 — Coquetterie; pastel. 

ALiG3iY (THÉODORE CARUELLE d' } , né à Chaumc 
(Nièvre), élève de Regnault et de M. Watelet, 

Méd. 2« cl. (Paysage) 1831— Méd. 1-cl. i83T 
— ^ 2 juillet 18^2— [ex]. 

19 — Vue de la sortie de TAar du lac de Brientz, à 
Interlaken (Oterland-Bernois). 

SO — Vue d'une partie de la ville de Capâ 
(royaume de Nuples). 

21 — Vue prise à Myconi (Grèce). 

22 — La Tarentelle, vue prise à l'ancien couveuS 
des capucins d'Amalfi (royaume de Naples). 

(Appartient à M''^ Benoît Fould). 

23 -— Vue prise dans le parc de Morlefontaine. 

24 — Vue prise dans le pure de Morlefontaine. 

23 — Le soir; vue prise des forts de Mariette; (fori^ 
de Fontainebleau.) 

(Appartient à M. le comte Duchâtel). 

26 — Le soleil couchant; vue prise au rocher Ca- 
non (foret de Fontainebleau). 

2^3' — Vue prise aux longs rochers (forêt de Fon- 
tainebleau.) 

(M. d'État). 



6 PEINTURE. 

î88 ~ Souvenir de la campagne de Rome ; dessin au 
fusain. 

29 — Vue du val d'Enfer, au Mont-Dore; dessin 
au fusain. 

ALLAIN (m^^« Pauline), née à Paris, élève de 
MM. Lequesne, Lesourd de Beauregard, 
Chabal-Dussurgey, etdeM^^^ Rosa Bonheur. 

Rue de Lille ^ 37. 

30 — ^Offrande à Flore. 

ALLEMAND (louis-hkctor), né à Lyon (Rhône). 

A Lyon, quai de la Charitéy k; et à Paris, chez 
MM. Deforge et C argentier y boulevard 
Montmartre, 8. 

31 — Environs de Bourg (Ain). 

3!5 — Le chemin des Roches, à Graponne (Rhône). 

ALLONGÉ ( AUGUSTE ) , né à Paris , élève de 
M. Léon Cogniet. 

Rue Pavée-Saint- André, 12. 

33 — Etang de la forêt du Mans (Seine-et-Marne) . 

34 — Chemin creux du Grand Val, à Nanteuil-Iès- 
Meaux; dessin. 

ALOPHE (marie-alexandre) , né à Paris, élève 
de Roqueplan et de Paul Delaroche. 

Méd. 3« cl. (Genre historique, Portraits) 1844 
— Méd. 2« cl. 1847. 
Boulevard des Capucines, 35. 

35 — La prière du malin. 

36 — Portrait de femme. 



-PEINTURE. 7 

AMAURY-DUVAL (eUGÈNE- EMMANUEL^ , né à 

Paris, élève d^ M. Ingres. 
Méd. 2« cl. (Histoire) 1838— Méd l-cl. 1839 
—^ le 1^ mai 18*5 — [ex]. 

Rue Saint-Lazare, oi. 
3'S' — Portroit de M. Alphonse Karr. 

38 — Portrait de M. ..., 

39 — Portrait de de Isl^^ S. . ., 

40 — Portrait de M'"^ E . . . , 
4î — Port! ait de M'^e B..., 

AMCERG (w.), né à Berlin. 
A Berlin, 96, Borotheensirasse ; et à Paris^ chez 
M. J. Kleinfdder, rue Lafayette, 38. 

4S — Tempi passiti. 

AXASTASi (auguste), né à Paris, élève de Paul 
Delaroche et de M. Corot. 

Méd. 2'^ cl. (Paysage) 1848 — Méd. 3- cl. 
(Lithographie) 1852. 

Rue de Navarin, 12. 

43 — *l]n lac en Tyrol (Teghernsée) ; effet du ma- 
tin. 

44 — *Le Waal et la Meuse, près de Dordrecht (Hol- 
lande); soleil coucbant. 

45 — *Moulins près de Dordrecht; soleil dans la 
brume. 

46 — *Canal de Delfl rHollande). 

4'î' — Canal dans rOwertoomra [Hollande). 

48 — Chemin en hiver; elTet de neige au soleil 
couchant. 

49 — ^Gro'jp: de cl^ênes en antomne. 



8 PEINTURE . 

ANDRÉ ( JULES ), né à Paris, élève de 
M. Watelet. 

Méd. 2« cl. (Paysage) 1833. — * juillet 
1853 — [ex]. 

Bue Laval y 17. 

50 — Vue des bords de la Bonnieure, à Puyreaux 

(Gharenle). 
5f — Bords de la Charente, près de Puireaux. 

(Appartient à M. Tliiac.) 

5S — Vue prise aux environsde Dax (Landes); effet 
du soir. 

53 — Marais du Bouscat, près de Bordeaux; effet 
d'orage. 

54 — Vue prise sur les bords de la Midouze, près de 
Tartas (Landes). 

55 — ■ Marais près de Bordeaux; effet du matin. 

56 — Vue prise aux environs de Coulras (Gi- 
ronde) . 

S^ — Une cabane de pêcheur dans les marais des 
bords de la Gironde. 

{Voir aux ouvrages exécutés dans les Monuments publics,) 

ANKER (albert), né à Anel (canton de Berne, 
Suisse), élève de M. Gleyre. 

Rue Notre-Daine-des-ChampSy 53. 

58 — Une école de village dans la forêl Noire. 

59 — La fille de l'hôtesse. 

Trois jeunes gens passent le Rhin et entrent dans une 
hôtellerie : -"^' 

— Dame hôtesse, avez-vous bon vin et bonne bière ? et 
votre belle enfant, où est-elle donc? 

— Mon vin est bon, ma bière est fraîche, mais mon en» 
fant, hélas ! est dans son cercueil. 



PEIKTURE. B 

Quand ils entrèrent dans la chambre ils la trouyèrect 
couchée dans son cercueil. 

Le premier souleva le voile qui couvrait le visage et la 
contemplant avec tristesse : 

— Si tu vivais encore, belle jeune fllle, comme je t'au- 
rais aimée ! 

Le second remit le voile sur le visage, et se détournaaT. 
et pleurant : 

Pourquoi déjà morte ? Je l'aimais tant. 

Le troisième, à son tour, releva le voile, et déposant xm 
baiser sur ses lèvres pâles : 

Je t'ai toujours aimée, je t'aime encore, je t'aimerai 
éternellement. 

[Ballade de Uhland. 

axtheaume(michel-xâvier), né à Paris élève 
de M. Gréont. 

Rue des Marais -Saint-Martin, 82. 

60 — Porirail d'enfant; porcelaine. 

ANTIG\A (jean-pierre-alexa^drk), né à Or- 
léans (Loiret), élève de Paul Delaroche, 

Méd. 3« cl. (Histoire) 18i7 et 1855 —Méd, 
2« cl. 18i8 — Méd. 1- cl. 1851 — [£x]. 

Quai Bourbon, 21 [ile Saint-Louis), 

61 — *Scène de guerre civile. 

6S — -^^Baigneuses effrayées par une couleuvre. 

63 — *La descente. 

64 — *Le sommeil de midi. 

ANTIQ (cHARLKs), né à Paris. 
Rue d'Enfer, 125. 
63 — Paysage. 

1* 



10 PEIXTURE . 

APOIL (chaules- Alexis), né à Mantes (Seine- 
et-Oise), élève de M. Eugène Deyéria. 

A Sèvres {Seine-et-Oisej, avenue de Bellevuet 7. 

66 — Pêcheurs de Saint-Cloud; effet du malin. 



APOIL (m'"^ estelle-suzatsne), née béranger, 
née à Sèvres, élève de M. Béranger, son 
père. 

Méd. 3« cl. (Fleurs et Fruits) 1846 — Méd. 
2«cl. J848. 

A Sèvres [Seine-et-Oise)j avenue deBellevue,7, 

e'îf — L'Enlèvement de Déjanire, d'après Guido Reûi ; 
émail grisaille. 



APPIAN (adolphe), né à Lyon (Rhône), élève 
de MM. Corot et Daubigny. 

A Lyon, rue des Prêtres, 12; et à Paris, chez 
M. Gowpit, rue Chaptal, 9. 

68 —Marais de Bourbouillon (Isère). 

69 — Un chemin à Crémieux à la fin de novembre; 
dessin au fusain. 

>yO — Une écluse à Optevoz (Isère); dessin au fu- 
sain. 

71 — Roule de Moral aux environs de Crémieux; 
dessin au fusain. 

^2 — Retour du marché aux environs de Morestel; 
dessin au fusain. 



PEÎXTlTvE. 11 

\RCHEX.\ULT (françois-théodore}, élève de 
M. Abel de Piijol. 

Rtue des Acacias y 60 {barrière du Roule), 

^3 — Trois niinialures; même numéro: 

1° Portrait posthume de M. V. . . 

2° Les enfants de M. D. . . 

3" Portrait de M'^e la princesse G. . . et de sa fille. 

ARMAND-DLMARiiSQ (chAPLES-EDOOAEd), né à 

Paris, élève de M. Couture. 
Rue Laval f 33. 

'5' 4 — Mort du général Bizot. 

Le 11 avril 1855, dans l'après-midi, le général Niel , 
aide de camp de l'Empereur, et le général Bizot, com- 
mandant le génie de l'armée , gagnaient, en suivant les 
tranchées inachevées, un point d'où Ton pouvait recon- 
naître les embuscades russes et le terrain sur lequel on 
devait cheminer pendant la nuit. En passant devant une 
brèche faite au parapet de la tranchée par les boulets de 
la place, le général Bizot est blessé mortellement par une 
balle qui le frappe à la tête. Le chef de bataillon du gé- 
nie Boissonnet et le capitaine Petit lui portent secours 
avec quelques soldats qu'ib appellent à leur aide. 

« Déjà vingt-trois officiers du génie, ûii le Jouv7wl du 
« siège de Sébastopol, avaient été atteints par le feu de 
<( l'ennemi et onze avaient succombé, lorsque le général 
« Bizot termina glorieusement une vie exemplaire qui 
« avait été toute consacrée au service de son pajs. n 

ARMAL (m^^*^ lodise) , élève de Théodore 
Richard. 

A Toulouse, chez M. Richard, rue Boulbonne, 
il h is; et à Paris y chez M. Binant, rue de 
Cléry, o et 7. 

^o — Fruits aaulonrtiio. 



12 PEINTURE. 

AUBERT (ernest-jean), né à Paris, élève de 
Paul Delaroche et de M. Ach. Martinet. 

Premier Grand prix de Rome ( Gravure ) 
1844 — Méd. 3^ cl. (Lithographie) 1857. 

'S'6 -— Rêverie. 

AUBIN (gustave) , né à Paris, élève de M. Léon 
Cogniet. 

Rue de l'Oratoire [Champs-Elysées) ^ 13. 

•j^ _ Portrait de M'"^ de B. . .; pastel. 
'S'8 — Portrait de M. de G. . .; pastel. 
'5'9 — Portrait de M^^^ A. . .; pastel. 

Feu AUBRY-LECOMTE ( HYACINTHE-LODIS-VIC- 

TOR-jEAN-BAPTisTE } , ué à Nicc ( Alpes- 
Maritimes), élève de Girodet-Trioson. 

Méd. '2' cl. (Lithographie) 1824 — Méd. 
1- cl. 1831 — ^ 1849 — [ex], 

Mme veuve Aubry-Lecomte, rue des Saints- 
Pères y 5. 

80 — L'Assomption delà Vierge, d'après "une es- 
quisse de Prud'hon; dessin. 

81 — Le naufrage de Virginie, d'après Prud'hon ; 
dessin. 

8S — Le printemps, d'après Girodet-Trioson* des- 
sin. 

83 — La canicule, d'après Girodet-Trioson; dessin. 

84i —Vue de la forêt de Compiègne, paysage; des- 
sin. 

85 — Portrait de M"^ e. A. L. . .; dessin. 

86 — Portrait de l'auteur (1837) -, dessin. 



PEIXTLPiE. 13 

AUGUIN (locis-augustin), né à Rochefort (Cha- 
rente-Inférieure), élève de M. Jules Coignet. 

A Rochefort , au Musée ; et à Paris , chez 
MM, Deforge et Carj)entier , boulevard 
Montmartre , 8. 

H^ — Rives de la Charenle, près de Saintes. 

AUTEROCHE (àlfred-eloi), né à Paris, élève de 
MM. Léon Cogniet et Brascassat, 

Rue des Rosiers-au-Marais, 2. 

88 — Gibier : une journée de chasse. 

AXEXFELD (henry), né à Odessa (Russie), élève 
de M. Léon Cogniet. 

Rue des Reaux-Arts, 3 bis. 

89 — Portrait de M'^e B. . . ; pastel. 

90 — Portrait de M"« S. . . ; pastel. 

91 — Portrait de M'^^^ P. . .; pastel. 
93 — Portrait de M. P. . .; pastel. 

93 — La sœur de Rembrandt, d'après Rembrandt; 
dessin. 

AZE (adolphe), né à Paris, élève de M. Robert- 

Fleury, 

Méd. 3^ cl. (Genre historique) 1851. 
Cité Gaillard. 1. 

94 — Côme P"" de Médicis tuant son fils. 

Don Gardas, fils de Côme I", avait tué son frère par 
jalousie. ,, Le coupable, encouragé par sa mère, est entré 



14 PEINTURE . 

pour demandei* pardon, mais Côme inexorable le repousse, 
et tirant un poignard en frappe son fils.... «Je ne veux 
pas, dit-il, de Caïn dans ma famille. » La mère voit bril- 
ler la lame, s'élance vers Côme, mais à moitié du chemin 
elle reçoit dans ses bras son fils blessé à mort, qui se rele- 
vait en criant : « Ma mère 1 Ma mère 1 

(Histoire des Médicis, par A. DuMAS.) 

05 — Ribera montrant à deux alchimistes espagnols 
comment il fait de l'or. 

(Appartient à la société des amis des arts de Paris). 

BAADER (louis-maria) , né à Lannion (Côtes- 
du-Nord), élève de M. Yyoh et de l'École des 
Beaux-Arts. 

Rue du Regard, 10. 

96 — En pays conquis. 

BACHELiN (lUGnsTE), né à Neuchâtel (Suisse) , 
élève de M. Couture. 

Rue Frochoty 1. 
9^ — Automne. 

BAïLLY (léon), né à Saint-Omer [Pas-de-Calais], 
é!ève de M. Léon Cogniet. 

Rue de Chabrol, 16. 

OS — Supplice de Dolet (1546). 

a Mais à Tendroit où la rue se resserrait eu tournant 
« vers la place Maubert, la foule force le cortège à raleu- 
« tir sa marche. Alors, par un commun effort, plusieurs 
K écoliers désunissent subitement l'enceinte formée par 
c les soldats et se précipitent auprès du chariot, « Adieu 
u Dolet, » crie Opprimus, en s'élançant sur les rayons de 
a la roue, et s'élevant jusqu'à lui. Dolet lui serre la main 
c avec effusion. « Ne pleure donc pas, enfant, » lui dit- 
ft il ; a vois comme je suis tranquille : il est beau de mou- 



PEIXTliRE 15 

« rir pour une belle cause , et c'est un bonheur que 
(( l'homme doit envier. » Il n'en dît pas plus ; un soldat 
« arrache violcnmieut Opprimus, et le jette à terre, o 
(Fabre d'Ollivet ; un Médecin d autrefois,) 

BALFOURIER (adolphe-paul-émile), né à Mont- 
morency (Seine-et-Oise), élève de M. Charles 
Rémond. 

Méd. 3«cl. (Paysage) 1844— Méd.â^cl. 1846. 

Rue Frochot, 8. 

99 — Lavoir à Sainte- Eulalie (Var). 

100 — Ruines à Yères (Var). 

101 — Rade de Yères (Var). 
lOS — Vue prise à Yères (Var). 

BALLEROY ( ALBERT, de), né à Lonné (Orne), 

élève de M. Schmitz. 
Rue de la YUh-VEvêque, 31 

103 — Hallali de sanglier; équipage de M. le ba- 
ron de Poilly. 

104 — Le renard et les raisiQS. 
lOo — Renard à l'affût. 
i06 — Le départ. 

f 0"^^ — Nature morte. 

BALTHASAR ( CASIMIR-VICTOR-ALEXANDRE DE), 

né à Hayange ( Moselle ) , élève de Paul 
Delaroche. 
Méd. 3^ cl. (Histoire) 1837— Mél. 2« cl. 1838 
— Méd. 1-cl. 1840— [ex]. 

Rue Louis-le-Grand, 31. 

108 — *Au bord de la fontaine. 
t09 - Portrait de M""^ de M. . . 



16 PElXTir.E. 

BALZE (raymond) né à Rome, de parents fran- 
çais, élève de M. Ingres. 

Rue du Jardinet y 8. 

IIO — Apothéose de saint Louis. La Piété, la Jus- 
lice et une Gloire d'anges raccompagnent, 

(M. d^État.) 

ill — Le Crucifiement; carton de verrière. 
11» — La Résurrection; carton de verrière. 

113 — Le Christ montrant ses plaies; carton de 
verrière. 

114 — La Mère du Sauveur; carton de verrière. 

115 — Le mariage de la sainte Vierge; carlon de 
verrière. 

116 — Moïse recevant les Tables de la Loi; carlon 

de verrière. 

Ces cartons font partie d'une suite de A3 compositions 
exécutées sur verre, dans le midi de la France, par M, Mau- 
vernay de Saint-Galmier. 

1 l*î' — Un trait de l'enfance d'Annibal Carrache. 

(Appartient à M. Damas Hinard, secrétaire des 
commandements de S, M. rimpératrice.) 



BAR (piERRE-ALEXANDRE de) , né à Montrcuil- 

sur-Mer (Pas-de-Calais), élève de M. Alexis 
de Fontenay. 

A BatignolleSf avenue de Saint-Ouen, 39. 

118 — Vue des pyramides de Giseh (Egypte). 

119 — Une vue du Caire [Egypte). 

120 — Intérieur de forêt. 

1 S 1 — Côtes de Sardaigne ; vue prise dans le détroit 
deBonifacio. 



PElMLliE. 17 

BARBIER (nicolas-alexandre), né à Paris. 

Méd. S'' cl. (Genre) 1839— Méd. 2- cl. 1842— 
^ 22 décembre 18i2 — [ex]. 

A Sceaux [Seine) ; et à Paris f rue Matignonyi2, 

125 — Vue prise sur le canal de Bourgogne, aux 
environs de Tonnerre (Yonne). 

123 — Environs de Sceaux (Seine) ; étude d'après 
nature. 

124 — Maison de garde sur le chemin de Sceaux à 
Chàtenay (Seine) . 

125 — Une sablière près de Chàtenay (Seine). 

BARCLAY (William) , né à Londres , élève de 
Saint. 

Rue Matignon, 19. 

126 — Deux miniatures; même numéro: 
Portrait en pied de M""^ de P. , , 

Portrait de M. B. . . 

BARD ( JEAN-AUGUSTE ) , né à Parls , élève de 
Paul Delaroche et de M. Ingres. 

Méd. 3* cl. (Genre historique) 1841. 
Rue Joubertj 30. 

tZ^ — Prière à la Madone. 

128 — La prière. 

129 — Scène d'intérieur à San Germano (royaume 
deNaples). 

130 — Viia Maria] souvenir de Rome. 



Î8 PEIlVrURE. 

BARET DU COUDERT (m""^ MARIE-JOSÉPHINe) , 

née à Chartres (Eure-et-Loir), élève de 
M^^^ Durieu. 

Rue Notre- Dame-de-Lorettej 49. 

131 — Trois miniatures; même numéro : 

L'Amour et Psyché, d'après Gérard. 

Portrait du président Richardot et de son fils, d'après 
Van Dyck. 

Portrait de M. S. S. . . , avocat. 

BARON (DOMINIQUE), ué à Toulouse (Haute- 
Garonne). 

Rue Basse-du -Rempart , 14. 

13S — La vallée de Trebas (Tarn). 

133 — Les bords de la Save (Gers). 

BARON (henri) , né à Besançon (Doubs), élève 
de M. Gigoux. 
Méd. 3« cl. (Genre) 1847 et 1855 — Méd. 
2« cl. 1848. 

Rue d'Enfer y 55. 

134 — Entrée d'un cabaret vénitien où les maîtres 
peintres allaient fêler leur patron saint Luc. 

135 — Arlequin et Pierrot; aquarelle. 
Médaillon d'un éventail peint en collaboration avec 

MM. Hamon, Français, E. Laini et Vidal, avec ornements 
de M. Moreau. 

BARON (paul), né à Givry ( Saône- tt~Loire), 
élève de l'Ecole des beaux-arts de Lyon. 

Rue du Dragon, 40. 

136 — Le parasol. 
13V — Porlrais de femme. 



rEÎXTLRE. 49 

BARON (Stéphane) , né à Lyon (Rhône) , élève 
de M. Léon Cogniet. 

Rue de VOuest, 36. 

138 — RoUa. 

c RoUa considérait d'un œil mélancolique la belle Ma- 
(i rion dormant dans son gi-and lit. . . a 

{RoUa. Alfred de Musset.) 

139 — Une matinée chez la belle Cordière. 
Louise Labbé, plus connue sous le nom de la belle Cor- 

ditre, vivait à Lyon au milieu du xvi= siècle; sa maison 
était le rendez-vous des savants et des poètes de son temps. 

140 — Gardeuse de chèvre?. 

1 4 1 — Halte de zouaves dans les gorges de la Tcher- 
naïa. 

BARRET (cRBAix), né à Saint-André-da-Bois 
(Gironde), élève de Léo Drouyn. 

Rue tV HauteviUe , 55. 

142 — Moulin des Corbeaux, à Saint-Maurice, 
près de Charenton. 

BARRiAS (FÉLIX- Joseph), né à Paris, élève de 
M. Léon Cogniet. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 184i 

— Méd. 3« cl. 1847 — Méd. 2^ cl. 1855 

— Méd. 1-cl. 1851— [ex]. 

Rue à' Amsterdam y 71. 

143 — Débarquement de l'armée française à Old- 
Porl (Crimée), le 14 septembre 1834. 

A huit heures trente minutes, le pa\'illon français flotte 
sur la terre de Crimée, placé par les maiîis du général 
Canrobert. — Presque aussitôt on voit se dresser les gui- 



20 PEINTURE . 

dons indicateurs sur les emphcements où doÎTent se for- 
mer les trois divisions, rouges pour la l'"^, blancs pour la 
2% bleus pour la 3*". Comme répondant à ce signal, les 
chalands, les chaloupes, les canols-tambours, les canots 
ordinaires remplis de soldats couvrent la mer et s'avancent 
vers la plage. — Toutes les troupes arrivent en masse et 
se forment aux cris de vive l'empereur... A dix heures les 
troupes anglaises avaient également pris terre. — A deux 
heures le maréchal Saint-Arnaud accompagné de son étal- 
major quitte le vaisseau-amiral et descend sur la plage. Il 
monte aussitôt à cheval. A la vue du commandant en chef, 
les hourras éclatent de toutes parts, les képis des officiers, 
les armes des soldats s'agitent en l'air, le visage du maré- 
chal rayonne, ses yeux s'humectent de larmes, il salue le 
drapeau de la France, il remercie Dieu. 

(Histoire de i Expédition de Crimée, par 
M. le baron de Bazancourt.) 

1 44 — Portrait de M. le comte Félix de B. . . 
i45 — Porlrait de M'"^ B. . . 

146 — Portrait de M'»^ G. B. . . 

147 — Neuf dessins; même numéro. 

Sujets pour le Virgile publié par M. Firmin Didot. 

BARRIAT (cHABLEs), né à Paris, élève de 

MM. Séchan, Diélerle et Despléchin. 
A Passy [Seine] ^ rue Franklin y 3. 

148 — Laveuse bretonne à Plestein [Gôles-du- 
Nord). 

BARRY (franc ois-pierre), né à Marseille (Bou- 
ches-du-Rhône). 

Méd. S'' cl. (Marine) 1840- Méd.2^cl. 1843. 

Rue des Martyrs, 27. 

44» — *Rade de Cherbourg. 

L'Empereur Napoléon III recevant la reine d'Angle- 



PEIOTTJRE. 21 

terre à bord du vaisseau la Bretagne^ le 5 août 1857, à 

7 heures du soir. 
t50 — •♦'Sou venir des environs de Bordeaux. 
151 — ^Sauvetage d'un navire échoué. 

BARRY (GUSTAVE -Edward), né à Avesnes-sur- 
Helpe (Nord). 

Chez M, Lazergesy rue Mazarine, 28. 

15S — Portrait de M"^« H. ..; dessin. 

153 — Portrait du fils de M. T...; dessin. 

BARSAC (m^"^ marie), née à Paris. 
Impasse Conti, 2, 

154 — *La marchande de cerises. 

BASSET (lodis) , né à Naples (Deux-Siciles) , élève 
de Bouchot. 

Rue Notre-Dame-' des-ChampSj 49. 

1 55 — Cour de la maison M. . . , à Albano (États-Ro- 
mains] . 

BATT AILLE (eugène), néàGranviUe (Manche), 
élève de M. Léon Cosniet. 



'O' 



Au palais de Versailles. 



156 — Apparition de N. S. Jésus-Christ à ses dis- 
ciple? 

« Sur le soir du même jour , qui était le premier de ia 
semaine, les portes du lieu où les disciples étaient as- 
et semblés étant fermées de peur des Juifs, Jésus vint et se 
a tint au milieu d'eux et leur dit : La paix soit avec vous, 
« Et lorsqu'il eut ainsi parlé, il leur montra ses mains et 
« son côté... Après ces mots, il souffla sur eux et leur dit : 
« Recevez le Saint-Esprit. » 

Evangile selon Saixt-Jeax, chap. xx.) 
(M. d'État.) 



22 PEÏÏO'URE 

BATTANCHON(Ei>MOND),néàFronsac(GiroDcle)9 
élève de M. Gleyre. 

Rue Laval, 23. 

tSV — Hébé. 

1 58 — Mort d'une jeune fiancée. 

BAUD (jEAN-MARc), né à Genève (Suisse), élève 

de M. B^. Menn. 
Rue de La Rochefoucauld, 64. 

159 — Agar, d'après le Dominiquin ; émail. 

160 — Vénus, d'après M. G. Gleyre; émail. 

(Appartient à la manufacture impériale de Sèvres) . 

161 — Portrait d'enfant; émail. 

BAUDIT (amédée), né à Lyon (Rhône), élève de 
M. Diday. 

Rue de la Tour-d' Auvergne, 36. 
16S — *Pàlurages en Bretagne (Morbihan). 

163 — *Le viatique en Bretagne (Morbihan). 

1 64 — Les prés. 

BAUDRY (paul-jacques-aimé), né à Napoléon- 
Vendée, élève de DroUing et de M. Sartoris. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1850 
— Méd. 1- cl. 1857 — [ex]. 

Rue des Beaux-Arts, 8. 

165 — La Madeleine péniîente. 

166 — La toilette de Vénus. 

16V — Portrait de M. le baron Jard-Panvillier. 

168 — Portrait de M. de Vilgruy. 

169 — Guillemette; étude. 

169 bis. — Portrait de M"^<^ de L. B. . . 



PEINTURE. 23 

BAUMES (iMÉDÉE-MARiE-Louis) , né à PaHs^ 
élève de Paul Delaroche. 

Rue Rochechouarty 74. 
lîO — Le denier de la veuve. 

(M. d'État.) 
IMl — Marguerite. 

Quand l'aube "allait paraître, 
En te cueillant ces fleurs, 
J'arrosai de mes pleurs 
Les pots de ma fenêtre. 

{Le Faust de Goethe.) 
1T2 — Rosa. 

{Le Tonnelier de Nurembergj deUoTF^SAyy,) 

t'S'S — L'inspiration; élude. 

(ApparUent au D' H. Roger.) 

BAVOUX (charles-jules-nestor), né à Lac-oii- 
Villers (Doubs) , élève de M. Picot. 

A Besançon {Douhs)^ rue Neuve, 21. 

l^Jk — ^Fontaine d'argent à Besançon. 

l'îo — ^Nature morte : pommes et choux-fleurs. 

BATARD (émile-antoine), né àLa Ferté-sous- 
Jouarre (Seine-et-Marne), élève de M . Léon 
Cogniet. 

Rue Neuve-des-Capucines, 22. 

IIG — Chevaux; étude. 

BAZIN (eugène), né à Rennes (Ilie-et- Vilaine), 
Rue du Fauhourg-Saint-Martin, 167. 
1 Vî — Saragosse, le 21 février 1809; gouache. 



24 PEINTURE. 

BEAUCÉ (jean-àdolphe), né à Paris, élève de 
M. Ch. Bazin. 

Chemin de ronde de la barrière de Clichy, 7. 

1*:'8 — *Corabat de Kanghil (29 septembre 1853J. 

L'ordre est donné de monter à cheval sans sonneries. 
En un instant trois régiments de cavalerie sont en bataille 
derrière un pli du terrain. Le 4- hussards est en tête, ap- 
puyé à distance par le 6« et le 7^ dragons. Après une course 
très rapide, le 4* hussards arrive en vue de l'ennemi, 
qu'il trouve ainsi disposé. 

Six escadrons formaient la ligne principale couverte sur 
son flanc gauche par deux autres escadrons adossés à un 
village. En arrière huit pièces de canon protègent la ligne 
contre toute attaque sur la gauche et sur le centre. 

En avant! s'est écrié le général Esterhazy, auquel le 
général d'Allonville a donné Tordre d'attaquer. 

Les hussards, serrés les uns contre les autres et pen- 
chés sur leurs chevaux, dévorent l'espace. Les cavaliers 
russes, surpris par cette subite attaque, attendent de pied 
ferme sur la pente de Kanghil le choc qui les menace, et 
l'artillerie, démasquée par un des escadrons, lance une 
déchai-ge à mitraille sur la colonne d'attaque ; la ligne 
russe fait feu et croise la lance, attendant pour s'ébranler 
que l'artillerie ait jeté le désordre dans nos rangs. 
Mais le capitaine Lenormand, à la tête du l*' escadron, 
se précipite avec un élan terrible sur les canons qu'aborde 
avec la même énergie le capitaine Galibert guidant le 
2^ escadron, tandis que les deux autres, commandés par 
les capitaines d'Anglars et Charmeux, chargent la ligne 
ennemie qu'ils culbutent. 

Les escadrons russes sont troués de toutes parts; les 
artilleurs sont sabrés sur leurs pièces, dont six tombent en 
notre pouvoir. Enfin les cavaliers russes tournent bride et 
nous abandonnent le terrain. 

{Histoire de L'Expédilion de Crirnée , 
par M. le baron de Baza.xcourt.) 

179 — Le général Canrobert reconnaissant les tra- 
vaux des Russes devant Sébastopol (campagne de 
Crimée). 

(Appartient à M, Gallals.) 



PEIXTlTtE. 25 

180 — *La maison du Cheick, à Garla [province de 
Conslaniine). 

181 ^ *La terrasse, à Khronga-Sidi-Nadji [province 
de Constantine) . 

BEAUME (joseph), né à Marseille (Bouches-du- 
Rhône), élève de Gros. 

Méd. 2^ cl. (Genre historique] 1824 — Méd. 
1" cl. 1827 — # 1" mai 1836 — [ex]. 

J^we d'Enghierif 12. 
IStî — *La saison des fleurs. 

183 — *Rêve d'automne. 

Ainsi qu'un essaim d'abeilles, la troupe joyeuse des 
Amours errait sous l'épaisse feuillée ; les uns, suspendus 
aux branches dépouillées des vieux chênes, se laissaient 
balancer par le vent; d'autres se miraient dans le^^cristal 

des eaux 

(Ballade allemande,) 

184 — *Une famille italienne. 
18o — Le bonheur de l'avare. 
186 — La lessive. 

BEAUMOXT (auguste), né à Vire (Calvados), 
élève de M. Dubuffe. 

A Avranches [Manche); et à Paris, chez M. Ro- 
court, rue du Grand-Chantier^ 2. 

18'î' — Portrait d'une petite fille avec son chien. 

BECQ DE FOUQUIÈRES {m""^ louise-marie), née 
DE DREUX, née à Paris. 

Rue d' Anjou- Saint-Eonoré, 19. 

188 — La prière. 

189 — Portrait de Mme la baronne A. E. , . 



26 PEINTURE. 

BEDIÉ (m"^), née PIERRETTE FÀVRE, néc à 

Ghallex(Ain). 

Rue du Château-des-F leurs {Champs-Ely- 
sées), 2. 

f90 — Trois miniatures; même numéro: 
Portrait de M. F. E. . . 
Portrait de M. G. M. . . 
Portrait de ivr^^ W. de L. . . 

BEGAS (oscar), né à Berlin. 

A Berlin; et à Paris, chez M, Kleinfelder, rue 
La Fayette, 38. 

191 -— Porlrait de M. S. . ., statuaire. 

BEHMER (herbiann), né àMerzien (duché d'An- 
halt), élève de MM. Couture et Damour. 

Impasse Pigalle, 1. 

19S — Intérieur de campagne. 

193 — Porlrait d'un chien. 

194 — Portrait de M°^^ D. . .; dessin. 

195 — Portrait de M"'^ P. de St-G. ..; dessin. 

196 — Portrait de M"« Marie B. ..; dessin. 

BELDAME (juLEs), né à SenUs (Oise). 

A Beauvais, rue des Jacobins, il; et à Paris, 
chez MM. De forge et Carpentier, boulevard 
Montmartre, 8. 

19^ — ^Fontaine Penthemont, près do Beauvais; 
dessin au fusain. 

198 — *Un po^/im5 en Picardie ; dessin au fusain. 



rEIXTLPiE. 27 

BELLANGÉ ( joskph-louis-hippoltte) , né à 

Paris, élève de Gros. 

Méd. 2« cl. (Genre historique) 182/i. et 1855 
— ^ le 1" mai 1834 — [ex]. -s 

Rue de Douaiy 35. 

199. — *Le salut d'adieu; scène de tranchée devant 

Sébastopol [Guerre de Crimée). 
SOO — "^-L'oÊQcier en permission. 

Un officier, revenu de Crimée , vient passer quelques 
jours clans sa famille , qui est allé à sa rencontre ; cos- 
tumes (le Basse-Xormandie. 

sot — L'inventaire d'une casemate russe après la 
prise de Malakofï (campagne de Crimée). 

(Appartient à M. le Cb. Van Havre.) 

SOS — ^Épisode de la prise de Malakofï (campagne 
de Grimée). 

505 — Une halte. 

(Appartient à M. Chauffert.) 

BELLEL (jean-josefh), né à Paris, élève de 
M. Justin Ouvrié. 

Méd. 1'^ cl. (Dessin) 1848 — [ex]. 

Rue du Faubourg-Montmartre j 42. 

S04 — Nezia d'Ouargla à la recherche d'un campe- 
ment (Saarah algérien). 

SOo — Paysage aux environs de Tauves (.Au- 
vergne). 

506 — Vue prise à Boispréau. 

(Appartient à Mme Ed. Rodrigue.) 
SO'S' — Paysage et ruines. 

(Appartient à M. Leblanc.) 



28 • PEINTURE. 

SOS — Oasis du Saarah, souvenir de Tolga; dessin 
au fusain. 

»09 — La halte, souvenir d'Afrique; dessin au 
fusain. 

SIO — Trois dessins au fusain, projet de de'co- 
ralion. 

BELLET DU POISAT (pierre-alfred) , né à 

Bourgoin ( Isère ) , élève de Drolling et de 
M. H. Flandrin. 
A Lyon {Rhône) ^ place Bellecour, 13; et à Pa- 
ris, chez MM. Deforge et Caryentiery bou- 
levard Montmartre f 8. 
SU — Les trois bohémiens. 

[Ballade de Lenan,) 

SIS — Entrée des Hussites au concile de Bâle. 

BELLION (gabriel), né à Marseille (Bouches - 
du-Rhône) . 

A Saint- André {banlieue de Marseille); et à Pa- 
ris^ chez M. Charles Durand, rue du Rocher, 
45. 

51 3 — Soleil couchant sur la Méditerranée. 

51 4 — Pêcheurs des environs de Marseille raccom- 
nnodant leurs filets; effet du malin. 

BELLY (léon], né à Saint-Omer (Pas-de-Ca- 
lais), élève de M. Troyon. 
Méd. 3« cl. (Paysage) 1857. 
Quai Malaquais, 21. 

51 5 — Le Nil, soleil couchant (Egypte). 
Si 6 — Barques du Nil. 

St'î' — Plaine do Djiseh, soleil couchant (Egypte.) 
SIS — Une digue au bord du Nil. 



PEINTURE. 29 

BÉXARD (auguste-Sébastien), né à Paris, élève 
de MM. Oranger et Lafond. 

Rue de Dunkerque^ 85. 

219 — Intérieur d'écurie près de Pontoise. 

220 — Roule de Normandie. 

BÉNARD (hubert-eugènb), né à Boulogne-sur- 
Mer (Pas-de-Calais), élève de M. Claudius 
Jacquand. 

A Boulogne-sur-Mer y route de Calaisy 3; et d 
PariSy chez M. Ottoz^ rue de La Micho- 
dière, 2. 

221 — ^Marine : fin de la cueillette des moules 
(côte d'Ambleteuse) ; effet du malin. 

BENASSIT (louis-émile), né à Londres (An- 
gleterre), élève de M. Picot. 

Rue Fontaine, 42. 

222 — Clair de lune. 

BENXER (jean), né à Mulhouse (Bas-Rhin), 

élève de MM. Eck et Pils. 
RueMandar, 13. 

223 — Fleurs. 

BE-WETTER (jacob), né à Chrlstiana (>'orwége), 
élève de MM. Th. Gudin et Louis Meyer. 

Rue du Faubourg-Saint-Honoré, 217. 

224 — Un brick ayant reçu un pilote (côte de Nor- 
wége). 

223 — Bâtiment échoué. 



30 PEIXTUHE. 

Feu BENOUVILLE (léon-françois), né à Paris, 
élève de M. Picot. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1845 
— Méd. 2« cl. (Portrait) 1852 et 1855 — 
Méd. 1- cl. (Histoire) 1853 — e^ le 14 no- 
vembre 1855— [ex]— Mort en février 1859. 

Chez M, Senouville, rue de la Paix, 26. 

SS6 — Sainte Claire recevant le corps de saint Fran- 
çois d'Assise. 
SS^ — Jeanne d'Arc. 

Jeanne la Pucelle, fille de Dieu, va en France, va en 
« France. Hâle-toi, bâte-toi. » 

{Hist, de Jeanne d'Arc, par M. Aimé Marti'N.) 

558 — Portrait de W^ L. B. . . et de ses deux en- 
fants. 

Ce tableau a été interrompu par la mort de l'un des en- 
fants. 

BENTABOLE (louis), né à Paris, élève de M. Eu- 
gène Isabey. 
Rue Pigalle, 22. 

559 — *Côtes de Normandie. 

530 -^ *Côtesd3 Bretagne. 

531 — ^Tombeau de Chateaubriand (Saint-Malo). 

BENVIGNAT (cHARLEs), né à Boulogne-sur-McF 
(Pas-de-Calais). 

A Lille {Nord)f rue des Quinze-Pots, 7; et à 
Paris, chez M. Devémy, quai BourboUf 15. 

S3S — ^Episode du bombardement de Lille en 1792 

« Les canonniers bourgeois se réunirent à la garnison 

« pour la défense de la place...; et lorsque les boulets rou- 



PEIXTLUE . 31 

K ges lancés par l'artillerie auliichienne incendièrent 
a les hôpitaux, les habitants rivalisèrent de zèle,.. Chacun 
(t s'empara d'un invalide et le porta chez soi, pour lui 
a donner les secours que réclamait son état... Les Lilloi- 
« ses, elles-mêmes, pansèrent les blessés.» 

{Hidolrc de Lille.) 

BÉRAXGER (àntoine), né à Paris. 

Méd. 3« cl. (Histoire et Peinture sur verre) 

1839 —Méd. 2- cl, 1840 — ^ \e 22 juin 

184.1 — [ex]. 
A Sèvres [Seine-et-Oise], rue de Vaugirardy 16. 

Z3S — Le pécheur repentant. 
S34 — Un marchand de fruits. 

BERCHÈRE (narcisse), né à Étampes (Seine-et- 

Oise), élève de M. Rémond. 
Cité MalesherheSf rue de Laval, 20. 

233 — Le Simoun (Egypte). 
S36 — Colosses de Memnon et plaine de Thèbes 
pendant l'inondation du Nil (Egypte). 

«37 — Tombeaux de la vallée des Cahfes, au 
Caire. 

238 —Douar; désert du Sinoï (Aiabie); effet du 
soir. 

BERMOXD (pHiLEAS-FÉLix), né à Parls. 
Rue de Sèvres y 19. 

539 — La marchande de chansons. 

BERNA.RD (u'^^ DELPHINE), née à Nancy, élève 

de M. Maréchal, de Metz. 
Rue d'HautivilUy 49. 

540 — Portrait de jeune filh. 



3î PEINTURE. 

BERNARD (jEÂN FRANÇOIS- ARMAND-FÉUx) , né 

à Cormatin (Saône-et-Loire). 

Premier Grand Prix de Rome (Paysage histo- 
rique) 1854. 

Rue de V Abbaye, 9. 

»4f — Fuite de Néron; paysage historique. 

BERNÈDE (piebrb-émile), né à Bordeaux (Gi- 
ronde), élève de MM. F. Colin et Gleyre. 

A Paris y chez M. Hardi- Alan ^ rue Childeberty 1. 

S4S — Les misères de l'artiste. 

543 — La gourmandise. 

544 — Le luxe de l'ouvrière. 

BERNIER (camillb), né à Colmar (Haut-Rhin), 
élève de M. Léon Fleury. 

Rue de Rougemont, 10. 

545 — Rochers près de Plougastel (Finistère). 

BERTAUT (m™^ marie-hknriette), née à Paris, 
élève de MM. E. Giraud et G. Nanteuil. 

Quai Voltaire y 3. 

546 — Funérailles de Buon del Monte. 

En 1220, deux familles se disputaient le premier rang 
à Florence, les Buon del Monte et les Uberti. Le jeune 
Buon del Monte, s'étant marié, quoique fiancé à une pa- 
rente des Uberti, ceux-ci le firent tuer le jour de Pâques. 

Les Buon del Monte transportent sur un char, à travers 
les rues de Florence, le corps de leur parent, qu'ils accom- 
pagnent en poussant des cris de vengeance. 



PEINTURE. 33 

BERTHELEMY ( piERRE-ÉMiLE ) , né à Rouen 
(Seine-Inférieure), élève de M. Léon Cpgniet. 

A Montmartre, rueBerthe, 13. 

547 — Après la tempête. 

Parmi quelques épaves jetées à la côte, un chien seul 
a échappé au désastre et, près du corps inanimé de son 
maître, fait retentir l'air de ses cris plaintifs. 

548 — Un repos de pêcheurs au bord de la mer ; 
effet du soir. 

(Appartient à M. Carvallo.) 



BERTHO]v(Mi^^siDONiE),élèvedeM'"^de Mirbel 

Méd. 3- cl. (Miniature) 1840 — Méd. 2«cl. 
1841— Méd.l-cl. 1845 — [ex]. 

Rue du Bac, 12. 

Î849 — Sept miniatures; même numéro: 
Portrait de M"" « N. .. 
Portrait de M-^* d'H... de V. . , 
Portrait de M^i* D... 
Portrait de M"« B... 
Portrait de M^i' D. . . 
Tête de fantaisie. 
Tête de fantaisie. 



BERTHOUD (léon), né à Neuchâtel (Suisse), 
élève de M. Maximilien de Meuroa. 

Rue Saint-Georges, 68. 

S50 — Bords du Tibre dans la Sabine (Etats-Ro- 
mains) ; effet de soleil couchant. 



su PEIKTIUE 

BERTiER (louis-eugène), né à Paris, élève 
de M. Hersent. 

Méd. 3«cl. (Genre) 1845. 

Rue d'Enfer y 66. 

SSl — Portrait de M"« M. R. . . ; pastel. 

BERTRAND (jAMEs), né à Lyon (Rhône), élève 
de M. Perrin. 

Chez M. Cotel, rue de VEntrepât, 19. 
SSS — Communion de saint Benuît. 

Le sixième jour de sa maladie, il se fit porter à l'église 
par ses disciples, et il y reçut le corps et le sang de N. S. 
Jésus-Christ, et s'étant mis en prière, il rendit tranquil- 
lement l'esprit à Dieu. 

(Acquis par la Société des Beaux-Arts de Lyon). 

BESENVAL (léopold, comtc de) , né à Soleure 
(Suisse), élève de Charlet et de M. Lalaisse. 

Rue de VOuest, 50. 
S53. — Pur-sang. 

BESNARD (m"'*') , née LOUISE VAILLANT, née à 
Paris, élève de M'"^ de Mirbel. 

Méd. 3« cl. (Miniature) 1847. 

Rue Furstemhergy 6. 

SS-S — Trois miniatures; même numéro: 
Portrait de petite fille. 
Portrait de femme. 
Portrait de jeune enfant. 



PEIXTIJRE. 35 

BESxMS (michkl-amédée), née à Paris, élève de 
MM. Vassor et Léon Cogoiet. 

Rue Notre-Dame-des-Victoiresj 6. 

2S5 — Bords du Loiret [Seine-et-Marne]; effet d'au- 
tomne. 

!856 — Vue prise à Gray (Seine-et-Marne) ; prin- 
temps. 



BESSON (faustin), né à Dôle (Jura), élève de 
MM, Brune, Decampset J. Gigoux. 

Rue du Fauhourg-Saint-Honoré, 157. 

25^ — Portrait de M"U. B... 
«58 — Portrait de m^ A. B . . . 

559 — Portrait de M"« f avart , de la Comédie- 
Française. 

560 — Torlrait de M^^^ Devienne , de la Comédie- 
Française. 



BEZARD (louis), né àToulouse (Haute-Garonne), 
élève de Pierre Guérin et de M. Picot. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1829 
— Méd. 1-C1.183G— [ex]. 

Rue Cadet, il. 



S61 — Les saints martyrs d'Agon; dessins. 

Composition d'une partie des peintures exécutées dans la 
cathédrale d'Agen. 

{Voir aux ouvrages exécutés dans les Monuments publics.) 



36 PEINTURE. 

BIANGHI (m^^^ nina), née à Paris, élève de 
M. Alexis Pérignon. 

Méd. 3^cl. 1845 (Pastel) — Méd.2« cL 1848. 
Rue de LilUj 49. 
î86S — Porlrait d'homme; pastel. 

BIDA (Alexandre) , né à Toulouse (Haute-Ga- 
ronne), élève de M. Eugène Delacroix. 

Méd. 2« cl. (Dessins) 1848 — Méd. 1" cl. 
1855— ^ 14 novembre 1855 — [ex]. 

Rue PigallCf 77. 

SG3 — Prédication maronite dans le Liban. 
Î864 — Corps de garde d'Arnautes, au Caire. 
S65 — La prière; 

BIDOT (clément-amédée), né à Lons-le-Saul- 
nier (Jura), élève de M. Léon Gogniet. 

Rue BeautreilliSf 22. 

ZGG — Élude de femme; dessin. 

BIENNOURRY (vicTOR-FRANçois-ÉLoi), né à Baf- 
sur-Aube (Aube), élève de Drolling. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1842. 

Quai Saint-Michel f 19. 

^567 — Le baptême de Jésus-Christ. 

(^f. d*ÉtaU) 



f 



PEINTURE. 37 

BIGÉ (m^'^marie-anne-herminie), née à Paris, 

élève de M. Emile Signol. 
Rue du LouvrCy 6. 

268 — Moïse sauvé des eaux. 

269 — Les sainles femmes au tombeau du 
Christ. 

BILLET ("étiense), né à ^îarseille (Bouches-du- 
Rhône) , élève de Drolling et de M . Léon Gogniet . 
Rue Basse-du-Remfart, 24.. 
STO — Jeunes femmes arméniennes à la fontaine. 

BILLOTTE (léox-joseph), né à Dijon (Côte- 

d'Or), élève de Blondel. 
Quai Bourbon y 4-3. 

S'^'l — La toilette du Baby. 

(Appartenant à M. Alfred Guerard.) 
2'Î'S — *Le dépari pour l'école. 
2t3 — *Le thé. 
2 '5 4 — Quatre ûxés\ même numéro : 

Portrait de M-^e P. L... 
Portrait de M. A. S. . . 
PorU^tdeM"«de V... 
Portrait deM^^L... 

BIN (jein-baptiste-philippe-émile) , né à 

Paris, élève de MM. Gosse et Léon Gogniet. 
A Montmartre (Semé), place de rAhhayey 26. 

S*o — Martyre de saint Polbiri. 

Né vers la fin du 1er siècle, saint Potliin prêcha TÉvan- 
giledans les Gaules, et, parvenu à un âge très avancé, gou- 



38 PEIIVTLIRE . 

vernait l'Église de Lyon. Traîné devaDt le gouverneur de • 
la Lyonnaise, qui lui demanda quel était son dieu, il lui 
répondit : a Si vous en êtes digne^ vous le connaîtrez. » 
Frappé par les assistants en fureur, il fut traîné en prison ii 
demi-mort et rendit bientôt son àme à Dieu. 

{Histoire ecclésiastique de saint Eusèbe.) 

SVG — Portrait de S. Exe. le maréchal comte de 

Castellane 

(M. d'État. — Galeries historiques du musée de Venailles.) 
S'î'^ — La Charité; carton. 

BLANC (célestin), né à Clelles (Isère), élère de 
Paul Deiaroche et de M. Gleyre. 

Rue Notre-Dame-de-Lorettef 46. 
«'î'8 — Portrait de M»"» B. . . 

BLANC-FONTAi\E, né à Grenoble (Isère), élève 
de M. Léon Cogniet. 

A Grenoble, Grande-Rue ; et à Paris y chez 
M, Gruyer, rue de Douai, 14. 

ft^9 — Le déserteur; scène des Hautes-Alpes. 

BLANCHE (m*''' emma) , née à Paris, élève de 

M.. Léon Cogniet. 
Rue Fontaine, 19 bis. 

S80 — Jeune bohémienne ramassant du bois dans 
une forêt. 

BLAVETTE (m"^ léontine de) , née à Paris, 
élève de M. Souplet. 

Rue du MarM-d'Aguesseau, 6. 

281 — Laitière du Perche. 



PFixrunE. .^9 

BLIN (francis) , né à Rennes (Ille-et-Villaine), 
élève de M. Picot. 

Rue du Cherche-Midi, ùl. 

S82 — Le matin dans la lande; souvenir de Mon- 
terai (llle-et -Vilaine). 
283 — Après Torage (Bretagne). 

BLOC (m^^^ emma), née à Genève (Suisse) de 

parents français, élève de M"'« Parmentier. 
Rue du Château-d'EaUf 08. 

S84 — La réconciliation de Jacob, d'après Pierre 
de Cortone ; porcelaine. 

BLL'HM (Alexandre), né à Dantzick (Prusse). 
Boulevard de Cour celles ^ 36. 

S80 —Paysage; prière dans les environs de la 

Brie. 
»86 — Porlrail de M^^^ M. B. . . 

BOHN (guermann), né à Stuttgard (Wurtem- 
berg). 

Méd. 3« cl. (Genre) 18U — Méd. 2« cl. 
1849 — e^ 1852— [ex]. 
Rue Neuve-Breda, 19. 

587 — ^Latoilelle de Marguerite. 

(Faust, de Goethe). 

BOICHARD (alcide), né à Bourges (Cher), élève 
de son père et de M. Léon Cogniet. 

Rue Duperréf 4. 

588 — Pctftrail d'homme. 



40 PEINTURE. 

BOIGHARD ( JOSEPH-HENRI ), né à Versailles 
(Seine-et-OiseJ . 

Rue de V Ancienne- Comédie^ 18. 
289 — Ecce signum et Redemptor. 

BOILLY (EUGÈNE ), né à Toulouse (Haute-Ga- 
ronne), élève de M. Léon Cognitt. 

A Toulouse, rue de V Université^ 6. 
»90 — Le pain sec. 

BONHEUR (auguste), né à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Raimond Bonheur. 

Méd. 3^cl. (Paysage) 1852. 

Rue deV Ouest, 50, et rue Dupuytren, 7. 

291 — Troupeau de vaches; souvenir des Pyrénées. 
»92 — Le passage du gué; souvenir du Monl-Dore. 

293 — L'abreuvoir; souvenir de Bretagne. 

294 — Paysage; effet d'automne. 

295 — Troupeau dans-un chemin breton. 

BONHOMME ( François), né à Paris, élève de 
Lethière et de Paul Delaroche. 

Méd. 3« cl. (Genre) 1855. 

296 — Histoire de la métallurgie. 
Le marteau pilon. 

Vue intérieure d'un atelier de marteaux à vapeur. For- 
geage d'un arbre coudé pour la machine d'une frégate à 
hélice de 800 chevaux. 



PEI\TIRE. ^1 

La houille, — La fonte. — Le fer, — Les machines. 
Ensemble d'un grand établissement comprenant les 
industries réunies de l'extraction de la houille;, de la fa- 
brication de la fonte et du fer, et de la construction des 
machines (Le Creusot). 

Les laminoirs à rails. 

Vue intérieure d'une forge moderne. 
Laminage de rails au gros mill. 

Dessin des types français choisis dans le personnel des 
ingénieurs, contre-maîtres et ouvriers d'un grand établis- 
sement métallurgique. 

(M. d'Etat. Pour les salles d'étude du dessin de 
l'Ecole impériale des Mines.) • 

BOXIFACE (émile), né à Bapaume (Pas-de-Ca- 
lais), élève de Blondel. 
Bue des Petits- Hôtels, 9. 

IQM — LeRoid'Yvetot. 

BONXAT ( LÉON-JOSEPH-FLORENTIN ) , né à, 

Bayonne (Basses-Pyrénées) , élève de MM. Fré- 
déric de Madrazo et Léon Cogniet. 

A Rome, via Sistina, 72; et à Paris y chez 
M. Delaruef rue Jean- Jacques-Rousseau, 18. 

598 — Le bon Samaritain. 



BOXNEGRACE (chàbles-àdolphe), né à Toulon 

(Var), élève de Gros. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1839 — Méd. 2« cl. 
(Portrait] 1842. 

Rue de la Tour-d'Auvergne, 6. 

Z99 — ■*-SaintFrançoisdePauIe, fondateur deTordre 
des Minimes. 



ii"t PEL\TIJR£ , 

300 — *L' Amour el Psyché. 

301 — Portrait de M. Jullien. 

305 — Portrait de M. Louis Jourdan. 
SOS — Portrait de M. Léonce dePesquidoux. 
304 — Portrait de M. AddeMalgral de Nancy, 

médecin. 

SOo — Portrait du jeune Jules T. . . 

BOMIVEMAISON (jDLES de), né à Paris. 
Avenue des Champs-Elysées, 107. 

306 — Un relais de poste. 
SO'Î' — Chaise de poste. 
308 — Un stage. 






BONVIN (françois), né à Vaugirard (Seine). 

Méd.3- cl. (Genre) 1849 — Méd. 2« cl. 1851. 
Rue Saint-Jacques, 189. 

309 — La lettre de recommandation. 

(M, d'Etat.) ; 

31 — Intérieur de cuisine. 

311 — La ravaudeuse. 

312 — Le liseur. 

313 — Portrait de M. Octave Feuillet. 

314 — Portrait de M. D... 

BOQUET (m^^^ marie-virginie), née à Paris, 
élève de M. Hersent et de M-^^de MirbeL 

Méd. 3« cl. (Porcelaine et Miniature) 1845. 

315 — Quatre miniatures; même numéro: 
Portrait de la princesse de C. L. . . 



FEIXTLRS 43 

Portrait de M""* la comtesse de V. . . 
Portrait de M"« de P. . . 
Portrait de M^^* B. . . 

BORGET (auguste), né à Issoudun (Indre). 

A Bourges {Cher)y rue Saint-Louis, 16; et à 
Paris, chez M. Ottoz, rue de La Michodière,'^. 

16 — Boutique de barbier dans la ville de bateaux, 
à Canton (Chine) . 

l'S' — Environs de Dordrecht (Hollande). 

BORIONE (wiLLiAMs), né à Sablons (Isère). 

Méd. 3« cl. (Pastel) 1846. 
Rue de la Bienfaisance, 48. 

18 — *Rebecca; dessin au fusain. 

19 — ^Charlotte Corday; dessin au fusain. 

SO — Portrait de Mme de S. ..; dessin au fusain. 
Zl — Portrait de M"^M. J...; dessin au fusain. 

BORXSCHLEGEL (vicTOR de), né à Sicrck (xMo- 
selle), élève de Charlet. .: 

Méd. 3« cl. (Genre) 1847. 

Rue de l'Ahhaye, 3. 

^2 — Une digestion. 

23 — Intérieur de ferme en Lorraine ; femmes 
occupées aux soins du ménage. 
124 — Portrait de M. D... 



Z|Z| PEINTURE. ■ 

BOSER (Frédéric), né à Halban (Silésie), élève 
de MM. Schadow et Charles Sohn. 

A Dussddorf (Prusse- Rhénane) ; et à Paris j 
chez MM. Schulgen et SchwaUy rue Saint-* 
Sulpice, 25. 

385 — Enfants sortant de l'église. ^ 

BOST (m^^** wilhelmine) née à Paris, élève di ^^ 

M. Belloc. 
Rue des Saints-Pères, 12. | 

3»6 — Portrait de M^^^ *" ; pastel. 

BOUGHET (auguste), né à Aubenas (Ardèche) 
élève de M. Léon Gogniet. 

Rue de la Fidélité, 3. 
3«7 — Portrait. 

BOUCTON (françois-appollin), né à Isles-sur-^ 
Suippe (Marne). • 

A Reims [Marne), rue du Cadran-Saint-P terre f. 
12; et à Paris, chez M, Poirat, rue Flé- 
chier, 4. 

3S8 — Portrait de M. Charles Leclerc. 

389 — Portrait de M. Chardronnet. ; || 

BOUDIN (eugène), né à Honfleur (Calvados). 

Au Havre, rue de la Halle, 10 ; et à Paris, chez 
MM. Beforge et Carf entier , boulevard 
Montmartre f 8. 

330 — Le Pardon de Sainte-Anne-Palud au fond 
delà baie de Douanienez (Finistère). 



PEÏXTOIE ^5 

BOUEt(georges-adelmard), né à Caen (Calva- 
dos), élève de Paul Delaroche. 

A Caen, rue de V Académie ^ 6. 

tl — Dévotion à un ancien pèlerinage en Basse- 
Jretagne. 

tZ — Rêverie d'une orpheline. 
(3 — Un sentier dans les rochers. „ 
<î ^4 — La croix du chemin ; soleil couchant. 

leouGUEREAU ( WILLIAM- ADOLPHE ) , né à La 

Rochelle (Charente-Inférieure) , élève de 
M. Picot. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1850 
— Méd. 2- cl. 1855 — Méd. 1- cl. 1857 

-[EX]. 

Rue Carnoti 3. 

5 — Le jour des morts. 

6 — L'Amour blessé. 
«H'S' — Portrait de M°^« D. . . 



BOUHOT ( Etienne], né à Bard-les-Epoisses 
(Côte-d'Or). 

Méd. 2« cl. (Genre) 1810 — Méd. 1'^ cl. 

1817 — [ex]. 



ASemur{Câte-d'Or). 

t8 — Vue de l'ancien donjon et de la partie mé- 
idionale de la ville de Semur (Gôte-d'Or). 



46 PEINTURE, * 

BOULA.NGÉ (louis), né à Verzy (Marne), élève 
de MM. Paris et Eugène Delacroix. 

Rue du Buisson-Saint-Louîs, 12. 

339 — La lisière d'un bois (forêt des Ardennes). ^ 

340 — Intérieur de forêt [Fontainebleau]. . 

341 — La prairie à Azanne (Meuse). ' ^ 
34S — Les^aveuses à Azanne (Meuse). ' 

343 — Vue prise aux bords de la Marne, environ^ 
de Yitry-le-Français. 

344 — Les gorges d'Apremont (forêt de Fontai- 
nebleau]. 

BOULANGER (françois-jean-louis), né à Ganc 
(Belgique), élève de M. de Vigne. 

A Gand; et à Paris y chez ilf'"« Picard, rué, 
Ckaptal, 22. i 

r 

345 — Vue prise à Amsterdam, sur le Taye. -^ 

346 — Vue prise à Gand, le malin, au marché aul 
légumes ; au fond se trouve la porte de l'ancien 
château des comtes do Flandre, bâii en 1200. .* 

BOULANGER (gustave-rodolphe), né à PariSj^ 
élève de M. Jollivet et de P. Delaroche. * 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 184Î 
— Méd. 2' cl. 1857. 

Rue de La Rochefoucauld, 64. 

34'S' — Lesrahia [pâtres arabes). 

348 — Lucrèce. 

349 — Lesbie. 



PEINTLRE. lil 

BOULANGER (jULEs), né à Gand (Belgique), 
élève de M. Gernait. 

A Bruxelles; et à PariSf chez M"'^ Picard, rue^ 
Chaptal, 22. 

»0 — Marchand de volaille. 



BOULANGER (locis), né à Verceil (Piémont), de 
parents français, élève de Lethière et de 
Achille Devéria. 

Méd. 2« cl. (Histoire) 182T — Méd. 1^^ cl. 
1836— :^ 5 mai 1840 — [ex]. 

JRue d'AmsUrdaniy 71. 

51 — Apparition du Christ aux Saiules-Femmes. 

55 — Le message. 

%S — Don Quichotte et les chèvriers. 
54 — Sujet tiré de Guy Mannering. 

(Walter Scott.) 

50 — Rencontre de Gil-Blas et de Helchior Za- 
pata. 

56 — Othello. 

57 — Le marchand de Venise. 

58 — Roméo et Juliette. 

59 — Macbeth. 

BO — Portrait de M. Dumas ûls. 

51 — Portrait de femme. 

8S — Portrait de M. R. deBilling. 

S3 — Portrait de M. Granier de Cassagnac. 

84 — Portraits de MM. M. et G. Richard. 



48 PEIXTURE. 



î 



BOULARD (auguste), né à Paris, élève de 

M. Léon Cogniet. 
Rue Saini-Louis-au-MaraiSf 12. ? 

365 — La prière. ] 

366 — Les images. 

BOULOGNE (CHARLES), né à Toumai (Belgique). 

Place Breda, 9. 

36V — Plateau de Belle-Croix (forêt de Fontaine- 
bleau). 

BOUNY (cHARLEs), né à Sainto-Foy (Gironde), 

élève de Drolllng. 
Rue de VArcade, 58, 

368 — Portrait de M. B... 

BOUQUET (émile), né à Lyon (Rhône), élève de 
M. Bonnefond. 

CiiéFénelon,ït, 

369 — Le baptême du Christ. 

(M. d'État.) 

3VO — Parrain et marraine (époque Louis XV|. 

BOUQUET (michel), né à Lorient (Morbihan). 

Méd. 3« cl. (Paysage) 1839 — Méd. 2« cl 
18i7 et 1848. 

Rue Pigalle, 11, 

3^1 — *Entre deux ondées 
3»^^ — *Solilude. 

3^3 — *3ords du Scorf, près de Lorient (Morbi 
han); pastel. 

374 — *Bords de L'EUé, près de Qaimperlé (Fi-; 
nislère); pastel. ^ 



I 



j 



PEINTURE. ZÎ9 

BOURCART (émile), né à Guebwiller (Haut- 
RhinJ, élève de Ary SchefTer. 

Chez M. Jérôme OttoZy rue de La Bruyère, 22. 

3to — La Nativité. 

S^G — Jésus enfant parmi les docleursde la loi. 

3Î"Î' — Marché aux chevaux, près da palais des 

Césars. 
378 — Chevaux libres passant un gué sur les bords 

de la mer, près de Salerne[royaain3 de Ni- 

ples). 
3'3'9 — Nymphe poursuivie par un satyre. 

BOLRET ( GABRIEL ) , né à Paris , élève de 
M. Rémond. 

Rue Blanche f 60. 

380 — Un héron. 



BOURGEOIS (m'^^ hortense), née à La Ferté- 
Gaucher (Seine-et-Marne), élève de M. Léon 
Cogniet. 

Rue du Faubourg-Saint-Martiriy 188. 

381 — Portrait de M"^^ M. . ; émail. 

BOURGEOIS (isidore), né à Vienne-le-ChAteau 
(Haute-Marne). 

Rue du Regard f 3. 

382 — Paysage d'automne ; aquarelle. 

(Appartient à M. le comte de Laurencin.) 



50 PEiKTUÏlE. 

383 — A Saint- Valery-sur-Somme; aquarelle. 

(Appartient à M""* la vicomtesse de Forestier.) 

384 — Deux aquarelles ; même numéro : 
Vieille église en Auvergne. 

Place du marché de Riom (Auvergne). 

(Appartiennent à M""^ la vicomtesse de Forestier.) 

BOURGEOIS (m^^^ Sophie), cée à La Ferté-Gau- 
cher (Seine-et-Marne), élève de M. Léon 
Cogniet. 

Rue du Faubourg -Saint- Martin^ 188. 
o85 — Portrait d'enfanl ; émail. 

BOURGES (m'^^ léonide-pauline-élise), néc à 
Paris, élève de MM. Théodore Salmon et 
Edouard Frère. 

Rue Saint-Georges, 54. 

386 — Jeune fille et un oiseau. 

38'î' — Jeune femme habillant un enfant. 

BOURGOIN {adolphe), né à Paris, élève de Paul 
Delaroche et de M. Léon Cogniet. 

Rue Fontaine-Saint-Georges j 37. 

388 — *Sainle Cécile. 

38® — *La rue de la Boucherie à Limoges (Haute- 
Vienne. 

3»0 — *Intérieurde tisserand limousin. 
Le fabricant de droguet. 



I 



PEIIÇTURE 51 

BOURNICHON (françois-édouard), né à Nantes 
(Loire-Inférieure) 5 élève de M. Cabat. 

.4 Nantes f rue Piron, 3. 

591 — Marais de La Jonnelière (Erdre) . 
89S — Marais de La Jonnelière (Erdre). 
193 — Pelit port à Nantes. 

BOUSSETOi\ (m"''' aimée), née à Bourges (Cher), 
élève de M. Dauphin. 

Rue N euv e-F ont aine-Saint- G eor g es j 6. 
594 — Portrait de M^^ Levy; pasleL 

BOUTERWEK (FRÉDÉRIC ) , né à Tamowitz 
(Prusse) , élève de Paul Delaroche et de 
M. Horace Vernet. 

. Méd. 3- cl. (Histoire) 1837— Méd.2« cl. 1838 
— Méd. 1-cl. 18il— [ex]. 

Rue Dufirré, 7 his. 

895 — *La famille du pâtre (Sabine). 

896 — Nymphe. 

BOYER (auguste) , né à Fontainebleau (Seine- 
et-Marne) , élève de MM. Henry Delaborde 
et Amaury-Duval. 

Rue de Douais 43. 

89'î' — I.e repos en Egypte. 

898 — L'automne; femme basque (Pyrénées). 
J899 — L'hi>er; femme valaque. 



52 PEIIVTURE. 

BRACONY (arbiand), né à Paris. 

Rue de Calais, 9. 

400 — Environ de Montlhéry (Seine-et-Oise). 
40t — Vue prise à Marcoussy [Seine-el-Oise] . 

BREMOND (jEAN-FRANçois), né à Paris, élève de 

MM. Ingres et Couder. • 

Méd. 2= cl. (Portrait) 1833. | 

Rue de VAhhaye, 3. 

402 — *Un bohémien. ; 

403 — "^La fuite en Egypte. ! 
40^5 — Portrait d'iiomme. 

BREMDEL (albert), né à Berlin (Prusse). 
Méd. 3-^ cl. (Genre) 1857. 

Rue Neuve-Fontaine-Saint-Georges, 12. 

40o — Départ des champs. 

406 — Ohé ! les petits agneaux. 

^Of — Une bergerie. 

40S — Groupe de moutons. . 



BRETOM ( JULES-ADOLPHE), né à Coutrières 
(Pas-de-Calais), élève de Drolling. 

Méd. 3<^ cl. (Paysage) 1855— Méd. 2^cl. 1857. 

Boulevard du Mont- Parnasse , 85. 

409 — Le rappel des glaneuses (Artois). 

41 — Plantation d'un Calvaire. 
41 î — Le lundi. 

41 S — Une couturière. 



PEINTURE. 53 

BRILLOUIN (louis-georces) , né à Saint-Jean- 
d'Angely (Charente-Inférieure) , élève de 
Drolling et de M. Gabat. 

Rue des Beaux-Arts ^ 9. 

113 — Rembrandt dans son atelier. 

il 4 — Le banc d'église de raessire Josué Florent 
Thibaut, échevin, chef de la corporation des orfè- 
vres. 

115 — Amateurs de peinture en visite. 

(Appartient à M. le comte Kouclieleff.) 
Î16 — Passetemps de page. 

BRION (gustave), né à Rothau (Vosges), élève 
de M. Gabriel Guérin. 
Méd. 2^ cl. (Genre et Paysage) 1853. 
Rue Notrc~Dame-des-ChampSf 70 his. 

HT — Porte d'église pendant la messe (Bretagne). 
118 — Un enterrement (bords du Rhin). 
il 9 — Le jeu de quilles (forêt Noire). 

BRISSOT DE WARVILLE (fÉLIX SATURNIN), né 

à Sens (Yonne), élève de M. Léon Cogniet. 
Au palais de SainUCloud. 
iSO — Retour du bois. 
iZf — Attelage agenais. 
iZZ — Vaches à l'abreuvoir. 
i23 — Pâturage en Normandie. 

BROCHART (constant), né à Lille (Nord), élève* 

de l'École de Lille. 
Rue Blanche, 72. 

S4 — Portrait de M"^ F. . . ; pastel. 



5k PEINTURE j 

I 

BROCHART (jACQUEs), né à Paris. 

A Bordeaux {Gironde)^ cours Tourny , 10; et 
à Paris, rue de V Université., 123. 

455 — Portrait de femme. 

BROCQ (piERRE-juLEs) , né à Paris , élève de 
M. Jules Coignet. 

A Saint-Mande' {Seine) ^ avenue du Bel- Air, 59. 

456 — Fruits; aquarelle. 

i 
BRONGWIART (édouahd-charles) , né à Paris , '' 
élève de MM. Picot et Heim. 

Rue Racine ,3. f 

42*5' — Convalescence; religieuses de Saint-Joseph. 
4»8 — Portrait de M. J. B. . . 

BROSSARD (ANDilÉ-GUILLAUME-ÉTIENXE) , né à' 

La Rochelle (Charente-Inférieure) , élève 
de Gros et de Paul Delaroche. 
Méd. 3^ cl. (Genre) 1843. 
Rue des Martyrs, 41. 

4189 — Portrait de Ms^ l'évêque d'Amiens. 

430 — Poitrail de M"^^ F„ G... 

BROWN (jOHN-LEwis), né à Bordeaux (Gironde). 
A Bordeaux, rue du Château-Trompette , 6. 

431 — Chevaux de Irait. 
43S — Chiens bassets ; étude. 



PEIXTURE. 55 

BROWNE ( M""^ HENRIETTE ) , née à Paris , élève 
de M. Chaplin. 

Méd. 3'' cl. (Genre) 1835. 

Rue de V Université', 19. 

433 — Les sœurs de charité. 

434 — Une sœur. 
43o — La toilette. 

436 — La pharmacie, intérieur. 
43? — Portrait de M. de G. . . 

BROWXE [louis), né à Bordeaux (Gironde), élève 
de Camille Roquep]an et de M. Belloc. 

Rue Montholon, 2i. 

438 — Vision d'un penseur; le génie de l'avenir. 

BPiUN (cHÂRLEs), né à Montpellier (Hérault], 
élève de M. Picot. 

Rue de Chabrol, 18. 

439 — La prière ; province de Gonslantine. 

440 — Vue prise à Constantine. 

BRUXE (abolphe), né à Paris, élève de Gros. 

Méd. 2^ cl. (Histoire) 183+ —Méd. 1^^ cl. 

1838-1848— [ex]. 

CiUPigalle, 5. 

441 — Portrait de M°^^ la marquise de R. . . 
44^ — Portrait de M"^ la comtesse de P. . . 
443 — Portrait de M^^^ Donatelli. 



56 PEINTURE. 

BRUNEL-ROCQUE (léon), né à Paris, élève de 
M. Amaury-Duval. 

Rue Saint- Lazare f 141. 

444 — La Sainte Vierge et TEnfant-Jésus. 

445 — ^Baigneuse. 

446 — Amour maternel. 
44'5' — Tête de femme ; étude. 

448 — Portrait de M"« A. D. . . 

449 — Portrait de l'auteur. 

450 — Portrait d'enfant. 

451 — Portrait des enfants deM. C. . .; pastel. 
45S — Portrait de femme; pastel. 

{Voir aux ouvrages exécutés dans les MONUMENTS PUBLICS.) 

BRUNKER-LACOSTE (émile-henki) , né à Paris, 
élève de MAI. G. Brunner, E. Lepoittevin et 
A. Faure. 

Rtie de la HarpCy 49. 

4o3 — Roses trémières. 

BUHOT (m^^^ azémia), née à Paris, élève de 

W^ Mutel. 

A l'hôtel des Monnaies. 

434 — La mère heureuse; miniature d'après le ta- 
bleau de M^^^ Mayer, faisant partie de la galerie du 
Louvre. 

BURKIER (richard), né à La Haye (Hollande). 
Rue du Faubourg -Poissonnière j 80. 
45S — *Pâturage en Hollande; paysage. 



I 



PEINTURE. 57 

tS6 — ^La matinée, souvenir de Liège. 
!iS*îf — *L'après-midi dans les bruyères. 

BURTHE (léopold) , né à la Nouvelle-Orléans 
(Amérique), élève de M. Amaury-Duval. 

Rue de la Madeleine j 61. 

i58 — La Guerre; dessin. 
fi59 — L'Amour; dessin. 
^60 — La Paix; dessin. 

BURY (amand), né à Fives-Lille (Nord), élève 
de M. Souchon. 

A Paris, chez M. Binant, rue de Cléry, 5 et 7. 

161 — PorliaitdeM. B... 

busson(charles), né à Montoire (Loir-et-Cher), 
élève de MM. Rémond et Français. 
Méd. 3«cl. (Paysage) 1855. 
Rue du Mont-Thahor, 24. 

S6S — Avant rorage. 

SI63 — Landes, près de Tartas. 

i64 — Les landes. 

cabanel ( ALEXANDRE ) , né à Montpellier 

(Hérault), élève de M. Picot. 
Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1845 — 

Méd. 2« cl. (Histoire) 1852 — Méd. 1- cl. 

1855 — ^ 14 novembre 1855 — [ex]. 

Rue de La Rochefoucauld, 17. 

465 — La veuve du maître de chapelle. 
|566 — Portrait de M"'^ "" 

s* 



58 PEIKTlifiE. 

CABASSON (Guillaume- Alphonse), né à Rouen 
(Seine-Inférieure), élève de David d'Angers 
et de Paul Delaroche. 

Rue TarannCf 12. 

4:G^ — La moisson aux bords du fleuve. 

(Sujet inspiré des Géovgiques, Virgile, livre ii.) 

CABAT (louis), né à Paris, élève de M. Fiers. 

Méd. 2« cl. (Paysage) 1834— ^ le 6 juin 
1843 — . ^ le 14 novembre 1855— [ex]. 

Rue Coq-Héron y 12. 

468 — L'étang des bois. 

CALAMATTA (louis) , né à Civita-Vecchia 
(États- Romains), élève de MM. Marchetti et 
Giangiacomo. 

Méd. 1- cl. (Gravure) 1837 et 1855 — ^ le 
9 août 1837 — ^ 14 novembre 1855 — 

[EX]. 

Rue Jean- Jacques Rousseau y 'è. j 

469 — La madone de Foligno, d'après Raphaël; 
dessin. 

4'2'0 — Portrait inconnu d'un cubiculario, attribué 
à Raphaël; dessin. 

{Foir à la Gravure.) 

CALLAULT (m^^^ marie-juliette), née à Paris, 
élève de M. Court. 

Rue de VAUbayey 10. 
4î'l — Portrait de M. S. C... 



I 



PSÏSTIJIIE. 59 

CALMELET (hedwig) né à Laon (Aisne). 
A Grenelle (Semé), rue Violet, 60. 

^îtî — Étang du moulin à tan, près Cernay (Seine- 

et-Oise) ; aquarelle. 
4'5'3 — Vallée des cascades de Cernay (3eine-et- 

Oise) ; aquarelle. 

CALS (adolphe-félix) , né à Paris, élève de 
M. Léon Cogniet. 

Chez M. Martin y rue Mogador, 20. 

4*5' 4 — *L'éducation maternelle. 
4'5'o — Intérieur rustique. 
4*S'6 — Le goûter. 

CAMBOX (armand), né à Montauban (Tarn-et- 
Garonne), . élève de Paul Belaroche et de 
M. Ingres. 

Hue d'Arcole, 2 bis. 

4'S"Î — *L'élude de fleurs. 
4Î8 — Le billet. 
4'Î9 — L'armoire. 

CAMIXADE (alexandre-françois), né à Paris, 
élève de David et de Mérimée. 

Méd. 2^c]. (Histoire) 1812 — Méd. 1" cl. 
1831 — ^ le 30 avril 1833,— [ex]. 

A Versailles, rue de Gratelle, 4. 

480 — Colomba présentant à son frère la cheraiss 
sanglante de son père et les balles qui l'ont frappé. 

(Sujet tiré d'un roman de M. P. Mérimée.) 



60 PEINTURE. 

4Î8I — Portrait de M'"^ C. . . 
AHZ — Poriraitde M"^ A. M. . . 

CAMilJO (Charles), né à Saint-Étienne (Loire). 
Rue d'Abhevilley 6. 

^83 — Huit miniatures; mêiM numéro, s 

Portrait de M"» Ph. D. . . 
Portrait deM-"» E. D. . . 
Portrait de Miss C. C. . . 
Portrait de M""» la comîesse de G. . . 
Portrait de M-» « M. D. P. .. 
Deux médaillons, portraits d'enfants. 
Portrait d'homme. 

484 — Marchand de paniers à Alger; aquarelle. 

483 — Un Tunisien; aquarelle. 

486 — Pèlerine au repos; aquarelle. 

48*^ — Portrait de la signora 0. C. . .; aquarelle. 

48:? bis — Portrait de M. L. P.. . 

CAPELLE (émile), né à Versailles (Seine-et- 
Oise), élève de M. Gigoux. 

Bue de Furstemberg^ 6, 

488 — Avant la messe (Basse-Navarre). 

CAPPELAERE (\i""*" henriette-jacottb), néc à 
Paris, élève de M. Léon Cogniet. 

iRwe de Valois -du -Roule, 24. 

489 — Têts de chien, mâtin bordelais. 



ï 



PEINTURE. 61 

ARAUD ( Joseph), né à CIuDy (Saône-et-Loirej, 
élève de M. Abel de Pujol. 

iue de La Fayette, 34. 

4 —"Représentation d'Athalie devant le roi 
)uis XIV par les demoiselles de Sainl-Cyr (classe 
3ue). 

Athalie, 

Des lambeaux pleins de sang et des membres affreux 
Que des chiens dévorants se disputaient entre eux. 

Abner. 

Grand Dieu I 

(Athalie, acte ii, scène v.) 



. . . Néanmoins, Tannée où fut représentée Athalie 
691), et les deux suivantes, le roi demanda à M""* de 
iintenon que les demoiselles vinssent quelquefois à Ver- 
illes pour jouer, sans appareil, dans sa propre chambre, 
présence des princes du sang et de quelques seigneurs 
distinction. Ces représentations se firent comme il l'a- 
it demandé. Les demoiselles étaient amenées dans les 
rrosses du roi et gardées par des dames pieuses et âgées; 
es jouaient sans autre parure que leur habit ordinaire 
l'effet qu'elles produisaient n'en fut pas refroidi. 

{Histoire de la maison royale de Saini-Cyr, par 
Théophile Lav allée, chap. vi, page 98.) 

4 il — Louis XV et M"^« du Barry (1770). 

. .Seulement, lorsque sa majesté était chez moi, je 
sais sauter en l'air, devant elle, deux oranges en criant 
ernativement : saute, Choiseul !. . . . saute, Praslin ! Je 
; contentais de cette vengeance féminine. 

{Mémoires de M"»« Do Barry, chap. xxxiii.) 

4|S — La lettre de recommandation. 
-- Le billet surpris. 



62 PEIIVTURE. • 

CARBILLeT (pkudent), né à Essoyes (Aube), 
élève de Gros. 

Méd. 3^ cl. (Histoire) 1841. 
Rue Saint-André-des-Arts, 37. 

494 — Portrait de M'»^ L. . . J 

(Appartient à M. le baron de Corvisart.) 

CARLIER (modeste), né à Quaregnon, près 
Mens (Belgique), élève de M. Picot. 

Rue de Hambourg, 66. | 

495 — Idylle. | 

CARL-LASCH f jean), né à Leipzig (Saxe), élève 
de MM. Couture et Bendermann. 

A Moscou [Russie); et à Paris, rue de VOror 
toirCf 13. 

496 — Le Tannhaeuser. 

Vénus s'est réfugiée, après la destruction de ses temples, 
dans les montagnes de la Thuringe, où elle attire le mé- 
nestrel Tannhaeuser. 

{L'Allemagne, de Henri Heine.) 

49*î — Portrait de jeune femme. ^1 

CARRAKD (louis), né à Lyon (Rhône). 

A Lyon, quai de Pierre-Scize, 99 ; et à Paris, 
chez MM, Deforge et Carpentier, boulevard 
Montmartre, 8. 

498 — Paysage , effet de soleil couchant. 



t 

S 

( 

iî 

io: 



PEINTURE. 6S 

CARRIÈRE (ALPHONSE), né à Cambrai (Nord), 
élève de MM. Ange Tissier et Couture. 

Rue Notre-Dame-de-Lorettey 60. 
i99 — Nature morte. 

CARTELLIER (jérome), né à Mâcon (Saône-et- 
Loire), élève de M. Ingres. 

Rue Notre-Dame-des-ChampSj 53. 

.00 — Saint Paul, frappé de cécité sur la route de 
Damas, entend la voix de Dieu et se convertit. 

(M. d'État.) 

CAPiTERON (m""^ zoé), née vâlleray, née à Pa- 
ris, élève de Granger et de M. Léon Cogniet. 

Rue d'Angouléme-du- Temple, 20. 

lOt — Nature morte ; pastel. 

CARTIER (fortuné), né à Marseille (Bouches- 
du-Rhône). 

Au collège de Bagnères-de-Bigorre {Hautes^ 
Pyrénées). 

;0!^ — Un moine en méditation. 

CASEY (dakiel), né à Bordeaux (Gironde), élève 
de M. Wappers. 

Rue Duperréy 9. 

;03 — Cruautés des Thuringsde l'armée d'Attila. 
Ils firent mourir plus de deux cents jeunes filles 



64 ' PEINTURE. 

d'une mort cruelle ; les unes furent attachées à des che- 
vaux, qui, pressés d'un aiguillon acéré , les mirent en 

pièces 

(Chateaubriand, Études historiques), 

504 — Portrait de M. B..., colonel du 1" régi- 
ment de carabiniers. '« >■ 

■-i î- 
CASSAGWE (armand), né au Landin (Eurej. É 

Rue du Bac, 12. ^f' 

505 — Vue prise à Traarben (Prusse); aquarelle. 
50G — Vue prise au Bas-Bréau ( forêt de Fontai- ||a! 

nebleau); aquarelle. 

50*S' — Vue du château de Pierrefonds, prise de 
la roule de Gompiègne ; aquarelle. 

(M. d'État.) 

308 — Vue du château de Pierrefonds, prise dô 
la route de Villers-Gotterets ; aquarelle. 

(M. d'État.) 

509 — Galerie à ciel découvert du château de 
Pierrefonds ; aquarelle. 

(M. d'État.) ,| Un 

510 — Le carrefour de l'Épine (forêt de Fontaine- | >"' 

bleauj; dessin. ci 

Sil — Le moulin de la cascade à Saarbourg (Prusse); 
aquarelle. 

CASTAiv (gustave), né à Genève (Suisse), élève 
de M. Calame. 



m 



A Genève, place de la Taconnerie^ 87; et à Pa- 



k 



ris, chez M. Morel-Fatio, au Louvre. \p 

SI» — Un crépuscule, souvenir d'Opteroz. ** . 

SIS — Une clairière. if ^^j^ 

SI 4 — Un marais; temps d'automne. tjl î^ 



I 



PEINTURE. C5 

lSTA\ (p. -J. -Edmond), né à Toulouse (Haute- 
Garonne), élève de Drolling et Gérard. 

(e d' Enfer f 54. 

» — Une mère allaitant son enfant après le bain. 

» — Souvenir du département du Gers; effet du 

tin. 

' — Fruits. 

{Voir à la GBAViBt:.) 

lSTELLI (hobace), né à Londres (Angleterre), 
élève de Drolling. 

iie de Chahrolf 16. 

;M — La lune de miel. 

>i > — Un bal masqué sous Louis XV; aquarelle. 

îiSTELNAU (alexàndre-eugêne), né à Mont- 
I pellier (Hérault). 

Montpellier, rue Salle-rÉvequey 12 ; et à Pa- 
ris, chez M. Albert CastelnaUf rue de LaMi- 
chodière, 13. 

^ — La Combe (vallée] du Mas Rigaud, dépar- 
nent de l'Héraulc. 

ITHELIXAUX (Christophe), né à Warcq 
(Meuse), élève de Drolling. 

Metz [Moselle], rue de la Chèvre, 6; et à 
Paris, chez M. Collard, rue d'Hauteville, 53. 

l — Chiens courants ; une piste perdue ( envi- 
as de Melz). 

5 t —Le panier renversé ; fraises et framboises. 



66 PEINTURE. 

CAUDRON (juLEs), né à Paris, élève de David 
d'Angers. 

A Ahbeville (Somme); et à Paris , rue Roch- 
chouart, 70. 

S23 — *Un mousse. 

SS4 — *Le garde-chasse. 

3S5 — ^La grand'mère. 

SS6 — *Le ménétrier. 

52 V — *Pêcheurs remellant leur canot à flot. 

5S8 — ^Intérieur de pêcheur. 

5)89 — *Jeune mère. i 



CAV AILLÉ (pacl), né à Lauzerte (Tarn-et-Ga- 
ronne), élève de M. Picot. ■' 

Rue Rochechouart, 51. 

530 — Exécution du duc'de Montmorency, dans la 
cour du Capitole, à Toulouseje 30 octobre 1632. 

531 — Portrait de M. l'abbé Hue. 

53» — Portrait de W^^ de Lapommeraye, du théâtre 
impérial de l'Opéra. 

GAZES (romain), né à Saint-Béat (Haute-Ga- 
ronne), élève de M. Ingres. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1839. 1 

533 — La fuite en ligypte. :; 

534 — Les trois âges de la vie : le passé, le pré- 
sent et l'avenir. 

535 — Portrait de W^^ de S. . . 
Peinture à la cire sur pierre. 



i3l 



IS 



PEIKTURE . 67 

CELLIER ( JULES -HENRI ), né à Valenciennes 
(Nord), élève de M. Picot. 

A Douai, rue des Wetz, 11; et à Paris, chez 
M. Sairiy rue Pigalle, 66. 

.36 — Portrait de M. D.,. 



CERF (m^^^ émélie) , née à Paris, élève de 
M. Corot. 

Rue Neuve-Coquenardy 13 his. 
►3^ — Fruits. 

CHAIGXEAU (Ferdinand), né à Bordeaux (Gi- 
ronde), élève de MM. Picot et Brascassat. 

Rue de Chabrol, 18. 

i38 — Le chemin de la lande (Limousin). 
139 — Étude. 

CHWiAGNE (m^^^ Christine) , née à Villejuif 
(Seine), élève de M^^* Dautel. 

Rue de l'Éperon, 9. 
;40 — Portrait de M"^ deL... 

CHAMERLAT (juLEs), né à Avesnes (Nord), élève 
de M. Léon Cogniet. 

Rue Saint-Bon, 6. 
»41 — Moines se rendant à l'office de nuit. 



68 PEINTURE. 

CHAMPIN (jEàN-JACQDEs), né à Sceaux (Seine), 
élève de Storelii et de M. A. Régnier. 

Méd- 2" cl. (Aquarelle) 1824 — Méd. l-"^ cl. 
1831 — [ex]. 
Rue des Pyramides, 2. 

S4S — Sile près du golfe de Gênes; aquarelle. 

543 — Souvenir du Lignon ( Haute-Loire ) ; aqua- 
relle. 

CHANCE L (benoît), né à Lyon (Rhône), élève de 

M. H. Flandrin. 
Rue Guénégaudy 17. l 

544 — Apparition du Christ à Marie-Madeleine. 

(M. d'État.) 

CHANDELIER (jULEs) , né à La Rochelle (Cha- 
rente-Inférieure), élève de M. Rémond. 
Quai MalaquaiSy 3. 

545 — Le Loing à Monligny. 

CHANSON (émile-charles), né à Paris, élève de 

Reinhard et de M. Lequien. 
Rue du Fauhourg-du-Templef'2!7, î 

546 — Huit peintures sur émail; mêm£ numéro: 
''La Sainte- Famille, d'après Bouchot. 
^Plafond, d'après Charles Lebrun. 
*Tête de Christ, d'après Guido Reni. 
*L'enfant aux raisins, d'après M. C. L. Mûller, 
*Femme couchée ; étude d'après nature, 
*Halte de chasse, d'après J.-B, Paler. 
*La toilette de Vénus, d'après F. Boucher. 
** Colin-maillard, d'après J.-B, Pater. 



t 



PEINTURE. 09 

CIIAPLIM (CHARLES), né aux Andelys (Eurej. 

Méd.^^cl. (Portrait) 1851--Méd. 2-cl. 1852. 
Rue de Boulognej 23. 

»4^ — L'Astronomie. 
»48 — La Poésie. 
i.49 — Diane. 

(Appartient à M. le duc d'Hamilto»,) 

CHAPCis (honoré), né à Arlay (Jura), élève de 
MM. Adolphe Brune et Gigoux. 

A Besançon [Douhs), Grande-Rue, 39. 
loO — Une marchande ambulante. 

CHARPENTIER (augUSTe). 

Boulevard Poissonnière^ 14. 

SI — La Sainte Vierge. 
oS — La Madeleine. 
o3 — Innocence. 

54 — Gourmandise. 

55 — Rêverie. 

j56 — Costume du royaume deNaples. 

CHARPENTIER ( EUGÈNE-LOUIS ) , né à Parls , 
élève de Gérard et de M. Léon Cogniet. 

Mëd. 3«cl. (Genre) 1841. 

A Versailles, rue de Provence^ 1. 

5^ — -*-Gamp de Cbàlons (1837). 

L'Empereur traverse les bivouacs de l'artillerie de b 
garde. 



70 PEIKTURE. 

558 — *Une famille bretonne revenant de la ré- 
colte des varechs est surprise par la marée mon- 
tante. 

559 — -^Old Mortality . 

(Walter-Scott. Les Puritains d'Ecosic,) 

Pendant plus de trente années, le pieux enthousiaste 
parcourut TEcosse à la reclierclie des tombeaux des co-. 
venantaires qui péi'irent sous le règne des deux derniers. 
Stuarts. Partout où les fugitifs avaient succombé sous le*- 
coup des lois civiles ou militaires, ou a pu le surprendre 
occupé à arracher la mousse qui couvrait ces monuments 
et à retracer avec le ciseau les inscriptions et les emblèmes 
effacés par le temps, 

560 — Portrait de M. le colonel Gagneur, de l'ar-. 
tillerie à pied de la garde impériale. 



CHASSEVEMT (charles-marie), né à Paris, élève^ 
de MM. Gogniet et Diaz. { 

A Montmartre (Seine), Petite-rue Royale j 1. 

561 — La Vierge aux fleurs. 
56S — Calinerie. 

563 — Le papillon. 

564 — Curiosité. 



i 



\k 



)■ 



m 



CHASSEVËiVT (gustave-adolphe) , né à Paris, 
élève de M. Léon Gogniet. : 

Rue du BaCf passage Sainte-Marie^ 3. 

565 — La balayeuse. 

566 — Jeune fille italienne ; pastel. 
56V — Jeune pâtre italien; pastel. 



PEIIVTURE. 71 

TATILLON (auguste de), né à Paris, élève de 
Guillon-Lelliière. 

Méd. 3^ cl. (Histoirt) 1836— Méd. 2^ cl. 1837. 

Montmartre{Seine]j barrière Blanche, avenue 
des Tilleuls f 8. 

>il — Intérieur de ferme. 
>4> — La dompteuse. 

[ATILLOX (u""^ LAURE de) , élèvc de M. Léon 
Cogniet. 

le Saint-Honoréy 334. 

> — L'éducation de Jésus. 

(M. d'État.) 
> |. — La musique vient du cieL 
il ; — Portrait d'enfant; pastel. 

ATINIÈRE ( AXTONiN ) , né à Montpellier 
(Hérault), élève de M. Alattet. 

te Saint-Jacques, 21 . 

\ — Tête d'étude. 



AUTARD (joseph), né à Avignon (Vaucluse), 
élève de M. H. Lehmann. 

Yaugirard (Seine), rue des Tournelles, 37. 

— Fileuse grecque . 

— Brodeuse, 

— Portrait de M°^« Caroline Barbot , de l'Aca- 
lie impériale de musique. 

— Portrait de M, J. M... 



72 PEIIVTURE. 

CHAUVEL (THÉOPHILE) , né à Paris , élève de 

MM. Picot, Bellel et Aligny. 

Rond-point de l'Arc-de-Triomphef 10, barrUn 

de l'Etoile* » 

S'tS — *Un paysage. ' 

S'î'9 — *Au long Rocher (forêt de Fontainebleau! 

CHAVET (victor), né à Aix (Bouches-du-Rhôoe] 

élève de Pierre Révoil et de Roqueplanj 

Méd. 3-^ cl. (Genre) 1853 — Méd. 2^ cl. 1 

-[EX]. 

Rue de Laval y 12, 

580 — Orfèvre juif à Moslaganem. 

581 — Rebecca. 
58S — Souvenir d'Afrique. 

583 — Bag-Piper, du 72® royal Higlander. 

584 — La dormeuse. f\ 

(M. d'État.) * ' 

585 — Un peintre regardant son tableau dans 
miroir noir. 
(Foir aux ouvrages exécutés dans les Monuments Plbi 

CHEXU {m^^^ maria), née à Belleville (SeiaeJ 

élève de MM. Gelée et Léon Cogniet. 
Rue Saint-Laurent, 4. 

586 — *La fille de Crorawell reprochant à 
père la mort de Charles P*". 

58^ — *Épisode de la vie de Charles XII , roi ^ 
Suède. 

Eh I sire, la bombe, dit le secrétaire tout éf i 

— Eh bien ! reprend le roi de Suède, qu'a de commitfl 
bombe avec ce que je vous dicte ? Continuez, 

588 — *La Charité. 

589 — Portrait de M"« P. J. . . 



h 



PEINTURE. 73 

CHÉRELLE (léger), né à Versailles (Seine-et- 
Oise}, élève de M. Eugène Delacroix. 

Avenue de Breteutl , 27. 
590 — Un coq heureux ; pastel; 

CHERET (jEAN-LOuis lâchaume), 06 à La Nou- 
Vclle-Orléans (Amérique), de parents fran- 
çais, élève de M. Joseph Thierry. 

Ruede Crussol,8. 

>91 — Lever de lune (Egypte). 
Ï9S — Le matin dans les Alpes. 

CHEVALLIER (henri), né à Lyon (Rhône). 

A Lyon {PMne), rue Sainte - Moniqu e ^ 1; et à 
Paris, chez MM. Deforge et Carpentierj bou- 
levard Montmartre, 8. 

593 — Effet d'hiver. 

CHEVAXDiER DE VALDROME (pàul), né à Saint - 
Quirin (Meurthe), élève de Marilhat et de 
M. Picot. 

Méd. 3^ cl. (Paysage) 18io — Méd. 2« cl. 
18oL 



::; 



Rue de La Tour -d'Auvergne y 39. 

o94 — Le marché d'oranges à Alger. 

S9o — Soleil couchant; paysage des environs de 

Fréjiis, 

596 — Un ravin dans les Pyrénées. 



^ 



74 PEmTURE. 

ciiEVRiER (juLEs) , né à Chalon-sur-Saône , 
élève de M. Couture. 

Chez M. Balfourier, rue Frochot, 8. 

^9^ — Une queslion de casserole à vider enlre 
rats et lapins. 

CHIAPORY (bernard-charles), né à Marseille 
(Bouches -du- Rhône), élève de MM. Aubert 
et Loubon. 

Rue Fontaine-Saint-Georges j 37. 

598 — Portrait de M"^^ de M. . . ; pastel. 

599 — Portrait de m^ de M. . . ; pastel. 

600 — Portrait de M^« de K. . .; pastel. 

CHIBOURG (piERRE-jusTiN-LÉopoLD),né à Parls, 
élève de M. Picot. 

Rue Pigallef 21. 

6©t — Vue de la vallée du Lys, près de Bagnères- 

de-Luchon (Pyrénées). 

60S — Portrait. 
60S — Portrait. 



I 



CHIFFLART (françois), né à Saint-Omer (Pas- 
de-Calais), élève de M. Léon Gogniet. 
Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1851. 
Rue Turgot, 1. 1 

604 — Le. passage des moutons dans les environs 

do Tivoli (États du pape]. 

IÎ05 — Portrait do M"^^ G. . . 
G06 — Faust au sabbat ; dessin. 
GO'S' — Faust au combat; dessin. 



PEL\TURE. 75 

CHi\TREUiL (antoine), né à Pont-de-Vaiix 
(Ain), élève de M. Corot. 

Rue de Seine-Saint-Germainf 47. 

*U>8 — La mare aux biches. 

(M. d'Étal.) 

;09 — *La pluie. 

flO — Soleil couché. 

(Appartient à M. Griucour de la Nièvre.) 

CHOSSON (m'"^ marie), née àRuremonde (Pays- 
Bas). 
Rue des Ecuries-d' Artois, 47. 

lit — L'oiseau. 

chouppe(jeà>-henri), né à Orléans (Loiret), 
élève de M. Léon Fleury. 

A Orléans, rue d'Illiers, 14; et à Paris, avenue 
du Maine, 13. 

US — Vue prise en Sologne; aquarelle. 

j CHRÉTIEN (auguste-clément), né àChoisy-Ie- 
I Roi (Seine), élève de MM. H. Flandrin et 
I L. Lamothe. 

Rue de V Ancienne-Comédie, 24. 

Î13 — Portrait de M. C. C... 
»14 — Portrait de M. V. . . 

CIAPPORI (cLAUDius), né à Marseille (Bouches- 

du-Rhône), élève de M. A. Aubert. 
Quai Saint-Michel, 19. 

•15 — Le triomphe de l'Évangile. 

Carton d'une histoire symbolique de l'humanité. 



76 PEINTURE. 

CIBOT (édouaud), né à Paris, élève de Pierre 
Guérin et de M. Picot. 

Méd. 2^ cl. (Histoire) 1836 — Méd. 1" cl. 

1843 — [ex]. 

A Sceaux (Seine); et à Paris, rue Suger^ 12. 

616 — L'ange peut sommeiller. 
6t V — L'ange veille et prie. 

618 — L'automne; paysage. 

61 9 — L'hiver; paysage. 

(Ces deux tableaux appartiennent à M, Magniole.) 

620 — Environs ds Sceaux ; paysage. 
6SI ~ Novembre; paysage. 

6î8» — Premiers jours de mai ; paysage. 

(Appartient à M, Baquer de Retamosa.) 
6«3 — Paysage. 

6!84 — La voie des chenaux , près de Sceaux ; 
paysage. 

GLAYS (paul-jean), né à Bruges (Belgique), 
élève de M. T. Gudin. 

A Bruxelles, à l'Observatoire, 

655 — *L"Escûut à Anvers; effet de matin. 

CLÈRE (jacques-françois-camille), né à An- 
zin, près Valenciennes (Nord), élève de 
M. Léon Cogniet. 

Rue des Saints-Pères, 3. 

656 — Prédication par un franciscain à la messe de 
la chapelle sixline, devant le pape Pie IX. 

62'î' — Jeunes paysannes de la campagne de Naples. 
6«8 — Portraits de famille. 



PEINTURE. 77 

CLESINGER (jea>-baptiste), né à Besançon 

(Doubs). 
Méd. 3^ cl. (Sculpture) 1846 — Méd. 2«cl. 
1847 — Méd. 1^- cl. 1848 -- ^ 17 mai 

1849 — [ex]. 
A Rome. 

629 — Eve dans le paradis terrestre est tentée pen- 
dant son sommeil. 

630 — Isola Farnèse ; campagne de Rome. 

(Appartient à M. Moquart.) 

631 — Castel Fusana; campagne de Rome. 

(Appartient à M. Moquart. ) 
{Foir à la Sculpture.) 

CLOUET (félix), né au Puiset (Eure-et-Loir), 

élève de M. Emile Lecomte. 
Rue de Sèvres, 45. 

638 — *Nature morte. 

COCK (césar de), né à Gand (Belgique). 
Rue Saint-Dominique- Saint-Germain, 74. 

633 — Sous bois ; groupe d'enfants (Flandre belge] . 

COCK (xATiER de), né à Gand (Belgique). 

Méd. 3^ cl. (Paysage) 1857. 
Rue Saint^Dominique-Saint-Germain, 74. 

634 — *La récolte des pommes de terre (Flandre 
belge) . 

635 — *Prairie. 

636 — *Retour du pâturage, vers le soir. 
63'î' — Vaches au repos. 

(Appartient à M. A, Moreau). 



78 PEINTURE. 

COEDÈS (louis-bugène), né à Paris, élève de 
M. Léon Gogniet. 

Rue Vivienne, 8. 

638 — Sapho; pastel. 

639 — Portrait de M"^° la marquise de G. . . ; pastel. 

640 — Portrait de m^ M. . . ; pastel. 

641 — Portrait de W^ T. . . ; pastel. 

COEFFiEPi (ivi'"^ marik-padline-adrienne), née 
LEScuYER, née à Paris, élève de M. Léon 
Cogoiet. 

Quai Bourbon, 21. 

64» — Portrait de M. P. G... 

643 — Portrait de M. J... 

644 — Portrait de M'"- L. . . ; pastel, 

COÊssix DE LA. FOSSE (cHARLEs), né à Lisicux 

(Calvados), élève de MM. Picot et Couture. 
Rue Saint-Lazare, 148. 

645 — Séduction. 

646 — Paysagistes en tenue de campagne. 

COIGNARD (louis) , né à Mayenne (Mayenne) , 
élève de M . Picot. 
Méd. 3« cl. (Paysa2:e) 184G — Méd. V^ cl. 
1848— [ex]. 
Avenue de VillarSf 7, et chemin de ronde de 
Rochcchouarty au coin de la rue Bochard-de- 
Sarron, 

64'î' — Herbage et abreuvoir dans la vallée 
d'Auge. 



PEINTURE. 79 

f{48 — Lutte de taureaux sur la lisière d'un bois. 
6 19 — La mare aux vaches. 

COIGNET (jules-louis-philippk) , né à Paris , 
élève de M. Victor Berlin. 

Méd. 2^ cl. (Paysage) 1824 et 1848 — 
^ 1" mai 1836 — [ex]. 
Place de la BoursCy 4. 

4îoO — Un torrent de la Suisse. 

6ol — Torrent de Rosenlawi. 

6oS — Vue da Subiaco (Italie). 

633 — *Chemin près d'une carrière abandonnée 

(Normandie) . 
6o4 — *Bords de la Marne. 
6o3 — *Bords du Nil (Haule-Égypte). 
lloG — *Un torrent dans la forêt Noire. 
6ot — ^Entrée du val d'Enfer (forêt Noire]. 

638 — *Étude de fruits en Touraine. 

COLIN (alexandre-mabie), né à Paris, élève de 
Girodet-Trioson. 
Méd. 2^ cl. (Genre historique) 1824, 1831 — 
Méd. 1-cl. 1840 — [ex]. 

Rue de Grenelle-Saint-Germairif 59. 

639 — Une scène dans la campagne de Rome. 

(Appartient à M. Éinile Pereire.) 

660 — Paysan breton. 

661 — L'Amour vaincu. 
66S — I/Amour triomphant. 

663 — Portrait de Msr Cœur, évêque de Troyes. 

664 — Portrait de M«^« E. T. . . 



dO PEINTURE. 

COLIN (gustave-henri) , né à Arras (Pas-de- 
Calais), élève de MM. Corot etDutilleux. 

Rue des Martyrs, 66. 

665 — l.a sortie de la messe à Gèdre ( Hautes-Py- 
rénées) . 

666 — Une ferme à Saint-Léonard , près de Fé- 
camp (Seine-Inférieure). 

COMPTE-CALix (françois-claudius), ué à Lyon 
(Rhône), élève de l'École de Lyon. 
Méd. 3« cl. (Genre historique) 1844-. 

Passage Saulnier, 25. 

66^ — *Le chant du rossignol. 

668 — *Les biches effrayées. 

669 — *Réussite en cœur. 

COMTE (piERRE-cHARLEs) , né à Lyou (Rhône), 
. élève de M, Robert-Fleury. 
Méd. 3« cl. (Genre historique) 1852 — Méd. 
2«cl. 1853,1855— ^16aoûtl857— [ex]. 

-670 —Alain Chartier et Morguerite d'Ecosse. 

Marguerite d'Ecosse , mariée au dauphin , qui régna 
plus tard sous le nom de Louis XI, rencontre, en sortant 
de la messe, le trouvère Alain Chartier. Le poète, qui fit 
les délices de la cour de France sous Charles VII, accablé 
par la chaleur, sommeille sous les piliers du cloître. La 
princesse s'approche de lui et dépose un baiser sur ses lè- 
Trcs. Les dames et les seigneurs de sa suite s'ébahissent de 
celte privauté. Marguerite leur répond en souriant : « Oh 
« bien! ce n'est point l'homme que je baise, mais bien 
« la bouche d'où sont issus tant de bons mots et ver- 
c tueuses paroles. » 

6'S'l — Le cardinal de Richelieu. 

(Appartient à M, Flotard, de Lyon.) 



PEINTURE. 81 

CONINCK (pierre de) , né à Metteren (Nord) , 
élève de M. Léon Cogniet. 

Rue de V Ecole- de-Médecine, 82. 

6':'» — Portrait de M. E... 
B'Î'S — The Baron, cheval des haras impériaux. 
6^4 — TheCossak, cheval des haras impériaux. 
(Ces deux études appartiennent à M. le comte d'ArentoU) 



CONSTANTIN (auguste-aristide-fernand), né 
Paris, élève de MM. Picot et Couture. 



Rue de Lancry, 14. 

6^5 — Fruits et gibiers. 
6*Ï6 — Nature morte. 



CONTANT (juLEs), né à Bordeaux (Gironde) , 
élève de M. Picot. 

A Libourne (Gironde), 
G^^ — Passage du marais. 

COOL (m"'^ DELPHINE de) , née à Limoges, élève 
de M. Fortin, son père. 

Rue du DragoHf 13. 

6^8 — La Vierge à la Grappe, d'après Mignard; 
porcelaine. 

679 — La naissance de Louis Xni, d'après Ru- 
bens ; porcelaine. 



$2 PEINTURE. 

COOMANS ( PIERRE-OLIVIER-JOSEPH ) ^ né à 

Bruxelles (Belgique). 

A Bruxelles f faubourg de Cologne; et à Paris, 
chez MM, Deforge et Carpentier, boulevard 
Montmartre y 8. 



680 — La Fable et la Vérité. 

681 — La prédiction. 
68» — Pifferare et son fils. 

683 — Jenne femme de San-Germano (Italie). 

684 — Jeune garçon de la Calabre. 



CORNILLIET (juLEs) , né à Versailles (Seine-et- 
Oise) , élève de Ary Scheffer et de MM. H. 
Vernet et Waclosmut. 

Rue de Laval , 17. 



685 — Le jour de la Fête-Dieu. 

686 — Marée basse; environs de Saint-Malo. 



COROEIVNE (henri), né à Valenciennes (Nord), 
élève de MM. Abel de Pujol et Picot. 

68'?' — La séparation du dauphin et de sa mère, 
Marie-Antoinette, à la prison du Temple, le 3 juil- 
let 1793. 

t Le comité de salut public arrête que le fils de Capet 
e sera séparé de sa mère et remis dans les maius d'un ins- 
tituteur au choix du conseil général de la commune, a 

(A. DE Beauche^ne. — Hisi. de Louis XFJT,) 



PEINTURE. 83 

COROT (jean-baptiste-càmille), né à Paris, 
élève de Victor Berlin. 
Méd.2^cl. (Paysage) 1833--Méd. l'«cl,1848, 
1855—^ 5 juillet 1846 -[ex]. 

Rue de Paradis-Poissonnière, 58. 

688 — Dante et Virgile; paysage. 

689 — Macbeth; paysage. 

690 — Idylle. 

691 — Paysage avec figures. 

695 — Souvenir du Limousin. 

693 — Tyrol italien. 

694 — Étude à Ville-d'Avray. 

CORPLET (charles-alfred), né à Paris, élève de 
son père, d'Alexandre Péron et de M. Amédée 
Faure, 

Rue des Enfants-RougeSj 6. 

69o — Adam et Eve ; grisaille sur émail, d'après 
Raphaël. 

Feu CORREARD (lodis) , né à Paris , élève de 
Charlet, mort le 29 mai 1858. 

Chez M. Correard 'père y rue Saint- André-des^ 
^rts,58. 

696 — Un zouave en maraude. 

697 — Un zouave en conquête. 

CORREKS (jos). 

A Anvers, rue de la Reine, 4. 

698 — La femme du peintre. 



Sh PEiiVruiiE. 

CORTES (antonio), né à Séville (Espagne). 

Rue de Turin, 6. 
699 — Pâturage en Andalousie (Espagne). 

COSSMANN (maurice), né à Berlin (Prusse), na- 
turalisé Français, élève de M. Eug. Lepoit- 
tevin. 

Rue Duperré, 17. 
'Î'OO — ^Soldat de la Ligue aux aguets. 

COTÉ (hippolyte), né à Brest (Finistère), élève 
de Paul Delaroche. 

il Brest; et à Paris, chez M, Haro, rue Bona- 
parte, 20. 

•Î^Ot — La convalescence. 
'Î'OS — Nature morte. 

COUBERTIN (CHARLES de), né à Paiis, élève de 
M. Picot. 

P^ue de l'Université, 17. 

'5'OS — Les joueurs de bouleau Colysée [Rome]. 
*5'04 — Le dernierrif^, femme de Chloggia (Venise). 

COUDER (Alexandre), né à Paris, élèvedeGros. 

Méd. 3« cl. (Histoire et Genre) 1836 — 
^12 août 1853 —[ex]. 

Rue de Varenne, 18. 

•S'OS — *Letrio. 

706 — *Une violoniste. 



PEINTURE. 85 

'S'O'Î' — *L'éclucation. 

•^'OS — *Le papillon. 

'S'OO — *Nature morte : légumes. 

VIO — *Fleurs et fruits. 

COURBE (m^^^ marie-émilie-edgénie), élève de 
M. Emile Courbe, son père. 

Rue de FourcySaint-Marcel, 7. 

•^11 — *Nâture morte: goéland, harengs saurs 
et pommes. 

COURDOUAN (viNCE?jT),néàToulon fV^ar), élève 
de Paulin Guérin. 

Méd. 3« cl. (Aquarelle, Marine) 1838 et 1844 
— Méd. 2^ cl. 1847— ^ 4 novembre 1852 

-[EX]. 

A Toulon; et à Paris, chez M. Edan, rue de 
Rivoli, 158. 

'Î'IS — *Gorges d'OUioules , village et château 
d'Evenos (Provence), environs de Toulon. 

ZltS — *Route de Cargueiranne à Hyères ( Pro- 
vence). 

Je les avais jadis visités, ces rivages 
Où le cristal des eaux reflète un ciel si pur, 
Où la terre embaumée abonde en fleurs sauvages, 
Où le figuier s'incline et trempe ses feuillagçs 
Au maritime azur. 
(J. x\rTBA>-, Les Poëmcs de la mer), 

ijrf 4 _ ^Pirates recevant la chasse; effet de soleil 
couchant. 



86 PEINTURE. 

COURNERIE (louis), né à Terrasson (Dordogne). 
A Orsay [Seine-et-Oise)f villa Amélie. 

'S'15 — *Fleurs et fruits; miniature. 
'S'16 — *Fleurset fruits; miniature. 

COURT (joseph-désiré), né à Rouen (Seine- 
Inférieure), élève de Gros. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1821 
— Méd. 2« cl. 1855 — 1- cl. 1831 — 
:^ 9 juin 1838 — [ex]. 

Rue de la Madeleine, 17. 

"élftl — La commission du musée Napoléon pré- 
sente à LL. MM. Impériales , au palais de Saint- 
Cloud, les plans du Musée fondé à Amiens par 
l'Empereur. 

•^18 — Portrait de M°^« la marquise de N. . . 

'3'19 ~ Portrait de M. le docteur Baudelocque. 

COURTOIS (jean-baptiste), né à Nancy (Meur- '| 
the ) , élève de M. Dupuis et de l'École de 
Dijon. 

A Orléans , rue des Bons-Enfants , 20 ; et à 
Paris , chez M, Giroux, boulevard des Ca- 
pucines. 

*;i^O — Portrait de M"^® la comtesse de B. ..; crayon 

pastel. 
^Zl — Portrait de M"°deN...; crayon pastel. 
♦S'a» — Portrait d'enfant; crayon pastel. 
7î53 — Portrait de l'auteur ; crayon pastel. 



PEINTURE. 87 

COUSIN (gustatk-victor), né à Paris, élève de 
M. Picot. 

Rue Fontaine- Saint -Georges y 34. 
'S'S4 — Nature morte; étude. 

COlTVTiRCHEL ( Alfred), né à Marseille-le-Petit 
(Oise), élève de M. Horace Vernet. 

Rue Neuve-Saint- Augustin y UTi, 

•3^23 — Combat de Kanghil (Grimée), 29 septembre 
18oo. 

Eupatoria était occupée, comme base d'opérations secon- 
daires, sur le flanc de la ligue de retraite des Russes; mais 
bloquée par une force supérieure à sa garnison, elle était 
obseiTée par des lignes de vedettes et des postes qui s'ap- 
prochaient jusqu'à 4 et 500 mètres de ses ouvrages. Le 
général d'AllonvilIe, qui y commandait les forces coalisées, 
voulut se débarrasser de celte surveillance incommode, et 
le 29 septembre il fit sortir trois colonnes destinées à refou- 
ler les avant-postes russes dans la direction de Symphéro- 
pol et de Pérekop. La colonne du centre, commandée par 
lui-mème,se composait de 12 escadrons français des 4* hus- 
sards, des 6'=et7«dragons, d'une batterie d'artillerie à cheval ■ 
et de 4 bataillons égyptiens. Elle traversa sur la chaus- 
sée les grands lacs qui couvrent Eupatoria au nord et se 
dirigea vers le nord-est dans la direction du cantonnement 
occupé par la division du général Kortt. A 8 heures du 
matin, elle se trouva en présence de 16 escadrons, dont 8 
se retiraient directement devant elle et 8 tendaient à lui 
couper, sur la droite, la ligne de retraite vers Eupatoria. A 

10 heures du matin le muchir Ahmet ayantdébouché d'Oruz 
avec sa colonne, les 8 escadrons opposés à notre gauche 
se retirèrent précipitamment vers le nord. Le général d'Al- 
lonville put alors menacer la retraite des 8 qui cher- 
chaient à tourner sa droite. Ilfitmonter achevai en silence 
ses 12 escadrons et les dirigea, en les défilant par quelques 
légères inflexions de terrain vers l'est. L'ennemi, prévenu 
par les Cosaques, tente d'échapper à cette attaque ; mais à 

11 heures les deux têtes de colonne se trouvant rapprochées 



88 PEINTURE. 

à quelques centaines de mètres, les Russes s'étant formés 
en bataille sur notre flanc droit sous la protection de leur 
batterie d'artillerie à cheval, le général d'AUonville fît 
charger de front le 4* hussards, conduit par le général de 
La Martière, sous la direction du général WalsinEsthérazy, 
et opposa vers la droite, au mouvement oblique de l'enne- 
mi, le 6« dragons, commandé par le colonel Ressayre. U 
conserva en réserve le 7« dragons, sous les ordres du gé- 
néral Champéron et du colonel Duhesme, Il en résulta un 
double choc ; à gauche le A* hussards culbuta les esca- 
drons qui lui étaient opposés et leur enleva 6 pièces de ca- 
nons dont il avait essuyé le feu, 6 caissons et une forge; 
mais là dût s'arrêter leur élan, parce que le succès même 
avait porté le désordre dans leurs rangs; à droite le 6« 
dragons rompit la gauche de la ligne ennemie et la pour- 
suivitpendantdeux heures,ramassant des prisonniers, étant 
soutenu par le 7« dragons que le général avait maintenu 
en ordre pour servir de réserve et de ralliement à sa di- 
vision. A midi et demi la poursuite avait cessé. Les 
troupes françaises se rallient autour de Kanghil, ayant 
détruit huit escadrons, pris leur artillerie et n'ayant perdu 
que soixante et quelques hommes. 

{Notes du général ni' AhLOmiLLE,) 

■^S6 — Portrait de M. le^général d'Allonville. 

CRA.Pelet(loui8-amable), né Auxerre (Yonne), 
élève de M. Durand-Brager. 

A Marseille { Bouches-du- Rhône) ^ au Grand- 
Théâtre. 

^Z'V — Temple de Médinet-Habou. 

^ZH — La mosquée de Mounayed-sultan; aquarelle. 

'3^29 — Un carrefour au Caire ; aquarelle. 

CRAUK(cHARLE8-ALEXANDRE),néàValenciennes 
(Nord), élève de M. Picot. 

Rue du Cherche-Midiy 102. 

'S'SO — Sainte Colette délivre par ses prières une 
âme du purgatoire. 



ŒÏXTURE . 80 



"ÎSI — Les orphelines. 
, "ÎSS — Hésitation. 
133 — Portrait de M. L. S. 



CRESPELLE (émile), né à Douai (Nord). 
Rue FontaineSaint-Georges, 42. 



sa- 

*| "S^S^ — Sainte Macre martyrisée à Fismes (diocèse 
de Reims). 

Pendant la persécution de Bioclétien, l'an 300, elle fut, 
par Tordre du gouverneur Rictiovare, jetée dans le feu; 
mais, n'eu ayant reçu aucune atteinte, elle eut les seins 
coupés et fut enfermée dans un cachot. 

Elle y est visitée, au milieu des prisonniers, par un ange 
qui lui rend sa forme première. 

(Commandé par M. Adolphe Moreau pour 
l'église de Fère-en-Tardenois (Aisne). 

CRISENOY (pierre -EMILE de), né à Paris, élève 

de M. Durand-Brager. 
Rue de Bellechasse, 21. 

•^33 — Escadre au mouillage dans la rade de Brest; 
dessin. 

CUIZILLE-LAGRAXGE (M'^^À.),née à Paris, élève 

de M. Damery. 
B(yulevard Saint-Martin j ^\, 
^^Q — Portrait de M. L... 

CULVERHOUSE (joHAx-MENGELs), oé à Rotter- 
dam (Hollande). 
Rue LavoisieVy 20. 

'S'S^ — Réunion politique dans un cabaret hollan- 
dais (au XYiiie siècle); effet de lumière. 



90 PEINTURE. ^ \ 

^S^ — Promenade en gondole au xviii^ siècle; 
paysage en Hollande ; effet de lune. . 

'S'39 — Soubrette (époque de Louis XV) ; effet de 
lumière. 

H^O — Premier pas dans la mendicité. 



CURZON (PAUL-ALFRED de) , né à Poltlers (Vienne), 
élève de Drolling et de M. Cabat. 

Méd. 2« cl. (Paysage) 1857. 

Rue Bonaparte, 13. 

•y 41 — Psyché. 

Elle revient des enfers rapportant à Vénus la boîte que 
lui a donnée Proserpine. 

'5'4S — Une jeune mère , souvenir de Picinesca 
(royaume de Naples). 

^43 — Le Tasse à Sorrente. 

Égaré par son imagination maladive, il s'était enfui de 
Rome. Il arrive chez sa sœur déguisé en paysan et lui 
présente une lettre où il se dit dans le plus grand danger. 
De douleur, Cornélie va tomber évanouie. Tasse jette son 
manteau, se fait reconnaître et la relient dans ses bras. 

•^44 — Femmes de Mola di Gaëte (royaume de 
Naples). 

'Î'4S — La moisson dans les montages de Pici- 
nesca (royaume de Naples). 

'Î'4G ~ Chapelle du couvent de Saint-Benedetlo, 
près de Subiaco (États-Romains). 

'2'4V — Près des murs de Foligno (Étals-Romains). 
748 — PrèsdeCivita Casiellana (États-Romains). 



PEL\TURE. 91 

DAGN\N (isidore), né à Marseille (Bouches-du- 
Rhône). 
Méd. 2^ cl. (Paysage) 1822— Méd. l'^cl. 
1831 — ^ le 2 février 1836 — [ex]. 

Rue Saint-Georges f 35. 

949 — Forêl traversée par une rivière. 

950 — Le ravin à Montreux (canton de Vaud) . 

951 — Les vieux hêtres de la forêt de Fontainebleau 
95tî — Yiège (canton du Valais). 

953 — Le Chemin de Battigny, dans la forêt de 
Corapiègne; étude d'après nature. 

DAGUZAN (léon), né à Bézéril (Gers), élève de 
M. Picot. 

Rue de la Tour y 61, ^ Passy, 

954 — Bacchus revenant de l'Inde rencontre, dans 
l'île de Naxos, Ariane abandonnée par Thésée. 

DAISY (m"^^ Louise), née à Paris. 
Rue de l'Université, 102. 

955 — Rentrée à la ferme de Château-sur-Epte; 
soleil couchant. 

DALLEMAGNE (M"^^), née ACGUSTINE-PHILIPPE 

DE CAGNT, née à Beauvais (Oise), élève de 
M-"*^ de Mirbel. 

Rue Bayardy 8. 

956 — (f Laissez venir à moi les petits enfants. » 
959 — Trois miniatures ; même numéro : 

1. Portrait de M"»« Metmao. 



9^ PEIIVTURE. 

2. Portrait de M. Raoul G. . . , 

3. Portrait de M. Fernand G, . . , 

'î'58 — Élude; pastel, 

DANIEL-KLEIN (m'^^ STÉPHANIE), née à Pads, 
élève de MM. Robert-Fleury et J.-J. Bellel. 

Rue du Mailj 13. 

'S' 59 — Souvenir d'été; dessin au fusain. 

DAMSART (léon), né à Lille (Nord). 
Rue Saint'JacqueSf 370. 
*S'60 — La promenade. 

BARGELAs (henri), né à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Picot. 

Rue cVHauteviUej 49. 

•5^61 — Le jeu de billes. 

DARGENT (yan'}, né à Saint-Servaîs (Finistère). 
Rue de Vaugirard, 136. 
^6^ — Saint Houardon. 

Un des premiers apôtres du christianisme en Bretagne, 
patron de l'église paroissiale de Landerneau. 

':'63 — Un gué. 

'î'64 — Côtes ; dessin au fusain. 

DARJOU (alfred), néà Paris, élève de MM. Léon 

Gogniet et V. Darjou. 
Rue Poissonnière, 18. 
'3'6S — Course bretonne; souvenir de Quimper. 



PEINTURE. 93 

DAL'BIGNY (cHARLES-FRANçois) , né à Paris , 
élève de son père et de Paul Delaroche. 

Méd. 2^ cl. (Paysage) 1848 — Méd. 3« cl. 
1855 — Méd. 1- cl. 1853— [ex]. 

Quai d'Anjou, 13. 

•yGG — Les graves au bord de la mer, à Viller- 

ville [Calvados). 
•^fG'î' — Les bords de l'Oise. 

(Appartient à M, Nadar), 
•8f68 — Soleil coijchanf. 
'8'69 — Lever de lune. 
'5'tO — Les ebamps au printemps. 



DAULKOY (victor-marie-camille), né à Saint- 
Maurice (Seine). 

Rue La Bruyère, 18. 
'S^'î 1 — Au bord de la Marne. 



DAUPHIN (FRANÇOIS - Gustave) , né à Belfort 
(Haut-Rhin), élève de M. Hersent. 

Méd. 3^ cl. (Histoire) 1842— Méd. 2« cl. 
1845. 

Rue du Faubourg-Montmartre, 61. 

^'^*Z — *Le Christ au jardin des Oliviers. 
t^ t3 — *La fille de Jephté ; pastel. 
'3'^4 — Portrait de M°^« M. . . 



94 PEIKTURE . 

DAUSSE (m^'" élise), née à Paris, élève de 
M. Gosse. 

Rue du PuitS'deS'BlancS'Manteaiix, 4. 

•^'VS — PortraiUdeM. le curé D... 
^^G — Portrait de M. Do... 

DAUZATS (adrien), né à Bordeaux (Gironde) , 
élève de Michel-Julien Gué. 

Méd. 2^ cl. (Intérieur et Genre) 1831— Méd. 
1- cl. 1835-1848-1855 — ^ le 1- mai 
1837— [ex]. 

Rue OllivuTy 14. 

^"^iK — Vue générale de la ville de Tolède, sur le 

Tage (Espagne). 
•îfS — *Cour de la maison Coussifa , au Caire 

(Egypte). 

'S'^O — Vue prise à Damiette (Egypte); aquarelle. 
*5'SO — Escalier de l'ancien couvent des Jésuites, 
à Reims; aquarelle. 

DAVID (jACQUES-Louis-JULEs), né à Pails , 
élève de MM. Léon Cogniet et Picot. 

Rue du Fauhourg-Saint-DeniSi 103. 

•rgl ~ Sainte Famille. 

•tSS — Portrait de M'^e D. D. . . 



DAVID (juLEs), né à Paris. 
Rue de Madame, 35. 
7S3 — Porlrail de W^^ J. D. . . ; dessin au fusain. 



PEIKTUr.E. 95 

DAVID (maxime), né à Chàlons-siir-Marne 
(Marne), élève de M"^*^ de Mirbel. 
Mëd. 3-^ cl. (Miniature) 1835 — Méd. 2^ cl. 
1836-1848 —Méd. 1'^ cl. 1841 — ^ mai 

18ol — [ex]. 

Rue de Lille, 45. 
•184 — Douze miniatures; même numéro. 
Portraits divers. 

DÉBLED (eusèbe), né à Chaton (Seine-et-Oise), 
élève de M. Lemmens. 

A Linas, près Montlhénj ; et à Montmartre, 
chez M. Lemmens, chaussée de Clignan- 
court, 61. 

'Î83 — Paysage près Montlhéry. 

DEBOX (hippoltte), né à Paris, élève de Gros 
et de M. Abel de Pujol. 

Méd. 3- cl. (Histoire) 1842 —Méd. 2« cl. 
1846-1848. 

Rue des Petites-Ecuries, 13. 

'S'86 — Sainte-Geneviève, patronne de Paris. 

DEBRAS (louis), né à Péronne (Somme), élève 
de AI. A. Dehaussy. 

Rue de Saint-Quentin, 22. 

'Î8Î' — La halte. 

*S'88 — Un paysan. 

'Î89 — Un mendiant. 

'Î90 — Portrait de M. L. D... 



Q6 PEINTURE . 

DECAEN (alfred-charles-ferdinand), né à 
Paris, élève de Drolling et de M. Couder. 

Rue des Beaux- Arts, 5. 

K91 — Expédition de Kabylie. —Prise de Tigiiert- 
Hala par la division du général baron Renault, le 
2't mai 1857. 

{Moniteur du 21 juin 1857.) 

DE DREUX (alfred), né à Paris, élève de 
M. Léon Cogniet. 

Méd. 3- cl. (Genre) 1834— • Méd. 2'^ cl. 1844 
et 1848 — ^ 16 août 1857 — [ex]. 
Place Pigalle, 1. 

'3'9S — Le retour. 
*:'93 — La mort. 

DEDREUX-DORCY (pierre-joseph), né à Paris, 
élève de Guérin. 

Rue des Martyrs, 50. 

Méd. 2- cl. (Genre) 1810 et 1817. 

^94 — La Madeleine. 

(M. dȃte.t.) 
^9S — Une jeune fille. 

(Appartient à M. le comte de Morny.) 

DEFAUX (Alexandre), né à Bercy (Seine), élèvei 
de M. Corot. 

Rue du Cherche-Midi, 57. 
*5'96 — Vue prise à Caen. 
^9^ — Carrière abandonnée, à Ivry (Seine). 
'î'98 — Une vue à Rosny-sous-Bois [Seine). 
'S'99 — Vue prise à PalaiseaulSeine-et-Oise). 



4 



PEiXTURE. 97 

DEFONDS (émilk), né à Châteauroux (Indre), 

élève de MM. Gleyre et Tissier, 
Rue Loais-le-Grand, 21. 
800 — Le message. 

DEGAND (eugène), né à Lille (Nord). , 
Rue de 5eme, 12. 

SOI — Campement de nomades dans la plaine 
d'Ël-Outaïa (Sahara). 

80S — Le marabout Sidi-Barkate , aux environs 
. de Biskra (Sahara). 

DEGER (ernest), né à Hildesheim (Hanovre), 
élève de M. Schadow. 

A Dusseldorf [Prusse-Rhénane;; et à Paris, chez 
MM. Schulgen et 5c/itoan, rue Saint-Sul- 
j>ice, 25. 

803 — *La madone du mont Saint-Apoliinaire; 
étude pour une painture à fresque de l'auteur. 

DEHAis (louis), né à Orléans (Loiret), élève 

de M. Gleyre. 
Rue de la Victoirey 41. 

804 — La moisson en Egypte. , 

DEQARME ( M^^^^ ÉLisA-APOLLiNA ) , née à Parîs, 
élève de Jacques. 

Rue de Provence, 67. 

80o — Djux miniatures; même numéro. 

Portraits de LL. MM. l'Empereur et rimpéralrice, 
d'après M. Winterbalter. 



98 PEINTURE. 

DEiiAUSSY f juLEs) , né à Péronne (Somme) , 
élève (ie Th. Frogonard et de M. Auguste 
Dehaussy. 

Méd.3« cl. (Genre) 1836. 

Rue de La Fayette, 21, 

S03 — *La leçon de leclure. 

80^ — *Un fumeur. 

Si^H — *La liseuse. 

80l$ — *Tete déjeune fille; pasîel. 

DEJUSSIEU (henri), né à Mâcon (Saône-et- 
Loire), élève de M. Gleyre. 

Rue de Madame, k-k, 
SiO — Le denier de Cf'snr. 

DELAIRE (m'1- PAULii«iE),néeàClermont-Ferrand 
(Puy-de-Dôme), élève de M. Jacobi. 

Rue Saint-Louis-en^VIlef Si- 
Si 1 — PorlraildeM. G... 

DELACROIX (auguste), né à Bouîogne-sur-Mer 

(Pas de-Calais). 

Méd. 8« cl. (Genre) 1839— Méd. 2"- cl. 18U 

— Méd. 1-cl. 1846 — [ex]. 

Rue d'Anjou-Saini-Honoré, 53. 

^tS — - *Ferme du manoir delà Forest, près Quim- 

per. 
813 — *Les lavandières. 
Ht^ ~ Une fileuse, à Quimper. 



PEINTURE . 9.) 

8f5 _ >Les danseurs nègres , à Tanger; oquo- 
reilo. 

816 — Femme bulgare ; coslume de Widdin, sur 
le Danube; aquarelle. 

Sf^ — *Un lavoir, à Loches; aquarelle. 

8iS — *Pècheuse de crevettes à Boulogne; aqua- 
relle. 

DELACROIX (eugène), né à Charenton (Seine), 
élève de Pierre Guérin. 

Méd. 2^ cl. (Histoire) 182i — Méd. l^*^ cl. 
18i8 — ^^ k mars 1831 — O ^^ 18i(j — 
C. ^jt novembre 1835 — Membre dellnstitat 
en 1857 — [ex]. 

Rue de Furstemherg, 6. 

Sf9 — *La montée au Calvaire; leChrist succorfr- 
bant sous la croix. 

Cette composition devait être exécutés dans de graudcs 
proportions à Saint-Su'pico, dans la chapelle des l"o!iîs- 
baptismaux, dont la destination a été changée. 

S20 — ^Le Christ descendu au tombeau. 

8S1 — Saint Sébastien. 

H92 — Ovide en exil chez les Scythes. 

Les uns l'exatuinent avec curio=;ité, les autres lui font 

accueil à leur manière et lui offrent d(33 fruits sauvr.gcs, 

du lait de jument, etc., etc. 

H^S — Herminie et les bergers. 

a A la vue soudaine d'armes inconnues, ils se troublent 
et s'effraient ; mais Herminie les salue elles rassure : Heu- 
reux bergers, dit-elle, continuez vos jeux et vos ouvrages : 
ces armes ne sont pas destinées à troubler vos travaux et 
. Tos chants.» 

{Jérusalem Délivrée^ chant VIL) 

8^5 — Rebecca enîev.je parle Templier, pendant 
le sac du château de Frondebœuf. 

(Walter-Sgott, Ivanheè^ 



1 00 PEINTURE . 

855 — Hamlet. 

856 — Les bords du fleuve Sébou ( royaume de 
Maroc]. 

DELA.HAYE(HENRY),néàAgen (Lot-et-Garonne). 
Boulevard MazaSy 32. 
8S^ — Bouquet de fleurs ; aquarelle. 

DELAHAiE (m™^), née VICTOIRE-EMMA JOHN, née 
à Paris. 

A Passy, Grande-Bue, 7. 

8S8 — Fleurs et fruits, d'après M. Couder; pastel. 

DELAMARRE (henry), né à Orléans (Loiret). 
Rue d' Amsterdam f 71. 

S29 — Le relais. 

DELAMARRE (Théodore), né à Paris, élève de 

MM. G. Bouret et A. Loyer. jUi 

Rue des Jeûneurs^ 27; et chez M. Loyer y rue^ 
Fontaine^ 38 bis. 

830 — *S3inl Jérôme. 

831 — Laviamola, 

DELAUNAY (jules-élie) , né à Nantes (Loire-i 
Inférieure), élève de M. H. Flandrin. 
Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1856. 

A Rome, villa MediciSy Académie de France; et 
à PariSy chez M, Lamothe, rue de VOdéoUy 20. 

83S -- Laleçondeflùle. 



PEINTURE. 101 

DELÉCHAUx(MARCELiN),néàBordeaux (Gironde), 
élève de M. Pottin. 

A Montmartre^ rue Neuve-VéroUy 1. 

833 — Le déjeuner; iniérieur. 

.Feu DELESTRE ( ADOLPHE-ALEXANDRE ) , né à 

■^ Paris, élève de M. Eugène Delacroix ; décédé 
le k mai 1858. 

ChezM""^ veuve Delestre^ rue du Tem^le^ 178. 

834 — *Renaud dans les jardins d'Armide. 

DELFOSSE (ernest), né à Bruxellts (Belgiqiie], 
élève de G. Roqueplan. 

Rue des Petites-Écuries j 26. 
833 — La grand'mère endormie. 

DELIERRE (augcste), né à Montmartre (Seint), 
élève de M. Ciceri. 

Rue Rochechouart, 70. 

836 — *Hommage de la chasse. 

DELIGNE (adolphe), né à Gambrai (Nord), élève 
de Paul Delaroche et Drolling. 

Rue Saint -Maur-Saint'Ger main, 1. 

83V — Portrait d'enfanl. 



10*2 PEINTURE. 

DELISLE (m™" adine vkrdé), née à Paris. 
Rue de la T ovr~des-Daines f 10. 

HSH — Don Quichotte chez la duchesse. 

Au moment de desservir, quatre demoiselles entrent, 
l'une porlant un bassin, l'autre une aiguière, la troisième 
une boule de savon. La première enchâsse le bassin sous 
le menton de Don Quichotte, la demoiselle au savon frotte 
à tour de bras le menton et le visage jusqu'aux yeux. 
Quand la demoiselle barbière eut noyé le patient sous un 
pied d'écume, elle feignit de manquer d'eau et se retira. 

dell'acqua (cesare). 

A Bruxelles^ rue Rogier, 16. 

839 — *Hélène repentante , aux pieds du doge 
M:!riiio Faliero. 

DELVÏLLE-CORDIER (m^^« aimée-eugénie) , née 

à Paris. 

Quai Saint-Michel j 19. 

840 — Sept miniatures; même numéro : 
Portrait de Larabert-Bey. 

Portrait de M™ « G. . . 
Portrait dé M-""^ M. S. . . 
Portrait de M"« M. D. . . 
Portrait de M"« L. C. . . 
Portrait de M. A. G. . . 
Portrait de M. E. B. . . 

dejVeuville (alphonse-marie) , né à Saint- 

Omer (Pas-de Calais), élève de M. Picot. 
Rue de Breda, 26. 

841 — Siège de Sébastopol; assaut du 18 juin 
1855, quatre heures du malin. 

Le 5*^ bataillon de chasseurs (commandant Garnier), 



I 



PEINTURE. 103 

lête d'altaque de la colonue d'Auleraarre, après avoir 
enlevé la batterie Gervais à la baïonnelte et envahi le 
faubourg de la Karabeluaïa, se maintient dans les posi- 
tions ennemies, sons le feu croisé de Malakofl", des forts 
du Nord et des vaisseaux embos-és dans la rade. Il est 
soutenu par une fracliou du 19" de ligue (colonel Monè- 
que). Décimés par la mitraille, pressés de tous côtés par 
les colonnes russes débouchant du faubourg , Ici chas- 
seurs défendent pied à pied le terrain. A leur tête, le 
commandant Garnler reçoit trois blessures et voit tomber 
autour de lui tous ses olliciers. Le 5^ bataillon opéra sa 
retraite par le ravin de Karabeinaïa. 

84§ — -S;é^e de SébasioDol ; assaut du 18 juil- 
let 1855. 

DEXIZARD (cHARLE «\ v.^ à Parls, clève de Paul 
Pelaroche et de M. Henri Lehinann. 

Rue du Dragon, 33. 
843 — L'Assomption. 

DESBROSSES (léopold), né à Bouchain (Nord), 
élève de Paul Delaroche et de M. Corot. 

-4. Montrouge, rue d'Amhoise, 2. 

844J— Lesbordsdela BièvTs; effet d'automne. 
84o — Paysage. 

DESGOFFE (alexandre) , né à Paris, élève de 
M. Ingres. 

Méd.3«c].(Pavsa2e]18i2 — Méd.2«c]. 1843 
et 1848— Méd. 1- cl. 1845— ^ 15 août 
1857- [ex]. 

Au palads de Vins lit ut, pavillon de VOuist. 

846 — Martyre de saint Maurice et de ses coro- 
pairnons. 
La légion thébaine, composée de chrétiens et comman- 



104 PEINTURE. 

dée par saint Maurice, ayant refusé de prêter serment à 
l'empereur Maximin sur l'autel des faux dieux, se retira à 
Agaunum, aujourd'hui Saint-Maurice-en-Valais. Maximin 
irrité la fit deux fois décimer, puis massacrer tout en- 
tière. 

HAk^ — Paysage ; environs de Naples. 

848 — Paysage; environs de Naples. 

849 — Paysage ; souvenir de Monlmorency. 

850 — Les bois de Fleury. 



DESGOFFE ( BLAiSE-ALEXàNDRE ) , né à Paris, 
élève de M. H. Flandrin. 

Rue de Port-Royal^ 16. 

851 — Vase d'agate orientale iur piédeslal d'émail 
(xvi** siècle] . 

Les originaux sont au Louvre, salle des bijoux et salle 
des émaux. 

85î5 — Vase d'améthyste [xvi^ siècle). 

853 — Aiguière en sardoine onyx (xvi® siècle) 
et lapis turc. 

854 — Nature morte. 

(Appartient à M. le baron Portails.) 

DESHAYES (eugènk), né à Paris, élève de son 
père. 

A Montmartre^ rue de l'Empereur, 18. 

855 — *Vallée de Bièvre (Seine-et-Oise). 

856 — *Chemin de Vauhallani (Seine-et-Oise). 



PBINTURB. 105 

DESHAY (louis-victor) , né à Paris, élève de 
M. Picot. 

À BellevUley rue des LiîaSy 15. 
j^^-jr _ Vase de fleurs décoratif. 

DESJARDINS (LOuis-LÉON),néà Amiens (Somme), 
élève de M. Horace Vernet. 

A Guéret [Creuse), 

808 — Soleil couché ; paysage. 

DESJOBERT (louis-remy-edgène) , né à Châ- 
teauroux (Indre), élève de Jolivard et dt> 
M. d'Aligny. 

Méd. 3*^cl. (Paysage) 1855. 

Rue de VEst, 17. 

809 — Groupe d'arbres au bord delà mer (Calvado?) 
800 — Le préau de Saint-Maurice; paysage. 
80i — Bords '.e rivière. 

811^ — Intérieur d'un cimetière. 
863 — Ferme normande. 

?5' DESUARQUAIS ( CHARLES - HIPPOLYTE ) , né à 

Bourey (Seine-tt-Oise) , élève de M. Jiiir: 
Desmarquais. 

Boulevard du Mont-Parnasse, 40. 

^64 — La vallée; eiTet du mp.lin. 



!08 PEINTURE. 

OESMIT (ALEXANDRE -LOUIS- benjamin) , né à 

DLinkerque(Nord), élève de M. J. Van Brée, 
d'Anvers. 
A Dunkerque, rue Emmery^ 79. 

565 — Jean-Bart capturant une frégate. 

Ayant équipé sur ses parts de prise, à Tàge de 25 ans, 
une galiote armée de 2 canons et de 36 hommes, il ren- 
contra devant le Texel une frégate hollandaise de 18 ca- 
nons, montée par 65 hommes d'équipage, qu'il prit à 
l'abordage. 

DESPORTES (ivi'"^), née EMMA BEuzELiN , née à 
Paris, élève de Vinchon. 

Méd. 3« cl. (Fleurs) 1840— Méd. 2«cl. 1842. 
Rue de la Paix, 24. 

566 — Fleurs et fruits. 

DESSART (henry), néà Paris, élève de MM. Le- 

quien, Gréant et Liénard, 
Rue de la Ponipef 9. 

86*3' — Le Ghri.^t succombant sous la croix, d'après 
le tableau de Paul Veronèse faisant partie de la galerie 
du Louvre; porcelaine. 

DETOUCHE (lacrent), né à Reims (Marne), 
élève de Paul Delaroche et de M. Robert 
Fleury. 

Méd. 3^^ cl.. (Genre historique) 1841. 
Rue de Dunkerque, 70. 

868 — Galilée. 

En 1609, Galilée présente au doge Donalo le télescope 
qu'il vient d'inventer. 



FEINTirvE. 107 

8G9 — Les remords de Charles IX. 

Sur la fin de sa vie, relire à Vincennes avec sa femme 
et sa nourrice, Charles IX repousse sa mère, qui veut lui 
faire signer les lettres de régence, et lui reproche les mas-' 
sacres de la Saint-Barthélémy. 

[ SÎ'O — Rembrondt. à ràire de vinp^t-six ans, exécute 
son célèbre lableou : La leçon d'anatomîe. 

DEVEDEFX ( LOUIS ), né à Clermont-Ferrand 

(Puy-de-Dôme), élève de Paul Delaroche. 

Chemin de ronde de la larrière Montmartre, 9, 
S^l — Baigneuses orieafales. 

DEVE-XTER (willem-ântome-van), né à Ajus- 

terdam (Hollande). 

A Amsterdam; et à Paris, chez M. Weyermanf 
rue du Cherche-Midi, 72. 

8'S'S — Le chantier maritime d'Amsterdam. 

DEVEuiA (eugène), né à Paris, élève de Gii ode t, 

^< juin 1838— [ex]. 

Rue des Fossés -Saint- Jacques, 19. 

8to — Mort du fils de la Sunamite. 

{Les Rois, 2« livre, chap. 4.) 

87 4 — Une scène de V Henri VIII, de Shakspeare. 

WOLSEY, 

Vous plait-il, noble dame, de passer dans votre apparte- 
ment ? Nous vous donnerons connaissance du motif qui 
nous amène. 

LA REINE CATHEHINE. 

Parlez ici. Je n'ui encore sur la couscience rien qui né- 



J08 PEINTURE. 

cessite le secret; je voudrais que toute autre femme pût 
parler avec la même liberté d'âme. 

(Acte m, scène 1",) 

S'S'S — Halte de marchands espagnols dans une 
auberge à Pau. 



DEVERIA (pENBY- Victor), né à Paris, élève 
d'Achille Deveria et de M . Eugène Deyeria. 

 Montmartre, rue de la Nation^ 14. 
8^6 — Les joueurs d'échecs. 



DE VIGNE (feux), né à Gand (Belgique), élève 
de M. Paelinck. 

A Gand, rue Charles-Quint; et à Paris, chez 
M, J, Breton, boulevard du Mont -Par- 
nasse, 85. 

8^ 'S' — Cérémonie religieuse avant la récolte du 
houblon au moyen âge. 



DEVILLE (pierre-gustave), né à Chînon (Indre- 
et-Loire), élève de Ai y Scheffer et de M. Henri 
SchelTtr. 

Rue de Douai, 37 ter. 

8'î'8 — « Cet âge est sans pilié. » 
8'î'îl — Chien et chevreau. 

880 — Les amis du matin. 

881 — Un chien philosophe. 
88» — Butor ; nature morte.^^^ 



PEIXTURE. 109 

. DEVILLY (théodore-lodis), né à Metz (Mo- 
selle), élève de M. Maréchal, de Metz. 

Méd. 3* cl. (Genre historique) 1852. 

A Metz, rue du Palais, 24. 

883 — Le marabout de Sidi-Brahim. 
Qaa!re-vin2:ls lioinmes de la V- compagnie du S^ ba- 

tallon de chasseurs à pied se sont retranchés, sous le com- 
mandement du capitaine de Gcraud, dans le marabout de 
Sidi-Brahira. Privés de vivres et d'eau, i!s résistent héroï- 
quement ai.x cavaliers d'Abd-el-Kadcr et aux kabyles, qui, 
bien supérieurs en nombre, les cernent de toutes parts. 

DE WINNE (uÉvir^), ré à Gand (Belgique), élève 
de M. Félix Devigne. 

A Gandy rue Char le s- Quint, 8; et à Paris, 
chez M. J. Breton, boulevard du Mont-Par- 
nasse, 85. 

884 — Un portrait d'homme. 

DEWiNTER (louis), néà Anveis (Belgique). 

A Anvers ; et à Paris, chez M, Coutaux, pas- 
sage des Panoramas, galerie Montmartre, 27. 

883 — Marine. 
886 — Marine. 

D[AZ DE LA PEXA (NARCISSE - VIRGILe), né à 

Bordea;:x (Gironde). 
Méd. 3- cl. (Genre) 1844 — ■ Méd. 2^ cl. 18'iG 
— Méd. l^^cl. 1848— e^ 1^' mai 1851— 

[EX]. 

Place de Ij Barrière-Montmartre^ 8. 
88? — Galalhée. 



ilO PEINTURE. 

SHH — L'éducation de ramour. 

889 — Vénus et Adonis. 

890 — L'amour puni. 

891 — N'entrez pas. 
89S — La fée aux joujoux. 

893 — La mare aux vipères; paysage 

894 ~ Portrait de M""^ A. F. . . 

895 — Portrait de M°^^ S. . . 

DiDROiV (Edouard), né à Paris. 

Rue Saint-Dominique-Saint-Germain, 23. 

896 — Ensevelissement du Christ, d'après le ta- 
i)!eau de Queniin Melzys, du musée d'Anvers; des- 
sin à la raine de plomb. 

DIEiv (louis- jean-claude), né à Paris, élève de 

Blondel. 
Quai delà Tourmlle, 61, 
89T — Portrait de M. L... 

DiEUDO]\NÉ (eugènk), né à Noyon (Oise), élève 
de M. Henri Delaborde. 

Rue Rochechouarty 70. 

898 — Portrait de M^^^ W. . . 

DOBBELAERE (henrt), né à Bruges (Belgique), 

élève de M. G. Wappers. 
A Bruges, rue du Vieux-Bourg ; et à Paris, 
chez M. Cotel, rue de VEnirefôt, 19. 

899 — *M«^miing, malade à l'hôpital de Bruges, 
peign^iûl la châsse de sainte Ursule. 



• 



PEI^STURE. 411 

OOO — *L'assassinat do Charles-Io-Bon , comte de 
Flandre. 

Le 2 mars 1127, Charles-Ie-Bon, étant en prière dans 
la calhédi aie de Bruges, faisait l'aumône à une pauvre 
femme, lorsque Bouchard, introduit par trahison dans 
"église, se jeta sur lui et le frappa mortellement. Son 
coi'ps resta trois jours abandonné dans le chœur de Téglise, 
tant était grande la terreur inspirée par les assassins, qui 
appartenaient à une famille puissante de la ville. 

DOMiCENT(MARTiN),néàYpres (Belgique), élève 
de l'école d'Anvers. 

Rue Saint- Jacques y 237, 
901 — Les crêpes; intérieur flamand. 

DOA'ZEL (cHARLEs), né à Besançoo (Doubs). 
Rue des Martyrs, 33. 

90^ — Vue prise sur la Briance (Limousin). 

903 — L'aigiiille, vue prise sur la Vienne {Li- 
mousin]. 

004 — Chemin de Saint-Jean Vigen (Limousin). 

9l>o — Passerelle sur la Glane (Limousin). 

DOXZEL (piERRE-JULEs), né à Pafis, élève de 
M. Binet. 

 BelUville [Seine) , rue des Moulins. 

006 — Portrait d'homme; aquarelle. 

DOULiOT (m"'^ marie), née à Paris, élève de 
M. Belloc et de M"^^ Redeisperger. 

Rue Barbet-de-Jouy, 4-2. 

9I>1 — Trois miniatures; rnême numéro : 
Portrait de IVl"°<'J. D. . . 



Jî2 PEINTURE. 

Portrait de M. H. D. . . 
"Tête d'éludé. 

DOUX (m'"'), née LuciLE fodrnier, née à Paris, 
élève de MM. E. Perrin et Chaplin. 

Rue de la Sourdière, 29. 

008 — Le déjeuner. 

909 — Jeune femme tenant des fleurs. 

9iO — Étude de jeune fille. 

91i — . Porlraitde M'^^ . . 

9flS — Portrait de M'^^F. V. 

013 — Portrait d'homme. 

DRÉE (A^etJosTE-ADRiEN, comte de), né à 
Paris. 

Méd. 3^ cl. (Paysage) 1841. 

Rue de Lille, 105. 

914 — Une matinée; paysage. 

DROJAT (m*'"" eltsa), née à Lyon ( Rhône ), élève 
de M. Léon Cogniet. 

Quai Bourbon, 25. 

913 — Un avare. 

9115 — Portrait d'homme. 

DRUARD (henry), né à Chalon-sur-Saône 
(SaÔRc-et-Loire], élève de M. de Rudder. 

Rue des Saints-Pères, 10. 
91^ — Mendian'sà la porte d'un hospice. 



1 



PEINTURE. Î13 

DU BAIS ( ADOLPHE , comte ) , né à Anvers 
(Belgique). 

A Edegherrif près Anvers [Belgique). 

ÎI18 — ^La visite au vétéran. 

919^ — *Le retour des champs. 

ÎI20 — -^^Le cimetière de village. • 

DUBASTY (adolphe-thenri), né à Paris, élève 
de M. Ingres. 

Méd. 3« cl. (Portrait) 1845. 

Quai Bourbon y 29 . 

B«l — La cage. 

9S« — Ralaplan. 
! 9S3 — Salon de lecture. 
9S4 — Soudards jouant aux dés. 

! DUBiEiv (prospkr), né à Paris, élève de Paul 
! Delaroche. 

Rue de Grenelle-Saint- Uonoréy 13. 

9^3 — Chasse dans les bois de VilleKe, près 
PoDt-Sainl-Maxence (Oise). 

DUBOIS (fba>çois), né à Paris, élève de 
Regnault. 
Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1819 
— Méd. 1-cl. 1831 — [ex]. 

Rue Saint-Lazarey 79. 

926 — L'Ascension de Jésus-Christ. 

(M. d'État.) 



lîii PEINTURE. 

DUBOIS (louis), né à Bruxelles (Belgique). 

A Bruxelles, rue de VEvéque, 6 ; à Paris, chez 
MM. Deforge et Carf entier , boulevard 
Montmartre, 8. 

9^^ — Le lendemain de la fêle. 
9S8 — Un enfant de chœur. 
DS9 — Des cigognes dans les marais de la Cara- 
pine limbourgeoise. 

DUBOUCHÉ (adrien), né à Limoges (Haute- 
Vienne). 

A Bordeaux, rue Foy , 9; et à Paris y chez 
M. Donzel, rue des Martyrs, 33. 

030 — Vue prise sur Laurence (Limousin) ; dessin 
au fusain. 

931 — Le ravin du meunier Ponleix (Limou* 

sin); dessin au fusain. 

DUBOURG (louis-alexandre), né à Honfleur 
(Calvados), élève de M. Léon Gogniet. 

A Honfleur, 

03S — Le marché aux poissons à Honfleur. 

DUBUFE (claude-mabie) , né à Paris, élève 
de David. 

Méd. 1" cl. (Histoire) 1831 — ^ 9 août 
1837 — [EX]. 

Bue de Boulogne, 21. 

933 — La naissance de Vénus. 

934 — Jeune femme grecque sortant du bain. 



PEIÎVTURE. 115 

93S — Jeune Granvillaise revenant de la pêche 
à la marée haute. 

938 — Jeune Granvillaise attendant la marée 
basse. 

93Î' — Jeune Granvillaise; étude. 

DUBUFE fils (Edouard), né à Paris, élève de son 
père et de Paul Delaroche. 

Méd. 3^ cl. (Histoire et Portrait) 1839 — 
Méd. 2« cl. 18i0 et 1855 — Méd. l'« cl. 
1844 — ifts le 26 juillet 1853 — [ex]. 

Riie d'Aumalef 15. 
93S — Portrait de M^^^ A. . . 

939 — Portrait deM^^^deG... 

940 — Portrait de M°^Ma comtesse de R. . . 

941 — Portrait de M"^^ la baronne de B. . . 
94^ — Portrait de 11^^ la comtesse de M. . . 
94S bis. — Portrait de M"^ la comtesse W. . . 

DUBUISS9N (Alexandre), né à Lyon (Rhône), élève 
de M. Hersent. 

Méd. 3^ cl. (Genre) 18H. 
Rue de Varenne, 80. 

943 — Le dernier relais ; roule de Lyon à Gre- 
noble. 

DUFOURMANTELLE ( FÉLIX ) , né à Amlens 

(Somme), élève de M. Mouilleron. 
Rue Cassettey 8. 

944 — Petite fille regardant un album. 
94o — Petite fille regardant un tableau. 

(Appartiennent à M. le baron Michel de Trétaigne.) 

B46 — *Jeune homme réparant un casque. 



116 PEINTURE. 

DULONG (jBAN-LODis), né à Astafort (Lot-et- 
Garonne), élève de Gros et de M. Abel de 
Pujol. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1844. 

Rue de Seine, 36. 

9^^ — Camcëns mourant à l'hôpital, en 1S79. 

DUMAS (Antoine), né à Avignon (Vaucluse), 

élève de B. Reboul. 
Rue Neuve-Coquenard, 5. 

948 — Le départ des muletiers ? province de Va- 
lence). 

DUMAS (michkl), né à Lyon (Rhône), élève de 
M. Ingres. 
Méd. 3« cl. (Histoire) 1857. 

Rue du BaCy 40. 

949 — Les disciples d'Emmaiis. 

(Pour l'église Saint-Louis-d'Antiu. (P. S.) 

950 — Porlrail de M. le vicomte de G. . . 

DUMAX f ERNEST- joachim), né à Paris, élève 
de MM. Monvoisin et Corot. 

Rue de Sèvres ^ 21. 
9Sf — Vue prise à Stroswir (Alsace). 

DUMOULIN (eugène), né à Paris, élève de Blondel 

et de M. Ingres. 
Rue du Cherche-Midi, 73. 
95» -— *Charles-Quint, relire à Sainl-Just, écrit le 



PEINTURE 117 

codicille de son testament pour indiquera Philippe II 
la conduite qu'il doit tenir contre les hérétiques du 
royaume. 

DUMOULIN (paul-a^toine-gustave), né à Paris, 
élève de M. Lazerges. 

Rue du Faubourg -Saint- Martin , 55. 

933 — Faubourg des Charpennes, à Lyon, pen- 
dant l'inondation de 18û6. 



DUPUIS (pHiLipPE-FÉLix), né à Lyon (Rhône), 
élève de M. Léon Cogniet. 

Rue du Fauhourg-Saint-Honoré , 235. 

9S4 — Portrait de M. Pierre Lachambaudie. 
953 — Portrait de M. E. P. . . 



DUPUY-DELAROCHE (amédée) , né à Yemaison 
(Rhône j. 

Rue de Laval y 19. 

956 — Évanouissement de la Vierge au moment 
de la mise au tombeau. 

957 — Portrait de Mgr de Bonnechose , arche- 
vêque de Rouen, primai de Normandie. 

DURAN (cAROLUs) , né à Lille (Nord) , élève de 
M. Souchon. 

RueJacohj 17. 

958 — Portrait de M. CD... 



118 PEINTURE. 

DURAIVD (charles-auguste) , né à Paris, élève 
de MM. Mazeroiles et Yvon. 

Rue du Rocher, 45. 

959 — Une idylle. 

DURAND (gabriel), né à Toulouse (Haute- Ga- 
ronne.) 

A Toulouse, rue des Couteliers, 35. 

960 -^ Une lecture; pastel. 

961 — Portrait de M"^« G. D. . . ; pastel. 

DURAND-BRAGER (henri), Tïé à Saint-Malo (I!le- 
et-Vilaine), élève de M» Eugène îsabey. 

Méd. 3'^ cl. (Marine) 1844. — ^ le 25 avril 
1844 — [ex]. 

Rue d' Amsterdam^ 71. 

96S — Entrée du port de Marseille; soleil levant 
avec coup de vent de rnistial. 

963 — La frégate l'Africaine, portant pavillon de 
l'amiral Bruat, donblani la pointe de la Perle, ficfonw 
pef^née du brick le Faune et des vapeurs VElan et 
le Flambeau. 

DURAND BRUNNER (cHARLEs) , né à Neun'anil 
(Ardennes), élève de Paul Delaroche. 

Rue Saint-JacqueSf 174. 

964 — Le Christ, d'après Morales; dessin. 



PEINTURE. 119 

DURANT (m"^ marie), nëe à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Ange Tissier. 

Rue Vuperré, 17. 

I 96o — Le rêve du bonheur, d'après le tableau de 
I M^^^ Mayer, de la galerie du Louvre, porcelaine. 

DURANGEL (léopold), né àJMarseillç (Bouches- 
du- Rhône), élève de M. Horace Vernet. 

Rue de Bahylone, 68. 
966 — Porlrail de M^^^ S. G. .* 

DUSAUSSAY (jULES-Louis), né à Troves (Aube), 
élève de M. Cabat. 

A Beîleville (Semé), rwe de Paris , 40. 

96'S' — L'étoile du berger. 

968 — La chute des feuilles. 

DU SAUTOT ( JACQUES-LÉ on), né à Meaux (Seine- 
et-Marne), élève de DroUing. 

Rue Caumartirif 13. 

969 — Visite de S. M. l'Impéralrice à l'hôpital 
Sainte-Eugénie. 



DUSSAUCE (auguste), né à Beaune (Gôte-d'Or), 
élève de MM. Déroche et Mathis. 

A Passy [Seine) ^ avenue Dawpkine, 13. 

9'Î'O — Fruits dons un paysage. 



f20 PEINTURE. 

DUSSEUIL (M^'^ léonie), née à Nancy (Meurthc), 
élève de M. Léon Cogniet et de M""" Rosa et 
Juliette Bonheur. 

Rue de Yaugirardy 11. 

9^1 — Portrait de M"«D... 
9^« — Portrait de M. A. M. . . 

DUTiLLfiix (constant), né à Douai (Nord) , 
élève de M. Hersent. 

A Ârras [Pas-de-Calais); et à Paris ^ chez 
M, Legrand^ rue des Saints-PèreSf 47. 

973 — Les Dunes, prèsdeDunkerquc; étuded'après 
nature; effet du malin. 

DUVAL LE CAMUS (jULEs), né à Paris, élève de 
Drolling et de Paul Delaroche. 
Méd.3'^cl. (Histoire) 1843— Méd.2«cl. 1845. 

Rue du Cherche -Midi y 17, 

9'î'4 — Jésus au mont des Oliviers. 

(M. d'Élat.) 
9'î'5 — Poste avancé de routiers. 
9':'6 — Portrait de M. P. C. d'A. . . 

DUVAUX (antoine-jules), né à Bordeaux (Gi- 
ronde), élève de Charlet. 

Méd.2-cl. (Batailles) 1848. 

Rue Oudinotf 12. 

9^^ — S. A. I. le prince Jérôme à l'attaque dui 
château d'Hougoumont (18 juin 1815). *|L 

« Jérôme le premier, vers leur droite poussé, 
Veut que le sang d'un roi soit le premier versé ; 



PEINTURE. 121 

Son aile qu'il entraîne au fond de la vallée 
Emporte d'Hougoumont l'enceinte crénelée; 
En Tain ses défenseurs cherchent rabri*de5 bois; 
Poursuivie et forcée une seconde fois, 
L'élite des Anglais vers les monts se replie 
Sous le choc foudroyant du roi de Westphalie, n 
(Barthélémy. TFaterloo,) 

DUVEAU (louis-noel), né à Saint-Malo (Ille-et- 
Vilaine), élève de M. Léon Gogniet. 

Méd. 3«cl. (Histoire) 18i6 — Méd. 2^cl.l8i8. 

Rue de Chabrol ^ 18. 

ItS — Le retour du Pardon de Sàinte-Anne de 
là Palud. 

' DUVERGER (TBÉOPHILE-EMMiNCELJ , né à Bor- 

deaux (Gironde). 

Rue de Clichy, 66. 

f^9 — La visite de la nourrice. 

>80 — L'étable. 

>81 — La blanchisseuse. 

JS« — *L'hospitalité. 

>83 — *Les dames de charité. 



EIGHEXS (m™^ wilhem) , née anna eichens, 
1 née à Berlin (Prusse), élève de M. Groenland. 

Rue du Fauhourg-Saint-JacqueSf 73. 

>8i — Fleurs. 
>8o — Fruits. 



122 PEINTUPE. 

ELÉXA (eugène), née à Novarre (Piémont), 
élève de»MM. L. Cogniet et Monginot. 

Rue PigaUcy 62. 

986 — Fruits. 
98Î' — Fruits. 

ELMEBIGH (chàrles-édouard], né à Besançon 

(Doubs). 

Quai à^ Anjou, 13 {iU Saint- Louis), 

9HH — Un paysagiste^ effet de matin. 

989 — Le vigneron. 

990 — Le bouvier. 

991 — Les prés. 

99S — La lisière du bois. 

ELSTER (godefroid-rodolphe), ré à Hclms- 
taedt (grand-duché de Brunswick), élève de 
M. de Cornélius. 

A Dusseldorf ( Prusse-Bhénane } ; et à Paris, 
chez MM. Schulgen et Schivany rue Saint- 
Sulfice, 25. 

993 — L'entrée de Noire-Seigneur à Jérusalem; 
dessin. 

EMERIG (m""®) née HONORINE BODVRET, née à 
Melun (Seine-et-Marne), élève de MM. Le- 
sourdet F.-F. Grobon. 

Rue des Saints-Pères, 57. 

994 — Groupe de fleurs et de fruits jetés dans 
un vase. 



PElKTtRE. 12-3 

ESCALLIER ( M"'^ éléonore ) , née à Poligny 
(Jura), élève de Ziégler. 

A Dijon [ Côte- d'Or ) y et à Paris, chez 
MM. DeforgeetCarpentier, boulevard Mont- 
martre, 8. 

993 — Polirons et fruits. 
998 — Aiguière avec fleurs, 
997 — Rose cent-feuilles. 

ESTIESIVE (iUGUSTE), né à Paris, élève do 
Gros. 

Rue Vanneau, 60. 

998 — *Psyché abandonnée par l'Amour, 

999 — *Fanchon la vielleuse. 

ETEX (louis-jules) , né à Paris, élève de 
M.Ingres. 

Méd. de 2^ cl. (Portrait) 1833 — Méd. de 
2«cî. (Histoire] 1838.. 

Rue de Laval, 26 [avenue Frochot), 

1000 — ^Famille de pêcheurs assistent à un si- 
nistre. 

iOOl — *Le manteau et la lanterne. 

ETEX ( Antoine), né à Paris, élève Ce MM. 
Dupaty, Pradier, Ingres etDuban. 

Méd. l"cl. (Sculpture) 1833 — ^ 1841 — 

[EX]. 

Rue deVOuest, 80, et rue Carnot, 5. 

lOOS — Le Christ prêchant sur le lac de Géûé- 
zareth. 



424 PEINTURE. 

1003 — Le printemps. 

ton'k — L'é!ë. 

SOOo — L'automne. 

SOOÔ — L'hiver. 

lOOZ — L'Europe. 

1 @08 — L'Afrique. 

Panneaux décoratifs d'un salon de bains. 

t®09 — Portrait de M™« *", avec ses enfants, en 

1841. 
imo — Portrait de U"^^ Gambardi, du Théâtre 

impérial Italien. 

{Foir à la Sculpture.) 

EUDES DE GUIMARD (m'^^ louise), nô à Ar- 
gentan (Orne), élève de M. Léon Gogoiet, 
Rue Ménilmontant, 5. 

lOlî — *La prière de l'enfant. 
lOiS — La petite institutrice. 

(Appartient à M. Censier.) 
lais — *La tâche; petite fille cousan'. 
t014 — *Le printemps. 
fiOiS — *Une veuve. 

1016 — ^Intérieur de pressoir en Basse-Norman- 
die. 

tOl^ — *N<itnremorîe. 

toi 8 — Portrait de M'»^ la vicomtesse de M. . . 

1019 — Portrait de M»^« de G. . . 

EWALD (krnest), né à Berlin (Prusse), élève 
de M. Couture. 

Rue Cassette, 41. 
fiO^O — Le moment suprême . 
tOSt — Portrait d'enfant. 



PEINTURE. 125 

FAILLY (oscar, baron de), né à La Haye (Hol- 
lande). 

Boulevard des Capucines, 35. 

1 093 — Derrière le mor.lin ; paysage de la Gueldre 
(Hollande). 

FAIVRE (émile), né à Metz (Moselle), élève de 
M. Maréchal, de Metz. 

A Meiz, rue Jurue, 25; et à Paris, chez 
M. Cahuchei, rue des Marais-St-G ermain, 20. 

10tS3 — Entrée de jardin; paon et roses îrc- 
mieres. 

Panneau décoratif. 

10!i24 — Puits maraicher : chevreau brou'anl une 
vigne. 

Panneau décoratif. 

lOSo — Chrysantèmes dans un vase. 

FAIVRE (tony), né à Besançon (Doubs), élève 
de M. Picot. 

Rue Saint-Georges, 12. 

10I36 — Portrait de M»"^ M. . .; dessin. 

FAIVRE-DUFFER (locis-stanislas), né à Nancy 
(Meurthe), élève de V. Orsel. 

Méd. 3«cl. (Pastel) 1851. 

Rue du Fauhourg-Saint-Honoré, 123 (cour du 
Commerce, 8). 

IOS'7 — Portrait de M'"^ la princesse Alexis Ghac- 
foskoy. 

lOSS — Portrait de M""® la comtesse ***. 



126 PEIINTUPiE. 

FAKART (antoî^in), né à Besançon (Doubs), 
élève de M. Diday. 

A Besançon f rue Neuve y 6. 

10S9 — Forêls de chênes (Savoie). 

iOSO — Creux de Sery [environs de Besançon). 

FAURE (eugène), né à Grenoble (Isère). 

Rue Saint-Laxare, 36. 

f OSt — L'éducation de l'amour. 
£€I3SÎ — Le découplé. 

FAURÉ (lé on), né à Toulouse (Haute-Garonne), 
élève de M. Eugène Delacroix. 

Rue de Chabrol^ 71 . 

t@S3 — Cabaret à Subiacco (Etats-Romains). 
fOS4 — Le plain-chanl. 

FAUROM (émile-césar) , né à Lormes (Nièvre), 
élève de Paul Delaroche. 

Rue PigalUy 66. 

1 035 — Le retour du lavoir. 

FAUVEL (auguste), né à Bapaume (Pas-de- 
Calais). 

Bouhvdrd du Mont-Parnasse ^ 47. 

t036 — ^L'amour des bêtes; intérieur. 



PEiîrruRE. 127 

FAUVELET (jEÀNJ, lié à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Delacour. 

Méd. 2- cl. (Genre) 1848. 

A Vaugirardf rue Groult -d'Arcy, 19. 

fOSÎ' — VanLoo. 

1038 — Le médecin plaisant. 

Pour nous, dit-il, femme nous est mortelle. 

Las! dit alors l'époux à sa femelle, 
Puisque autrement ne pouvons nous guérir. 
Que faire donc? Je n'en sais rren, dit-elle, 
Mais, par saint Jean, je ne veux pas mourir. 

(J.-B. Rousseau. Eplgrammes,) 

FA VAS (dàniel), né à Genève (Suisse), élève de 
Paul Delaroche. 

Méd. 3«cl. (Portrait) 1845. 

1030 — Rêverie. 
i040 — Portrait de M'"^ de C. . . 
1041 — Portrait de M. T... 
i04^ — Portrait de M'^^ L. . . 

FA\^3J0X (jeàn-marib), né à Saint -Etienne 
(Loire), élève de M. H. Flandrin. 

' 1043 — Délivrance de saint Pierre. 

FAXOX (richard), né à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. H. Durand-Brager. 

A Bordeaux [Gironde) ^ rue Notre-Dame y 44# 

I044 — Régates de Roy an, course d'honneur, 
f 043 — Parage du Verdon (embouchure de la Gi- 
ronde 1 . 



128 PEINTURE. 

FAYOLLE (m^'^ amélie-léonie), née à Paris, 
élève de M. Léon Cogniet. 

Rue de DunkerquCy 57. 
1046 — Portrait de la mère de l'auteur. 

FÉLIX (eugène), né à Vienne (Autriche), élève 
de M. F. G. WaldmuUer. 

Rue Taithout, 28. 
104*? — *Un enfant abandonné. 

FELON (joseph), né à Bordeaux (Gironde). 

A Paris y chez MM. Deforge et Car'pcniiery 
boulevard Montmartre ^ 8. 

1048 — *Le réveil au décîiii du jour; scène arlé- 
sienne. 

lO'SÎJ — *L'Agricultnre et l'Industrie; dessin. 

D'après les cariatides sculptées par l'auteur pour en- 
cadrer riiorloge de la préfecture ù Nîmes. 

FERAGii (auguste), né à Amiens (Somme), élève, 
de MM. Abel de Pujol et Léon Cogniet. 

A Amiens^ rue de la Porte- Paris y 6. 

fl050 — Saint Louis et son frère Robert transpor- 
tant la sainte couronne d'épines à Notre-Dame de 
Paris. 

(M. d^ÉtaU) 

FEREY (m^'^ coralie), né à Rennes (Ille-et- 
Vilaine), élève de M. Lebour. 

A Saint-Omer (Pas-de-Calais) y rue des Classes, 

lOSI — Un nid de chats. 



I 



-^ 



PEINTURE. 129 

FÉROGiO (fortuné), né à Marseille (Bouches- 
du-Rhône), élève de Gros. 

Rue Jacoh, 42. 

lOoS — Si vieillesse pouvait!. . .; paslel. 

1003 — L'hermitage; dessin au fusain. 

FEULARD (Alexandre) , né à Paris , élève de 
M. Millet. 

Au Havre [ Seine-Inférieure ) , rue de Bor- 
deaux^ 30 ; et à Paris y rue Papillon, 9. 

1004 — Religieuse de l'hospice du Havre. 



FEYEX-PERRix (auguste) , né à Bey-sur-Se:l!e 
(Meurthej, élève de MM. L. Cogniet et Yvoh. 

10o5 — Descente de Croix, 
fOS6 — Les damnés. 

Et comme les grues chantant leur loi, se formant dans 
l'air une longue ligne, ainsi vis-je venii-, poussant fies 
cri?, les ombres emportées par ce tourbillon. 

{DAjiTE, TEyifev, chaut V.) 



FICHEL (eogène), né à Paris , élève de Pau 
Delaroche. 

Méd. 3« cl. (Genre) 1857. 

Boulevard Pigalle, 20. 



,? lOo'î — Des amateurs dans un atelier de peintre. 

(Appartient à :yÎ. Fodor.) 



150 PEIXTURE, 

£958 — Un café de province au xviii« siècle. 

(Société des Amis des Arts.) 
I059 — Une bibliothèque d'estampes. 
t060 — Uq fumeur. 

(Appartient à M. L. Monrose.) 
i061 — Un gentilhomme de garde. 
106!S — Le déjeuner. 

1I06B — Portrait de M. Louis Monrose, de la Comé- 
die-Française. 

FINES (eugène), né à Paris, élève de MM. Au- 
guste Hesse et Léon Cogniet. 

Rue d'Angouléme-Saint- Honoré, 49. 

t04l4 — Paysanne filant. 

FISCHER (alexandre-geosgbs), né à Paris, élève 
de l'Ecole des Beaux-Arts. 

Rue du Nord y 13. 

iOB5 — Une auberge à S*aèr le jour du marché 

(Finistère). 

1066 ■— Une fileuseelson enfant (Finistère). 
i©0*5' — La bouillie, à Guéméaé (Morbihan). 

FLAQAUT (léon), né à Paris, élève de Léon 
Fleury. 

Rue de Clichy, 102. 

tOSS — Un bord de rivière; paysage. 



FLAXDRIK ( jean-hippolyte), né à Lyon 
(Rh6ne}, élève de M. Ingres. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1832 
— Méd. 2= et. 1836 — Méd. 1- cl. 1837, 
18i8 et 1855 — ^ juin 18il — 0. ^ 
12 août 1853 — Membre de l'Institut 13 
août 1853 — [ex]. 

Rue de V Abbaye, 14. 

IOG9 — Portrait de M«^« S... 
lOîO — Portrait de M^^* M... 
tOti — Portrait de M"^ M... 

FLAXDRiv (jean-paul) , né à Lyon (Rhône), 
élève de M. Ingres. 

Méd. 2^ cl. (Pavsase) 1839 et 1848 — Méd. 
1- cl. 1847 — i«J 16 juillet 1852 — [ex]. 

Rue de l'Abbaye^ 3. 

lO'î'S — Environs de Marseille ( Bouches - du- 

Rhône); paysage. 

10*73 — Environs de Marseille (côté du Prado). 

tôt 4 — Paysage. 

lO'ïo — Falaises du Tréport (Seine-Inférieure). 

1 0*3^6 — Souvenir de Provence. 

tOtîf — Un clocher de village. 

lOtS — Le héron. 

Un jour, sur ses longs pied?, allait je ne sais où 
Le iiéron au long bec emmanché d'un long cou. 

Il côtoyait une rivière ; 
L'onde était transparente ainsi qu'aux plus beaux jours» 

(La FOMADiE,) 

10*?9 — Le ruisseau. 



1 32 PEINTURE. 

1080 — Portrait de M'»^ B. . . 

1081 — Portrait de M. F. B... fils. 
-108S — Portrait de M...; dessin. 

1083 — Portrait de M'"^ . .; dessin. 

1084 — Portrait de M. F. B. . .; dessin. 

1085 — Portrait de M. J. B. ..; dessin. 

f 08e — Portrait de M. Ed. V. . .; dessin. 
108^ — Portrait de M'^^ S. N. . . 

FLERS (camille), né à Paris, élève de M. Paris. 

Méd. 3^ cl. (Paysage) 1840— Méd. 2« cl. 1847 
— ^ 11 septembre 1849 — [ex]. 

Rue Chabrol, 22. 

10S8 — Vue prise à Saint-Deni?. 
i089 — Saules sur la Beuvronne (Seine-et- 
Marne). 

1090 — Prairie à Aumale (Normandie). 

1091 — Moulin de Coillour (Aufnale). 
lOOS — Moisson à Fresnes (Seine-et-Marne). 

FLEURY (m'^^ octavie), née à Paris, élève de 
MM. Hussenot père et J. Hussenot. 

 Metz {Moselle) ; et à Paris y chez M. Leveau , 
rue de Seine- Saint- Germain y 74. 

109S — Cinq miniatures à l'huile; mm^ num&o : 
Tête de page. 

Portrait de M"« J. P.,,; costume du temps de 
Louis XVI. 

Portrait de M. L. F... 

Portrait d'enfant. 

Portrait de M" « A. F... 



PEI^'TURE. 133 

FO\TAmE (kdme- Adolphe) , né à Noisy-le- 
Grand (Seine-et-Oise), élève de M. Léon 
Cogniet. 

Méd.S^cl. (Portrait) 1852. 

A Versailles^ rue Royale^ 4. 

1094 — 4ifaqnede la redoute SelinçrhinskfoMvrafres 
blancs) pendant la nuit du 23 au 2i février 1855, 
par 900 zouaves et 4oO hommes dMnfanterie de 
marine, formant la réserve, contre 9000 Russes. 

{Histoire de la guerre de Criwce, par M, le baron 
DE Baza>cocrt.) 

FOXTANESi ( Antoine), né à Reggio (duché de 
Modène) . 

A Genève, rue de l'Évéchéy 105; et à Paris, 
chez M. Troyon , barrière des Martyrs [che- 
min de ronde), 

O9o — *Le pâturage. 
096 — *Le soir. 

FOXTENAY ( ALEXIS de), né à Paris, élève de 
MM. Hersent et Watelet. 

Méd.S^cl. (Paysage) 18^1— Mcd. 2- cl. 1844. 
Quai de l'Ecole, 8. 
OSt — Le golfe d'Ajaccio (Corse) . 

FOREST, né à Paris, élève de Roqueplan. 
A Cransac [Aveyron), 
«98 — Emouchet. 



13i^ PEINTURE 

FORT (jeân-antoine-siméon}, né à Valence 
(Drôme), élève de M. Christian Brune. 

Méd. 2« cl. (Aquarelle) 1831 — Méd, l«cl. 
1836 — ^ 4 juin 184-2 — [ex]. 

Rue du Cherche-Midi, 32. 

1099 — Ruines du châieaud'Humberl-Dauplîin sur 

la Galaure (Dauphiné). 1 

1100 — Vue de Pignerol, prise des hauteurs de 

Saint-Maurice (Piémont); aquarelle. 

1101 — Environs de Pignerol (Piémont); aqua- 
relle. 

nos — Environs de Maiaîenon ; aquarelle. 

FORTIK (cHARLEs), né à Paris, élève de G. Ro- 
queplan et de M . Beaume. 

Méd. 1" cl. (Paysage) 1849— [ex]. 

A Ecouen [Seine-et-Oise). 

1103 — La fête du grand-père. 

1104 — Effet de soleil. 
IflOS — La mèche de fouet. 

(Appartient à M. Jalabert.) 
Ii06 — Intérieur rustique. 

(Appartient à M. Dijon.) 
IIO'S' — Cancans. 

(Appartient à la Société, des beaux-arts de Francfort 
nos — l,a demande en mariage 

Le mendiant est rentremelteur officiel de toutes U 
alliances et le dispensateur des maris. 

110.0 — Conversation. . 

(Appartient à M. Delatte#j 



FRITURE. 135 

FOSSET (félix), né à Paris, élève de Blondel et 
de M. Léon Gogniet. 

Hue de Crussol, ai, 

IttO — "*'Les venus chrétiennes au pied de la 
croix. 

La Foi, TEspérance, la Charité, la Justice, la Force, la 
Prudence et la Tempérance. 

Il 11 — Une muse; étude. 

\ (Appartient à M. Lerolle.) 

1 1 ï S — *Un garçon ! 

»1113 — *Une fille I 

FOUCAUCOURT (louis-édouard, baron de), né 
à Foucaucourt (Somme). 

' Méd. 3-- cl. (Paysage) 1846. 
Rue de Bourgogne^ 39. 

1114 — Les environs du lac de Côme (Lombar- 

die). 

FOUGÈRE ( M^^« imandâ), né à Coutances 
(Manche), élève de Steuben et de M. Mon- 
voisin. 

Méd. 3^ cl. (Portrait) 1847. 
I RuedeVaugirardykl. 

|lli3 — Fabiola et Syra. 

Fabiola resta quelques instants comme anéantie par la 

. lecture et les paroles de Tesclave chrétienne ; mais 

bientôt la grâce, comme une rosée céleste, pénètre ce cœur, 
si allier il n'y a qu'un moment, et la jeune payenne com- 
mence à croire aux grandes vérités de la foi, 

{Fabiola, par le cardinal Wisbman.) 



130 PEINTURE. 

1116 — Un trappiste. 
111'?' — Frère et sœur. 



FOULONGNE ( ALFRED-CHARLIS), né à RoUCn 

(Seine-Inférieure), élève de Paul Delarochei 
et de M. Gleyre. 

Rue du Bac, 83. 

1118 — Victime? d'expiation immolées par ies 
druides aux premiers temps de la Gaule. 

FOUQUE (jEAN-MARius) , né à Arlcs (Bouc'nes- 
du-Rhône). 

Rue Pigalhy 26. 

1 1 lO — Moïse exposé. 

ll^O — Une bacchante. 

IISI — Portrait de M"»^ F... et de se.^ deux 

nis. 

FOURAU ( HUGUES ), né à Paris, élève de Gros. 
Rue Baijard, 8. 

1 ISS — Étude de femme grecque. 

1153 — Portrait de M. le marquis d'Aoust. 

FOURNIER (JEÀN-BAPTISTE-FORTUKÉ De), né à 

Ajaccio (Corse] . 
^ novembre 1855 — [ex]. 
Rue de Vaugirard, 93. 

1 154 — Poriroit en pied de S. M. TEmpereur Napo- 
léon ni, revêtu du costume impérial ; miniature. 



PEINTURE, 137 

FRAGUIER (ARMAND de), néàBcsançon (Doubs), 
élève de C. Roqueplan. 

ABesançoUy Grande-Rue, 109. 

1123 — Fleurs et fruits sur un bas-relief. 
1 126 — Nature morte. 



FRANÇAIS (françois-louis), né à Plombières 
(Vosges), élève de MM. Gigoux et Corot. 

Méd. 3^ cl. (Paysage) 18il — Méd. 1'^ cl. 
18'i.8, 1855 — ^ 1853 — [ex]. 

%.f^t — Les hêtres de la côte de Grâce, près 
d'Honfleur; effet d'autoirne. 

1128 — ^Soleil couchant, près d'Honfleur. 

1129 — Les bords du Gapeau, près d'Hyères. 

— Vue des environs de Plombières, aquarelle ; l'un des 
médaillons d'un éventail peint en collal3oration , 
avec MM. Baron, Hamon, Eug. Lami et Vidal; orne- 
ments de M. Moreau. {Foir ie n" 135.) 

FRAXCEY (achille-adolphe), né à Paris, élève 
de X. Leprince. 

A Argenteuil {Seine-et-Oise), 

1130 — Environs de Mentpellier; paysage. 

FRANCO (joseph-napoléon), né à Paris (Seine). 

Rue de Seine-Saint-Germain, 9. 

1131 — Fleurs. 

1132 — Fleurs. 

1133 — Fleurs. 

1134 — Fleurs. 



138 , PEI!«TURE 

FRANÇOIS (charles-émile), né à Paris, élève | 
de M. Durand-Duclos. 

A Belleville, chaussée de Ménilmontantf 24. I 

f 135 — Religieux de l'ordre de la Rédemption des i 

captifs. j^. 

1136 — Un orientaliste ; portrait. ^41' 

FRANÇOIS ( JULES ) , né à Paris , élève de , 
M. Henriquel-Dupont. 
Méd. 3« cl. (Gravure) 184.7— Méd. 2« cl. 1851 , 
— Méd. 1-cl. 1853 — [ex]. 

113'9 — Le galant militaire; dessin. 

D'après le tableau de Terburg, faisant partie de la ga- 
lerie du Louvre. 

{Foir à la Gravure.) 

PRENNE (émile de), né à Lille (Nord), élève 
de M. Souchon. 

Rue Fontaine y 26. 

1138 — La messe militaire aux Invalides (1852). 

(Donné par S. A. L le prince Jérôme Napoléon 
à THôtel impérial des Invalides.) 

1 139 — Enterrement d'un vieux soldat légionnaire 
à l'Hôtel impérial des Invalides. 

1140 — La grande procession d'Anvers (Bel- 
gique). 

FRÈRE (pierre-édouard), né à Paris, élève de 

Paul Delaroche. 
Méd. 3« cl. (Genre) 1851 et 1855— Méd. 2« 
cl. 1852 — ^ 14 novembre 1855— [ex]. 
*^ AÉcouen [Seine-et-Oise). 

1141 — La prière. 

(Appartient à M. W. Rééd.) 



PEINTURE. 1S9 

1142 — Allant à l'école. 

(Appartient à M, Wilson.) 
IÎ43 — La petite cuisinière. 

1144 — Les petits frileux. 

(Appartient à M. W. Rééd.) 

1145 — L'enfant malade. 

(Appartient à M. Burnet.) 

1 1 46 — La leçon de flûte. 
(Appartient à M. W. Rééd.) 

Ii4'î' — La leçon de tambour. 

FRÈRE (théodore-chasles), né à Paris, élève 
deRoqueplan et de M. J. Coignet. 

Méd. 2" cl. (Genre) 1848. 

A Montmorency (Seine-eUOisé). 

Ii48 — Vue prise à Beb-el-Karokounn, au 

Caire. 

t S49 — Un harem au Caire. 
iiloO — Un bain au Caire. 

flot — Un café à Buyk-Déré (Constanîinople). 
1152 — Caravane aux bords du Nil (Egypte). 
llo3 — Campement de Fellahs à Choutrak (au 

Caire) . 
tlo4 — Dromadaires au Caire. 
tloo — Anes et àniers au Caire. 
1 fi o6 — Une halte dans le désert de Suez. 

1159 — Dromadaire de l'Hedjaz. 

1 1 S8 — Un café au Khan Kalil au Caire. 
tlo9 — Un café à Boulak au Caire. 

1160 — Café de Mohamed au Caire. 

1161 — Une rue au Caire. 



140 PEIATURE. 

FRILLIÉ (félix), né à Dijon (Côte-d'Or), élève 
de M. Léon Cognict. 

Rue Monsieur-le-Prince, 22. 
■116» — La toilette de lYnfant. 



. Il 
FROLïCH (lorknz), né à Copenhague (Dane- 
mark), élève de MM. Eckersberg , Bende-; n 
mann et Couture. . .j 

Rue Duperréf 17. *' 

1163 — Quand la misère enire pnr la porte, c 
l'amour s'envole par la fenùlre. 

1164 — La Fortune, posée sur ime bulle fragile, 
jette ses dons à la foule qui la poursuit, et une cou- 
ronne à un berger qui, paisiblement assis, garde son ,, 
troupeau; dessin. 

1165 — La Justice. 

1166 — Le Courage. 

1167 — L'Intelligence. 

(Cartons commandés pour la Bourse de Copenhague.) 

FROMENT ( Eugène), né à Prris, élève de 
MM. J. Jollivet et Amaury-Duval. Il 

A Autun ; et à Paris ^ rue Notre-Dame-des- 
Champs. 

[ 

1 1 68 — L'Amour désarmé. 

1 169 — La danse des œufs. 
IIVO — L'hiver. 

1171 — Prisonniers; dessin. li 



PEIXTURE. iiil 

FR0ME.\T1N (eugène), né à La Rochelle (Cha- 
rente-Inférieure), élève de M. Louis Cabat. 

Méd. 2«cl. (Paysage) 1849. 

Rue de Boursaulty 22. 

ITS — Bateleurs nègres dans les tribus.. 
IT3 — Une rue à El-Aghouat. 

(M. d'État.) 
1*^4 — Lisière d'oasis pendant le sirocco. 

îo — Souvenir de l'Algérie. 
lîG — Audience chez un khalifat (Sahara). 

SAGGiOTTi-RiCHARDS (m^^emma), néeàRome, 
élève de Nicolas Consoni. 

Rue du Château-deS'Fleurs, 2 [Champs-Elysées]. 

Wt — - Une dame itahenne. 
î*8 — Une religieuse carmélite. 
i*îî> — Portrait de l'auteur. 

jGAiLDRAU (charles-valentin), né à Paris, élève 
de M. Léon Cogniet. 

Vite du Wauxhally 1. 

80 — Les Sirènes attirant Ulysse sur les bords 
. Syrénusse, d'après M. Félix Barrias; dessin. 

xAiTET (lodis), né à Marsannay-la-Côte (Côte- 
d'Or), élève de M. Picot. 

Rue DuperréjiT. 

8t — Portrait de M^^S... 



1Û2 PEINTURE, 



GALBRUND {iLPHONSE-Louis), né à Paris, élève 



de Regnault 



Rue Neuve-Breda, 21 . 

usa — Portrait de M'^-« ...; pastel. 

1183 — Portrait de ]\i"^ . . .; pastel. 

1 184 — Portrait de M"« ... ; pastel. 



GALIMARD (nicolas-auguste), né à Paris, élève 
de MM. Aug. Hesse et Ingres. 

Méd. 3« cl. (Genre historic U3} 1835 — Méd. 
2- cl. 18/t6. 

Rut Cassette^ 22. 

1 185 — *La Sainte Vierge Marie en odoration. m 
Carton, à la sanguine, d'une |:emture exécutée dans 

la chapelle des catéchismes de l'éc^Iise Saint-Philippe-(!u- 
Roule, à Paris. 

GALOS (victor), né à Pau (Basses-Pyrénées). 
Ru6 Saint-Martirif 279. r 

1186 — Le pic du Gers, à Eaux-Bonnes (Pyrc- m 
nées). 

118^ — Vallée de Letour, à Cotterets {Pyrc 
nées) . 



1 



GAMBARD (henri), né à Sceaux (Seire^ élève m 



de M. Signol. 



Mu 



Rue de La Fayette, 34. - 1 , 

1 188 — Le mariage spirituel de N.-S. Jésus- Christ 1 
et de sainte Thérèse. .. 1 



peintuhb, 143 

; GAKDOiv (adolphe) , né à Nîmes (Gard) , élève 
de M. Diday. 

Chez M, G. RouXf rue de Vaugirard, 52. 
189 — Le rappel : dragons suisses. 

GARCIN (louis), né à Hyères (Ver), élève de 
Drolling, 

Rue Bergère, 33. 

'190 — La chèvre indocile. 
191 — Portrait de l'auteur. 

GARIN (JEA]S-BAPTISTE-JOSEPH-LÉO?<), né à Pa- 

ris, élève de MM. Picot et Yvon. 
Rue Oudinot, 23. 

19S — La charité.^ 

GARIOT (padl-césib), né à Toulouse (Haute- 
Garonne) , élève de l'Académie royale des 
Beaux-Arts de Madrid. 

Méd. 3^ cl. (Histoire) 1843. 

' Rue de Bahylone, 68. 

193 — Napoléon P^ à la Malmaison : incendie du 

pont de Chatou, épisode de l'invasion de 1815.4498 

(Appartient à S. M. la reine CLristine d'Espagne 

et fait partie de la décoration du paTiron de TEm- 

pereur au château de la Malmt ison.) 

'194 — *La Vierge du Mont-Carmel. 

195 — *Saint Joseph. 

196 — *Saint Joachim. 

%.9^ — *Saint François d'Assises. 

: ; Cartons des vitraux de la chapelle sépulcrale de la fa- 
mille Aguado à Madrid. 



1 UU PEINTURE . 

1198 — L'évangéliste saint Luc ; dessin. 
IIOB — L'évangéliste saint Jean; dessin. 
tSOO — L'évangéliste saint Matthieu; dessin. 
ISOt — L'évangéliste saint Marc; dessin. 

(Appartiennent à M. Ruprich-Robert, architecte.) 

GARIPUY (juLEs), né à Toulouse (Haute-Ga^ 
ronne). 

A Toulouse, boulevard Napoléon, 49 ; et à Pa- 
risy chez M. L. Colcomh, quai de l'EcohfiS. 

tSOS — Invasion des Cimbres ; défaite des Am- 
bro-Teutonspar Marius à Fourrières [campiputricU], 
sur la rivière de l'Arc, près d'Aix, en Provence. 

(M. d'État.) 
1S03 — *La mort d'Agrippine. 

Les meurtriers entourent son lit et le triérarque le pre- 
mier lui décharge un coup de bâton sur la tête. Le centu- 
rion tirant l'épée pour l'en percer, elle se découvrit : 
Frappe au ventre, » s'écria-t-elle, et elle expira, percée 
de plusieurs coups. 

(Tacite.) 

ISO^ — *La Mignon de Gœthe. 

GASSIES (j.-B. -GEORGES), né à Paris, élève de 
Drolling et de M. Biennourry. 

Rue des Marais- Saint- Germain, 20; et à 
Chailly-en-Bierre [Seine-et-Martie) , 

1S05 — Une mare; effet du soir. 

f !S06 — Forêt au commencement de Télé. 

f SO^ — Décembre. 



PEIXTUPiE. 145 

GASTALDI (andré), né à Turin. 
Rue de l'Est, 33. 
ISOS — Pierre Micca se sacrifiant pour sa pairie. 

{Histoire d'Italie^ de Botta.) 

I20ÎI — 0phéli3. 

(Shakspeabe.) 

GASTINE (camillk-au€cste), fié à Paris, élève 
de BIM. Auguste Hesse et Picot. 

Rue de Sèvres, 23. 

12 10 — Saint Jér6n:D sîipiiquant les Écritures à 
sainte Paula et sainte Eustochia. 

1211 — Portrait de M'^e F... 

«AUTHiER (léon), né à Paris, élève deM. Picot. 
Rue Miroméml, k. 

121 2 — ^Navigation snr la Magdalena. 

Des Indiens ( Bogas ) remontent un cbampan , e£D- 
barcation servant au transport des marchandises de 
Sancta-Mata à Sancta-Fe-de-Bogota (Colombie), 

1213 — Portrait de M°i« G. . . et de sa fille. 

1214 — Portrait de M. E. A... 

GAUTIER (amand), né à Lille (Nord), élève de 
MM. Souchon et Léon Ccgniet. 

Rue de l'isly, 8. 
121s — Les sœurs de charité. 



16.6 PEIXTURE, 

GAYE (josEPH),néà Tarbes (Hautcs-Pyrén^es), 
élève de M. Aubry. 

Méd. 3^ cl. (Miniature) 1837. 

Rue d'Amsterdam y 80. 

ISf 6 — Sept miniatures môme numéro : 

^Françoise de Rimini, d'après Ary Scheffer. 
Portrait de S. M. l'Empereur. 

(M. d'Étal.) 
Portrait de S. M. l'Impératrice. 

(M. d'État.) 
Portrait de M. Félix Clavé. 
Portrait de M. K. . , 
Portrait de M"»*: L... 
Portrait du jeune de N. . . 

121 7 — *Portrait de Franklin, d'après Greuze ; 
aessin à la mine de plomb. 

GÉLiBERT (jCLEs), né à Bagnères-de-Bigorre 
(Hautes-Pyrénées), élève de son père. 

A Paris, chez M. Pelleport, rue de l'Univer- 
sité, 12. 

1218 — Une quêie de lièvre (chiens briquets). 

1219 — Le chenil. 

GÉLIBERT (paul), né àLaforce (Aude). 

Méd. 3^ cl. (Paysage) 1843. 

A Paris, chez M, Pelleport, rue de V Univer- 
sité, 12. 

1220 — La descente des troupeaux de la mon- 
tagne (Uautes-Pyrénées). 



PEU^fURE. lZt7 

GEMTCHOUJXIKOFF (léo>). né dans !e gonver- 
nemont d'Orel (Russie], élève de l'Académie 
de Saint-Pétersbourg et de M. Glaize. 

Rue de Vaugirard, 119. 

1221 — La Nativité du Christ. 

1222 — Paysanne de la petite Russie. 

GEKAILLE ( FÉLIX-FRANÇOIS-EARTHÉLEMY ), lié 

à Monccau-h s-Loups (Aisne), élève de 
M. Henry Sc!)elT*^r. .^ 

Rue Blanche f 69. 

1225 — Une scène d'atelier au xvi« siècle. 
1224 — Une Italieune; étude. 

'122^i — Un ange précipité du ci:l; aquarelle. -^-^^ 

1226 — L'Assomption, d'après Titien ; aquarelle. 

122*7 — L'anneau du doge, d'après Paris Bordone; 
aquarelle. 

1228 — Portrait de M. V...; aquarelle. 

fJEXDROA' (auguste), né à Paris , élève de 
Paul Delaroche* 

Méd. 3^ cl. rOenre lustorique) 18^6 et 1855 
— Méd. i*^ cl. (Hi.toireJ 1849 — ^^ ik 
novembre 1855 — [ex]. 

1229 — Les funérailles d'une jeune fille à Venise. 

1230 — L'amour de l'art. 

1231 — La délivrance. 

(Sujet tiré des contes de fées.) 



l'îS PEINTURE, 

GENTY (emmandel), né à Dampierre (ChaTOote- 
Inférieure), élève de M. Gleyre. 

Rue d' Anjou-9auphine, S. 

ISS^ — Agonie du Christ au jardin des Oliviers. 
1233 — Portrait de M*»* E. G. . . el de sa fille. 

GÉRARD (édouahd) , né à Paris , élève de 
M. Couture. 

Rue de Navarin^ 16. 

t»34 — Portrait de M'"^ P. 0. . . 

GERBET (m^^* augustine), née à Paris, élève de 
M. Léon Gogniet. 

Rue de Lancry,^!. 

tS35 — Une tète d'homme; étude. 

GERNON (josEPH-ÉDODARD de), lié à Toufs (In- 
dre-et-Loire) , élève de MM. Picot et 
Jules Coignet. 
Méd. 3« cl. (Paysage) 1840 — Méd. 2* cl. 
1842. 
Rue Taranne, 27. 
1236 — Vaches dans un pâturage. 

GÉROME (jean-léon), né à Vesoul (Haute- 
Saône), élève de Paul Delaroche. 
Méd. 3«cl. (Histoire) 18i7 — Méd.âe'GÎ. 
1848 et 1855 — ^ novembre 1855— [ex]. 

Rue Notre-Dame-des-Champs, 70 bis, 

t«30 — 



PEÎXTURE, ÎZi9 

i S38 — Ave, César imperaîor, morituri te salu- 
tmt. 

1239 — Le roiCandaule. 

Et Candaule, quand il fut heure de dormir, con- 
duisit Gygès dans la chambre, et tantôt vint après la 
femme, laquelle, près de Thuis, quittant ses vêtements, 
Gygès la vit, et comme elle lui tournait le dos pour aller 
au lit, s'échappa; mais elle l'aperçoit sortir. 

(HÉEODPIE.) 

GESLIN (matbied), né à Saulieu (Gôté^d'Or), 
élève de M. Picot. 

Rue Bonaparte^ 24. 

1240 — Portrait de M"^ Emma de W. . . 
tS41 — Portrait de M^^^ L. M... 

ghémar(lodis), né à Lannoy (Nord), élève de 
l'Académie d'Anvers. 

Rue Laval, 26, avenue Frochot, 

1342 — Portrait de Soo Altesse Impériale le prince 
Jérôme Napoléon. 

1243 — Porlrait de W^^ 0. B. . . 

1244 — Portrait de M»"® la comtesse deMoray; 
dessin. 

GiACOMOTTi ( FÉLIX-HENRI ) , né à Quingey 
(Doubs), élève de M. Picot. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1854. 

A Rome, villa Médicis [Académie de Fmneei}, 

1245 — Portrait de M. Edmond About. 

1246 — Portrait de M. Jules David. 



150 PEINTURE. 

GIBERT (adolphe), né à la Pointe-à-Pitre (Gua- 
deloupe), élève (le Guillon-Lethière. 

Premier Grand Prix dii Rome (Paysage histo- 
rique) 1829. 

A Borne; et à Paris ^ chez M. G. Giheri, rue de 
Paradis-Poisscnnièrey 9. 

1 ÎÎ4'5' — Vue prise à Ardéa, aux environs de Rome. 

GIDE (Théophile), né à Paris, élève de Paul 
Delaroche et de M. L. Cogniet. 

Rue de la Madeleine y 20* 
I!S4S — Louis XI et Quentin Durward. 

(Scène tirée du roman de Walter-Scott.) 
1249 — Italienne. 
i250 — Messe dans la campagne (environs de Na- 

pies). 
1231 — Intérieur de la familie G. L... 

GIGAUX DE GRANDPRÉ (piERRE-ÉMILe), né à 

Saint-Martin- de-Rhé (Charente-Inférieure). 
Quai Saint -Michel, 19 > 

12o2 — Duquesne visitant les différents vaisseaux 
do son escadre pendant le transbordement des pri- 
sonniers chrétiens. 

1233 — Vue de Fonoh, sur le Nil. 

(Appartient à M. le colonel Pélissier.) 

1254 — Vue des bords du golfe Persique (côle 
d'Arabie). 

1255 — Ville persane, prise des faubourgs. 

(AppartienDent èi M. E. Brelay.) 



FEÏXTURE 151 

GiGOUX(jEAN-FKA>çors), né à Besançon (Doubs). 
Méd. 2« cl. (Histoire) 1833 ~ Mcd. 1^- cl. 
1835 et 1848 — ifii 4 juin 1842 — [ex]. 

Rue BeaujoUj 17. 
1S56 — Une arrestation sous la Terreur. 

GILBERT fM""" fannt), née à Paris, élève de 
MM. G ranger et Guichard, 

Rue du Fauhourg-du-Templef 21. 

1S5T — Portrait du général Tisserant, ancien co- 
lonel de la garde de Paris. 

GiLBEPiT (pierre-julien), né à Brest (Finistère), 
élève d'Ozanne et Crépin. 

Méd. 2« cl. (Marine) 1833—^ 1833.— [ex]. 

A Brest ; et à Paris, rue de Grenelle-Saint^ 
Germain^ 56. 

l?o8 — Combat de. la Surveillante et du Québec, 
à kl hauteur de l'îled'Ouessanl; enirée de Brest. 

Ces deux frégates furent démâtées et le feu prit à bord 
du Oiicbec qui cessa de combattre. 

Le commandant Ducouëdic, maître du champ de ba- 
taille et quoique m.orlellemént blessé, ne s'occupa plus 
que de porter secours à l'enacmi qui se jetait à la mer 
de tout côté, et recueillit tous ceux qu'il put sauver ; il 
parvint à rentrer la frégate à Brest, où, à peine arrivé, il 
mourut des suites de ses blessures. 

tSolP — Combat et prise de trois vaisseaux de la 
Compagnie anglaise parla division sous les ordres du 
commandant Duperré. 

ISGO — Pécheurs de sardines, en rade de Ber- 
thaume, entrée de Brest 



152 PEINTURE. 

lS6i — Combat et naufrage da vaisseau les Droits 
deTHomme, commandé parle chef de division La- 
crosse (13 janvier 1797); pastel. 

GINAIN (eugène] , né à Paris , élève de Charlet 
et de M. Abel de Pujol. 

Méd. 3^ cl. (Genre historique) 1857. 

Faubourg Saint-Uonorê, 157. 

ISGS — *Camp dé Châlon?, 1857. 

Charge en ligne exécutée, en avant des carrés d'infante- 
rie, parla brigade de grosse cavalerie, commandée par le 
générai Morris. 

t^63 — Charge snccessive par escadrons en four- 
ragf-iirs, exécutée par la brigade du générai Cassai- 
gnoles. 

Les chasseurs ont exécutés ce mouvement et vont re- 
prendre leur place par division, après s'être ralliés. 
Les guides, ù leur tour, commencent la même charge. 

(M. d'État.) 

GIRARD (albert), né 5 Paris, élève de M. H. 
Flandrin. 

Avenue Montaigne^ 37. 
f «64 — Porfrail de M"« D. . . 

GIRARD (ernest-josïïph'Angélon), né à Paris, 
élève d'Isabey. 

Rue Neuve-des-Petits-Champs, 95. 

1S65 — Cinq miniatures; même numéro: 

Portrait de M'»^ la comtesse d'Azevédo. 
Portrait de M"« V. Haussmann. 



PEINTURE. 153 

Portrait de M"« H. Haussmann, 

*Le billet ; étude. 

* Jeune femme à sa toilette ; étude, 

GIRARD (firmin) , né à Poncin (Ain), élève de 
M. Gleyre. 

Rue du Regard' 10. 
1!^66 — Saint Sébastien. 

GIRARDET (édouard), né à Neuchatel (Suisse), 
élève de son père. 

Méd. 3» cl. (Genre) 1842— Méd. 2« cl. 1847, 

A Versailles., boulevard de la Reine, 107; et à 
Paris j rue Bréda, 26. 

126'? — Une glissade. 
1^68 — Noce de village. 

(Voir à la GRiTURE.) 

GIRARDET (karl), né à Neuchatel (Suisse), 
élève de M. Léon Cogniet. 

iMéd. 3-cl. (Genre)i837— Méd.2«cl.l842. 

Rue Breda^ 26. 

1S69 — Entrée de la vallée de Lauterbrunnen, 
prise des bords de l'Aar (Oberland bernois). 

tS^O — Prairie au bord de l'Aar (Oberland ber- 
nois.) 

1271 — Lac de Brienz (Oberland bernois). 

1272 — Vue prise sur le bords de l'Eure. 

1273 — Solitude 

7* 



1Ô4 PEÏiVTURE. 

GIBARDON (pierre-gustàve), né à Lyon (Rhône). 

A Crest (Drame) ; et à Paris ^ chez M. Colcomby 
quai de V Ecole, 18. 

f 2*^4 — Vue prise à ïaulignan (Drôme). 
IS'^o — Le Rhône à Viviers (Âidèche); grisaille. 
(Appartie::t à M. Polonceau.) 

GIRAUD (cHARLis), né à Paris. 

^ 19 décembre 1847— [ex]. 
Ptue des Écuries-d* Artois, 63. 

t!S'76 — Intérieur du salon de S. A. 1. 11^^ la prin- 
cesse Mathilde. 

l»'î"5' — Intérievir de la pharmacie du couvent des 
Cypucines de Messine. 

tS'5'8 — Intérieur du cabinet de M. le directeur 
général des Musées impériaux, au Louvre. 

GIRAUD (pieabe-frakçois-eugène), né à Paris, 
élève de Richomme et de M. Hersent. 
Premier Grand Prix de Rome (Gravure) 1826 
— Méd. 3*^ cl. (Histoire) 1833---Méd. 2« cl. 
1836 — « 4 mai 1851 — [ex]. 

Rue des Écuries-d' Artois, 63. 

iS'^9 — Femmes d'Alger; intérieur de cour. 

tS80 — La bouquetière. 

tS8â — Portrait de M. l'abbé Tûret, chanoine de 
STÏnt Denis, directeur de l'Œuvre des Jeunes in- 
curables , fondée par S. A. I. M"»*' la princesse 
Mathilde. 

lâ^SSS — Portrait deM""® la coraîess'î de Ségur. 



ï'EÎXl LTiS 1 55 

4 283 — Portrait do M"^^ M . . . 
128-4 — Portrait d'enfant. 

GiRBAUD (u^'^ jenxy), née à Paris. 
Place du Palais-Bourbon^ 3. 

1285 — Portrait de M™^ L. P. ...; miniature. 

GiROUARD (m^'^ HENRiQUETTà), née à LisbonoG 
(Portugal), élève de M. Gosse. 
Méd. 3^ cl. (Histoire) 1847. 

Rue de Lancry, 7. 

1286 — *La Vierge et rEnfanl-Jésus. 
128T — Portrait en pied de M'^^ G. . . 

1288 — Portrait de M°^« R. . . 

GLAIZE (Aur.usTK-BARTHÉLBMy) , né à Montpel- 
lier (Hérault), élève de M. E. Devéria. 
Méd. 3<= cl. (Histoire) 1842. — Méd. 2° cl. 
18U, 1848, 1855 —Méd. 1- cl. 1845 — 
— ^ en 1855— [ex]. 

^we de Yaugirardf 119. 

1289 — Allooulion de S. M. l'Empereur à la dis- 
tribution des aigles, le 10 mai i8o2. 

(M. d'État.) — (Destiné au Musée historique de 

Versailles.) 

1290 — Porlraitde M. Louis Figuier. 

GLAîZE (pierre-padl-léon), né à Paris , élève 
de son père. 

Rue de Vaugirardf 119.'^ 

1291 — Truiiisonde Dalila. 



156 F'EDnTJRE, 

, GLARDON-LEUBEL, né à Genève (Suisse), élève 
de MM. L. Lugardon et Glardon aîné. 

A Genève; et à Paris, chez M. X. Braillard , 
rue Taitbout, 63. 

^Z02f — *Vénus désarmant l'Auour, d'après le 

Cori'ège ; email sur fonte. 
1!S93 — Porirait de M.D..., d'après M. A. Van 

Muyden ; émail sur (onte. 

(Appartient à la Société des beaux^arts de Genève.) 

GLUCK (eugène), né à Altkirch (Haut-Rhin), 

élève de M. Léon Cogniet. 
Boulevard du Mont-Parnasse , 85. 
tS94 — Céphale et Prccris. 

C»^phale, habile chasseur, aimait avec passion sa femme 
Procris. Celle-ci, cependant, le croyait infidèle. Un jour, 
poussée par la jalousie, ci le le suivit à la chasse pour l'y 
épier, Céphale, entendant du bruit, lança une flèche dans 
sa direction et la tua involontairement. 

(Ovide, Métamorphoses.) 

1IS95 — Porlrail de M. le général bai on de Vast- 
Vimeux, député questeur an Corps législatif. 

GOBAUr (gaspard), né h Paris, élève de M. Si- 
méon Fort. 
Méd.S*^ cl. (Aquarelle) 1847. 
A Yaugirardj rue du Parc, 23. 

ISflG — Bafaille de Trucktir sur la Tchernaïa, 
i6 août 1855 (camnagne de Grim''e). 

Les divisions Harbillon, Camou et Faucheux prennent 
Toflensive et rejettent les Russes au delà de la Tchernaïa. 
(Appartient au Dépôt de la Guerre), 
1§J9^ — Co! d'Urbès (HaïU-Rhin). 

(Appartient au Dépôt de la Guerre.) 



PEISTL'RE. 157 

GOBERT (alfaed), né à Paris, élève de Paul 
Delarocbe et de M. Gleyre. 

Boulevard du Mont-Parnasse^ 81. 

89'S' bis — La Nuit. 

GODDÉ (juLEs), né à Paris, élève de Paul Delà- 

roche. 

Méd. 3« cl. (Genre historique) 18^5. 
Avenue Montaigne, 48. 

298 — Portrait de M"« T. J... ; dessin au pas- 

te!. 

599 — Portrait de M^« J. B. . . ; dessin au pas- 

el. 

G0MIE5 ( Charles), nv^^ à Villers- lès-Nancy 
(Meurthe), élève de Paul Delaroche et de 
M. Hersent. 
Méd. 3^ cl. (Portrait) 1840— Méd.2^cl.l84i. 
Rue du Fauhourg-Saint-Honoré, 170. 

100 — Portrait en p'ed de S. A. le jeune prince 
ioachim IJurat. 

101 — Portrait en pied de S. A. la jeune prin- 
cesse Eugénie Murat. 

50S — Portrait de M'^e ♦**. 
J03 — Portrait de M™^ B. D... et de son fils. 
804 -- Portrait de M B.D..., colonel d'infanterie 
le mrrine. 

GahfcCKi (thadée), né en Lithuanie, élève de 
Bruloff. 

/V«i Tpîineav., 33. 
\& ~ Le crucifiement. 



158 PEIÎVTURE 



m 



GOSE (jEAN-FRANçois), né à Noncy (Meurthe), 
élèvo de MM. Horace Vernet et Belloc. 

Rue du Cherche-Midi, 2G. 

tSOO — Jeanne-ia-Folie, mère de Cliarles-Qoint, 
aliendanî la résurrection de Philippe-le-Beau, son 
mari. 

« Elle se penchait sur le corps glacé de son époux, et 
disait : a il va bientôt ressusciter. » 

{Histoire d'Espagne,) 

ISO'S — La lecture. 



GOSSE (nïcolàs-louis-françois), né à Paris, 
élève de Vincent. 

Méd. 2^ cl. (Histoire) 1824--^ ^ 23 avril 1828 

-[EX]. 

Rue de Lancry, 7. 

1308 — Portrait de M. G..., architecte. 
f 30S> — Portrait de M. 0. . . 
1310 — Portrait de M^^^ 0. . . 



f 



GOITEZOU (joseph), né à Saint-Brieuc (Côtes- J 
du-Nord), élève de M. Léon Cogniet. 

A Nantes [Loire-Inférieure), place du Pilori,iO 



1311 — Monarchique, catholique et soldat. 

(Discours de S. M. l'Empereur à Rennes, 
le 20 août 185;].) 
Sur son lit, où sont accrodiés le vieux mousquet an- 
glais donné par le marquis de Puysaie et l'hnmblc bé- 
nitier de faïence où cliaque jour il trempe ses doigts, un 
jeune gars du Morbihan cloue les portraits de Leurs l\îa- 
jestesTEmpereur et l'Inipéralrice qu'il vient d'acheter au 
narcbé voHin. 



f 



PEINTURE, 159 

IS — Le kloarek. 

Ou donne ce nom aux jeunes garçons qui abandonnent 

campagne pour suivre des classes et se préparer à la 

^êlrJse. 

,0LILLET (jDLEs), né à Vcrsailles, élève de 

M. Chazal. 
lue Saint-Benoît y 14. 

13 — *Fruils. 

OUPIL (julks-adolphe) , né à Paris, élève do 
M. Henri Scheffer. 

«ue de MontijoUf 9. 

14 — Portroit de M. G.., 

15 — PorlrnilddJI. Adde-Margras, de Nancy. 

OUPir. (léon-lucten), né à Paris, élève de Ary 
SchefTer et de M. Henri SchefTer. 

ue du Helder, 25. 

[6 — Les deux Foscari. 

<B Doge. — Et il ne devait point s'élever contre sa 

patrie, eût-il mille existences à perdre au 

lieu de celle que. . . 

lARiNA. — ... qun leurs tortures lui 0!)t arrachée.. . 
il n'est plus : et moi qui aurais donne mon 
saKg pour lui, je n'ai à lui donner <^ue des 
larmes ! . . . 

OiTiLiER (paul), né à Paris, élève de M. Corot. 
Méd. 3^ cl. (Paysage) 18^1. 
hiai MalaquaiSf 3. 

t^ — Soirée de novembre (Seine- Port). 



1 60 PEOTUP.E. 

1318 — Bords du Tibre, à Rome. 

1319 — Les grands ormes ( Fontenay-aux 
Roses ) . 

13SO — Bords de la Seine, à Sainte-Assise. 
ISSl — Soleil levant (Sainfonge). 
IS-S» — Villa Borgbèse. 
Figures par M. K. Baron. 

( ozzOLi (m""*), née laure tcihestier, née 
Paris, élève de M. Ë- Le Poittevijî. 

' «e de Sèvres f 159. 
l«l^3 — Les images. 

GRANDCHAMP (vicTOR de), né à Paris, élève j 
M. François Dubois. 

Hue Fontaine- Saint-Georges, 21 . 
1334 — Fruits. 



GRANDSiRE (eugèse), né à Orléans, élève d 
M. Jules Noël. 

Quai Voltaire, 25. 

1355 — Vue du port de Venise, prise du jardi; 
public. 

GRAVIER (piEBRE-ADOLPHE Du), né à Saint 
Yrif'ix (Hautp-Vienn<^). 

Au fort d'Ivry, 

1356 — Une expédition pacifique chez les Taïai 
(Giiraée). 



PErNTURE. 16î 

GREES (josiab), né à Liverpool (Angletewe^ 
[ élève de M. Couture. 

1 Boulevard Rockechoxmrtj 48. 

13S7 — Jeunesse. 
1338 — Le petit modèle. 

GRENET (Dominique), né à Joigny (Yomie), élevé 
de M. Léon Cogniet. 

Rut Pwuquet-de-Villejustj 10 [Champs-Ely- 
sées) . 

11839 — La Gorg€-aux-Loups ; forêt de Fontainc- 
bteau. 

(M. d'État.) 

1330 — *Les rats (fleurs et fruits). 

1331 — *Le soir; ruines du château de la reine 
Blanctie, à Gray (Seine-et-Marne). 

GREiMER DE SAIXT-MÀRTIM (fhANÇOIs), né à 

Paris, élève de Pierre Guérin. 

Méd. 2« cl. (Histoire) 1810 — Méd. 1^* cl. 
(Genre) 183i — ^ 22 juin 1841 — [ex]. 

Rue de Lille, ^1. 

1333 — Le médecin de campagne. 
'l333 — *Gha3se sur les falaises aux environs d& 
Cherbourg. 



GRESY (prospeb), néà Boulogne (Pas-de-Calais). 

A Avignon [Vaucluse] ; et 
M. Chavety rue de Laval, W 

1334 — L'abreuvoir (Pro\:ence]. 



A Avignon [Vaucluse); et à Paris j chei 
M. Chavety rue de Laval, 12. 



1 6'> PEÏATURE . 

1835 — Ombrages dans l'île de la Restalasse, près» 
d'Avignon. 



GREUX (gustave-marte), né à Paris, élève dei 
M. Gieyre. 

Rue du Faubourg -Saint- Jacques , 24. 
1336 — Nature morte. 

GREVEDON (piERRE-LOuis-HENRYJj né à Paris," 

élève de Regnault. 

Méd. 1- cl. (Histoire) 1806 — Méd. 2« clJ 
(Lithographie) 1824- — Méd. 1^^ cl. (Li- 
thographie) 1831 — ^:^ 1832 — [ex]. 

iiwe Neuve-Bredaf 23. 

fSnH — Sainte Clotilde. 

1338 — Une Madeleine dans l3 désert 

1339 — L'Amour et les Grâces. 

GRISÉE (louis-joseph), né 5 Saint-Cyr-l'EcoIe 
(Sdine-et-Oise), élève de Paul Delaroche. 

Rue Saint -MaurSaint -Germain y 1. 

1340 — Six peintures en émail; même numéro: 

Portrait ck M. Rcnii C. . . 
PorU-ail de JM, Martial C. . . 
Portrait de M'"'^ L. . . 
Portrait de M"» Fanny S. . . 
Portrait de M. Aristide T. . . 
Portrait d'iiomme, d'après Largiilière. 

(Appartient à M. F. Viîlot.) 



PEINTURE 1G3 

GRISY ETIENNE de), lié à Lisîeux (Calvados), 
élève de M. Léon Gi'gniet. 

Rue du Cherche-Midi, 57, 
1341 — Rêverie. 

GROiîOX (eugène], né à Lyon(Pih6ne), élève de 
l'École Impériale des Beaux-Arts de Lyon, 
et de Frédéric Grobon.* 

A Lyon, rue d'Efjypte, 2; et à Paris, chez 
M, Grohon, rue honoré-Chevalier^ k. 

i'342 — "^Le panier de fruits renversé, 

1343 — *Dons le parc (fniiis). 

1344 — *Le larcin dans la basse-cour. 

GROBOX (franc ois-FRÉDÉuic), ué à Lyou, élève 
de l'École Impériale de Lyon et de Victor 
Orsel. 

;Au6 Honore-Chevalier, 4. 

1345 — La Vierge et rEnfant-Jésus endormi. 

GROLIG (cuETius), né à Dresile (Saxe), élève de 
l'École de Munich. 

Méd. 3^ cl. (Marine) 18io. 

A Versailles, rue de Gravelle, k. 

1346 — Vue d<^ la Bouzznréah, prè? d'Alger. 
134'?' — Site en Bergens'ift (Norwége). 
1348 — Brisans sur le cap de Fer (côte d'Afrique) 



iôti PEllVTUBE. 

CRONLAND (theude), né àAltona (Danemark)^ 

Méd. 2- cl. (Fleurs)' 1855 — MM. V^ cl, 
1848 - [ex]. 

A Barbison {Seine-et-Marne); et à Paris 
chez M, Degesne, rue Saint-Honoré, 2^0&e; i 

1349 — FruUsdu Midi. 

f 3SO — Fleurs. 

I3S1 — Pampre du Cantal. 

GROSCLAUDE (lodis), né à Locle, canton d 
Neuchâtel (Suisse), élève de Regnault. 

Méd. 3^ cl. (Portrait) 1835 — Méd. 2- é 
1838 — Méd. 1- cl. 18i5— [ex]. 



Rue Saint-Lazare, 36. 



n 



f 3SS — Lecture d'un buliftitide l'armée françaja 
annonçant la prise de la tour Malakoff (campsgne Ai 
Crimée] . 

1353 — Dernières pensées de Marino Faliero, doge 
de Venise, condamné à la peine capitale (tête d'-« 
tude). 

1354 — Les deux petits amis. 

1355 — Madame Pipelet. 

GRUK (M""' Eugénie), née à Valenciennes(Nord), 
élève de M. Léon Cogniet. 

Méd. 3- cl. (Genre) 18i5. 

Rue Jacob, 19. t 

1356 — La lG(îture. J_ 



PÉLvruRE. 166 

GRUND (jean), né à Tienne (Autriche)., élève 
de l'Académie de Vienne. 

^i Baden - Baden; et à Paris, chez M. BervîHty 
rue delà C haussée- d'Antin y 29. 

i&TI — *Les jeunes fumears. 



GRUYER (henri-xavier), né à Paris, élève de 
M. Picot. 

Rue de la Yictoirej 32. 

.538 — Portrait de M°»e K. D. . . 



GCÉ (j.-M. oscar), né à Bordeaux (Gironde), 
élève de Gué. 

Méd. 3^ cl. (Genre) 183i — Méd. 2« cl. 1840. 
Chez M, LauzatSj rue OllivUry 14. 

^59 — *Le Christ consolant les affligés. 
IM»0 — *Adieu au pays. 

kuÉRARD (amédée), né à Sens (Yonne), élève 
i; de M. Picot. 

iRue Fontaine-Saint- Georges y 37. 

1661 — Une messe du matin à^Monterfll jllle-et- 

i^'ilaine). 

Î56S — Vive la fermière! (la Parbatle) ; fête,ipràs 
e battage des grains (Ule-et-Vilaine). 



166 PEmtuRE. 

GUESDOIV (alfred), né à Nantes. 
Rue de VUniversitéy 7. 

1363 — Vue générale de Cadix, prise au-dessus di 
fort Saint- Sébastien ; aquarelle. 

1364 — Vuegénéralede Se ville, prise au-dessus di 
San-Salvador; oqunrelle. 

(Éludes pour r Espagne à vol d'oiseau,) 

GUET (edmond-georges), né à Saint-Mesme; 
(Seine-et-Marne) , élève de M. Yvcn. 

Rue de Tour non, 20. ;:B ,?-^sM-^^ -^ -^ . 
tS65 — Portrait de M. Vazeille. 

GUGKON {m^^^ Louise), née à Metz (Moselle) 
élève de M. Maréchal, de Metz. 

A Meiz ; et à Paris, chez M. Barbet de Jout/i 
rue Saint-Dominique, ''il. 

1366 — *Fruils d'automne; pastel. 
136'7 — Corbeille de fruits; pastel. 

1368 — *Faisan et perdrix rouges ; pastel. 

GUIAUD (jACQUFs), né à Cltambéry (Piémont 
de parents français , élève de Gué et d( 
MM. Watelei et Léon Coguiet. 

Méd. 3« cl. (Paysage) 1843 — Méd. 2« cl 
184G. 

A Nice {Piémont); et à Paris, chez M. Ducri^ 
quet, rue de Cléry, 42. 

1369 — Le repos de là Sainte-Famiile; paysaf 



PEIXTURE. 1G7 

à la Bordighiera , près de Nice ; effet de soleil cou- 
[ chant. 
:i3tO — Vue du golfe de la Spezzia. 

(Apparlient ix M. Benazet) 

Ftu GUIGNET (jeàn-baptiste), né à Autun 
(Saône-ot-Loire), élève de Regnault, mort 
le 17 juillet i857. 
Méd. 3« cl. (Portraits) 1837 — Méd. 2« cl. 
1838 — Méd. l"cl. 1842— [exJ. 

Chez M""^ V^ Guignet, à Aîx [Provence], 

3?1 — Portrait de Pradier. 

3tS5 — Portiait de M. Soulé, flls de l'ambassadeur 

des Étals-Unis. 

, SÎS — Portrait d'un membre de la Chambre des 
Représ ^niauls des États-Unis d'Amérique; question 
de Cuba. 

3t4 — Portrait d'un membre de l'Institut. 
3to — Portrait de l'auteur. 
3t6 — L'Opinion publique; esquisse au fusain. 

L îiigriititudc, la Calomnie, l'Hypocrisie accusent les 
plus sublimes vertus; l'Opiuion couronne l'lgnoranc2 ; le 
Génie, assassiné, meurt dans les br;.s de la Pieligion, qui le 
soutitiil et !e console. La Vérité ?° voile, p'eiue son miroir 
bii;é, cl s'enfuit avec les Illusions de la gloire, de ramour, 
de ramilié et de Tliumanité. 



guilbert-d'anelle (chasles-michel), né à 
1/ Puris, élève de Paul Delaroche et de M. Uer- 
vier. 

Rue des Martyrs, 24. 

.Sî'^f — Portrait en pied de M. l'abbé Hugon. 

{foir à /'AfiCHiTECTOBB l'article de M, Schmitz.) 



168 PEINTURE. 

GUILLAUME (ernest) , né à Paris, é ( 
M. Biennoury. 

Rue de Boulogne, 16. 

1398 — Col du Marcadon (Haules-Py renées). 

Des Espagnols malades se rendeol aux eaux de Cau- | 
terets. I 

GUiLLAUMOT(jiUGUsTE-ÂLEXANDRE), néii Paris. 

Méd. 3« cl. (gravure), 184.5. 
A Batignolles (5eint), rue Lemerciery 2. 

%.S^9 ^-Fontaine publique ; dessin au fusain. 

Pour les Promenades artistiques dans Paris et ses envi- 
rons ; par l'auteur, 

{Foir à ta Gbavure i>'Architbctwie.) 

GUELLEMIN (alexandre-maeie), né à Paris. 
élève de Gros. 

Méd. 3^ cl. (Genre) 18il —Méd. 2^ cl. 1845. 

A Bois-le-Roi [Seine-cUMarne], 

f 380 — Le galant Béarnais. 

1381 — Les bleus passent!....; la Bretagne «i; 
1793. 

* «tilLLEMiiv (louis-nicolas-victor), fié à Be- 
sançon (Doubs), élève de M. Charpentier. 

A Besançon, Grande'Rueyii;^0tÛJ*aris,'rut 
Carnet, 2. 

t38SS — Jeuae baigneur. 



PEIXTLKE. IGO 

HAANEN (georg van), né à Utrecht (Hollande). 

A Cologncy LaurenzplatZy 11; et à Paris, hôtel 
et passage Violet. 

1383 — Vue d'un bois en Hongrie. 
§384 — Une école du soir en Hollande. 

HAFFNER (félix), né à Strasbourg (Bas-Rhin), 
élève de M. Sandmann. 

Méd. 3^ cl. (Genre et Paysage) 1849 — - Méd. 
2^ cl. 1852. 

A Strasbourg, quai des Bateliers; et à Paris f 
chez M. Benier^ rue Blanche^ 96, 

1385 — Le coup double. 

1386 — Pluie et bon temps. 
138'^ — La pêche; panneau -décoratif. 

HAGEMAKN (godefroy de), né en Hanovre, 
élève de M. J. Palizzi. 

Rue des Martyrs, 27, 

1388 — Paysage ; le printemps. 

1389 — La Récolte des pommes de terre en au- 
tomne. 

HAMELIN (jacques-gustàve) , né à Honfleur 
(Calvados), élève de M. Ingres. 

: A Honfleur; et à Parisy chez MM. Deforge et 
Carpentiery boulevard Montmartre, 8. 

1390 ■— Une écureuse. 



1 7 > PEINTURE. 

HAMifAN (édouabd), né à Ostende (Belgique). 

Méd. 3- cl. (Genre historique) 1853-1855, 
Rue Rochechouart, 170. 

1391 — Stradivarius. 

139^ — AndréVésa'leprofessantàPc)doiieenl546. 
« Ayant appris qu'en Italie on attaquait son système 
« avec un nouvel acliarnernent, il y fit annoncer publique- 
« ment qu'il donnerait, à des jours déterminés, à Bologne, 
{( à Padoue et à Pise, des conférences auxquelles il conviait 
« ses adversaires pour les confondre, et prouver ses décou- 
« vertes sur le cadavre humain même.Les savants accouru- 
u rent de toutes les parties de l'Europe à ces nouvelles dis- 
« eussions..,. Vésale se surpassa dans ces conférences ; son 
« triomphe fut complet... Les amphithéâtres ne pouvaient 
« contenir la foule de ses auditeurs. » 

{Biographie d'André Vésale.) 

1393 — Dante à Ravenne. 

a Voilà, voilà celui qui revient de l'Enfer. » 
(AuG. Babbier.) 

1394 — La demande en grâce. 

Salle de Y Anti-coUcgio au Palais ducal à Venise. 

HAMON (jEAN-Louis), né à Ploulia (Côtes-du- 
Nord), élève de Paul Delaroche et de 
M. Gleyre. 

Méd. 3« cl. (Genre) 1853 — Méd. 2« cl. 
1855 — e^ 14 novembre 1855 — [ex]. 
Rue de rOuesty 56. 

t39S — L'amour en visile. 

— Le papillon, aquarelle; l'un des médaillons d'un éventail 
peint en collaboration avec MM. Baron, Français, 
Eug. Lami et Vidal , avec ornements de M. Moreau. 

(Foir le 11° 135.) 



PEINTURE, 171 

HAMON (pierre-paul), né à Livarot (Calvados), 

élève de M. Léon Cogniet. 
A BatignoUes, rue Saint-Louis, 9. 

1396 — Porlrait de M"^ Marie Hamon. 

1397 — Nature morte: chevreuil et attributs. 

HANOTEAU (hector), né à Decize (Nièvre), 
élève de M. Gigoux. 

Rue de S einC' Saint-Germain, 9. 

1398 — *Une matinée sur les bords de la Canne 
(iNièvre). 

1 399 — *Une prairie sur les bords de la Landarge 
(iNièvrej. 

1400 — *Le gué de Chavancy (Nièvre). 

1401 — *La Canne au Ghaillou (Nièvre). 
140!S — *Le picotin. 

HANSGH (antoine), né à Vienne (Autriche). 

A Vienne; et à Paris, chez M. le baron d'Otten- 
fels, rue Las-Cases, 16. 

1403 — Un passage des Alpes. 

HARPIGNIES (henri), né à Valenciennes(Nord), 
élève de M. Achard. 

A Aulnoy, près de Valenciennes; et à Paris, rue 
des Beaux- Arts, 17, ou chez M, Colcomb, 
quai de l'Ecole, 18, 

1404 — Le retour. 

1405 — Un orage; bords de la Loire. 

1406 — Un canal ; vue prise aux environs de Ne- 
vers, 



172 PEINTURE. 

UAUSSOULLIËR (williàm), ué à Paris, élève de 
Paul Delaroche. 

Rue de Laval , 26. 

14kO^ — Vallée du Mont-Sainl-Jean , près d'Hon- 

fleur (Calvados). 

i408 — Chemin dans la forêt deToucquesprèsde 

HonfleLir ; Calvados). 

1409 — Portrait de M"« M. de B. . .; dessin. 

1410 — Portrait de M"« H. R. . .; dessin. 

141 1 — Portrait de M. H. . . ; dessin. 



HAUSSY (arsène-désiré d'), né à Paris, élève 
de M. Lazerges. 

Rue Mazarinej 20. 

141!^ — Bœufs du Mans au pâturage. 

1413 — Intérieur d'élable ; taureau flamand et va- 
ches normandes. 

1414 — Gourde ferme; poiiles el dindons. 

HAUTIER (m^'^ liUGÉNiE), née à Rennes (Ille-et- 
Vilaine ) , élève de MM. Robert-Fleury et 
Eug. Isabey. 

Rue Notre-Dame-de-Lorette, 58. 

141 5 — *Don Quichotte lisant ses romans de che- 
valerie. 

1416 — *Roses Irémières. 
f 4f 1^ — *Nalure morte. 



PEINTURE. 173 

HAZÉ (françois-alkxàndre), né à Paris , élève 

de l'Ecole Impériale de dessin. 
Rue de Verneuil, 8. 

1418 — La tasse de café. 

HEARN (richard) , né à Correagh, comté de 
Westmeath (Irlande), élève de M. Couture. 

Rue Boursault, 12. 

1419 — *Vaches à rabreuvoir, payscige. 

HEBERT (antgine-augustk-krnest), né à Gre- 
noble (Isère), élève de David d'Angers et 
de Paul Delaroche. 
Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1839 
— Méd. 1^^ cl. (Genre historique) 1851 et 
1855 — e^ 26 juillet 1853 — [ex]. 

1450 — Les Gervarolles (États-Romains). 

1451 — Rosa Nera à la fontaine. 

14!S;S — Portrait de M°^« la marquise de L. . . 

HÉBERT (édouard-ernest-paulin), néàPaHs, 

élève de MM. A. Dupuis et Couture. 
Rue de Lancry, 7. 

t4!33 — La lecture: Femmes de Poulingin (Loire- 
Inférieure). 
14^34 — Le biscuit. 

BÉDOUIN (edmond), né à Boulogne-sur-Mer 
(Pas-de-Calais) , élève de Paul Delaroche 
et de M. Célestin Nanteuil. 
Méd. 3«cl. (Genre) 1855— Méd. 2« cl. 1848. 

Rue de V Université j 58. 
14SS — *Un semeur à Chambaudoin (Loiret). 



1 TU PEINTURE, 

%4k9G — *Un berger à Chambaudoin (Loiret). 
14!$'? — *Une porchère à Chambaudoin (Loiret) . 

HEFEGR (g.) 

14»8 — Un chien. 

HEILBUTH (Ferdinand), né à Hambourg (ville 
anséatique). 

Méd.2«cl. (Genre) 1857. 

Avenue Frochot, 4. 

14IS9 — *Luoas Signorelli, peintre florentin, con- 
templant son fils t-;jé dans une rixe, et apporté par ses 
camarades dans un couvent. 

1430 — *Le fils du Titien et Béatrice Donato. 

(Alfred de Mdsset.) 

1431 — *L'aveu. 

t43S — *Le Tasse à Ferrare. 
1433 — *La consigne. 

HEIM (françois-joskph), né à Belfort (Haut- 
Rhin), élève de Vincent. ■ 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1807 fl 
— Méd.de t- cl. 1812 et 1817 —Grande 
Médaille d'honneur en 1855 — ^11 jan- 
vier 1825 — efiç O. novembre 1855 — 
Membre de l'Institut 1829 — [ex]. 

Soixante-quatre portraits de membres de 

rinstitut. I 

1434 — Quatre dessins; même numéro: 

Portrait de M. Ambroise Thomas, membre de l'acadé- 
mie des beaux-arts. 



PEi\ruRE. 175 

Portrait de M. Auber, membre de l'académie des beaux- 
arts. 

Portrait de M. Halévy, membre de l'académie des 
beaux-arts. 

Portrait de M. Henriquel-Dupont, membre de l'acadé- 
mie des beaux-arts. 

1435 — Quatre dessins; même numéro: 

Portrait de M. Naudet , membre de l'académie des in- 
scriptions et belles lettres. 

Portrait de M. Patin, membre de l'académie fran- 
çaise. 

Portrait de M. Sainte-Beuve, membre de l'académie 
française. 

Portrait de M. Pongerville, membre de l'académie fran- 
çaise. 

1436 — Quatre dessins; même numéro: 

Portrait de M. Martinet, membre de l'académie des 
beaux-arts. 

Portrait de M. Forster, membre de l'académie des 
beaux-arts. 

Portrait de M. Reber, membre de l'académie des beaux- 
arts. 

Portrait de M. Lemaire, membre de l'académie des 
beaux-arts. 

1437 — Quatre dessins ; même numéro: 
Portrait de M. Eugène Delacroix, membre de l'acadé- 
mie des beaux-arts. 

Portrait de M. Couder, membre de l'académie des 
beaux-arts. 

Portrait de M. Horace Vernet, membre de l'académie 
des beaux-arts. 

Portrait de M. Alaux, membre de l'académie des beaux- 
arts. 

143S — Quatre dessins; mé/wenM??îero; 

Portrait de M. Picot, membre de l'académie des beaux- 
arts. 



Î76 PEîSlTUPtE. 

Portrait de M. Lefuel, membre de Tacadémie des 
beaux-arts. 

Portrait de M. Duret, membre de l'académie des 
beaux-arts.^ 

Portrait de M. Sîmart, membre de l'académie des beaux- 
arts. 

1439 — Quatre dessins ; même numéro: 
Portrait de M. Gatteaux, membre de l'académie des 

beaux-arts. 

Portrait de M. Flandrin (Jean-Hippolyte), membre de 
l'académie des beaux-arts. 

Portrait de M. Hittorf, membre de l'académie des beaux- 
arts. 

Portrait de M. Abel de Pujol, membre de l'académie 
des beaux-arts. 

1440 — Quatre dessins ; même numéro: 

Portrait de M. Lebas, membre de l'académie des beaux' 

arts. 
Portrait de M. de Gisors, membre de l'académie des 

beaux-arts. 
Portrait de M. Lesueur, membre de l'académie des 

beaux-arts. 
Portrait de M. Brascassat, membre de l'académie des 

beaux-arts, 

1441 — Qaalre dessins; même numéro: 

Portrait de M. Caristie, membre de l'académie des 

beaux-arts. 
Portrait de M. Gilbert, membre de l'académie des 

beaux-arts. 
Portrait de M. Duban, membre de l'académie des 

beaux-arts. 
Portrait de M. Robert-Fleury, membre de l'académie 

des beaux-arts. 

144S — Quatre dessins; mêmenuméro: 

Portrait de M. Petitot, membre de l'académie des 
beaux-arts. 



PEIIUTliRE. 177 

Portrait de M. Jouffroy, membre de l'académie des 
be^'ux-arts. 

Portrait de M. Dumont, membre de Tacadémie des 
beaux-arts. 

Portrait de M. NatU;euil, uieuibre de l'académie des 
beaux-arts. 

1443 — Q[iàUe ûe-sms \ même numéro. ■ 

Portrait de M. Geoffroy-Saint-Hilaire (Isidore), membre 
de l'académie des sciences. 

Portrait de M. Pouillet, membre de l'académie des 
sciences. 

Portrait de M . Brongniard, membre de Tacadémie des 

sciences. 

Portrait de M. Milne Edwards, membre de l'académie 
des sciences. 

1444 — Quatre dessins ; même numéro: 

Portrait de M. Alfred de Vigny, membre de l'académie 
française. 

Portrait de M. le comte de Ségur, membre de l'acadé- 
mie française. 

Portrait de M. Dupin aîné, membre de l'académie des 
sciences morales et politiques, et de l'académie 
française. 

Portiait de M. Emile Augier, membre de l'académie 
française. 

144o — Quatre dessins jîwàwg numéro: 

Portrait de M. Lenormand, membre de l'académij des 
inscriptions et belles-lettres. 

^^ Portrait de M. le comte Léon de la Borde, membre de 
l'académie des inscriptions et belles-lettres. 
Portrait de M. Ch. Sainte-Claire Deville, membre de 
l'académie des sciences. 

Portrait de M. Ravaissou, membre de l'acadé : ie des 
inscriptions et belles-lettres. 
1446 — Quatre dessins ; même numéro • 

Portrait de M. Duméril, membre de l'académie des 
science?. 

8. 



178 PEINTURE. 

Portrait de M. Élîe de Beaumont; membre deTacadé- 

mie des sciences. 
Portrait de M. Flourens, membre de l'académie des 

sciences, et de l'académie française. 
Portrait de M. Combes, membre de l'académie des 

sciences. 

1447 — Q 'atre d. ssins; même numéro : 
Portrait de M. Rayer, membre de l'académie des 

sciences . 

Portrait de M. Thénard, membre de l'académie des 
sciences. 

Portrait de M. Dumas, membre de l'académie des 

sciences. 
Portrait de M. Régnault, membre de l'académie des 

sciences. 

1448 — Quatre d'^^sins; même numéro: 
Portrait de M. le comte Turpin de Crissé, membre de 

l'académie des beaux-arts. 
Portrait de M. de Mercey, membre de l'académie des 

beaux-arts. 
Portrait de M. Fould, membre de l'académie deî 

beaux-arts. 

Portrait de M. le comte de Nieuwerkerke, membre de 
l'académie des beaux-arts. 

1449 — Quatre (ipssins; même numéro: 

Portrait de M. Hase, membre de l'académie des va 

scriptions et belles-lettres. 
Portrait de M. de Longperrier, membre de l'académie 

des inscriptions et belles-lettres. 
Portrait de M. de Saulcy, membre de l'académie de 

inscriptions et belles-lettres. 
Portrait de 

HENAULT (antoine), né à Lyon (Rh^^e). élèv 

de M. Irjgres. 
Hue de Seine j 37. 

1450 — Portrait de M. H. . . 

1451 — Portrait de M. d6 R. . . 



PEINTURE. 179 

HENNEBERG (rodolphe), né à Brunswick (Duché 
de Brunswick), élève de M. Couture. 

Méd. 3^ cl. (Genre historique) 1837. 

Rue de la Chaussée -d'Antiriy 27 bis. 

t4oS — Le sonnenwirlh Wolf persuadé jar les 
brigands à devenir leur camarade. 

Wolf, après avoir assassiné dans la forêt son rival, le 
chasseur Robert, s'enfonce dans les montagnes, où il est 
accosté par des brigands qui le conduisent dans leur re- 
paire. Il prend part à une orgie où, sous l'influence du 
vin et de l'amour, il finit par céder aux instances des bri- 
gands, qui rengagent à devenir leur camarade. 

(Schiller. Le Criminel par déshonneur,) 

1453 — Le lièvre forcé. 
14o4 — Les associés. 
.1453 — Portrait de M. K... avec ses chiens. 

HERBELIN(\I'"^),née JEANNE-MATHILDE HABEST, 

née à Brunoy (Seine-et-Oise), élève de 
M. Belloc. 

Méd. 3«cl. (Miniature) 1843 — Méd. 2« cl. 
1844. — Méd. 1- cl. 1847-1848 et 18oo 
— [ex. par décision spéciale du Jury de 
l'Exposition de 1853]. 

t4S6 — Portrait de M^^* M. C. . .; dessin. 
1457 — Six miniatures; même numéro : 

1° Jeune fille dessinant ; étude. 

2» Portrait de Rossini. 

3'> PorU-ait deM^i' H. 

4° Portrait d'homme. 

5° La lecture. 

6° Portrait de M»« d'E. . . de la V. . . 



180 PEINTURE. 

HERBSTHOFFER (PIERRE-RODOLPHE-CHARLES), 

née à Presbourg (Hongrie). 
Rue delà Bienfaisance, 11. 

1458 — Partie carrée au pré aux Clercs.' 

1459 — Le choix de la lame. 

(Appartient à M. le comte de Chasseloup-Laubat, 
Ministre de l'Algérie et des Colonies. ) 

1 460 — Scène de la Saint-Barlhélemy. 

(Appartient à M. le marquis de Lavalette.) 

1461 — Duel au bord de la Seine. 

(Appartient à M. le marquis de Lavalette.) 

HÉREAii (juLEs), né à Paris. 
Rue Breda, 21 . 

14619 — L'avoine : chevaux de charrue au repos; 
effet de midi. 

HERSENT (fkançois) , né à Paris , élève de 

M. Couture. 
Rue Fontaine-Saint' Georges y ik. 

1463 — Déroute du Mans (décembre 1793). 

1464 — Aux armes ! [guerre de Crimée). 

1465 — Le braconnier; étude. 

HESSE (nicolas-auguste), né à Paris, élève de 
Gros et de M. Henri Hesse. 
Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1818 
Méd.l-cl. 1838— ^5 mai 184.0 — [ex]. 
Rue Cassette, 41. 

1466 — ^Descente de croix. 
146^ — ^Glylie. 

Clylle, jalouse de la passion que Phœbus avait conçue^ 



PEIKTURE. 181 

pour Leucothoé, fille d'Orcham , roi de Perse, découvrit 
leurs amours à ce priuce, qui résolut de punir sa fille et 
la fit enterrer vive. Quoique la passion pût excuser Clytie, 
le dieu du jour s'éloigna d'elle et la laissa tout entière 
aux transports de l'amour. Désespérée, fuyant les nym- 
phes ses compagnes, elle s'assied sur la terre sans avoir 
rien qui la couvre que ses cheveux épar?. Elle reste ainsi 
neuf jours à l'endroit où la douleur l'attache, tournant 
seulement la tête selon qu'elle voit aller le Soleil, afin de 
suivre au moins des yeux ce dieu qu'elle aime encore. 
{Métamorphoses (/'Ovide, liv. iv.) 

HEUVEL (théodore-bernard de), né à Eccloo 
(Belgique) , élève de MM. Geirnaert et 
; Drollingen. 

IÂ Bruœelles, rue de V Abondance , 4; et à Paris ^ 
chez M. Raynalf rue Grégoire-de-Tours, 10. 

1468 — Le maître d'école. 

1469 — Intérieur breton. 

HEYRAULT (louis), né à Paris, élève de Paul 
Delaroche et de M. Picot. 

A Beaujony rue du Centre, 13 et 15. 
14*ÎO — Les Champs-Elysées. 

HiLDEBRANDT (edouard), né à Berlin (Prussej. 

Méd. 3^ cl. (Genre) 1843 — Méd. 2« cl. 
1855 — ^ novembre 1855 — [ex]. 

A Berlin; et à Paris, chez M. Kleinfelder, rue 
de La Fayette, 38. 

14^1 — Rayon de Svieil. 
t4tS — Paysage allemand. 



182 PEINTURE. 

t4'73 — Cap Nord; aquarelle. 

14'S'4 — *Clair de lune (Suède) ; aquarelle. 

14*75 — ^Cap Nord (minuit) ; aquarelle 

1476 — *Un Fyord (cap Nord); aquarelle. 

1477 — *Tromsoe (cap Nord); aquarelle. 

1478 — *Le Soroen (cap Nord); aquarelle. 

1479 — Soleil couchant à Rio-Janeiro; aqua- 
relle. 

1480 — Une vue de Sanla-Cruz (Ténériffe) ; aqua 
relie. 

1481 — Clair de lune (Norwége); aquarelle. 
148S — Rivage (Norwége); aquarelle. 

1483 — Gesver (cap Nord); aquarelle. 

1484 — Tourmente; aquarelle. 

1485 — Ile de Rugen; aquarelle. 

1486 — Crépuscule; aquarelle. 
1487' — Dans les roseaux; aquarelle. 

1488 — Tombeau d'un géant (île de Rugen); aqw 

relie. 

1489 — Moorpark; aquarelle. 

1490 — Swinemùnde; aquarelle. 

1491 — Un village (Holstein); aquarelle. 
149S — Aux environs de Dronthein; aquarelle. 

1493 — Vue du Caire; aquarelle. 

1494 — Vue de Slettin; aquarelle 

1495 — Paysage; aquarelle. 

1496 — Château de Cronburg à Helsingor ; aqua- 
relle. 

1497 — Paysans allemands; aquarelle. 

1498 — Campagne suédoise; aquarelle. 

1499 — Une rue de Funchal (Madère); aqua 
relie. ! 



PEINTURE. 183 

1500 — Récolte de foins sur les bords de l'Oder, 
aquarelle. 

1501 — Rivage allemand , aquarelle. 

1503 — Soleil couchant (Ile de Rugen) ; aqua- 
relle. 
1503 — Marée basse (Norwége); aquarelle. 
.1504 — Pyrraont; aquarelle. 
loOo — Retour de la pêche; aquarelle. 
.1506 — Dolce far niente ; aquarelle. 

1507 — Paysans allemands; aquarelle. 

1508 — Ile de Rugen; aquarelle. 

HILLEMAGHER (eugène-ebnest), né à Paris, 
élève de M. Léon Gogniet. 

Méd. 2- cl. (Genre) 1848. 

Rue La Fayettey 34. 

11509 — L'enfance de Jupiter. 

Il est élevé dans l'île de Crète par les nymphes et les 
corybantes et nourri par la chèvre Amalthée. 

1510 — Molière consultant sa servante. 

1511 — Boileau et son jardinier. 
lolSf — La prière du malin. 

1513 — La partie de billard. 

1514 — Portrait de M°^^ 0. . . 

1515 — Portrait du fils de Tartiste. 

HILLINGFORD (robert) , né à Londres (Angle- 
terre), élève de l'Académie de Dusseldorf. 

A Rome ; et à Paris, chez M. Bergeron^ rue de 
Lille f 79, 

1516 — Une fête d'octobre à Rome. 



184 PEINTURE. 

tSiV — Une halle de pèlerines à la fêle de la ma 
done de Gennazzano près de Rome. 

1518 — Femme des Abruzzes jouant avec so 
enfant. 

HINTZ (juLKs), né à Eambourg (ville hanséa- 
tique), élève de M. E. Isabey. 

Rue Fontaine-Saint-Georges y 37. 

à 

1519 — La rade de Cherbourg pendant la visite di 
l'Empereur et de la reine d'Angleterre ; vue prisf 
de la jetée. 

15SO — La rade de Cherbourg au moment de l'ar- 
rivée de la reine; vue prise du quai Napoléon. 
1531 — Bateau à vapeur français en pleine mer. 

HiRSCH (émile), né à Metz (Moselle). 

Rue Saint- Louis [BatignoUes)^ 78. 

153!$ — La fuite en Égypie. 

15!S3 — Portrait de M°^« G. . . (costume breton). 

HOFEK (henry), né à Paris, jlève de M. Cou- 
ture. 

Cité Gaillard, 2. 

15S4 — *EnfaBl attrapant un lézard. 
15!S5 — Enfant regardant des images. 

(Appartient à M, Arosa.) 

15!S6 — Portrait de M. J. B..., avocat général à 
la cour impériale de Paris. 

1527 — Portrcdlde M. R. de C... 

1528 — Portrait de M^^^ A. M. . . 






PEIWTIRE, 185 

HOLFELD (hippolytb), né à Paris, élève de 
MM. Abel de Pujol et Hersent. 

Méd. 3«cl. (Histoire) 1841 — Méd. 2- (!. 
1842. 

Rue La Fayette, 21 . 

15S9 — Appariiion de Jésus Christ à deux de ses 

disciples à Emmaû?. 
1330 — Portrait de M°^e je Saint-P. . .; 
1 531 — Portrait de M°^« M. . . 

HOLTHAUSEN (louis), né à Uerdingen (Prusse 
Rhénane), élève de M. Schadow. 

A Dusseldorf; et à Paris, chez MM. Schulgen 
et SchwaUy rue Saint-Sulpice, 25. 

I^SS — Le mystère de la Croix. 

L'enfant Jésus enseignant le mystère de la Croix au 
petit saint Jean, 

HOLTZAPFFEL (juLEs), né à Strasbourg (Bas- 
Rhin), élève de M. Léon Cogniet. 

Rue Tnrgoty 7. 

1533 — Vue prise près de Strasbourg. 

HONEIN (Alphonse), né à Paris, élève de Prol- 
ling. 

Rue de V Oratoire {Champs-Élysées),^lS. 

1534 — Jocelyn. 

« La foudre a déchiré le voile de mon âme! 
« Cet enfant ! cet ami ! Laurence est une femme... 
6 Cette aveugle amitié n'était qu'un fol amour ! 
a Ombre de ces rochers, cachez ma honte au jour 1 
« (Lamabtine.) » 



186 PEINTURE. 

HOSTEIN (édouârd), né à Pléhédel (Côtes-du- 
Nord). 

Méd. 3" cl. (Paysage) 1835 — Méd, 2« cl 
1837— Méd. V' cl. 1841— e^ 5 juillet 1846 

- [EX]. 

A Versailles, rue Saint-MéderiCf 7. 

1 535 — Vue générale de Versailles prise du bdi 
dH Satory. 

1 536 •— Pâturages en Vendée. 

HOURY (cHARLEs), né à Soignies (Belgique), 
élève de M. Léon Gogniet. 

Rue Fontaine-SainUGeorgeSy 4-2. 

1537 — Portrait de S. Ex, Ferouk-Khan, ambass# 
denr extraordinaire de Perse à Paris. 

1538 — Portrait de femme et d'enfant. 



HOUSEZ (gustave), né à Condé (Nord), élève de 
M. Picot. 

Rue de La Rochefoucauld y 48. 

1539 — Porteuses d'eau dans la cour du palaî! 
ducal à Venise. 

i 540 — Mort de Henri IV et arrestation de Ra- 

vaillac. 
1541 — Marie Stuart et Ghalelard. 

Chatelard s'introduisit un soir dans la chambre d« 
Marie Stuart et se cacha sous son lit, mais au moment oi) 
la reine commerçait à se déshabiller, un petit chien qu'elle 
avait se mit à japper avec une telle force que les femmei 
accoururent à ses aboiements et découvrirent Chatelard. 



PEINTURE. 187 

HOVE (HUBERT tan), né à La Haye (Hollande). 

A Anvers (Belgique) ; et à Paris, chez M. Cou- 
teaux ^ passage d^s Panoramas , galerie Mont- 
martre, 27. 

1548 — Le rémouleur. 

HUBER (édouard-louis), né à Hambourg (ville 
hanséatique) , élève de Boulanger. 

A La Chapelle-Saint-Denis, rue Lecante, 16. 
1543 — Baptême du vin; intérieur de cellier, 

HUBNER (carl), né à Kœnigsberg, élève de 

M. Sohn. 
A Dusseldorf. 

,1544 — Jeune marm rentrant dans sa famille. 
(Appartient h M. Jules Guyot, d'Anvers.) 

iiUDEL (louis), né à Paris, élève de M. MoQ^- 
voisin. 

j A Belleville, rue de Paris. 

,1545 — Marais en Sologne; effet du matin. 

1546 — Labourage nivernais, d'après JP^ Rosa 

i Bonheur; porcelaine. 

HUET (m^^" ernestink), née à LaFère (Aisne), 
élève de M. Couture, 

"^ Rue Fontaine-Saint-Georges, 1 ; et rue des 
Martyrs, 27. 

1547 — Portrait d'enfant. 



188 PEINTURE. 

HUET (paul), né à Paris, élève de Guérin et cN 

Gros. 

Méd. 2« cl. (Paysage) 1833 -- Méd. V- cl 
1848 et 1855 — ^ 184-1 — [ex]. 

Rue de V Ouest, 36, et rueVavin, 6. 

1348 — Les fabriques. 

1 549 — Le vieux château féodal (Normandie lé 
gendaire) . 

1 550 — Les herbages. 

1551 — Le gué et la chaumière. 
155IS — Le ruisseau. 

1553 — La Manche, rentrée au port. 

1554 — La cathédrale. 

1555 — La vie de château. 

(Ces huit peintures font partie de la décoration 
du salon de M. Lenormand, à Vire.) 

1 556 — La chambre de la malade, intérieur d'Au 
vergne. 

155*? — Entre pluie et soleil, fin d'avril. 

(Appartient à M. Bethmont.) 

1558 — Les bords de la Seine; printemps. 

1559 — La moisson; environ de Paris. 

1560 — Soleil couchant sur la mer (Calvados). ^ 

1 561 — Grotte de Santa-Croce (comté de Nice). ^ 
156!S — Sources de Lareuns (Pyrénées) 



HUGARD ( CLAUDE-SÉBASTIEN ) , né à CluS€î 

(Savoie), élève de M. Diday. 
Méd. 3^ cL (Paysage) 1844— Méd. 2« cl. 1846. 
Rue Fontaine-Saint- Georges, 26. 
1 563 — Orage dans la vallée de Servez. 



PEINTURE. 1S9 

S64 — Effet de brouillard sur la Seine à Bou- 

gival. 

{Folr aux ouvrages exécutés dans les Monuments Pubucs.) 

HUGUES (vicTOR-Louis), né à Bordeaux (Gi- 
ronde, élève de M. Gleyre. 

Rue d'Amsterdam^ 25. 

060 — Dessous de bois, femme entrant au bain. 
566 — Paysage avec baigneuses. 

HUGUET (yictor-pierbe) né au Lude (Sarthe), 
élève de M. Emile Loubon. 

A Montmartre^ rue de l'Empereur, 48. 

06 "S* — Le lavoir (Provence). 

068 — Vue du Caire pendant l'inondation. 

HU.MBERT ( JULES -Eugène), né à Strasbourg 
(Bas-Rhin), élève de MM. Picot et Gleyre. 

Rue Chauchat, 11. 

569 — Saconntala devant le roi Donchmanta (lé- 
gende indienne) ; frise décorative. 

HURTREL (arsène), né à Lille (Nord), élève de 

M. Ingres. 
A Lille, rue Esquermoise, 13. 
5^0 — Portrait d'homme. 

HUYSMANS (jean-baptiste), né à Anvers. 
A Anvers, Marche aux chevaux, 85. 

5'î'l — *Le dernier rejeton. 

57S — *Le salât el Moghreb (prière du coucher 

du soleil au Caire). 



190 PEINTURE. 

IMER (Edouard), né à Avignon (Vaucluse). 

Rue de La Bruyèrey 7. 

tS'î'S — Collines de Sainte-Marguerite, près d 

Marseille. 
1 5'î'4 — Le mas de Barème, près de Tarascon. 
1575 — Bords du Rhône (Provence). 

ISABEY (louis-gabriel-eugène), né à Parte; 
élève d'Isabey père. 

Méd. 1" cl. (Genre, Marine) 1824.-1826- 
1855 — ^ 1832 — O. ^ 1855 — [ex]. 

Rue de Laval, 26 {avenue Frochot), 3 

15'?6 — Incendie du steamer l'At^sMa, le 13 sep 
tembre 1858. 

Parti de Hambourg le 2 septembre 1858, le steame 
Austria faisait route pour New- York. Le 13, U se trouvai 
en plein Océan, lorsqu'un peu après 2 heures de Taprès 
midi un épais nuage de fumée vint à s'élever à peu \ 
distance du logement des matelots. Quelques femB 
coururent à l'arrière en s'écriant : a le navire est en fipi 
qu'allons-nous devenir?» Quoique ayant ralenti sa cour» 
le navire marchait toujours avec une grande vitesse. ^ 
flammes s'échappaient par les ouvertures de côté. Les t 
moniers avaient disparu et le navire, livré à lui-même 
marchait debout au vent, aussi le feu fit-il des progrès el 
frayants. On lança plusieurs canots à la mer, ils furei 
aussitôt engloutis sous le nombre de passagers qui 
lurent y prendre place, ou brisés par l'hélice, ou écrasé 
contre les flancs du steamer. La première embarcatio 
mise à la mer fut celle de l'arrière ; beaucoup de matelol 
et de passagers se précipitèrent dedans ; le poids fit rompi 
le palan de bâbord , l'embarcation resta donc suspendu 
par le palan de tribord qui ne s'était pas rompu;,!' 
furent traînés ainsi un certain temps et finirent, comi 
les autres, par être tués par l'hélice. La scène qui 



PEINTURE. 191 

passait sur le gaillard d'arrière était impossible à décrire 
et véritablement navrante ; les passagers, fous de terreur, 
couraient décote et d autre cherchant ce qu'ils avaitnt 
de plus cher, demandant à grands cris un secours impos- 
sible à procurer. Les flammes s'avançaient si près d'eux 
que plusieurs s'élancèrent dans la mer; des parents se 
tenant embrassés sautaient par dessus le bord et trou- 
vaient la mort ensemble. Deux sœurs se précipitèrent en 
s'embrassaut aussi. Un Hongrois fit sauter à la mer sa 
femme et ses quatre filles et se jeta ensuite avec la plus 
jeune qu'il tenait entre ses bras. Les malheureux bientôt 
n'a\ aient plus de refuge. Le long du bord cent cinquante 
à deux cents personnes se tenaient à des cordes fixées aux 
lisses du navire ; quelquefois il y en avait vingt ou trente à 
la même corde, le feu intérieur la brûlait, et alors tous 
les infortunés disparaissaient pour jamais. Sur environ six 
cents passagers qui se trouvaient sur VAustria, parmi 
lesquels il y avait beaucoup de femmes et d'enfants, 
soixante-sept seiUement purent être sauvés par le Maurice 
qui ne rencontra VAustria que 5 heures après le commen- 
cement de rincendie. 

ISAMBERT (Alphonse), né à Paris, élève de Paul 
Deiai'oche et de M. Gleyre. 

Rue de FîeuruSy 27. 

St^ — Réconciliation. 

ISBERT (M"''' Camille), née à Paris, élève de 
MM. Heorv Scheffer et Meuret. 

Rue du Faubourg-Montmartre^ 54. 

5'5'8 — Onze miniatures, même numéro : 

"Jeune fille ; souvenir des Pyrénées. 
I Portrait de M-^^ S. . . 

Portrait de M"e Estelle Grisi. 

Portrait de M"« *** 

Portrait de M""* Plé-Horain, 



Î92 PEINTURE. 

*Copie d'une esquisse de ChardiD. 
Portrait de M-^^ P. . . 
Portrait de M. Charles Isbert. 
Portrait de M"« Valentine Isbert. 
Portrait de M. Albert Plé-Horain. 
Étude d'après nature. 

ITTENBACH ( FRANÇOIS ), né à Kœnigswinker 
(Prusse Rhénane), élève de M. Schadow 

A Dusseldorf ( Prusse-Rhénane J ; et à Parit 
chez MM. Schulgen et Schwan^ rue Saint 
Sulpicet 25. 

t^^9 — La Reine des deux et le Divin Enfanl 
A droite, saitil Rémi ; à gauche, saint Louis, évoque 
de Toulouse. 

Tableau d'autel pour l'église Saint -Rémi, à Bonn 
(Prusse). 

f S80 — *Saint Louis de Toulouse. i 



JACOB (m^*^ Eugénie) , née à Riom (Puy-de- 
Dôme), élève de M. Jacobber. 

A BatignoUeSj rue Saint- Louis y 36. 

1581 — Fleurs et fruits; porcelaine. 






JACQUAND (cLAUDics), né à Lyon (Rhône), élève 
de M. Fleury Richard et de l'Ecole de Lyon 

Méd. 2'' cl. (Genre historique) 1824 — Méd, 
1-cl. 1836—ifts 5 mai 1839 —[ex]. 

Rue du Fauhourg-Saint-Honoré, 127.! 



138!$ — *Pérugin peignant chez des moines^ i 

Pérouze. 



Avares et soupçonneux, les braves pères chez lesquels 



PEIXTUilE. 193 

travaillait ne lui donnaient la précieuse poudre d'outre- 
mer qu'avec la plus prudente parcimonie. 

L'arliste, s'apercevaut de leur méfiance, conservait, à 
leur insu, la poudre minérale qui tombait au fond du 
godet et la rapportait aux moines, en leur disant : « J'au- 
« rais pu vous voler, je ne Tai pas fait ; à l'avenir, ayez 
V. confiance dans la probité des artistes. » (Vasari.) 

ï o83 — *Guillaurae PS dit le Taciturne, staîhoucler 
des Pays-Bas vendant ses bijoux. 

Ses longs efforts poup chasser les Espagnols de ses 
États avaient épuisé toutes ses ressources et celles de la 
nation; alors, il appslle à lui les juifs les plus riches de 
VAllemagne et de la Hollande, leur livre ses plus précieux 
trésors, lève de nouvelles troupes, qui gagnèrent après 
lui la fameuse bataille de Nieuport, et délivrèrent leur 
pays. Cet exemple patriotique est suivi par ses frères, les 
princesses et seigneurs de sa cour. 

{Histoire des Pays-Bas.) 
(Ce tableau faisait partie de la galerie du feu roi 
Guillaume II, de Hollande.) 

[J'oir aux ouvrages exécutés dans les Monuments publics. ) 

.TADix (louis-godefroy), né à Paris, élève de 
M. Abel de Pujol. 

Méd. 3^ cl. (Paysage et Chasses) ISS-V et 1855 
— Méd. 2^ cl. 18i0— Méd. V^ cl. 1848— 
^ 5 avril 1854— [ex]. 
Place Yendâmey 8. 
1584 ~ ^VaedeRome^riseàeVarcodiParma. 
ï5So — La vision de saint Hubert. 
lo86 — Hallali d'un cerf à l'eau. 

ioS'S' — Tôles de deux limiers de la vénerie de 
l'Empereur. 

1388 — Merveillau et Rocador, chiens d'attaque 
de la vénerie de l'Empereur. 

1089 — Druide (bull-terrier.) 

1090 — Pas commode!... 



19 'l PEIi\TLl\E. 

JAHN (ttAKs), né à ïrondjc m (Norwt^ge), élève 
(le M. Jacob Eciinetter. 

Rue du Faubourg-Saint-Uotioré, 217. 

1591 —Vue de la rade de Gresund (Dane- 
mark). 
lo9S — Cair de lune (Notwt^ge). 

JAKDELLE (edgène), né à Paris, élève de Paul 
Delaroche et de M. Diaz. 

Boulevard, Rochechouarty 48, 

1593 — Nymphe et Amours 
1504 — L'^s deux agneaux. 

JAKET-LANGE (ange-louis), né à Paris, élève 
de MM. Colin et Horace Ternet. 

Rue d'Enfer, 113. 

150o — Épisode du combat de Kougliil ( Cri- 
mée.) 

« Soldais, 

ft L'avenir a un succès de plus à enregistrer. Un corps 
« de cavalerie russe vient d'être compictemeîit défait dans 
(( les plaints d'Eupatcria. 

« Les hussards et les dragons du général d'AIlonvilIe 
ont pu, enfin, le 29 septembre, joindre l'ennemi près 
« du village de Kougliil. Soutenu par le corps oUomaii 
« d'Alimel-Mucliir-Pacliu, le général d'Allonville a lancé 
« le 4*^ régiment de hussards, les C^ et 7*^ régiments de 
« di'agons sur la division des liulans du généial Korff, 
« qui a été abordée à l'arme blanche avec la plus grande 
B valeur. Sabrés jusque dans leurs rangs, harcelés dans 
« leur retraite, pendant plus de deux heures, les esca- 
drons ennemis se sont enfui? <ans toutes les directions, 
<i laissant entre nos maiiis 6 pièces de canon, 12 caissons 



PEi\Tijr.E. 195 

8 d'artillerie, 169 prisonniers et 250 ciievaux. Ce brillant 
a combat, dont je félicite le général d'Allonville, fait le 
c plus grand honneur au 4* hussards, au 6^ et au 7* dra- 
« gons, à la batterie Armand de l'artillerie à cheval , 
ainsi qu'aux généraux Walsin-Esterhazy et de Cbam- 
B peron, 

« C'est un beau fait d'armes dont je suis heureux 
G d'avoir à rendre compte à l'Empereur et qui inaugure 
tt dignement une nouvelle série d'opérations, a 

[Ordre du jour du maréchal Pclissier,) 

JANMOT (louis), né à Lyon, élève de M. Ingres. 
Méd. 3^ cl. (Gt nre) 1845. 

A Lyon; et à Paris, chez M, Coïcomb, quai 
de l'Ecole, 18. 

1596 — Les saintes Femmes au tombeau. 
159^ — EcceancillaDominî, 
1.398 — Portrait de Mme p_. 

1599 — La Cène, d'après une peinture murale de 
l'église Sainl-Polycarpe, à Lyon, dessin. 

1600 — La Vierge c! l'Enfant- Jésus; dessin d'une 
peinture à fresque exécutée dans une chapelle par- 
lieulière de la commune de Saint-Léger. 

JEANSENEY (vtctor) , né à Besançon (Doubs) , 
élève de MM. Lancrenon et Gleyre. 

A Besançon , rue des Chamlrettes, 8. 

1601 — Alaise (Doubs), cascade du Todeure (Gou 

de Tonche.) 

160ÎÎ — Alaise (Doubs), bords du Lis on. 

1603 — Les usines de Larians (Haute- Saône). 

(Appartient à M. Derosne.) 

1604 — Le château d'Oilans (Doubs). 

(Appartient à M, Derosne.) 



Î96 PEINTURE. 

JEANNIOT (piERRÉ-ALEXANDRE),né à CliampHtte 
(Haute-Saône) , élève de MM. Diday et 
Calame. 

A Dijon, rue Jeannirij 36; et à Paris, chez 
M, Binant y rue de Cléry, 5 et 7. 

1605 — ^Les bords du Suran (Ain). 
ï 606 — Vue prise à Semur-en-Auxois ; effet d'au- 
tomne. 
1607 — ^Environs de Pont-d'Ain, effet du matin. 

JE^NRON (philippe-auguste) , né à Boulogne- 
sur-Mer (Pas-de-Calais) , élève de M. Sou- 
chon. 

Méd. 2« cl. (Genre historique) 1833 — ^ no- 
vembre 1855— [ex]. 

Rue Bonaparte, 39. 

1608 — Le Piiénicien et l'esclave. 

Veux-tu me suivre, pour revoir ton père, la mère et 
« leurs demeures élevées ? La belle esclave lui répondit : 
B Je consentirais volontiers à te suivre, ô nautonnier, si tu 
a me promettais par un serment de me conduire dans 
a ma patrie. » 

(HOMtRE, Odyssée, liv. xv.) 

(Appartient à M. Pinard, directeur du Comptoir 
d'escompte.) 

1609 — Gozzo [autrefois île de Calypso). 

(M. d*État.) 

J6f O — La plaino avant l'orage. J' 

(Appartient à M, Pinard, directeur du Comptoir î |gi 

d'escompte.) 

lOI f — Bords de la Seine: vue da barrage de Be- 
zons; soleil couchant. 



I 



PEINTURE. 197 

1G12 — Paysans des e^nvirons de Comborn (Cor- 
rèze). 

1613 — Site des environs de Comborn (Corrèze). 

1614 — Départ pour la pêche de nuit au cap Gris- 
nez (Pas-de-Calais). 

1615 — Coqs de bruyères. 

JEA^Nis (m^i^ alkïandrine), née à Paris, élève 
de M. Léon Cogniet. 

Rue du Temple, 192. 

1616 — L'enfant d'adoption. 

; JOB (léonj, né à Paris, élève deM.LéonCogniet. 
Rue Bona'parte, 24. 

f 61'î' — Jésus-Christ en Flandre ; légende. 

« Quand la barque, conduite par la miraculeuse adresse 
« du pilote, arriva presque en vue d'Oslende, à cinquante 
« pas du rivage, elle fut repoussée par une convulsion de 
« la tempête, et chavira soudain ; l'étranger au lumineux 
a visage dit alors à ce petit monde de douleur : Ceux qui 
ont la foi seront sauvés, qu'ils me suivent! » Cet 
homme se leva et marcha d'un pas ferme sur les flots. 
(H. DE Balzac, œuvres philosophiques.) 

i- 1618 — Jeune fille de Brientz (canton de Berne, 

Suisse). 

1619 — Scène de la vie de cottage (Étals- Unis 

I d'Amérique). 

' 1620 — Au temple pendant la prière. 
16^1 — L'Annonciation, la Visitation, la Nativité ,* 
cartons. 



198 PEIKTURE. 

JOBBÉ-DUVAL (féltx), né à Carhaix (Finistère), 
élève de Paul Delaroche et de M. Gleyre. 

Méd. 3« cl. (Genre historique) 1851. 

Rue de Vaugirardf 136. 

t6«a — PorlraitdeM. J... 
16IS3 — Portrait de M. Le M... 
16S4 — Portrait de M'^^ M. . . 

(Foir aux ouvrages exécutes dans /e^ Monuments Publics.) 

JOBERT (m*"^ Sophie), née à Paris. 
Quai Contif 13. 
16!$5 — *La leçon de philosophie. 

JONAS (rudolphe), né à Munich (Bavière). 

A Munich; et à Paris, chez M, Jules Finsterlin^ 
passage Saulniery k. 

16S6 — *La ville de Sarlène (Corse) . 

16S'7 — *La ville et la citadelle de Calvi (Corse). 



JOURDAN (adolphe), né à Nîmes (Gard), élève 
de M. Jalabert. 

Rue Chaptalf 9. 

16^8 — Portrait de M'"^ A. P.. . 
16^9 — Portrait de M'«« la V"«de L. . . 
f G30 — Portrait de M"« F. . , 



PEINTUl\!t. 199 

JOUY (josEPH-NicoLAs] , né à Paris, élève de 
M. Ingres. 

Méd. 3«cl. (Porlrait) 183i — Méd. 2«cl.l835 

— Méd. l-cl.1839 — [ex]. 

Rue Lavalj 26, ai'enue Frochot, 

1631 — La Sainte-Famille. 

IQSZ — PorlroitdeM'^eC... 
1633 — Portrait de M. B... 

JOXGKïXD ( johan-barthold), né| à Latrop 

Hollande, élève de M. Eugène Isabey. 

Mé.LS'^cl. (Marine) 1852. 
A Paris f chez M. Mariin, rue Mogalor, 20. 

163^ — Paysage hollandais; effet de so'.eil cou- 
chant. 

JOZAN (sAiNTiN-FRANçois), né à Parls, élèv'e de 
Lafond. 

Rue Lepelletier^ 31. 

ï63o — Fleu-s et fruits. 
1636 — Toinette. 
163^3^ — Intérieur d'écurie. 

JUGELET (auguste), né à Brest (Finistère) , 
élève de M. Gudin. 

Méd. 3«cl. (Paysage) 1836 —^ 28 avril 1847 

—[ex]. 

Rue de la Ville-VÈvéque, 58. 
't^3S — La vigie de Coalven (côtes de Bretagne). 



200 rElXTURE. 

16Sd — Environs de Bagnioult (Pyrénées- Orien- 
tales.) 

t640 — Marine. 

16^1 — Le grand Bé à Saint-Malo (tombeau de 
Chateaubriand.) 

1643 — Jetée de Dieppe. 

1643 — Entrée de Porîsmoulh, prise du parc de 
Binster (île de Wighl). 

JUGLAR ( VICTOR-HENRI ) , né à ChàloDS-SUF- 

Marne (Marne), élève de M. Couture. 
Rue Duphoty 18. 

1644 — *La jeunesse. 

a Grato Tè sonno, 
Mentrè chè. ... le vergogna dura, 
Non veder, non sentir, l'è gran ventura 
Perô non le destar. . , . 

1645 — Nature morte. 

1646 — Porirait de M"<^^ M. elA.T... 

JULIARD (Alexandre), né à Orléans (Loiret), 
élève de DroUing et de M. Picot. 
Méd. 3'cl. (Portrait) 1846. 

A Angers ( Maine-et-Loire ) , parvis Saint- 
Maurice. 

164^ — Portrait de M"« M. J. . . 

1648 — Polirait de M. le colonel Moron. 

JUMEL (antoine-valentin) , capitaine d'état- 
major, né à Belleville ( Seine ) , élève de 
M. C. Fiers. 

Bue de l'Université, 71. 

1649 — Bataille de Balaklava (35 octobre 1854). 
Le spectateur a devant lui les lointains de Balaklava; 



PEINTURE. 20 i 

à droite, ceux de la Tchernaïa ; à gauche, il regarde le 
sud; derrière lui, à droite, à 7 kilomètres, est Sébas- 
topol. 

A droite, en avant des états-majors : le général Canro- 
bert et lord Raglan ; 5 l'extrême droite du tableau, sur la 
hauteur, le général Bosquet. 

Ju centre, dans la plaine : lel'^ chasseurs d'Afrique: 
une batterie et la grosse cavalerie anglaise; deux brigades 
d'infanterie et une batterie française. La brigade de cava- 
lerie légère anglaise charge sur l'armée russe tout en- 
tière. Les Russes sont au fond de la plaine, à 5 kilo- 
mètres. 

A gauche, sur les monts Fédioukine : deux escadron? 
du 4* chasseurs d'Afrique chargent l'infanterie et l'artille- 
rie russe. 

HISTORIQUE. 

Le 25 octobre 1854, à 7 heures du matin, les Russes 
enlèvent successivement quatre redoutes défendues parles 
Turcs et s'établissent dans les trois premières. 

A dix heures : une brigade russe de Hulans, envoyée en 
reconnaissance du côté de Balaklava, est repoussée par îa 
brigade de grosse cavalerie anglaise et par le feu meur- 
trier des Highlanders restés en bataille. 

Vers midi : la brigade de cavalerie légère anglaise, à 
laquelle un pli de terrain avait dérobé la vue des Hulans, 
reçoit trop tard l'ordre de marcher, — elle s'élance, — et 
charge sur l'armée russe tout entière!. . . 

La cavalerie française dégage le flanc gauche des An- 
glais en chargeant les Russes sur les monts Fédionkine. 



JUMDT (gustaye), né à Strasbourg (Bas-Rhin), 
élève de Drolling et de M. Bienriourry. 

Rue Bonaparte f 50. 

f OoO — L'invitation à la noce (Grand-Duché de 
Bade). 

9* 



202 PEiKTimE. 

JUNG (théodork), né à Strasbourg (Bas-Rliin), 
élève de M. Gabriel Guérin, de Strasbourg 
et de M. Siméon Fort. 

Méd. 3«cl. (Aquarelle) 1841. 

Rue de Grenelle-Saint-Germain, 166. 

1651— Balaille dlnkerman (5 novembre 18S4). 
Les troupes du général Bosquet exécutent une dernière 
et vigoureuse charge à la baïonnette, qui termine la re- 
traite des Russes ; aquarelle. 

(Appartient au Dépôt de la guerre.) 
IG^Z — Sommet du ballon de Guebwiller (Haul- 
RhinJ ; aquarelle. 

(Appartient au Dépôt delà guerre.) 

1653 — Vallée de Saint -Amarin [Haut-Rhin); 

aquarelle. 

(Appartient au Dépôt de la guerre.) 

1654 — Bains de mer d'AuU (Somme). 

KAPLiNSKi (léon), né en Pologne. 
Rue des Beaux- Arts^ 3 bis. 

1655 — Sujet tiré d'un poëme polonais, de Malc- 
zewski. 

KATE (herman-ten), né à Amsterdam (Pays- 
Bas). 

A Amsterdam ; et à Paris, chez M, Veyerman, 
rue du Cherche-Midi y 72. 

1656 — Le musicien aveugle et sa famille. 
165*7 — L'atelier d'un artiste. 

165S •— Les joueurs au cabaret. 
1659 — L'alerte. 



ao5 

KEHRE\ (josepb), né à Wcvelinghaven (Prusse 
Rhénane), élève de M. Schaiow. 

A Dusseldorf f Prusse Bhénan^J ; et à Paris, 
chez MM. Schulgen et Scinoan , rue Saint- 
Sulpice, 25. 

t660 — -^Le bon posl ur. 

KEROLAX (n-^^ ADÈLE TiNEL de), né à Vaimcs 
(Morbihan), élève de M. Robert-Fieury, 

Rue Blandie, 60. 

f OOt — Portrait de M=^« la supérieure des Dames 
de la Présen!aîioii du convenl de R. . . 



KIXDERMAXX (adolpiie), né à Haml)Ourg (ville 
hanséatique). 

A Hamhciirg, A. B, C, Strasse, 30. 



IQH^ — rosirait de M. Henri Mercier. 
t6G3 — r-orirait de Tarlisie. 

KIORBOÉ (cHARLEs-FRÉDÉRicj, né à Stockholm 

(SuèJej, élève de Henning. 

Méd. 3^ cl. (Genre etPaysase) I8ii — Méd. 
2^ cl. 18i6. 

Rue du Chfmin-de-V ersaillesy 43. 

1664 — Poitrail de chiens. 

1665 — Griffons des Pvren^es. 



204 PEINTURE. 

KLAGMAJVN (julks-jean-baptiste), né à Paris. 

i^ l^»- janvier 1853 -— [ex]. 

A Batignolles, rue de V Ecluse , 6. 

1666 — L'Architecture et la Gravure, TAstronomie 
et la Gravure. 

Dessins des bas-reliefs exécutés par Tauteur au pavillon 
JMollien, au Louvre. 

KLUYVER (piERRE-Louis-FHANçois), néà Amcrs- 
foort (Pays-Bas). 

A Amersfoort ; et à Paris, chc^- M^Weyer^ 
many rue du Cherche-Mtdiy 72. 

166*9 — Paysage; vue prise à v(.l d'oiseau; province 
de la Gueldre (Pays-Bas). 

1668 — Vue prise à vol d'oiseau de la ville de 
Haarlem (Pays-Bas). 

KNAUS (lodis), né à Wiesbaden (duché de Nas- 
sau), élève de T Académie de Dusseldorf. 

Méd. 2-cl. (Genre) 1853 — Méd. l'^-cl. 1855 
et 1857 — [ex]. 

Rue de La Rochefoucauld ^ 64. 

1669 — La cinquantaine. 

KNYFF (ALFRED de), ué à Bruxellcs (Belgique), 
élève de M. Calame. 

Méd. 3« cl. (Paysage) 1857. 

A BruxelleSy rue Thérésienne, 12. 

1670 — *Le marais de la Campine. 
16'9'1 — -^Souvenir de Condroz. 



I 



PEIKTURE. 205 

' fe':iZ — *L'étang de Ville-d'Avray. 
ICtS — ^Souvenirs du château de Peîersheim. 
1674 — *Le ravin: crépuscule. 

KOCK (louis de), néà Saumur (Maine-et-Loire}^ 
élève de M. Troyon. 

A Saurnur {Maine-et-Loire). 
fGll& — Animaux dans un bac, paysage. 

KOEKKOEK (e.), né à Amsterdam (Hollande). 

A Amsterdam et à Paris , chez M, Weyermanf 
rue du Cherche-Midi, 72. 

1676 — Eau calme en Hollande. 

KOSSAK (jDLEs), né à Wisniez (Galicie). 
Rue Vanneauy 39. 

1677 — Les cosaques en marche, aquarelle. 

1678 — Morsztyn : chevalier polonais du temps 
de Sigismond III, faisant prisonnier un chef tar- 
tar. 

KRATZER (cHABLEs de), né à Vienne (Autriche). 
Rue Chapaly 9 et 11. 

1679 — L'appel du chasseur près du Grossklockner 

(Tyrol). 

1680 — Marché en Hongrie. 

KROCKOW (le comte oscar) , né à Krockow 
(Prusse), élève de M. A. Zimmermann , de 
Munich. 

Rue Dwperré, 4. 

1681 — Cerf dix cors défendant sa harde ( forèide 
Blankenbourg, Brunswick). 



206 PEINTURE. 

1089 — Le premier au rendez-vous. Cerf clix'<»L> 
(forôl Noire). 

1683 — Promenade du matin; laie avec ses mar- 
cassins. 

kuvvasseg(carl-joseph), ncàTrieste(Illyrie). li 

Méd. 3" cl. (Paysage) 1845. 116! 

Boulevard des Invalides. 4. ' '"' 

iii;' 

1684 — Vue du vald'Anglas ••*' 

(Appartient à M. Seydoux.) 

1685 — *Les côtes de Normandie aux environs de 
Fécamp. 

KUWASSEG (charles-edphrasie), né à Draveil 
(Seine-et-Oise), élève de son père et de 
M. Durand-B rager. î |lël 

Rue Fontaine au-Roi, 30. 

1686 ~ Un port normand. 

KUYCH VAN (louis), né à Anvers (Belgique). 
A Anvers, rue d'Heventhals, 62. 

168*? — Intérieur de ferme aux environs d'An- 
vers. 

KWIATKOVVSKI (THÉOPHILE -ANTOINe), né à 

Pustusk (Pologne), élève de M . Léon Cogniet. 
Rue Neuve-des-MathurinSf 70. 

1688 — Une polonaise, rêve de Frédéric Chojln;) I 
aquarelle. • | 



PEINTURE, 207 

LABOUceÈRE (pierre-a>'toine), né à Nantes 
(Loire -lnférieure),.élèYe de Paul Delaroche. 

, Méd. 3« cl. (Genre) 1843 — Méd. 2« cl. 
1 1846. 

, Rue de la Chaussée-â' Antin, 13. 
689 — Un huguenot. 
890 — Portrait de M'"^ M. de R. . . 
691 — Portrait d<i M. A.D... 
69t5 — Portrait du D'L. G... 

LACGER ( JULES de), né à Toulouse (Haute-Ga- 
ronne), élève de son père. 

A Toulouse, rue Fourbastard, 2 ; et à Paris, 
chez M. Ch. Nanteuil, boulevard Beaumar- 
chaiSf 52. 

693 — Portrait de M. de G. W. . . 

694 — Portrait de M. A. V. .. ; pastel. 

LACOSTE (pierrk-eugène), né à Paris. 

Chemin de Ronde, 1, barrière des Martyrs. 

. 69o — PortraU en pied de M. Gustave Aimard en 
costume chilien. 

• LACROIX (gaspard), né à Turin (Sardaigne), 
élève de M. Corot. 

Méd. de 3« cl. (Paysage) en 1842 — Méd. de 
de 2^ cl. (Paysage) en 1843 et 1848. 

Rue Chabrol, 18. 

1696 — Paysage. 
(697 — Paysage. 



208 PEINTURE. 

LAEMLEIN ( ALEXANDRE), né à HolienfeM (Bj 
vière) , naturalisé français , élève de 
Picot. 

Méd. de 3« cl. (Histoire) 1841 — Méd. 2«c! 
1843. 

Rue Hautefeuilley 32. 

i 

1698 — Jéhova a donné et Jéhova a ôlé, que, 
nom de Jéhova soit loué! 

(JÔB, chap, I, verset 21.) 

1699 — Portrait de M°^«D... 

{Voir aux ouvrages cœécutés dans les MOnumentsPubliCS. 

LAFFITTE (théodorb), né à Paris. 

Rue de PonthieUf 36, et rue du Chemin-dt 
Versailles f 74 (Champs-Elysées), 

1*700 — *Une maison de garde près de Villervilli 
(Normandie) . 

1901 — *Une cour de ferme en Brie. 

1 70S — -^Ravaude et Ravageot : chiens bassets, 

1703 -— *Basse-cour. 

LAFON (henri), né à Marseille (Bouches-du- 

Rhône), élève de M. Picot, 
Rue Taitbout, 15. 
1*)^04 — Causerie. 

LAFON (j. -Emile), né à Périgueux (Dordogne), 
élève de Gros et de Paul Delaroche. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1843. 
Rue Cassetiey 34. 

l*90o — Portrait de M. le docteur M. M. . .; pastel. 
{Voir aux ouvrages exécutés dans Us Monuments Publics») 



PELXTURE. Î09 

LAFOWD (Alexandre), né à Paris, élève de 
M. Ingres. 

Méd.2« cl. (Histoire) 1857. 

Bue Saint-JacqueSf 350. 

%.^OQ — Orphée charmant les bêtes sauvages. 
l^OK — Une grand'mère; étude. 
1708 — Portrait de M. l'abbé X... 
1 tOO — Portrait de . . . 



LAFOSSE (ii^^« cécile-berthe) , née à Paris, 
élève de M. Lafosse. 

A BatîgnolleSf rue du Garde y 24. 

'l'^'lO — Poitrsit de M"«C. B...; pastel. 

LAGERHOLM (m'^^ wilhelmine), née en Suède, 
élève de M. A. Tissier.. 

Rue Montholony 20. 

ITli — Portrait de M. M... 
1^:112 — Portrait de M°»«B... 

LAGIER (eugène), né à Marseille (Bouches-du- 
Rhône), élève de Paul Delaroche. 

i A Marseilley rue Saint-JacqueSy 34, et à Paris^ 
chez M. Barrxjy rue des Martyrs ^ 27. 

1713 — *La lecture. 
1114 — Portrait de M"^«L... 



2!0 



PEINTURE. 



LAGORO (léon), né à Théodosie (Russie), élève 
de l'Académie impériale des Beaux- Arts de| 
Saint-Pétersbourg. 

Rue de Laval, 17. 

1^1^ — Groupe d'arbres près de Dieppe (Non 
■%die). 

LAGRANGE (m""^), née CÉCILE FAViFR, née 
Nancy (Meurthe), élève de M. ïhéophil 
Fragonard. 

■Rued'Hauteville, 49. 

ItlO — Ledéjeunerdecbasse, d'après Carie Vanloo;| 
porcelaine, pâle tendre. 

LAGUNA (joseph), Dé à Séville (Espagne), élèj 
de M. Meissonnier. 

Rue Monsieur-le-Prince , 23. 

lYl'î' — Un moine tenant dans ses mains une têt 
de mort. 

LAINE (victor), né à Paris, élève de M. Ë.H«iot. 

A Barbison {^Seine-et-Marne). 
filH — Intérieur de forêt en hiver. 



LAJOÏE (îii"^ Honorine), née à Paris, élève de 
son père et de M. Watelet. 

Rue Saint-Louis-en-V Ile, 84. 



1719 — Un paysage; fixé. 



Îl 



PEIXTURE. 211 

ialaisse(bippolyte), né à Nancy (Meurthe), 
élève de Charlet. 

Rue Carnot, 6 his, 

'y^O — L"aUente. 
"iZl — Cheval de chef. 
ISS — La familie du Turcos. 
.^53 — Le mendiant 
^24 — Le Couffin; jeu d'enfants arabes. 
îîîo — Avant -garde de spahis. 
^26 — L'abreuvoir. 
Î27 — École arabe. 

LALLEMA\u (ii°*^ veuve) née adèle le cor- 
BEiLLEB, née à Paris, élève de M. Belloc. 

Rue Chanoinesse, 16. 

•ÎSS — Neuf miniatures, même numéro : 

Portrait de M""' A. L.., 
Portrait de M. L. L. . . 
I Portrait de M» « A. B. ,. 
Portrait de M-" e G... 
Portrait de M. T. . . 
Portrait de M. C. A... 
Portrait de M. B. de la M. . . 
Portrait de M""* la baronne de F. . . 
Portrait de Ch. Le Corbeiller, 

LAMBERT (eugèse), né à Dijon (Côte-d'Or. 

Rue du Faubourg- Poissonnière, 20. 

I'î29 — Une haute futaie (forôt de Fontaine- 
bleau). 

17âO — Intérieur de forêt après la pluie. 



212 PEINTURE. 

LAMBERT (eugène), né à Paris, élève de 
M. Eugène Delacroix. 

Rue Notre-Dame-des- Cham'ps^ 70 Us» 

l'tSl — Chat et pie. 

l'tSS — Chiens de chasse. S 

f^SS — Nature morte. tI 

LAMBINET (émile) , né à Versailles ( Seine-et- 
Oise), élève de Drolling et de M. Horace 
Vernet. 

Méd. 3« cl. (Paysage) 18i3— Méd. 2- cl. 1853. 

Rut des Martyrs, 24-. 

1>934 — Paysage par une journée d'automne. 
1735 — Les bords d'un ruisseau à Écouen. 
1*936 — Prairie au mois de juin. 
173'? — Dans les champs; à Saint-Brice. 
l'938 — Rivière de Chars (Seine-et-Oise). 

1739 -— Un champ de seigle. 

LAMBRON (albebt), élève de MM. H. Flandriï 
et Gleyre. 

Rue Notre-Dame-des-Champs, 53. 

1740 — Un flâneur. 

LAMi (edgène-louis) , né à Paris , élève de 
Gros et de M. H. Vernet. 
Méd.2« cl. 1855— e?fi en 1857. q 

Rue d*Aumaley 13. 
§.11 ^t — 10 aquarelles ; même numéro: 
1" Les caprices de Marianne. 
2» Lorenzaccio, 



PEINTURE. 213 



3» La mouche. 
li' Barberine. 

6° On ne badine pas avec l'amour. 
6° La nuit d'octobre. 
7'' La coupe et les lèvres, 
8° Le Caprice. 
9« Idylle. 
10° Prière de Laërte. 



i^^Z — 10 aquarelles; même numéro. 

1° Le fils du Titien. 

2° Les caprices de Marianne. 

3' Carmosine. 

h" Silvia. 

5«» A Ninon. 

6° La nuit vénitienne. 

7" Le chandelier. 

8° Don Paëz. 

9° Le treize juillet. 

iO" Nuit de mai. 

(Sujets tirés des OEuvres d'Alfred de Musset.) 



(Appartiennent à M. H. Didier.) 



l'î43 — Un bal d'Opéra; aquarelle pourunéven- 
lail. 

■ Offrande à l'amour, l'un des médaillons d'un éventail fait 
en collaboration avec MM. Baron, Français, Hamon et 
Vidal , av^c ornements de M. Moreau. 

{Voir le n° 135.) 



21 ?i PEINTURE. 

LAMORINIÈRE (François), né à Anvers (Bel- 
gique). 

A Anvers; et à Paris, chez M. Couteaux^ pas- 
sage des Panoramas , galerie Montmar- 
tre, 27. 

17 44 — Paysage. 

1745 — Paysage. 

1746 — Paysage. 

LAMOTHE (louis), né à Lyon (Rhône), élève de 
ÀIM. Ingres et Flandrin. 

Rue de VOdeoUy 20. 

1747 — Le Ravissement de sainlVincentdePauIe.3 

Pour être placé au-dessous de la fresque peinte par 
Philippe de Cliampaigne dans la cliapeile particulière des 
sœurs du Val-de-Grâce 

(M. d'Élat.) 

1748 — La passion de N.-S. Jésus-Christ; pein- 
ture à la cire. 

1749 — La passion de N.-S. Jésus- Christ; pein- 
îure à la cire. 

Ces deux frises sont destinées à la chapelle de la Villa 
Paslrée, à Marseille. 

{^F^oir aux ouvrages exécutés dans /csMoxt jiems Plblics.) 

LAXDELLE (cHARLEs) , né à Laval (Mayenne), 
élève de Paul Deiaroche. 

Méd. 3« cl. (Genre) 18i2 et 1855 — Méd. 
2« cl. 1845— Méd. 1- d. 1848— ^14 

novembre 1855.— [ex], 

A Chaillotj rue des Batailles , 17. 

1750 — Le pressentiment de la Vierge. 



PEIftlTURE. 215 



llVSt — La jeune fille aux oiseaux. 
: toS — Jeune fille de h campagne de Rome. . 
1*753 — Génie funèbre. 
f'î'o4 — Les deux ^œurs; costume d'Alviîo. 
^^9 — Portrait de M'^Ma vicomtesse de M... 

-556 _ Portrait de M^^^ P. F. . . 

to'S' — Portrait du docteur D. . . 

"558 — Fao-simile d'une fresque de Raphaël à 

ra'Mdéinie de St Luc, à Rume, peint à h tempera. 

[f'oir aux ouvrages exécutes clans les Moncme.ms Publics.) 

LAîXFANT (françois-louis), oé à Metz (Moselle). 
A Bougival (Seine- et- Oise), 
•Î59 — Steeple-chase. 

LAXFREDOl ( Alexandre) , né à Florence 
(Toscane). 

A Florence, rue de Maccheroni, 20; et à Paris, 
chez M. A Gourdin f rue Thévenot, 12, 

'ÎGO — La Icclure du Dicameron. 

LANSAG (émile), né à Tulle (Corrèze), élève de 
Ary Scheffer et de M. G. M. Langîois. 
Méd. 3^ cl. (Genre historique) 1836 — Méd. 
2*^ cl. 1838. 

Avenue Montaigne^ 37. 

l':^61 — Siège de Vallon en Vivarais (I621j. 

« Enfants! ce n'est qu'un homme mort, cela ne doit 
yas nous retarder dans !e service du roi. En avant ! o 

Paroles adressées à ses soîdats par M. **. . . sur le corps 
dé son 6is, colonel sous ses ordre, qui venait d'être tué 
en enlevant les postes pris par i'enuemi. 



216 PEINTURE 

%^G1^ — Portrait équestre de M. J. de C. L . . . 
t^G9 — Équipage de chasse de M. J. de C. L. . . 
1*764 — Tête d'étude d'après nature. 
t^G^ — Costume des Pyrénées. 
fi*766 — Clieval conduit par un homme d'armes. 

LAPATY (michel), né à Caracalla (Roumanie) 
élève d'Ary Scheffer. 

Rue de la Tour-à' Auvergne^ 6. 

l'?6'? — La mariée maudite. 
1*768 — Portrait d'Omer-Paeha. 
LAPIERRE (louis-émile), né à Paris, élève d( 
Berlin. 

Méd. 1'-' cl. (Paysage) 1848. 
A Fontainebleau y rue de Nemours, 36. 

1769 — Vue de la pièca d'eau des Carpes, dans I< 
jardin de Fontainebleau. 

1770 — La forêt au printemps. 

1771 — La forêt en hiver. 

LAPITO (louis-auguste) né à Saint-Maur(Seine) 
élève de M>I. Heim et Watelet. 

Mérl.2^cl. (Paysage) 1833— Méd. 1- cl. 183Î 
— e^ 30 avril 1836.— [ex]. 

Rue Sainte -Anne y '^^. 

177S — Route de la Corniche dans la montagne i 
Borghetto (Piémont). 

(M. d'État.) 

1773 — Vue de Menton, côte de Gênes (Piémont 

1774 — Vue prise dans le torrent de Royal, pré 
de Clermont (Auvergne). 



PEIXTL'RF. 217 

LAPOSTOLET(cHARLrs), néà Velars(Côte-d'Or), 

élève de M. Léon Cogniet. 
Rue PigallCf 66. 

1 tfo — La Combe au Diable, près de Velars (Côle- 
d'Or. 

LAPOTER {M""']y née ÀNTONiNE-CHEREAu, néc à 
Riceys(Aube), élève de M™^ de Mirbel. 

Rue Lavoisier, 2. 

Médaille d'or 3' cl. (Miniature) 1845. 

i'î'tG — Trois minia'ures; même numéro: 

Portrait de M"^ la baronne de Ritter, 
Portrait de M. L.. . 
Portrait de M ■"« de Lorme. 

LARIVIÈRE (charles-philippe}, né à Paris, 

élève de Girodet-Trioson et de Gros. 

Premier Grand Prix de Rome (Ristoire) 1824 
— Méd. 1- cl. 1831 et 1855 — ^ 20 fé- 
vrier 1836 — [ex]. 
Rue La de Bruyère, 1. 

l'î^^ — Renlree dans Paris de S. A. I. le Pri:i.:e 
Président, au retour de son voyage dans le midi de 
la France en 1832, 

Pour les galeries historiques du musée de Versailles. 

(M. d'Elat.) 

, LAROCHE (amaxd), né à Saint-Cyr-l'ÉcoIe 
(Seine-et-Oise) , élève de liroling et de 
M. Wachsmuth. 
Rue d'Aumale, 17. 

t^'î'S — Le repos en Egypte. 

10 



21 8 PEINTURE. 

LASSALLE (louis-simon), né à Paris, élève de 

MM. Pariset C.-L. Muller. 
Rue Rochechouart, 70. 

I •5'*î'9 — *Le jour des Rameaux ; récole des sœurs 
de Saint-Vincent de-Paul, sorlant de l'église Sainl- 
Laurent, à Paris. 

l 'Î'SO — *La famille Beauceronne. 

l'ÎSl — *La grand-maman. 



)■? 



LATIL (françois-vincbnt), né àAix (Bouches 
du-Rhône), élève de Gros. . 

Méd. 2« cl. (Histoire) 1827 — Méd. 1- cl.» 
18il. 
Rue de Ménilmontant y 5. 

l't'SS — Le Christ. 
tH^^ — Saint Pierre. 
l'ÎS'i — *Sainte Madeleine. 

1*785 — *Jeunes naufragés en action de grâces. 
I "^Se — ^Christophe Colomb. , 

Conférence de Juan Ferez de Marchena, père gardien 

du couvent de la Rabida, avec Christophe Colomb, sur la 

future découverte du Nouveau-Monde. 

LATOUCHE(LuciENDE),néà Mayenne (Mayenne), 
élève de M. Léon Cogniet. 

A SaintGermain-dU'Val [Sarthe); et à Paris f , 
chez M. OttoZy rue de La Michodière, 2. 

l^H^ — Bivouacde l'armée vendéenne (1783]. '.! 

1*Î88 — La croix renversée. I 

Episode de la marche de l'armée vendéenne sur Sa'nt- } 
yiorent. 



;lll! 



{Mémoires de M"'* la marquise dh Larociieja<}ielein. 






PEINTURE. 219 

LAUCHERT (Richard), né à Sig-Maringen 
(Duché de Hohenzollernj. 

Boulevard de Strasbourg^ 21. 

T89 — Portrait de S. A. le duc régnant de Saxe- 
Coboiirg-Gotha. 

Î90 — Portrait de S. A. R. la princesse hérédi- 
taire de Saxe. 

Î91 — Porlrait de S. A. la princesse Catherine de 
HohenzoUern. 

t92 — Portrait de M°^« la baronne S. de W. . . 
t93 — Portrait de M. L. . . père. 

LAUGÉE (désiré-françois) , né à Maromme 
(Seine-Inférieure), élève de M. Picot. 

Méd. de 3* cl. (Genre historique) 1851 — 

Méd.de2^c]. 1855 — [ex]. 

Rue de V Oratoire ^ 13 (Champs-Elysées) . 

y94 — Christophe Colomb au couvent de Sainle- 
arie de Rabida. 

Colomb, se rendant à la cour d'Espagne avec son fils, 
it forcé de demander l'hospitalité au couvent de Sainte- 
Marie de Rabida, et expose au supérieur don Juan Ferez 
le Marchena, ses projets de découvertes. Don Juan Ferez, 
ancien confesseur de la reine Isabelle, le recommanda à la 
30ur et devint son protecteur, 

(Appartient i\ M. F. Davin.) 

yOS — La leçon d'équitalion. 

•S'BG — Le goûter des cueilleuses d'œilleltes; 
paysannes de Picardie. 

'S'9'S' — Les maraudeurs. 

'^08 — Les petits amateurs. 



220 PEIiVrURE. 

l'î'99 — Le repos. 

1800 — Portrait de M"« L. S. . . 

1801 — Portrait de M«^« E. D. . . 

{Foir aux ouvrages exécutés dans /w Monuments PUBLI 



LAUGIER (auguste), né à Toulon (Yar), élève d 
Paul Delaroche. 



Quai des Grands- Augustins, 27, 

1S03 — Le Christ en croix. 
tSOS — Portrait de M. L... 
1804 — Portrait de M. C. de F. . . 



LAURE (juLEsl, né à Grenoble (Isère), élè^ 
de MM. Hersent et ingres. 

Méd. 3- cl. (Genre hietorique et Portraits) - 
1836. 



Rue Pigalhy 77, 

1805 — Portrait du prince Alexandre Handjéi 

ancien hospodar de Moldavie. 

f 806 — Portrait de M™^ la princesse Cathcrii 
Handjéri Vlangali. 

180*5' — Portrait de l'un des fils du général Me; 
ran. 

1808 — Portrait de l'un des fils du général 5fe; 
ran. 

1809 — Portrait de M°^« la comtesse de R. . . 
18iO — Portrait de M"^^ M. R..., 
1811 — Portroii du fils de M. Léonce de Gastineif, 
i81S — Portrait de M. Berfall. ** 



PEISTIJRE. 221 

L\URENS (auguste), né à Pontailler-sur- Saône 

(Côte-d'Orj. 

Rue du Cherche-Midi, 102. 
.813 — La forêt. 

L.YURE^'T (jules-joseph-augustin), né à Car- 
' pcntras (Vaucluse), élève de son frère J.-B. 
Laurent. 

Méd. 3« cl. (Lithographie) 1853. 
Rue Bonaparte j 17. 

! 814 — Paysage; souvenir d'Asie-Mineure. 
I 813 — En haute Auvergne; étude. 

LAURENT (félix) , né à Langeais (Indre-et- 
Loire) , élève de Paul Delaroche et de 
M. Gleyre, 

. Rue de La Rochefoucauld , 64. 

816 — Portrait de M"^^ A... 

81 "î — Portrait des enfants de M""^ la vicomtesse 

de M.. . ; dessin. 

818 — Unereligieuseetdeux enfants; dessin. 

LAURE]\T(M"'"LTDiE),néeà Cherbourg (Manche), 
élève de MM. Léon Cogniet et H. Lazerges. 

Rue de rUniversite\ 108. 

819 — Portrait de femm^. 

LAUWiCfc (Alexandre) , né à Lille (Nord) , 
élève de M. Gleyre. 

Rue Notre-Dame-des- Champs, 76 bis. 
8ÎJO — Femmes d'Alger j-renant le café- 



222 PEINTURE. 

LAVAL (piERRE-Louis de), né à Paris, élève det 
Girodet. 

Méd.2cl. (Histoire) 1817. 

Rue de CourcelleSf 40. 

1831 — *La Vierge inlercédant. 
18»» — Portrait de M^^^ W. . . 

LAVILLE (eugène), né à Saverne (Bas-Rhin). 
Boulevard du Mont-P amasse y 81. 

1893 — Vision de saint Jean : les quatre cavaliers 
de l'Apocalypse; dessin. 

(Ghap. YI, versets 2 et suivants, ) 

1834 — Le chemin du Calvaire ; dessin. 

1835 — Le retour du Calvaire ; dessin. 

LAVIEILLE (eugène-antoine-sàmdel), né à 
Paris, élève de M, Corot. 

Méd. 3« cl. (Paysage) 1849. 

A la Ferté-Milon [Aisne); et à Paris^ chez 
M. Brunel-Rocquej rue Saint-Lazare^ 141. 

1836 — *Un soir aux étangs de Bourcq (Aisne). 
183 V — *L'étang et la ferme de Bourcq : lisière de 

la foret de Villers-Colterets (Aisne) . 

1838 — *Le hameau de Bûchez; route de La Ferté- 
Milon à Longpont (Aisne). 

1839 — Les ruines du château de La Ferté-Milot 
(Aisne). 

(Appartient à M. André Masson.)* 

1830 — *A Précy-à-Mont (Oise). * 



PEIXTLRE, 225 

LAVOIGXAT (hippolyte), né à Laon (Aisne), 
Rue des Tournelles, 26. 

1831 — Pré da PeUl-Marcy (Nièvre;. 

LAYRAUD (fortuné-Séraphin), né à La Roche- 
sur-le-Buis (Drôme), élève de MM. LéoR 
Gogniet et Robert Fleiiry . 

Rue de Seine, o9. 

1832 — Portrait de M. V. P... 

1833 — Portrait de l'auteur. 

LAYS (jean-pikrre), né à Saint-Bartlielémy- 
Lestra (Loire), élève de M. Saint- Jean. 

A Lyon, rue de Bourlon, 29; et à Paris, chez 
M. Durand- Ruel, rue de la Paix, 

•1834 — Coupe de raisins. 

(Appartient à la Sociélé des amis des arts de Lyon.) 
183o — Corbeille de fruits. 

(Appartient à M°" la baronne des Gouttes.) 
1836 — Vase de fleurs variées. 

LAZERGES (JEA^-RAIM0^D-HIPP0LYTE) , né t 

Narbonne (Aude), élève de F. Bouchot. 
Méd. 3*^ cl. (Histoire) 1843— Méd. 2^ cl. 1848^ 
Rue Mazarine. 28. 

183*7 — Jésus embrassant la croix. 

1838 — ♦Reniement de saint Pierre. 

1 839 — *Leo dernières larmes de la sainte Vierge. 



21tl PEIKTURE. 

1S40 — *Le printemps. 
1841 — Roverie. 

1845 — Po; Irait de M. le comte de V... 

1843 — Portrait de Mii« B .. 

LEBAILLIF (Alexandre), né à Vaugirard (Seine), 

élève de MM. Abel de Pujol et Heim. 
A BatignoUes, rue des Carrières^ 9. 

1844 — Le printemps couronné par l'amour. 
184o — Les amours moissonneurs. 

LE BLANC (jEAN-cH ARLES j, né à Paris. 
Chez M. Fr, Petite rue de Pro^encej 43. 

1846 — Un coin d'atelier; pastel. t 

LECHÊiVE (m'"« amicie), née à Dijon (Côte- 

d'Or), élève de M"^ Rude. 
Rue Louis-l€-Grand,Zi, 

184'î' — Famille de hérissons. 

LE CHEVALIER (pierre-paul), né à Caen (Cal- 
vados, élève de M. Picot. 
A Caen. 

1848 — La leçon, intérieur d'atelier de peinture. 

1849 — Les premières victimes. 

i8oO — Une dentelière et ses deux jeunes filles. 

LECHEVALLIER-CHEVIGIVARD (edmONd), né à 

Lyon (Rhône), élève de Drolling. ^ 

jRwe des Beaux-Arts^ 5. ^ 

1851 — Le Benedicite. 



PEINTURE, 225 

LÉGLUSE (m^'^ anne-henriktte), née à Bati- 
gnolles (Seine), élève de M. Henri Schefîer. 

RutDuftrré, 24. 
185« — Nature morte. 



LECOINTE (charles-joseph), né à Paris, élève 
de MM. Picot et d'Aligny. 

Premier Grand Prix de Rome (Paysage) 1849 
— Méd. 3« cl. (Paysage) 18V5 et 1855. 

Rut Blanche, 77. 

1803 — Vue des ruines de Pierrefonds; effet de 
clair de lune. 

1804 — La campagne de Rome. 

l8o9 — 5pac:eo dnï/io,àTivoli;Éi:îts-Romains]. 
18o6 — Cour di couvent des Capucins, à Tivoli 
(Elats-Romains). 

LECOXiTE (émile), né à Paris, élève de M. Léon 
Cogniet. 

Méà. 3^ cl. (Histoire) I8i6. 

i Au Palais de l'Institut. 

18oî' — *Arophilrile. 
1858 — *Jeune femme romaine. 
1839 — Portrait de M^i^O... 
I860 — Portrait de M"« G... 



226 PEIATI'BE. 

LKCONTE DE ROUJOU (aUGUSTE-LOUIS-GABRIEl), 

né à Blois (Loir-et-Cher), élève de M.Gigoux. 

Rue de Douai, 37 bis. 

1861 — Vue de Marseille prise du palais de S. M. 
l'Empereur. 

Le fort Saint-Nicolar, le vieux port, le port Saint-Jean 
et les ports de la Joliette. 

LECRAN (m^^^ margderitk-zéolidk), né à Bor- 
deaux (Gironde), élève de MM. Pérignon et 
Picot. 

Rue Fontaine -Saint-Georges, 19. 

t86« — PorlraitdeM. S. S... 

LÉGURIEUX (jacques-joseph), né à Dijon (Côte- 
d'Or) , élève de Devosge et de Guillon Le- 
thière. 

Méd.3-cl. (Histoire) 1844— Méd. 2«cl. 1846. 
Rue Vanneau, 19. 

1863 — Saint Bénigne révélant à saint Grégoire, 
évoque de Langres, le lieu de sa sépulture. 

LEFÉBURE (m'^* célina), née à Rouen (Seine- 
Inférieiirej , élève de MM. Robert Fleury et 
Belloc. 

Rue du BaCy "passage Sainte-Marie, 9. 

1864 — Les petits raraasseurs de bois. 

1865 — Jeune fille. 



lEIMLIlE 2â7 

LEFEBVRE ( M^'^ aglaé) , né à Montdoubleau. 
(Loir-et-Cher), élève de M. Michel Bouquet. 

Rue de Varenney 88. 

tS66 — Plage de TOcéan sur les côtes du Finisiére, 

pa:t5l. 

LEFEBVRE (cHARLEs), né à ParJs, élève de Gros 
et de M. Abel de Pujol. 

: Méd. 3- cl. (Histoire) 1855— iMcd. 2'- cl. 183S 
Itt? Méd. 1-cl. 18^5— [exI. 

tS6'? — Saint Louis débarque à DarnieUe(/)r^Wi^i'5 
ci'oisade). 

Quand le roi oy dire que l'enseigne de Saint-Denis 
estoit à terre, il en alla grant pas par mi son vessel. Ne 
« oncques, pour le légat qui estoit avec li, ne le vouit 
^. « leissier et saillit en la mer dont il fut en gavé jusques 
« aux esseles : et alla l'ccu au col et le heaume en la teste 
« et le glaive à la main jusques à sa gent qui estoient 5uf 
la rive de la mer. » 

{Mémoires de Jehax, sire de Joinville.) 
(M. d'État). 

1868 — *L'tnlrc'e dans la vie. 

1869 — *Le roi des aulnes. 
i8î'0 — *La vérité. 

IS^Jl — Portrait de M. Henri Litolff. 

LEFEBVRE (jules-joseph) , né à Tournans 
(Seine-et-Marne) , élève de M . Léon Cogniet, 

; Rue de Grenelle- Saint- Germain, 23. 

18*J2 — Portrait de M. Auguste L... 
t8':^3 — PorlraildeM. B... 
187 4 — Portrait de M. L... 



22K PEIKTUEIE. 

lefortier(henri), né à Sèvres (Seine-et-Oise), 
élève de MM. Remond et Corot. 

Rue des Grands-AugustinSf 22. 

18^3 — *Une mare dans la forêt de Conipiègn^ 
(Oise). 

1876 — *Bords d'un étang. 

LEGEKDfiE-TILDE (lSIDOKE-JULIK>), né à Blois 

(Loir-et-Cher). 
Rue Caumartin, 58, 

18'î"î' — Un célibataire. 

1878 — Les fugitifs. 

1879 ~ L'été. — Un nid volé. 

1880 — L'automne.— Grives en vendanges. 

1881 — L'hiver. 

Mais quand vient la gelée 
Je frappe à ton carreau. 
Il n'est plus de feuillée, 
Prends pitié de l'oiseau. 

{L'Oiseauj par M. Michêlet.) 

188» — Fruits du Midi. 

LE GENTILE (victor), né à Paris. 

Méd.a^cl. (Paysage) 1853. 
Rue de La Tour-d'Auvergne, 33. 

1883 — Vue prise sur les bords du Tliaurion 
(Creuse). 

1884 — Chaumièreaux environs de Locmlné (Mor- 
bihan). 

1885 — Intérieur d'un moulin (Morbihan). 



PEIXTLRE, 229 

LEGRAND (alexandre) , né à Paris , élève de 

M. Léon Cogniet. 
Quai Bourbon^ 15, [Ue Saint-Louis) . 

1886 — La prière du matin. 
188^ — Portrait de W^' J. V. . . 

LEGRAND (louis-adguste), né à Paris. 

Place Vendôme, 8. 

1888 — Portrait de M°^^ de T. . ., aquarelle. 

1889 — Portrait du général de division Dulac; 
dessin. 

LEGRAS (augdste), né à Périgueux (Dordogne), 
élève de l'école de Lyon et de Ary Scheffer. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1^57. 

Chemin de ronde de la barrière Clichy, 7. 

1890 — *Le retour des saintes femmes à Jérusalem 
après la mise ou tombeau. 

1891 — *Trislesse. 

L'àme triste est pareille au doux ciel de la nuit. » 
I , {Harmonies poétiques, Lamartine), 

LEGRIP (Frédéric) , né à Rouen (Seine-Infé- 
rieure), élève de David d'Angers et de M. Court. 

Rue des Marais- Saint- Germain, 11. 

189S — Nicolas Poussin à Paris (1641-1642). 

Eustache Lesueur, accueilli par le Poussin, eut non- 
seulement le bonheur de le voir peindre, mais il reçut 
aussi ses conseils en faisant, sous sa direction, un saint 
Paul imposant les mains aux malades. A celte époque, 



230 PEIXTUUE. 

Poussin venait de terminer le tableau de saint François 
Xavier. Ce chef-d'œuvre avait excité tant de basses jalou- 
sies, que l'illustre maître songeait déjà à dire un éclatant 
adieu à la France et à ses ennemis par sa belle composition 
du Triomphe de la vérité. 

(ViTET, Études sur les beaux ai^ts.) 

1893 — Le convoi d'une jeune fille. 

LEGROS (Alphonse), né à Dijon (Côte-d'Or, 
élève de M. de Bois-Baudrand. 

RuedeVaugirardt 136. 

18941 — L'angelus. 

LEHAUT fM'"^),née MATHILDE BO.NNEL DE LONG- 
CHAMP , née à Paris, élève de Antoine Ghazal 
et de M™*' Desnos. 

Rue Madame, 32. 

1895 — Sept mifiiaUires; viême numéro: 
*Portraitde S. M. l'empereur Napoléon III. 
Portrait du R. P. de Ravignan. 

Portrait de S. Exe. M. Baroche, président du Gonseii 
d'État. 

Portrait de M^'« B. deL. .. 
Portrait de M. Th., avocat. 
Portrait de M'"^ M. . . 
"La lecture (époque de Louis XV).' 

lehmaivn(heisri), néàKiel (duché de Holstein), 
naturalisé Français, élève de son père et de 
M. Ingres. 
Méd. 2« cl. (Genre historique) 1835 — Méd. 
1- cl. (Histoire et portrait) 1840 , 1848 et 
1855— ^ 1846—0. ^ 1853— [ex]. 

Rue de Berry ,5. 
1890 — Sainte Agnès, souvenir de feu M^'\.. 



1 



Pi:i\iTr.E. 2Sî 

1H9^ — *L'éducalion de Tobie. 

1898 — *Le pêcheur. 

l \ D'après ia ballade de Goethe. 

'1899 — *Bacchantes; fragment de ia frise de la gci- 
\erid des Fêtes à rHôtel de Ville de Paris. 

1900 — *La France, sous le règne des Mérovin- 
giens et des Garlovinglens, renaît à la foi et à l'indé- 
pendance; grisaille. 

1901 — *La France, jous les Capétiens, los Valois 
et les Bourbons, combat pour sa relLi^ion et son 
unité, crée ses lois, fonde sa monarchie. Délivrée 
de ses ennemis extérieurs et des guerres civiles, elle 
s'élève au premier rang dans les arts et les lettres; 
grisaille. 

(Compositions exécutées dans les deux hémicycles de la 
salle du trône au palais du Luxembourg.) 

1909 — *Porlrait de M. l'abbé Deguerry, curé de la 
Madeleine. 

1903 — Portrait de M"^^ L. S... 

1904 — Portrait de M"« de . . . 

1905 — Périrait de M^^^ J.-M. d'O... 

1906 — Portrait de M. E...; 
190t — Portrait de M"^^ £, . . 

LEHUANN (rodolphk), né à Ottensen (près de 
Hambourg), élève de son père et de M. Henri 
Lehmann. 

Méd. 3« cl. (Portrait) 184.3 — Méd. 2^- cl. 
1845, 1848. 

A Rome y Ripetta , 192; et à Paris j chez 
M. Henri Lehmann , rue de JSerri, 5. 
t908 — *Les marais pontins. 

Une barque chargée de maïs rencontre des buffles que 



232 PEINTURE. 

le gouvernera en l pontifical emploie pour nettoyer les ca-s 
naux. 

1909 — Balcon an carnaval dans le Corso à Rome; 

costumes de Procida, Albano et NeUuno. 

1910 — *AIendiantes des Abbruzzes attendant la 
distribution de la soupe à la porte d'un couvent à 
Rome. 



LEiGHTO]v(FRED.},né àScarboroug (Angleterre},, 
élève de M. Steinle. 

A Londres, Queen street May Pair, 19. 

1911 — Le comte Paris, accompagné du père Lau- 
rent et d'un cortège de misicions, se rend à la maison 
des Capuiels pour chercher Julieite, sa fiancée, et la 
trouve inanimée. 

191 S — Danse de nègres à Alger; aquarelle. 

LE JEUNE (eugène) , né à Beaumont -les- Autels.; 

(Eure-et-Loir), élève de Paul Delaroche et de" 

M. Gleyre. 
Rue de VOuest, 50. 

1913 — Portrait de M. H. de V. . .^ pastel. 

1914 — Périrait de M"e M..., pasM. 

LELEUX (adolphe), né à Paris. 

Méd. 3« cl. (Genre) 18V2 — Méd. 2^cl. 1843- 
1848 — ^ novembre 1855. 

Rue Neuvt- Richelieu f 5. 

1915 — *Ln marché de bestiaux (Basse-Bretagne.) 



m PEINTURE. 233 

1916 — ^Moissonneurs (Bas-Brelons). 

1917 — "^Bûcherons, à râeure du repas ( Bour- 



LELEUX (armand) , oéà Parîs, élève de M. Ingres. 

Méd. 3^ cl. (Genre] 18i4 —Méd. 2^ cl. 1847- 
18i8. 

Chez M. Adolphe Leroy, rue Bourbon-Ville- 
neuve, 33. 

1918 — Le dessin; inlérieur. 

1919 — Je une fille endormie (intérieur .suisse). 

1950 — Le message (intérieur suisse). 

1951 — La leçon de couture (intérieur suisse). 
19^;$ — Fai'.s divers (inlérieur suisse). 
19S3 — Le passeur (Savoie). 

■LELEUX (m*"® Armand), née émilie giraud, née 

à Genève (Suisse), élève de MM. Lugardon 
père et Armand Leleux. 

Chez M. Adolphe Leroy, rue de Bourbon-Ville- 
neuve, 33. 

19^4 Une matinée au xvni® siècle (intérieur). 

LELOIR (jean-baptiste-auguste), né à Paris, 
élève de M. Picot. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1839 — Méd. 2« cl. 
1841. 
Rued'Erfurth, 3. 

19«5 — Fiat Lux. 

{Genèse, chap. i*',) 

19^1^6 — La mort d'Homère. 



2Sà PEIXTURE. 

LELOIR (m'"^ héloise), née colin, née à Paris^ 
élève de M. Alex. Colin, son père. 

Méd. 3« cl. (Aquarelle) 1844. 

Rue d'Erfurth, 3. 

19^'^ — Quatre miniatures; même numéro: 

Portrait de Mlle 0... t. 

Portrait du jeune M. L. . . t 

Portrait de M'i« J. D. . , > 

Portrait de M^i* M. . . 

LEMAIRE (alphonse-acguste-joseph) , né à 
Turcoing (Nord). 

RuedeVOratoirt-du-Roule, \Z. 

1998 — La Madone de Turcoing avec les patrons 
de l'église Saint Jacques-le-Majeur, Saint- Joseph , 
Saint-Eloi , Saint-Louis , Saint-Christophe. Dans le 
fond la ville de Turcoing. 

LEMAIRE (philippe-honoré), néà Valenciennes 
(Nord), élève de Cartelier. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1821 
-^Méd. 1-cl. 1827 — ^ 1834 — 0. #' 
1843 — Membre de l'Institut 13 septem- 
bre 1845 — [ex]. 

1999 — Deux dessins, même numéro : 

i" La résurrection du Christ. 

2° Saint Isaac harangue l'empereur Valens allant com- 
battre les Goths. 

Composition des frontons occidental et septentrional 
de l'église Saint-Isaac, exécutés par M. Lemaire, à Saint- 
Pétersbourg. 

{Foir aux ouvrages crécutés dans /^* Monuments publics.) 



PEINTURE. 235 

LEMA.\ (jàcqdes-edmond), né à l'Aigle (Orne), 

élève de M. Picot. 
Rue La de Fayette, 21. 

1930 — Le repos de la Vierge. 

1931 — Le baiser. 

(Appartient à M. le marquis P. Alla Ponzoni.) 
1933 — Portrait de M°^« X. . . 

1933 — Polirait de M^^^ B. . . 

1934 — Portrait de M^^^ M. . . 

1935 — Portrait de M. G. G. . . 

LEMMENS (émile), né à Senlis (Oise), élève de 
M. Louis Lassalle. 

A Montmartre^ chaussée de Clignancourtf 61. 

1936 — Poules sous un hangar. 

LEMOXXIER (auguste), ré à Paris, élève de 
MM. Léon Cogniet et P. -H. Lemonnier. 

Cité du Wauxhall, 5. 

193'^' — PorlFciit de Mgr. J. A. Boudinet, évêque 
d'Amiens; porcelaine. 

1938 — Portrait de M. P. H. L...; porcelaine. 

LEMEPVEU (jules-eugène), néà Angers (Maine- 
et-Loire), élève de M. Picot. 
Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1847 
— Méd. 3* cl. 1847 — Méd. 2«cl. 1855 

-[EXl. 

Chemin de ronde de la barrière Blanche, 7. 

1939 — Moïse secourant les filles du sacrificateur 
de Madian. 

« Or le prêtre de Madian avait sept filles, qui Tinreat 



236 PEINTURE. 

a pour puiser de l'eau etremplir les canaux, afin d'abreu- 
« ver les troupeaux de leur père. 

« Les pasteurs survinrent et chassèrent les jeunes Olles, 
a etMoïsese leva et les défendit, et abreuva leurs brebis.» 
{Exode, chap. ii, v. 16, 17.) 

1940 — L'Amour piqué. 

(AxACRÉON. Ode.) 

1941 — BcnédiLnion de la chapelle Sainte-ÎIarie, ài 

Angers; dessin. 

D'après la peinture commandée par M. Bodinier, 
peintre, membre correspondant de l'Institut, exécutée 
dans la chapelle de l'Hospice général Sainte-Marie à. 
Angers. 
{Foir-aux ouvrages exécutés dans les Monuments PUBLICS.) 



LÉPAULLE (FRÀNÇOlS-GUILLAUME-GABraEL), né 

à Versailles (Seine-et-Oise), élève de Re- 
gnault. 

Méd. 2« cl. (Genre historique) 1831. 

Rue des Martyrs y 27. 

194S — Chasse à courre à Baden-Baden ; attaque 
dans la forêt de Sandweier. 

1943 — Chasse à traque à Baden-Baden; forêt 
dlfîelzheim; reprise de chasse aprè.> ledéjeuner. 

1944 — Chasse sous Louis XV; le débucher. 

1945 — PortraitdeM.levicomtedeSaintenac. 

1946 — Porlraît de M. Sallandrouze de Lamor- 
naix, aspirant de marine. 

1947 — Portrait de M. Gustave Chadeuil. 

1948 — Portrait de M. Charles Azevédo.; 

1949 — Portrait de W^ A. G. . . 



PEiNTuns. 237 

LEPEC (cHiRLEs), né à Paris, élève de M. H. 

Fiandrin. 
Rue de la MichodVere, 1. 

19oO — Cortège d'un roi Fainéant (738). 

Charles-Martel, maire du palais, conduit à l'assemblée 
annuelle du Cliamp-de-Mai Thierry de Chelles, avant- 
dernier roi de la race des Mérovingiens. 

LE PÈRE (âlfred-adolphe-édouard), né à Pa- 
ris , élève de Rame y et de MM. Dumont, 
Toussaint et Gleyre. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture] 1852. 

Rue du Val-de-Grâce, 17. 

1951 — Bethsabée, femme d'Urie, mère deSa'o- 

mon. 
193» — Portrait de M"^P. S. . .; pastel. 

{Foir à la Sculpture.) 

LÉPINE (sTAMSLAs), né à Caen (Calvados). 

A Montmartre, chaussée de Clignancourtf 20. 

1953 — Port de Caen ; effel de clair de lune. 

LÉPIXOY (prosper), né à Bcauquesne (Somme) 
élève de M. Delacluze. 

Rue de Poitiers, 5. 

1954 — Deux miniatures; même numéro . 

Portrait de M, L. . , 

Portrait de M, le vicomte d'ïT. . , 



238 PEI\TURE. 

LE PIPPRE ( ÉMERIC -MARIE- SEPTIMe), lié à 

Montfort-l'Amaury (Seine-et-Oise), él^ve 
de MM. Couture et Armand Dumarescq. 

Rue duBaCy 101. 

1955 — La prise de Sébastopol (campagne de 
Crimée) . 
Un zouave raconte à un jeune conscrit les dangers qu'il 



LE POITTEVIN (eucène), né à Paris, élève de 
M. Hersent. 

Méd. 3^ cl. (Genre et Manne) 1855 — Méd. 
2^ 1831 et 1848 — Méd. 1" cl. 1836 — 
^ G juin 1843— [ex]. 

Cité T ré vise y 5. 

t056 — Les pilotes hollandais. 
195^ — L'enflouage d'une barque [côte de la 
Manche) . 

1958 — La vigie. 

1959 — Chaumière normande. 
i960 — Canol de pêche en rade d'Élrelat, 
1961 — Enfant faisant boire un cheval (souvenir 

de Normandie) . 
196!^ — Patineurs hollandais. 

1963 — Un écumeur. 

LEPRINCE-RIKGUET ( AUGUSTE - ÉMILE], ué à 

Laval (Mayenne). 
Boulevard des Invalides^ 12. 

1964 — Fruits et objets de curiosité. 



PEIXÎLRE. 239 

LERAY (pRUDENT-Louis), né à CouëroD (Loire- 
Inférieure) , élève de Paul Delaroche. 

Bue de V Arcade, 68. 

l96o — Don Alonso Ferez de Gusman, surnommé 

El Bueno, gouverneur de Tarifa [1294]. 
Il est sommé de rendre celte forteresse qu'il avait cou- 
' quise et menacé de voir périr sous ses yeux son fds tombé 

au pouvoir des Maures. « Mon Roi m'est plus cher f/ue 

a mon sang, » répondit-il. 
I Ces paroles forment encore la devise de la famille des 

Gusman. 

19G6 — *Le plan. 

laiît — Portrait de M°^« F. S. . . 



LEROUX (chârles-marie-guillacme), né à 
usantes (Loire-Inférieure), élève de M. Corot. 

Méd. 3^ cl. (Paysage) 1843 — Méd. 2- cl. 
1846 et 1848. 

-1 Paris, chez MM. Deforge et Carf entier, hou- 
levard Montmartre, 8. 

.908 — Prairies et marais de Corsept au mois 

d'août, à Tembouchure de la Loire. 

969 — Marais de la Charlière au mois de juin 

(Chap.?lle-sur-Erdre] . 
.9îO — Marais de Kramazeul. 
:9tl — Village et dunes de Sainl-Brevin près de 

Saint-Nazaire. 

.9'î^ — Iles de la basse Loire à la pleine mer 
:9'î'3 — Pèche au saumon sur la Loire près de 

Nantes. 

9t4 — Bords de TErdre ; effet de soleil levant. 



2^0 PEmTURE. 

LEROY (m"^ augustine), née à Paris, éiè) 
d'Isabey. 

Rue Saint- Honoréf 374. 

19*75 — Deux minialures; même numéro : 

Portrait de M. B. , , 
Portrait de M. R. . . 

LEROY (étienne) , né à Paris, élève de M. Pico 
RueTurgotySi, 

1976 — Les adieux. 

LEROY (juLEs), né au Mans (Sarthe). 
Au Mans ; et à Paris, rue de Buciy 14. 

1977 — Framboises, pêches et raisins. 

LESCUYER (m^^« léonie), néc à Paris, élève 
MM. Lazerges el Mourlan. 

Rue Furstemberg, 4. 

1978 — Un mot en passant. 

1979 — L'abreuvoir. 

19SO — Pâturage. ^ 

1981 — Portrait de M-^eD,.. 

LE SECQ (hexry), né à Paris, élève de P« 
Delaroche et Granger, 

Méd. 3«cl. (Genre) 1845. 

Quai Bourbon, 35. 

198« — Offrande à la Vierge. 
1983 — Tête de moine. 



PEINTLTiE. 241 

LE solrd-beauregard (louis-guillaume), 
né à Paris, élève de Yan Spaendonck. 

Méd. 3^ cl. (Fleurs) 1842. 

A Choisy-le-Roi, rue Saint-Louis^ 2. 

1984 — Noire-Dame des Fleurs. 

D'où vient-il ce bouquet oublié sur la pierre ? 
Il est humide encor de rosée ou de pleur? ? 
Le soir est-il tombé des mains de la prière ? 
Un enfant du village a-t-il perdu ces fleurs ? 

. . . Moi, j'ai rafraîchi les pieds de la Madone 
De lilas blauc si cher à mon destin rêveur, 
Et la Vierge sait bien pour qui je les lui donne ; 
Elle entend la pensée au fond de noire cœur. 

(M'"^ Desbordes-Valmore.) 

LEULLIER (félixJ, né à Paris, élève de Gros. 

Méd. 3^ cl. (Histoire) 1839 — Méd. 2^ cl. 
1841. 

Rue Saint-Quentin j 22. 

1985 — Entrée de N.-S. Jésus-Christ dans Jéru- 
salem. 

1986 — N.-S.Jésus-Christprésenléaupeup'e. 

LEVASSEUR (alexandîie-adolphe-gustave), né 
à Paris, élève de M. Picot. 

Rue de l'Oratoire du Louvre, 13. 

198Î' — Mission de Jeanne d'Arc. 

L'arehaoge Michel, sous la figure d'un vieillard respec- 
table, apparaît à Jeanne d'Arc pour lui annoncer sa mis- 
sion ; il est accompagné des anges du ciel , de sainte 
Catherine et de sainte Marguerite qui ont assisté Jeanne 

£1 



2Z|2 PEINTURE. 

d'Arc pendant le cours de sa vie héroïque. Le fond du 
tableau leprésente la chapelle de Notre-Dame de Vermont 
où Jeanne d'Arc allait souvent prier dans son enfance, 

1988 — La sacristie de Sienne; aquarelle. 

Les peintures qui ornent cette chapelle ont été exécu- 
tées par Pinturricbio, sur les dessins de Raphaël. On voit 
au milieu le groupe antique des trois grâces. 

LEVY (émile), né à Paris, élève de MM. Abel 
de Pujol et Picot. 

Troisième Premier Grand Prix de Rome (His- 
toire) 1854. 

Rue du Faubourg- Poissonnière , 138. 

'îl>89 — Le souper libre. 

Le soir qui précède le jour des spectacles, la coutume 
est de faire à ceux qui sont condamnés aux bêtes un souper 
qu'on nomme le souper libre. Nos saints martyrs chan- 
gèrent, autant qu'il leur fut possible, ce dernier souper en 
un repas de charité. La salle où ils mangeaient était pleine 
de peuple. Les martyrs lui adressaient ia parole de temps 
en temps. Tantôt ils lui parlaient avec une force merveil 
leuse, lo menaçant de la colère de Dieu.. .. Quelquefois, 
ils lui reprochaient d'un ton ironique sa curiosité brutale^ 
« Le jour de demain ne vous suffira-t-il pas, disait Sature, 
à ce peuple inhumain, pour nous contempler à votre aise 
et pour assouvir la haine que vous nous portez .^. . . Remaiu 
quezbien nos visages, afin de nous reconnaître à ce jour ter» 
rible où tous les hommes seront jugés. » 

(M. d'État.) 

1990 — Rulh et Noémi. 

Après que Ruth fut mariée, le Seigneur lui fît la grâce 
(îe concevoir et d'enfanter un fils, a Et Noémi, prenant 
« l'enfant, le posa sur son sein et lui donna les soins d'une 
a nourrice. Les femmes, ses voisines, la félicitaient, di- 
« sant : I! est né un fils à Noémi. » 

(RuxH, versets i6, 17.) 



PEINTURE. 243 

LEYGL'E (eugène), né à Toulouse, élève de 
M. Eugène Delacroix. 

Rue de Dunkerq^ue, 61. 

.1991 — *La courtisane romaine. 
il99S — Portrait de M'"^ M. . . 

1993 — Jack; portrait. 

l'huillier (didier-alphonse), né à Langres 
(Haute-Marne), élève de Paul Delaroche. 

Rue de la Madeleine, 32. 

1994 — Le viatique. 

LHULLIER (chaeles-marie), né à Granville 
(Manche), élève de MM. Picot et Ochard. 

Rue Chaptal, 12. 

1995 — Portraits de MM. X.. .; scène d'intérieur. 

LlEXHAPiD (m '^, née EMILE boudier), née à 
Rouen (Seine-Inférieure), élève de MM. J.-J. 
Bellel. 

Rue de Clichy, 13. 

1996 — Chemin sous bois, foret de Snint-Germain- 
en-Laye; dessin au fusain. 

LIES (joseph), né à Anvers (Belgique). 

A Anvers; et à Paris, chez M. Couteaux, pas - 
sage des Panoramas ( galerie Montmar- 
tre, 27). 

199V — Les maux de la guerre. 



2^4 PEIOTURE. 

LIEVRE (Edouard), né à Blâmont (Meurthe) 
élève de M. Couture. 

Rue Saint-Louis-au 'Marais y 39. 

1098 — Les Romains de la décadence, d'aprè 
M. Coulure; aquarelle. 

LiMOESAN fvicTOR de), né à Nantes (Loire-In- 
férieure), élève de M. Léon Cogniet. 

Rue de Navarin^ 12. 
1999 — Cigogne; élude. 

LïNDEUANi\-FROMMEL (karl), né à CarlsFulu 
(Grand-Duché de Bade), élève de M. le Ghe 
valier Frommel. 

Rue Taranne, 10. 

SOOO — Au lac de Nemi, près Rome. 

(Appartient à S. A. R, le grand Duc de Bade.) 

LINDER (Philippe), né à Sarrelouis (Pruss 
Rhénane), élève de M. Gleyre. 

Rue de Vaugirardf 52, 

âOOl — Un musicien. 

LiiVDLAR (jean-guillaume), né à Berg Glad 
bàch (Prusse Rhénane), élève de M. Schirmei 

A Dusseldorf [Prusse Rhénane); et à Paris^ che 
MM. Schulgen et Schioan, rue Saint-Sul 
ficey 25. 

SOO^ — ^11 monte Rosa; paysage {Hautes-Alpes}. ■ 



PEINTURE. 245 

fj LIXGEMAN (lambertus) , né à Amsterdam 
(Hollande), élève de MM. Greive etHeyninck. 

A Amsterdam {Hollande). 

$003 — *L'estafetle. 

Lix (FRÉDÉRic-THÉODORE),néà Strasbourg(Bas- 
Rhin), élève de DroUinget de M. Biennoury. 

A StrashourQy rue de VAncrey k \ et à Mont- 
martre, rue de VEm^ereur, 57. 

?004 — Récolte du houblon en Alsace. 



LOBBEDEZ(cHARLES-AUGusTE),né à Lille (Nord), 
élève de M. Souchon. 

Kue deVEst,dZ. 

SOOo — Sortie de l'école des orphelines de Saint- 
Vincent-de-Paul. 

2006 — Intérieur de sacristie. 



LOBIN (julien-léopold), né àLoches (Indre-et- 
Loire), élève de Steuben. 

Méd. 3« cl. (Genre historique) 18i6. 

A Tours; et à Paris ^ chez MM. Deforge et 
Car^entier, boulevard Montmartrej 8. 

SOO'Ï — Portrait de Monseigneur Guibert, arche- 
vêque de Tours; dessin. 



Î46 ' PEINTURE. 

LOBIN (lucien-léopold), né à Tours (Indre-et- 
Loire), élève de M. H. Flandrin. 
A Tours; et à Paris ^ chez MM, Deforgt tt 
Carpentier, boulevard Montmartre, 8. 
SOOS — Portrait de M""*^ W. . . ; dessin. ' ' 

S009 — Portrait de M. Maurice R. . .; dessin. 

LOBRICHON (timoléon), né à Cornod [Jura), 

élève de M. Picot. 
Quai d'Anjou y 27. 
«OlO — Vision d'Ézéchiel. 

Je^prophélisai donc comme le seigneur me l'avait com- 
mandé et en même temps l'esprit entra dans ces os, ils de» 
vinrent vivants et animés, ils se tinrent tout droits sur les 
pieds, et il s'en forma une armée. 

(ÉZÉCHIEL, Cliap. XXXYU, Y, 10.) 

SOI 1 — Défilé du Pilier-Noir. 

De noires nuées de corbeaux accouraient vers ces 

fatales gorges de tous les points dj ciel, et quelques pau- 
vres cbevriers ayant passés pendant le crépuscule sur la 
lisière des rochers, revinrent effrayés dans leurs cabanes 
affirmant qu'ils avaient vu dans les défilés du Pilier-Noir 
une bête à face humaine qui buvait du sang assise sur des 
monceaux de morts, 

(Victor Hugo, Han d'Islande.) 

sots — La courte-paille. 
«013 — Portrait deM. P... 

LOIRE (léon), né à Vaugirard (Seine), élève de 
David d'Angers. 

A Vaugirard, Grande-Rue, 110. 
SOI 4 — Le pain. bénit. 
SOI 5 — Une partie de pêche. 
SOIO — Une femme qui arrose. 
S01*7 — Le déjeuner. 
sots — Étude d'enfant. 



PEIXTURE. 247 

LOIZEAU (franc ois-émilk), né à Paris, élève 
de David d'Angnrs et de Paul Deloroche. 

Rue Suger, 22. 
«019 — Portrait de M°^^L... etdesa fille; pastel. 

LONCLE (émile), né à Paris, élève de M. Cabat. 
A Troyes [Aube), 
2030 — La ferme de Bercenay. 

LOXGHAMP fu^^^ HENRIETTE de), née à Saint- 
: Dizier (Haute-Marne). 

Méd. 3« cl. (Fleurs et fruits) 18i7 — Méd. 
2« cl. 1848. 

Rue de la Barouillère, 5. 

^OZf — Offran'ie à la Sainte Vierge. 

(M. d'État.) 
SOS3 — Camélias. 

LORSAY (louis-eustache), né à Paris, élève 
de MM. J. Paris et Monvoisin. 

Rue de Lancry, 53. 

ZOZS — Un homme incompris. 
S024 — Un chifTonnier; étude. 
SO^o — Nuit de la Saint-Barthélémy : Le duc de 

Guise insultant le cadavre de l'amiral Coligny; 

dessin. 



248 PEIXTLRE. 

LORTET (lebkrecht), né à Lyon (Rhône), élève 
de M. Calame. 

A Lyon, quai Fuîchiron, 24; et à Paris, chez 
M. Souty, rue du Louvre, 8. 

*^096 — *Le golfe de Gênes et groupe d'oliviers : 

sauvages. 
^02^ *Orage dans la vallée du Saint-Bernard. 

LOUBON ( EMILE ) , né à Aix (Bouches-du- 
Rhône), élève de Granet. 

Méd. 3« cl. (Genre) 184-2—* 14 novembre' 

1855 — [ex]. 

A Marseille , au Musée ; et à Paris , chez i 
M. Souty, rue du Louvre, 8. 

S038 — Retour de la montagne. ^ 

Un troupeau de mérinos arrive des montagnes du Pié- *L 
mont au village d'Aureille (Bouches-du-Rhône.) '^ 

SOSO — Souvenir de la campagne de Rome. 

loustau(jacques-joseph-léopold), né à Sarre- 
Louis (Prusse-Rhénane), élève de M. Léon 
Cogniet. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1842. ^ 

Rue du Fauhourg-Saint-Martin, 160. ~> 

20S0 — ^Souvenirs. 

S031 — *Adieux. 

S03S — ^Départ. 

.^033 — Portrait de M. D. . . 

«034 — Portait de M"^« A. L. . . 

*^035 — Portrait de >P« V^ L. .. 



m 



PEINTURE» 2^9 

LOUSTAU (m-^^ maria), ncc à Paris. 
, Rue du P ont-Louis- Philiip'pe y 16. 

J036 — Bouquet de lilas. 

'îOS'S' — Lilas et boules de neige; étude. 

LOUTREL (victor), né à Rouen (Seine-Infé- 
rieure). 

A MontmartrCt 35, rue de l'Ahhaye, 

038 — Le dessert (Époque de Louis XIII). 

039 — La toilette. 

LOUVRIER DE LAJOLAIS (jACQUKS - AUGUSTK- 

gaston), né à Paris, élève de M. Jules Noël. 
Rue Neuve-Saint-Augustin^ 11. 

040 — Paysage dans la vallée du Doubs. 

LOYER (stanislas-auguste), né à Rennes (lUe- 
et-Vilaine), élève de Pierre Guérin. 

Rue Fontaine-Saint- Georges y 38 lis. 

041 — Saint Vincent de Paul prenant les fers 
d'un galérien. 

{>4« — Portrait de M^i« R. . .; pasteL 

LOYEux (Charles), né à Paris, élève de Paul 
Delaroche. 

Rue de Laval, 25. 

!i>13 — Jeune femme prenant du café (époque 
Je Louis XVIj. 



250 PEINTURE. 

LOYSEL (léon-félix), né à Paris, élève de 
MM. Th. Rousseau et Troyon. 

Rue Saint-Louis y 11, au Marais, 

S044: — Une allée dans les bois. 
S045 — Paysage des environs du Caire. 

LUCAS (EUGENio),né à Madrid (Espagne). 
Rue Rousselet, chez M. Desquiles. 
S04G — Emigration des Maures d'Espagne. h 

LUCY (cHARLEs) , né en Angleterre, élève d 
l'Ecole impériale des Beaux-Arts de Paris e 
de l'Académie Royale des Beaux-Arts 
Londres. 

A Fontainebleau [Seine-et-Marne] , boulevard d 
Chemin de Fer; et à Paris, chez MM. Defor^ 
et Carpentier, boulevard Montmartre, 8. 

S04^ — LesadieuxdelordetdeIadyRussell(1683 
204S — Le général Bonaparte s'entretenant sur 

religion avec les savants à bord de VOrient pendai 

le voyage en Egypte (1798). 

LUMiNAis (évariste), né à Nantes (Loire -If 
férieure), élève de M. Léon Cogniet 

Méd. 3^ cl. (Genre et Paysage) 1832 et 185 
Rue Notre-Dame-do-Nazareth, 10. 

»049 — L'épave. 

5050 — Scène de cabaret. 

5051 — Le cri du chouan. 



PEIXTLI.E. 251 

LUTYENS (engelbert-ahthur), né à Londres 
(Angleterre). 

Rue Fontaine- Saint-Georges y 1. 
20o2 — Nature morte. 

HADRAZO (frederico de) , né à Madrid (Es- 
pagne.), élève de Joseph Madrazo, son père. 

• Méd. 3^ ri. (Genre et Portrait) 1838 — Méd. 
2^cl. 1839— Méd. l-cl.l845et 1855 — 
^ enl8i6 — [ex]. 

SOo3 — Portrait de S. A. l'infante donî Josefa. 
tîOo4 — Portrait de Mgr. Guëll y Rente, époux de 
S. A. l'infante dona Josefa. 

«Ooo — Portrait de M°^- A . . . 

MAGAUD (ADOLPHE -jacqces-gabriel), né à Lyon 
(Rhône), élève de M. Saint-Jean. 

A Lyon, quai de la Charité, 25 ; et d Paris , 
chez M. Souty, rue du Louvre, 8. 

tSOo6 — Primeurs. 

tISOot — Panier de fraises, entoure de fleurs des 
champs. 

. MAGAUD (dominique-antoine) , né à Marseille 
(Bouches-da-Rhône) , élève de M. Léon 
Cogniet. 

Rue de La Rochefoucauld, 64. 

2!Oo8 — Dante, conduit par Virgile, arrive au som- 
met du purgatoire et aperçoit le Paradis. Le pooie 
Stace les suit. 
Arrivés au degré supérieur de cet escalier que nous 



252 PEINTURE. 

laissions au-dessous de nous, Virgile, fixant sur moi ses 
yeux : « Tu as vu mon liis, me dit-il, et le feu qui n'a 
qu'un temps et le feu qui brûle éternellement ; te voici 
maintenant parvenu en un lieu où, par moi-même, je 
ne saurais voir plus avant. 

« Pour l'y amener, j'ai fait œuvre d'intelligence et 
d'industrie. Que ta volonté soit désormais ton seul 
guide. Te voilà hors des défilés, hors des voies escarpées. 

« Vois le soleil qui resplendit sur ton front ; vois ces 
plantes, ces fleurs, ces arbrisseaux, que d'elle-même ici 
produit la terre. En attendant que te viennent dans leur 
joie, ces beaux yeux qui, tout en pleurs, me firent venir 
à toi, lu peux, à ton gré, t'y promener ou le reposer. 

a De moi tu n'as plus à attendre ni discours, ni 
conseils: pourvu d'une volonté libre, droite et saine, tu ; 
faillirais en n'agissant pas d'après elle. 

« Donc, sois ton maître, reçois la couronne et la 
mitre, » ^' 

(Dante, Purgatoire, chap. xxvii, traduction 
Mesnard. ) 

ÎSOS9 — *Vue de Marseille et du Lazaret , prise du ' !fi 

Oliàteau-Vert. 
•^0^0 — ^Bienfaisance. i(* 

506ft — Carlon d'un grand plafond pour la ville de 

Marseille; dessin fixé. 

La ville de Marseille accueillant les peuples des diffé- 
rentes contrées du globe et leur présentant ses produits, 
on échange des leurs. Dans le fond, figurent les grands 
hommes, originaires de Marseille, qui se sont le plus il- 
lustrés depuis sa fondation jusqu'à nos jours. La France 
piane au-(iessus de la ville et fait un signe pour la prolé- 
ger. L'aigle impériale, appuyée sur le globe, tient dans i i^,, 
ses serres un rameau d'olivier. Quatre enfants, en bas du ' 
tableau, personnifient les quatre races. Les deux qui s'em- 
brassent, représentent l'abolition de l'esclavage. '; 

^06^ — Carton d'un grand plafond; dessin fixé. 

La France offrant des couronnes aux grands hommes 5 
qui l'ont illustrée. 

Le Génie de la France guide les chevaux du char sur le- j ,, 
quel elle est assise et que suivent les Colonies. La Gloire 
l'entoure de son manteau; la Renommée, la Victoire et 
l'Abondance lui servent de cortège. 






PEINTURE. 1253 

MAGY (julks-édouard), né à Metz (Moselle) , 
élève de M. E. Loubon. 

• Rue de Douaiy 15, 

?0<>3 — Un foyer de saltimbanque. 

ÏOGi — Le pressoir; vendanges en Provence. 

maila]Vd(nicolas-henri-gustàve), né à Paris, 

I élève de M. Léon Cogniet. 

Méd. 3« cl. (Genre historique) 1837. 
' Ihie du Cherche-Midi, 18. 



:- pciin à la porte d'Alicia, qui la repousse impitoyable- 
ment. 

:;066 — Intérieur de la cour du harem de Cassah 
Pa ha, à Damas. 

ÎOG'S' — Intérieur de b cour d'une maison à Tripoli. 

MAILLE-SAINT-PRIX ( LODIS-ANTOINE ) , né à 

Paris, élève de MM. Hersent et Picot. 
Méd. 3^ cl. (Paysage) 1841— Méd. 2 cl. ISi^i-. 
\ Rue du Cherche-Midi, 9 . 
SOO^ — Le soir. 

MAILLOT (cHARLES-DÉSIRÉ-CLàDDE), ué à PariS , 

élève de MM. Léon Cogniet et Heim. 

RueduVieux-Colomhier, 3. 

%069 — Saint Antoine de Padone, de Tordre des 
Franciscains, se consacrant à la pénitence et à la 
mortification. 



254 ' PEINTURE. 

MAISÏAT (joanny), né à Lyon (Rhône), élèyi 
de M. Henry Lelimann. 

Rne de Bruxelles, 22. 

SO'^'O — Nymphes. 

Regreltez-vous le temps où le ciel sur la terre, 
Marchait et respirait dans un peuple de Dieu? 

Regrettez-vous le temps où les nymphes lascives, 
Ondoyaient au soleil parmi les fleurs des eaux, 
Et d'un éclat de rire agaçaient sur les rives, 
Les faunes indolents couchés dans les roseaux ? 

{Rolla d' Alfred de Musset.) 

MAISON (pierre-Eugène), né aux Riceys 

(Aube), élève de M. Léon Cogniet. 
Méd. S-' cl. (Histoire) 184.9. 

Rue du Nord, 13. 

SO*71 — Héroïsme de î'impôratrice Théodora, pen 
dani la sédiiion Nika. 

En l'an 532, sous le règne de l'empereur Justinien, une 
effroyable sédition réduisit en cendres la moitié de Cons 
tantinople et épouvanta la cour. L'empereur assembla ur 
conseil où il fut décidé qu'on quitterait la ville au ph 
vite en emportant les trésors; lorsque Timpératrice Théo- 
dora se leva et dit à Justinien : Fuyez, allez mener une 
vie errante et misérable, pour moi, alors môme qu'il n'j 
aurait aucune chance de salut, je suis impératrice et^ 
mourrai sur le trône. Son courage renditl'espoir aux autreS) 
et on finit par apaiser la sédition, 

SO'Î'IS — Les joies du travail. 

S073 — Les dangers de roisiveté. 

MALAVAL (l.). 

A Lyon (Rhône), 'passage de V Hôtel-Dieu, 36. 
^074 — *Un bas-bleu en herbe. 



PEINTURE. 255 

MALHERBE (m^^^ paulink), née à Blois (Loir-et- 
Cher), élève de M"'" Hersent et Desnos. 

Chez M. Bellavoine, rue de VÀrhre-SeCj 3. 
«OTo — Les orphelins. 

MAR (léopold), né à Paris, élève de François 
Girard. 

A Passy-lès-Paris, rue des Carrier eSy 13. 

I^O^G — Portrait de M™« la baronne de Giresse La 
Beyrie (née deNanteail); pastel. 

«OT':' — Portrait de M"« M...; pastd. 

MARANDON DE MOXTYEL (m^^^ NELLy} , née à 

Bordeaux (Gironde), élève de M. Robert 
Fieury. 

jRwe /oukrt, 20. 

SOTS — Six miniatures, même numéro : 
Portrait d'homme, d'après Vaa Dyck, 
Portrait de ^larie de Médicis, d'après Rubens. 
Portrait de M°« V* Marandon de Montyel. 
Portrait de M"« Emmeline G. . . 
Portrait de M-"* Henri M. . . 
Portrait de M^'^ Aline B, . . 

MARGHAL (cHARLES-FRAwçois), né à Paiis , 
élève de François Dubois et de Drolling. 

Rue Pigalle, 77. 

SO-ÎB — Le frileux. 
2080 — Le dernier baiser. 
208t — Peine perdue 



256 PEINTURE. 

MARCILLE (camille), né à Chartres (Eure-et- 
Loir), élève de son père. 

Rue d'Hauteville, 54. 

ÎS08S — Portrait de M'^^^ de C. . . 

MARCt (émile-van), né à Sèvres (Seine-et- 
Oise), élève de M. Troyon. 

.4 la Manufacture impériale de Sèvres, 

110H3 — Le retour de l'étang; vue prise au vivier 
des Landes. 

5084 — Le chemin vicinal au vivier des Landes. 

5085 — Berger gardant son troupeau. 
S08Ô — Animaux, paysage; effet d'automne. 

MARIONKEAU (cHARLEs), né à Bordeaux (Gi- 
ronde), élève de Drolling et de Léon Fleury. 

Rue de Tournon, 8. 

20H*V — Les faucheurs de la Salmonière (Loire- 
Inférieure). 

5088 — Étang de Lacanau (Gironde). 

marlet(laurent-jules), né à Moulins (Allier). 
A NapoUon-Vendée : et à Paris, chez M, Ta- 
nera, quai des Grands-AugustinSf 27. 

5089 — Titan et Tippler, étalons du df^pôl impé- 
rial de Napoléon-Vendée. 

MAROHN (Ferdinand), né à Garnsee (Prusse- 
Occidentale). 
Rue Pigalle, 45. 
2090 — Un bîw en Bretagne. > 



PEINTURE, 257 

MABQUERIE (gustave-lucien), né à Paris, élève 
de Drolling et de M. Picot. 

Rue de Tournon, 8. 

î091 — Jésus-Christ sur la croix. 
'09S — La jeune captive. 

«i Quoique l'heure présente ait de trouble et d'ennui, 
« Je ne veux pas mourir encore. » 

(A.NDRÉ Che.mbr.) 
:093 — Portrait du prince B. . . 
094 — Portrait du prince Grégoire B. . . 
O9o — Portrait du prince Georges B. . . 

MARQUET (m^^^ louise-mâthilde), née à Bor- 
deaux (Gironde), élève de M. Ange Tissier. 

Rue Lafftte, 12. 
096 — Portrait de femme. 

MARQUIS (piERRE-CHÂRLEs), né à Tounerrc 
(Yonne), élève de Lethière. 

Méd. 3e cl. (Genre historique) 1836. 

Rue Vaviuy 19. 

'09f — Le denier de la veuve. 

MARQUISET (fraxçois-càmille), ué à Besançon 
(Doubs), élève de M. Bavoux. 

A Besançon, Grande-Rue, 88. 

098 — *Scierie dans le Sornethal (Suisse). 

099 — *Vue prise dans la vallée du Doubs. 
'*00 — *Bords de la Longeau (vallée du Doubs). 



258 PEIXTURE. 

MARTIN (baptistin) , né à Aix (Bouches-d 
Rhône), élève de Granet et de M. Picot. 

A Aix, cour de la Trinité; à Paris , ch 
M. Tempier, rue Basse-du-Remparty 52. 

21 Ol — L'hymne à la Vierge. 

MARTIN (hugues), né à Bordeaux { Tond( 
élève de Sigalon. 

Rue du Faubourg-Poissonnière, 130. 

UtO^ — Chasse au renard. 
»f03 — Unparc. 

MARTIN (pierre-hippoltte), né à Paris, élè 
de M. Decamps. 

Rue des Acacias^ 10, aux Ternes, 

ai04 — Portrait de M. G. . . 

MASSARD (léopold), né à Crouy (Seine-« 
Marne). 

A Versailles, rue de V Occident, 18. 
SI OS — Le signalement. 

{Foir à la Gravure.) 

MASSÉ (Emmanuel), né à Elbeuf (Seine-Inf 
rieure), élève de M. Picot. 

Rue de Laval, 1 9. 

S106 — La tentation. 

SIO^S' — Un théâtre d'enfants aux Champs-Élyse 

;S108 — Les enfants de troupe du 1" grenadier 

la garde impériale en promenade au bois de B» 

logne. .yi 



PEINTURE. 259 

MASSE (jULEs), né à Marseille (Bouches-du- 
Rhône), élève de Paul De'aroche. 

Rue Vanneau, 15. 

51 09 — Une leçon à Laïs. 

Socrale montre à une ' jeune courtisane la yieillesse 
honteuse et misérable qui l'attend. 

î 1 1 — Portrait de M"^« de C. . . 

MASSE XOT (cHARLEs), né à Dijon (Côte-d'Or) 
élève de Drolling. 

Chez M» Chamet, rue du Château-d'Eau, 61. 

5111 — Le puits mitoyen ► 

MASSOX (benedict), né à Dijon (Côte-d'Or), 
élève de Paul Delaroche et de M. Chenavard. 

Rue de la F erme-des-Mathurins , 18. 

ftia — Balail'e da lec de Tiasimène. 

Aui gémissements des blessés, au choc des corps et des 
armes, aux cris mêlés de fureur et d'effroi, ils tournaient la 
tête de tous côtés. Les uns dans leur fuite étaient arrêtés 
j>ar un peloton de combattants; d'autres, retournant au 
combat, étaient refoulés par une bande de fuyards. En6n, 
par de vains efforts dans tous les sens, comme ils étaient 
enfermés sur les flancs par le lac et les montagnes, et sur 
le front et les derrières par les ennemis, et qu'ils virent 
bien qu'ils ne pouvaient attendre leur salut que de leurs 
bras et de leurs épées, chacun pour se conduire et s'exci- 
ter, ne prit conseil que de soi-même, et un nouveau com- 
bat commença. 

Ce n'était pas un de ces combats réguliers où l'on 
marche par prince bastaires et triairc:, on ne voyait pas 
les antisegnaires combattre devant ics drapeaux, et les 
autres derrière; ni les soldats rangés par légions, par co- 
horte ou manipule. Le hasard les rassemblait, et chacun, 
suivant son courage, se battait devant ou derrière 



260 PEINTURE. 

Ou se battit pendant près de trois heures, et partoui 
avec acharnement. Cependant autour du consul (Flanii- 
nius) l'action fut encore plus vive et plus meurtrière. Se 
plus braves soldats le suivaient, et partout où il voyait le 
siens pressés et maltraités, il s'y portait lui-même avec 
ardeur. Signalé par son armure, les ennemis faisaient le 
plus grands efforts pour ratleindie et les siens pour 1( 
défendre. 

(TiTE-LiVE,) 

Stl3 — Le dernier soupir du Christ. 

(M. d'État.) 

MASWIENS (joseph), né à Louvain (Belgique) 
élève de M. M. J. Gennison et Villa-Amil. 

A Louvain, rue des Boyards^ 49; à Paris, cht', 
M, N. Morelf rue Vivienne, 18. 

SI 14 — Vue intérieure de la cathédrale de Tolèd 
(Espagne). 






MATET (CHARLES-PACLIN-FRANÇOIS), né à Mont 

pellier (Hérault), élève de M. Hersent. 

^ 14 août 1857 — [ex]. 

 Montpellier, au Musée; à Paris, chei 
M. Calvet Rogniat, avenue Marheuf, 15. 

Si t S — Tête d'homme, élude. 

«ï 16 — Portrait de M"»« S. . . ^ 

MATHIEU (auguste), né à Dijon (Gôte-d'Or) 
élève de M. Cicéri. 

Méd. 3« cl. (Genre) 1842. 
Rue Chaptal, 15. 

Sfl^ — Intérieur de l'église Saint-Géréon, à Golognej 

(M. d'État.) 



PEINTURE. 261 

îltS — Transept de la cathédrale d'Ulm. 

'2119 — La marchande de marée, intérieur de ferme 
normande {pays de Caux). 

'SISO — Église Sainî-Paul, à Issoire, souvenir d'Au- 
I vergne. 

(Appartient à M. E, Leaural.) 

S. A. ï. 31ADA3IE LA PRINCESSE MATHILDE, 

élève de M. Eugène Giraud. 

2121 — Portrait de la princesse A...; aquarelle. 
•Ît22 — Portrait de M"^ de V...; aquarelle. 
^123 — Copie d'après Rembrandt ; aquarelle. 

MATOUT (louis), né à Charleville (Ardennes). 

i Méd. 3^ cl. (Histoire) 1853 -- ^ 10 août 
1857 — [ex]. 

Rue de La Rochefoucauldy 17. 

S1S4 — Dessin d'après une peinture exécutée à la 
chapelle de l'hôpital Lariboisière. 

MAUGEY (cladde), né à Vitteaux (Côte-d'Or), 
élève de M. Léon Cogniet. 

Rue de Navarin ^ 6. 
9123 — Portrait d'homme. 

MALRIN (antoine), né à Marseille (Bouclies- 
du-Rhône), élève d'Ary Scheffer. 

Rue de Clichy, 62. 

2126 — Joaniea, célèbre improvisatrice de Ca- 
tane. 



202 PEINTURE. 

MAUSSION (m^^'= élise de), née à Falaise (CaJ 
vados), élève de M""^ Schonenberg. 

mi^^ — La naissance de !a Vierge, d'après Murillo 

porcelaine. 
!5IS8 — M'"® Lebrun et sa fille, d'après elle même 

porcelaine. 
!$139 — Suzmne au bain, d'après Santerr ; porce 

laine. 

MAY (edward), né à New- York (États-Ui 
d'Amérique], élève de M. T. Couture. 

Méd. 3« classe 1855. 

Rue de V Oratoire-du-LouvrCy 13. 

ZfSO — Fnnçois I" pleurant la mortde son fils. 
« Il tomba à genoux, et levant les yeux au ciel, il pri 
a pour ce fils, pour lui-même et pour son peuple. » 

(Anquetil.) 

$131 ^ Haïdée et Zoé trouvant le corps de do; 

Juan sur la plage. 
SI 3$ — Paysanne italienne inscrivant l'aveu d 

fon amour sur un tombeau. 

1^133 — Portrait de M°^« ... 

MAYER ( auguste-étïenne-frànçois ) , né 
Brest (Finistère). 

Méd. 3<= cl. (Marine) 1836 — ^ le 29 jàn 

vierl839— [ex]. 

A Brest, 'place du Château^ 29 ; à Paris, cht 
M Binant, rue de Cléry, 7. 

9134 — Arrivée de S, M. l'empereur Napoléon U 

dans le port de Brest, le 9 août 1838. 

La vue est prise du quai des subsistances dç la mariné 



PEINTURE. 263 

tMAZEROLLE (josEPH-ALExis), né à Poiis, élève 
de MM. Dupuis et Gleyre. 

Méd. 3^ cl. (Histoire) 1857. 

Rue du Rocher, 45. 

135 — Néron et Locuste essayant des poisons sur 
11;; esclave. 

1 36 — Portrait ds M. A ... et de sa famille. 
13t — Portrait de M. B. . . et de sa famille. 

MEDINE {aleert de), né à Paris, élève de 
M. Charles Comte. 

Rue de Bruxelles, 22. 

138 — Meurtre de Rizzio. 

Marie Sluart soupait avec son favori et quelques autres 
personnes, quand le roi entra précipitamment dans son 
appartement et désijçna aux conjurés, entrés avec lui, 
Fiizzip, dont il avait décidé la perte. Le malheureux favori, 
hors de lui, court à Sd maîtresse, et, l'embrassant étroite- 
ment parle milieu du corps, il implore sa protection, 
[Histoire d'Angleterre de Hcme.) 

MELLÉ (auguste-Léon), né à Paris, élève de 
MM. J. Coignet et Renoux. 

I Place Dauphine, i 6. 

il 39 — Chemin de Frénoy à Beaucourl ( Pi- 
cardie). 

i* MÉNARD (m^^^ anna-marie), née à Paris, élève 
de M. Eugène Isabey. 

APassy [Seine), rue de laPompCf 33. 
it40 — Gibier, nature morte. 



264 PEIKTLP.E. 

MëNARD (louis), né à Paris. 

Rue Suger, 7. 

S14t — Cerfs et biches au repos. 

S 145 — Cerfs et biches, effet à\i matin. 

;St43 — Ghâiaigniers, effet d'hiver. 

MÉiVARD (rené), né à Paris, élève de 
MM. Troyon et Jules Dupré. 

Rue Suger, 7. 

SI 44 — L'abreuvoir. 

S 145 — Marche d'animaux. 

!S146 — Un marché. 

^l^K — Bords de l'Oise, souvenir de l'Ile-Adan 

MERCIER (louis-hippolyte-arthur), né 

Orléans (Loiret) , élève de M. Antigna. 
Quai des Orfèvres, 4. 

5 1 48 ~ Proraéthée enchaîné. 

MERCIER (victor), né à Paris, élève ( 
MM. Loubon et Durand-Brager. 

A Montmartre, passage de l'Elysée des Beaiu 
Arts, 6. 

51 49 — *Unloloà bord. 

MERLE (hugces), né à Saint-Marcellin (Isèfe 

élève de M. Léon Cogniet. 
Rue de Fleur us, 26. 

5150 — *ReposdelaSainte-Famille en Egypte. 
SI SI — *Mortde l'Amour. 
SISS — La leclure de la Bible. 



PEL\TLR£. 2C5 

MERLIN (vicTOR-Louis) , né à Lille (Nord), 
élève de M. Léon Gogniet. 

Rue La Bruyère y 31. 
2153 — Portrait de M. D... 

MERiiE (cHARLEs), lié à Chcrbourg (Manche). 

A Lorient (Morbihan), à Paris, chez M. C. 
Bourgeois, rue de l'Echiquier, 32. 

Sîo4 — Matinée de printemps. 

MES (Constantin), né à Versailles (Seine-eî- 
Oise), élève de M. Yvon. 

Eue d'Enfer, 110. 
121 55 ~ Le Christ outragé; dessin. 



MEURON (ALBERT de), né à Neucliâtel (Suisse) ^ 
élèvo de son père et de M. Gleyre. 

Rue Dupcrre', 9. 

«156 — Les Hautes-Alpes (.ouvenir de l'Ober- 
land). 

'SI 5*7 — Une idylle sur la montagne. 

2158 — Une mare dans les Alpes. 

51 59 — Le village de Murren (Oberland). 

5160 — Un pâtre des Alpes changeant d'estivage. 

2161 — EtuJe d'après nature à Murren (Ober- 
land). 

12 



266 rEUXTURE. 

MEYER (auguste), né à Paris, élève de 
M. François Dubois. 

A Passy [Seine) ^ rue BoissièrCf 22. 

9163 — Épisode de la bataille d'Inkermaai 

(Crimée) (1855). 

c ..... Le porle-drapeau du 6 « de ligne s'étant jet 
en avant pour entraîner ses camarades est étendu raid 
niorl. Les Russes s'emparent de l'étendard, qu'ils fon 
passer de main en main jusqu'à leurs dernières files. L 
colonel , Fillîol de Camas, pousse un cri : c Au drapeau 
mes enfants ! » et cherchant à se frayer un passage à travc 
les rangs ennemis, il tombe criblé de coups de baïonnette 
Le lieutenant-colonel et un chef de bataillon atteignent h 
drapeau et succombent à leur tour ; mais enfin on lo voi 
reparaître dans la main d'un officier français. . . » 

MEYER (jEAN-GEORGEs), né à Brêmc (ville li- 
bre), élève de l'Académie de Dusseldorf. 

A Berlin {Prusse) ; à Paris, chez MM, Schulgei 
et Schwan^ rue Saint-Sulpice , 25. 

!St63 — *La première prière. 
2164 — *La tricoteuse diligente. 

MEYNIER (jules-joseph) , né à Paris, élève d( 
Paul Delaroche et de MM. Gleyre et Bridoux. 

Rue du Rochery 45. 
)3165 — Le sermon sur la montagne. 
S 166 — Dans la prairie. 

MIALHE (Frédéric), né à Bordeaux (Gironde)) 
élève de M. Picot. 

Rue du Cherche-Midi, 15. 
SI 6^ — ^Solitude; étude de bambous. 
S168 — *Intérieurde forêt (île de Cubai. 



PEiNTDRE. 267 

MICHEL (cHARLEs-HENBi), oé à Fins (Somme), 
élève de M. Dehaussy. 

Rue Tarannef 12. 

2169 — *Le crucifiemenr, 

Vous n'avez point agréé les holocaustes pour le pé- 
ché; alors j'ai dit : me voici » 

(Épiire de saint Paul aux Hébreux, chap. x, v. 6.] 

ît'5'O ~ *La Vierge aux Anges. 

MICHEL (ernest-barthélemt), né à Mont- 
pellier (Hérault), élève de M. Picot. 

Rue Frochot, 12. 

51 tl — Saint Christophe. 

El Christophe ayant mis l'enfant sur ses épaules et s'é- 
lant muni de son bâton entra dans l'eau , et l'eau s'éle- 
vait peu à peu et l'enfant pesait sur les épaules de Chris- 
tophe d'une manière excessive, et son poids augmentait 
toujours, de sorte que Christophe commença à avoir 
peur. 

(La Légende dorée,) 



MICHEL (franc ois-émile), né à Metz (Mo- 
sell), élève de MM. Maréchal et Migette. 

A Metz, rue des Prisons-Militaires, 4; à PariSy 
chez MM. Des forges et Carpentier, boule- 
vard ^^ntmartre, 8. 

^^Z — Une mare; effet d'automne. 
PfîfS — Cigogne. 



268 PEINTURE. 

MICHEL (juLEs), né à Fontainebleau (Seine-et 
Marne), élève de Marcel Verdier. 

A Sauqueville [Seine-Inférieure). 

SI>74, — Désespoir et misère. 
fitH^ — La vertu chancelante. 

SI ^G — Il n'y a pas de roses sans épines. 

IIIGHELEZ (léon), né à Paris, élève de 
MM. Làmbinet et Lazerges. 

Rue Mazarine^ 20. 

Itt^K — Vue prise aux environs de Florence. 

SI '78 — Bords de la Juine à Gilvoisin {Seine-e| 

Oise). 

S 1*79 — Soir d'automne. 

MILLERIOT ( MARIE ) , cé à Pans , élève 
M. Jacquand. 

RuedeBivolij 150. 

S180 — Un martin-pêcheur ; pastel. 
SI 81 — Un geai et une perdrix; pastel. 

MILLET (Frédéric), né à Charlieu (Loire), élè 
d'Isabey. 

Méd. 2« cl. (Miniature) 1817 et 1824 —Mé 
1-cl. 1828 — [ex]. 

Rue d'Amsterdam y 42. 

S18S — Sept miniatures; même numéro: 

Portrait de S. M, TEmpereur, d'après une photograp! 
de M, Legray. 



y 



PEIXTLRE. 269 

Portrait de M"" la vicomtesse de J. , . 
Portrait de la fille de M™« la vicomtesse de J. . . 
Portrait de M""' M... 
Portrait du fils de M. de M. . . 
Portrait de la fille de M. F. . . 
Portrait de feu M, F, . . père. 

MILLET (jEÀN-FRÀNçois), né à Gréville, (Man- 
P che}, élève de Paul Delaroche. 

Méd. 2« cl. (Genre et Paysage) 1853. 

A Barhison (Seine-et-Marne) ; à Paris, chez 
M. A. Sensier, rue Fontaine-Saint-Geor^ 
geSy 19. 

{tt83 — Femme faisant paître sa vache. 

(M. d'Etat). 



M(»:\CH ( CHARLES -VICTOIRE -FRÉDÉRIC ) , dit 

MUNICH, né à Paris, élève de Girodet. 



Méd. 2«cl. (Histoire) 1817. 
Rue Duperréf 4. 
i Si 84 — Ronde d'amours. 

MOLÉNAT (auguste), né à Rodez (Aveyron). 
Rue de la Pépinièrey 37. 
S 18» — Trois miniatures; même numéro : 

Tête de Vierge, d'après Raphaël. 
Portrait de M-^^ de E. S. . . 
Portrait de M. L. Oustry. 



270 PEINTURE, 

MONFALLET (ADOLPHE-FRÀNçois),néàBordeau: 
(Gironde), élève de Drolling et de MM. Pico 
et Yvon. 

Rue de SèvreSj 89 

S 186 — Versailles au xviip siècle; terrasse di 
Grand-Trianon. 

2187 — Le jeu de Siam. 

MONGINOT (cHARLKs), lié à Bfienne-Napoléoi 
(Aube), élève de M. Couture. 

RueDuperréy 15. 

2188 — Jeune femrae lenant une perruche. 

3189 — Bertrand et Raton. 

3190 — • Des chats sur une console. • 

MOlVGODm (victor), né à Vire (Calvados), élèv( 
de M. de Rudder 

Rue Oudinoty 23. 

3191 — *Déjeunerdu matin. 

MONNIER DE LA SIZERANKE (max), né à Talc 
(Drôme). 

Chez M. Colcombf quai de l'École^ 18. 
3193 — Vue de iMondragon (Vaucluse). 

MONTFORT (antoine-alphonse) , né à Paris, 

élève de Gros et de M. Horace Vernet. 

Méd. S*^ cl. (Genre) 1837. 
Rue du Heldery 18. 

319S — Campement arabe près de la ville et d| 
lac de Tibériade (Syrie). 



PEIXTIRE. 271 

MOjVVOISIN (raymond-auguste-quinsac) , né à 
Bordeaux (Gironde), élève de Pierre Guérin. 

Méd. 1'^ cl. (Histoire) 1831 — [ex]. 

Quai Contif 3. 

SI 94 — Deux époux du Paraguay. 

Après avoir eu leurs enfants massacrés par les Indiens 
des Pampas (République Argentine), ils sont obligés de 
fuir leurs ennemis. 

îl9o — Caupolican, chef des Araucaniens, prison- 
nier des Espagnols. 

.... Sa femme, apprenant qu'il s'était laissé prendre 
au lieu de périr en se défendant, s'élance à sa rencontre 
et lui présente son fils : Tiens, dit-elle, voici ton enfant, 
je te le rends ; je ne puis ni ne veux prendre soin du fils 
d'un lâche 1 

Î19G — Une Chilienne prisonnière des Indiens des 
côtes del'Araucanie (Amérique du Sud]. 

Nota. Ce tableau ne sera exposé qu'après l'ouverture 
du Salon. 

MONVOISIN [\V^^)y née DOMENicA-FKSTA, née 
à Rome. 

*" Méd. 3" cl. (Miniature) 1841. 

jRue du Dragon^ 42. 

Î19':' — PortraitdeM. R... 

5198 — Portrait de M'"^ la vicomtesse . ., 
10199 — Portrait de Mlle M. de V. . . 

MOREAU (adolphe-ferdinand), né à Paris, 
élève de Roqueplan. 

Ru6 Taiibout, 63. 
t^OO — Vue prise à Imphy (Nièvre] ; aquarelle. 



272 PEINTURE. 

MOREAi](cHARLEs), né à Châteaurenard (Loiret), 
élève de M. Dupuis. 

Rue du Fauhourg-du-Tem'plef 137. 
9Z01 — Coquetterie. 
%^0^ — Médilation. 

MOREAU (édouard-jean-baptiste), lié à Sedan 
(Ardennes), élève de l'École des Beaux- Arts 
Rue de Babylone^ 54. 

^I^03 — Jésus-Christ reconnu par ses disciples à! 
Emmaùs ; gouache. 

2^04: — Le théâtre de l'amour, — la danse, —la 
musique; trois médaillons sur un éventail; aqua- 
relle - 

— Ornements d'un éventail peint par MM, Baron, Français, 
Hamon, Eug. Lamy et Vidal. 

{Foir le no 135.) 



MOiŒAU { NICOLAS), né à Paris, élève de 

MM. Picot et Jules Dapré. 
A l'Isle-Adam [Seine-et-Oise); et à Paris ^ chez 
M. LeUanCf rue de Seine^ 16. 

S203 — Chasse au daim à Baden-Baden (Alle- 
magne] . 

(Appartient à M. Dolfus.) 

MOREL-FATIO [antoine-léon), né à Rouen - 

(Scine-lnférieure). l 

Méd. 3- cl. (Marine) 1837— Méd. 2«cl. 1^% 
1848 — ^ 5 juillet 1846— [ex]. 
Au Louvre. 

^^06 — Épisode des fêtes de Cherbourg en 18S8. 
S. M. l'Empereur Napoléon III reçcic à bord du vaisseau 
la Bretagne la reine d'Angleterre le 6 août 1858. 



PELvruRE. 273 

Z^O^ — Escadre naviguant par un gros temps. 

MORICOURT (lé on) , né à Douai (Nord) , élève 
de DroUing et de MM. Biennoury etGleyre. 

Rue Vanneau, 36. 
S^OS — Christ en croix. 



! MORL\ (m^'^ Eugénie), née à Rouen (Seine-In- 
férieure), élève de MM. G. Morin et Belloc. 

A Rouen, enclave Sainte-Marie; et à Paris ^ 
chez M. Binant, rue de Cléry, 7 

SSOO — Portrait de i'auleur ; miniature. 
133 lO — Jeune Espagnole; miniature. 
2!31t ~ Portrait de M°« G. M.,.; aquarelle. 
««12 — Portrait de M^^ G. M. . .; aquarelle. 



morix(gustàtk), né à Rouen (Seine- Inférieure), 
élève de MM. Chaumont et Léon Gogniet. 

A Rouen, enclave Sainte-Marie, et à Paris, 
chez M, Binant, rue de Cléry , 7. 

«813 — Les aigrefins. 

(Appartient au Musée de Rouen.) 

««14 — Les Irameuses; environs de Rouen, 

Les trameuses viennent à Rouen chaque semaine cher- 
cher le coton qu'elles sont chargées de disposer pour les 
- tisserands, 

12* 



276 PEIXTLIRE. 

MOTTEz(yiCTOR-Louis). né à Lille (Nord), élève 
de MM. Ingres et Picot. 

Méd. 3- cl. (Histoire) 1838— Méd.â'-cl. 1845 
— ^ le * novembre 184-6 — [ex]. 

Quai Voîtairej 17. 

S215 ■— Phryné. 

Phryné était de Thespie. Elle fut accusée d'un crime 
capital par Ruthias. Hypéride, qui défendait la cause de 
Phryné, voyant qu'il ne ferait aucune impression sur les 
juges, et qu'ils paraissaient disposés à la condamner, la fit 
paraître au milieu de l'assemblée, lui ouvrit de force et su- 
bitement le haut de ses habits, lui découvrit tout le sein et 
toucha tellement les juges, qu'il leur donna d'abord des 
scrupules et leur inspira assez de pitié pour ne pas juger 
à mort une si belle femme, consacrée au culte de Vénus, 
et qui servait religieusement dans le sanctuaire de cette 
déesse. 

Phryné fut en effet absoute ; mais on rendit ensuite un 
décret qui défendait à qui que ce fut d'exciter le moindre 
sentiment de pitié dans les juges et de juger un accusé, 
soit homme, soit femme, en sa présence, 

(Athénée, Banquet des Savants, liv. xiii.) 

îî2iG — Zeuxis. 

Zeuxis était d'une exactitude admirable dans l'imitation 
du vrai, et pour qu'on ne doute point de cette exactitude, 
j'observerai à l'égard de la Junon Lucinienne, dédiée par 
les -Agrigentins au temple de celte déesse, qu'avant d'y 
travailler il obtint de voir leurs filles nues, parmi lesquel- 
les il en choisit cinq pour en extraire ce qu'il jugea de 
plus beau en chacune et le rassembler dans sa Junon. 
(Pline, Histoire naturelle.) 
(Appartient à S. A. R. M""" le duc d'Aumale.) 

•^2t*5' — PorlraitdeM. B..., architecte. 
2218 — Porlniil de M-. B. E... 



PEINTURE. 275 

MOUCHOT (louis), né à Paris, élève de Drolling 
et de M. Belloc. 

Au Caire [Egypte) ; et à Paris ^ chez M. Lurat, 
boulevard Mont-Parnasse, 159. 

!8î8t9 — Rue et mosquée du Sultan Kalaoun, au 
Caire. 

MOUGEY (m'^^ veuve), née thérésia. - aglaé 
LATiGNAN , née à Paris , élève de M. Broc. 

Rue Neuve-Saint'Augustin, 17. 

^ZZO — Portrait de M°^« B*" (de Saint-Malo). 

MOULIGNON (léopold de), né àPontoise (Seine- 
et-Oise) , élève de Paul Dclaroche et de 
M. Picot. 

Rue de Bruxelles, 28. 
SSSt — La charité. 

MOULINET (édouard-joseph) , né à Olonzac 
(Hérault), élève de M. Eugène Giraud. 

Rue Sainte-Anne t 11. 
HH^Z — Intérieur de maison. 

MOYSE (Edouard), né à Nancy (Meurthe) , élève 
de DroUing. 

Rue du Parc-Royal, 12. 
ZZ^S — Les chants religieux. 



276 PEII^TURE. 

M0Z1IV (cHARLEs-Louis), né à Paris, élève de 
Xavier Leprince. 
Méd. 2« cl. (Genre et Marine) 1831 — 'Méd. 
1- cl. 1837 — [ex]. 

A Sèvres [Seine-et-Oise] , rue de Vaugira/dy 28. 

S^S^ — Vue générale du port de Trouville; effet 

de lune. 
I^!SS5 — Marine; côte de Normandie. 

MULLER (cHARLES-LODis), né à PaHs, élève de 
Gros et de M. Léon Cogniet. 
Méd. 3« cl. (Histoire) 1838 — Méd. 2' cl, 
1846 — Méd. 1- cl. 1848 et 1855 — ^ 
11 septembre 18^9 — [ex]. 

iii*e de la Victoire, 66. 

%%^& — *Proscriplion des jeunes irlandaises catho- 
liques, en 1635. 

.... Alors, au lieu de se borner à tuer, on prit le parti 

de recourir à un autre moyen, Texi! Après tout, ce 

qu'on voulait, c'était qu'il n'y eut plus de catholiques en 
Irlande et qu'à leur place il s'établît des protestants. ... .4 
la chose difficile était l'émigration des pauvres ; comme ils 
ne s'exilaient point d'eux-mêmes, on se mit à les déporter 
de force. Une fois on enleva d'un seul coup mille jeunes 
filles Irlandaises qu'on arracha aux bras de leurs mères 
pour les conduire à la Jamaïque, où elles furent vendues 
comme esclaves. 

{L'Irlaw^e, par M. Gustave de Beausîont. ) 

SSS^ — Portrait de M""'^ la supérieure des filies 4q 
la Compassion. 

{Voir aux ouvrages exécutes dans les Mûnujucemts.} 

MULLER (karl), né à Stuttgard (Wurtemberg), 

élève de M. Ingres. 
Rue Pigale, 77. 
SaS8 — Scuveni d'il?:-- '^^ 



PEIXTURE. 277 

miRATOX (Alphonse), né à Tours (Indre-et- 
Loire), élève de Jacquinet et Drolling. 

A Tours, place du Palais~de- Justice y ^; et à 
Paris, chez MM. Deforge et Carpentierf hou^ 
levard Montmartre, 8. 

1 22tS9 — Porirait de M"^« A. D. . . 
l*Z30 — Portrait de il^^^ M. D. . . 

MiYDEN (jACQDEs-ALFEED van), dc à LausanDc 
(Suisse), élève de Kaulbach. 

Méd. 2^ cl. (Genre) 1855— [ex]. 
A Genève. 

SS3t — École de petits enfants à Albano. 

$23S — Frère capucin dans son intérieur. 

8^33 — Une puce. 

3îS34 — La visite du curé. 

'î23o — Corridor du couvent de Pallazuolo, près 

Albano. 

t^36 — Porirait de M"^e a. . . 

XADAiLLAC (.U™^ laCOmteSSe de), nCCDELESSEST, 

née à Passy (Seine), élève de M. Savinien 
Petit. 
A Pasay, rue Basse, 7. 

SS37 — Tête d'étude; aquarelle. 

HAISSAMT (jean-charles-eugèxe), né à Paris, 

élève de M. Picot. 
.4 Pont-Levoy (Loir-et-Cher) ; et à Paris, rue 
de Douai, 30. 

S23S — L'entraînement. 



278 PEINTURE. 

S^39 — Une naissance (Époque de Louis XIII). 

î«ANCY (anatole), né à Metz, élève de MM. Saint- 
Jean et Picot. 

Rue Saint-Guillaume, 15. 

itlt^O — Fleurs et fruits au bas d'un escalier de 
jardin. 

NANCY (M'^^ claire), né à Paris, élève d< 
MM. Scheffer et Robert Fleury. 

Rue Saint- Guillaume, 15. 
1S^41 — Roses dans une coupe antique. 

NANTEUIL (célestin), né à Rome (Italie), d( 
parents français. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1837 — Méd. 2« cl 
(Genre) 1848. 

A Paris, place Furstemberg, 6. 

SS4» — ^Séduction. 

«S43 — ^Perdition. f 

SS44 — Ivressse. f 

NAUDIN (juLEs), né à Paris, élève de M. Léon 
Cogoiet. 

Rue Vanneau, 15. 
^ft4k^ — Le cortèo^e de la Jeunesse. 



PEINTURE. 279 

XAVLET ( JOSEPH), né à Ghâlons-sur-Marne 
(Marne), élève de M. Abel de Pujol. 

Route de Choisy-le-Roij 23. 

ÎS46 — Dernière défaite des Saxons. 

Î24'S' — Brennus rapporte au camp les dépouilles 
des Romains. 

\AVLKT ( Victor), né à Châlons-sur-Marne 
(Marne), élève de son père. 

Rue du Marché-Neuf^ 12. 
_Î248 — Cour Napoléon (nouveau Louvre). 

NAZON (françois-henri), né àRéalmont(Tarn), 
élève de M. Gleyre. 

Rue Vavin, 19. 
5S49 — Le printemps. 

NEGELEX (josEPH-MATHiAs), oé à Porentfuy 
(canton de Berne, Suisse), élève de Girodet. 

Rue Villedot, 13. 

eSoO — Portrait de M. Elvard. 
ZZ^t — Portrait de M. C. S. . . 
885!2 — Portrait de L... 

]V£GRE (Alphonse), né à rile-de-France, élève 

de MM. A. Faure et Aubert. 
Rue Neuve-Coquenardy 5. 

9^53 — *Qui trop embrasse, mal étreinl. 



280 PEiKTtnE. 

5SSS4 — *Rade de Marseille; soleil levant. 
SIS55 — ^Fruits du midi. 
SS56 — -^Grenades d'Espagne. 

KÈGRE (cHABLEs), né à Grasse (Var), élève i 
Paul Delaroche et de M. Ingres. 

Méd. 3" cl. (Histoire) 1851. 

Quai Bourbon, 21. 

«S57 — *L'homme. 

{f^oir à ta Gravure.) 

NODE (cHARLEs), né à Montpellier (Hérault 
élève de son père. 

A Montpellier y rue Valfèrey 6; et à Paris, ch 
M, Souty, rue du Louvre, 8. 

SS38 — Le bûcheron. 

(Appartient à M. Moitessier. ) 

SS5Î> — *La fîleuse endormie. 

NOËL (juLEs), né à Quimper (Finistère),, élèv 
de M. Charioux, de Brest. 

Méd. 3- cl. (Paysage) 1853. 

Rue de V Abbaye, 13. ^ 

S360 — Réception de S. M. la Reine d'Angleleri 
par S. M. l'Empereur Napoléon III, à bord du vaii 
seau la Bretagne, radede Cherbourg, le 5aoûtl85î 

S!361 — Le port de Morlaix. 

S369 — L'ancien Bouffé de Nantes. 



PEIXTLFE. 281 

\ORBLiiV (sébastien-louis-guiliaume), né à 
Varsovie (Pologne), élève de Regnault. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1825 

— Méd. 2« cl. 1833 — Méd. 1- cl 184i 

- [EX]. 

Quai d'Anjou, 31. 

12G3 — Sainte Suzanne en prière est protégée par 
in ange contre Maximin son fils; carton. 
' i2G4 — L'impératrice Se eine vient, dans la nuit, 
couvrir d'un voib le corp? de sainte Suzanne, mise 
a mort par roidre de Diociéiien ; carton. 

^'OTERMAN (zachabie), né à Gand (Belgique), 
élève de M. Van der Hardt et de l'Académie 
royale des Beaux-Arts, à Anvers. 

Rue de la Victoire, i\K 

5!^6o — *Ghien griffon et chat se disputant un rat 
■ pris au piège. 

Je Cai vu .',, , Mais Je t'ai senti, moi !, , , 

OCKEL (Edouard) , né à Berlin , élève de 
MM. Stcffeck, Couture et Brendel. 

I Rue Neuve-Foniaine-Saint-GeorgeSf 12. 

SIS 66 — Les rochers de Saint-Crisîophe, près dd 

Trouville. 
!SS6^ — Vache dans un pré. 

o'CONNELL (m™* frédérique-acguste), née à 
' Berlin (Prusse). 

Place Vintimille, 19. 

^ges — Portrait de M. Charles-Edmond L. . . 
3^69 — Porlrcfil de M. Edmond Texier. 



2S2 PEIKTLRE. 

OLiviÉ (léon), né à Narbonne (Aude), élève di 
MM. Cœdès et Léon Gogniet. 

Rue des Saints-Pères, 10. 
^Z'VO — Portrait de M. J. P. . . 



OLIVIER (louis-camille d'), né à Chàlons-sur- 
Marne (Marne), élève de MM. E. Tourneu: 
et Colin. 

Rue Saint-Lazare. 30. 

««Vf — Werther. 

e Nous nous reverrons, lui dis-je, nous nous retrouve 
rons, et, au milieu de tous les autres, nous nous recon 
naîtrons. Je m'en vais, continuai-je, je veux bien m'ei 
aller, et pourtant s'il fallait ajouter : pour toujours. . . ji 
ne pourrais pas. Adieu Charlotte ! — Adieu Albert 1 

Nous nous reverrons — Demain, je pense , répon 

dit-elle en souriant? demain ?. . . Je sentis ce mot-là. . 
Oh ! si elle eût su en retirant sa main de la mienne. . . , 
Elle remonta l'allée. Je restai à la même place, la regar- 
dant s'éloigner sous les rayons de la lune. . . Alors je m( 
jetai il genoux et je pleurai. » (Goethe.) 

OMER CHARLET (piERRE-LODis), né à Ghâteai 

(Ile-d'Oleron ; Charente-Inférieure] . 

Méd. 3«cl. (Histoire) 1841— Méd. 2« cl. 1843. 
Rue Notre-Dame-des-Champs, 56. 

9S7!S — Une halle sur des ruines. 
9993 — Les cerises. 
fS;S74 — Lucrezia Conlarini. 

« La pauvre mère s'obstinait à croire que son filj 
dormait. » 



PEINTURE. 283 

ORRY (abel), né à Paris, élève de M. Bien- 
nourry. 

AMarlotte {Seine-et-Marnej. 

WBVS — Bouleaux et bruyères au priQtemps. 

ORSGHwiLLER (hippoltte d*), né à Strasbourg 
(Bas-Rhin]. 

Place Vendôme f 10. 
ÎÎS'S'G — Une course au clocher (singes et chiens]. 

ORTHANS (auguste), né à Paris. 

A Fontainebleau [Seine-et-Marne)f rue Saint^ 
Merrxjy kl, 

IZ'^'V — Intérieur de forêt. 

Des bûcherons chargent des pièces de bois sur un char à 
]K£ufs. 

(Appartient à lord Ribblesdale.) 

iffZlH — Route de campagne. 

Des vaches viennent boire à une source. 

Z^9 — Étude de bois blancs. 

(Appartient à M, Lucy.) 

tS80 — Petite muraille le long d'une lisière de 
bois. 

OUDINOt(achille), néàDamigny (Orne), élève 
de M. Corot. 

"Rue des Martyrs, 66. 

5281 — Souvenir des bords de l'Orne. 
'228% — La source. 



2Sà PEmiLTiE. 

OURI (Alphonse), né à Versailles (Seine-e 
Oise), élève de M. Gosse. 

Rue d' Amsterdanif 74. 

SSS3 — Hommage à Béranger. 
S!S84( — Le mois de Marie. 

5585 — Vase de fleurs. 

5586 — Fruits. 



OUVRiÉ (pierre-justinJ , né à Paris , élèi 
de MM. Abel de Pujol , Taylor et Châtill<» 
architecte. 

Méd. 2^ cl. (Genre et paysage) 1831 — Méc 
1- cl. 1843 — Méd. 3« cl. 1855-- ^ 
30 décembre 1854 — [ex]. 

Rue Pigalle, 24. 

^ZH^ — ^Vue de Rotterdam. 

S S 88 — *La Meuse à Dordrech (Hollande); aqua 
relie. 

2289 — *A La Haye (Hollande); aquarelle. 

PAGET (germain), né à Morbier (Jura^, élèv 
de M . Adolphe Brune. 

Rue du Delta, 19. 

5290 — Le Christ et la Cananéenne, 
c Que je touche ses vêtements et je serai guérie. » 

5291 — La joie de la peur. 
«292 — Un déti à l'amour. 
2893 — Enfants querellant un chien. 
2294 — A la fontaine. 



PEINTURE. 285 

FAlGNÉ {m^^* mélanie), née à Metz (Moselle), 

élève de M. Maréchal, de Metz. 
 Metz, place Saint-Thiéhaut, 30. 
;59o — Bouquet de pavots du Caucase; pastel. 
'Z9G — Bouquet de roses trémières avec liserons 
bl^us; pastel. 

Î^9T — Pavois el liseroiis (étude); pastel. 
PALizzi ( FRANÇOIS- PAUL ) , né à Naples 
(Royaume desDecx-Siciles). 

Rue d'Amsterdamy 71. 

tl^OS — La femme aux lapias (costume breton]. 
5«99 — La fileuse. 

PALIZZI (joseph), né à Naples (Royaume des 
Deux-SicilesJ . 
Méd, 2^ cl. (Paysage et animaux) 184-8. 
Rue d* Amsterdam, 71. 

5300 — La traite des veaux dans la vallée de la 
Touque (Normandie). 

PALisSARD (louis), né à Gimont (Gers), élève 

de M. Couture. 
A Passif [Seine), rue de la Tour^ 61. 
^SOO bis — Portrait de M. A. . . 

PANTIN-FOMTEXAY ( CHARLES-LOUIS ) , Dé à 

Paris, élève de M. Couture. 
Rue Notre-Bame-des-Champs, 34. 

5301 — Le Chàst couronné d épines. 

d30S — Le Christ au jardin des Oliviers. 

S303 — Pâlissy. 

. . . Mais sur cela il me survint un autre malheur, le- 
quel mo donna grande fâcherie qui est que, le bois 



il 



286 PEIIXTURE. 

m'ayant failli, je fus contraint brûler les étais quisw 
tenaient les taillis de mon jardin, lesquels étant brûlés _ 
je fus contraint brûler les tables et planches de la maisô 
afin de faire fondre la seconde composition. 

{Mémoires de Bernard Palissy.) 

PAPELEU (victor), né à Gand (Belgique). 

Quai Malaquais, 21. 
;2304 — *Les dunes du Pas-de-Calais. 
S305 — *La haute-futaie en avril; effet du matin 
!S306 — *Une ferme dans les Landes. 

PARIS (" JOSEPH - FRANÇOIS ) , né à Naple 
(Royaume des Deux-Siciles), naturalisé fran 
çais, élève de Victor Berlin et de M. Gosse. 
Méd. 3 cl. (Animaux) 1835. 
Rue de VEntrepôt-des-Maraù, 33. 
;S30V — Troupeau descendant un ravin. 
S30S — Intérieur de bergerie. 
S309 — Vaches dans une prairie. 
S3iO — Vaches sortant d'un bois. 

PARMENTIER (édouard-edmond-ernest), né à 

Paris, élève de M. Emile Lecomte. 
Rue Saint- Louis- en-V Ile t 5. 

9311 — Vue intérieure de la salle de la Céramique' 
au musée des Thermes et de l'hôtel de Cluny. 

PARMENTIER (marie-félix), né à Paris, élèvôi 

de M. Léon Cogniet. 
Passage Chausson^ 3. ^V. 

331 S — Le retour de la noce à Chateaulin (Bre^ 

lagnej . i 

S313 — Un groupe d'Arabes écoutant un chanteur 
à Tunis. 



PEINTURE. 2S7 

PARQUET (charles-gustave) , né à Beauvais 
(Oise). 

A Beauvais, rue des Prêtres, 29. 

I 314 — *Chevaux de poste. 

313 — ♦Chevaux boulonnais : Troupier, Arator 
et Compère Thomas, du haras impérial d'Abbe- 
ville. 

316 — ♦Chevaux de chasse : Georges, du haras 
impérial d'Abbeville, et Tom. 

PASCAl(a>toine}, né àMâcon (Saône-et-Loire], 
élève de Redouté et de M. Belot. 

Rue Guénégaud, 9. 

31 1 — Le repos des bûcherons; inlérieur de 
forêt. 

318 — Écureuil poursuivi ; intérieur de forêt. 

319 — Fleurs dans un vase ; aquarelle. 

PASINI (ALBERT),néàBusseto (duché de Parme), 
élève de M. Eugène Gicéri. 

Cité Gaillard, 1. 

;320 — Passage d'une caravane à travers les défilée 

qui séparent la Perse des grandes steppes du Kho- 

rassan. 

3^51 — Départ pour h chasse dans les plaines 

d'Ispahan (Perse). 

3S2 — Campement des pèlerins de la Mecque à la 
porte Djeddah (Arabie). 

323 — Vue intérieured'un cimetière des Guèbres, 
ou sectateurs de Zoroaslre, dans la Caramanie [ Ker- 
man) ; dessin. 



288 PEINTURE. 

Ce cimetière, situé sur la crête aride d'une montagn 
est entouré d'un mur qui en interdit l'accès aux Musu 
mans; le mort, enveloppé d'un simple linceuil, vient d'èti 
déposé par sa famille sur le rocher où il doit servir c 
pâture aux oiseaux de proie. Près de là s'élève le Pyrée o 
autel sur lequel brûle le feu sacré, emblème de la div 
iiité. 

5354 — Persans en prière, effet du malin ; dessin. 

5355 Réservoir formé par la digue de l'Émir, coni 
truite au xi^ siècle, par un dts Atabek de la Pers( 
dessin . 

5356 — Souvenir des environs du Kizil-Ojzen 
fleuve rouge, dans ia province d'Azerbaïdjan (ai 
cienne Médie) ; dessin. 

^SS*? — Halle d'une caravane persane; dessin. 

PASQUiOux (m^'^ antomne -makie) , née 
Alby (Tarn), élève de MM. Vassort etingre 

A Etampes, rue Saint- Jacques, 72 ; et o Pari 
chez M. Faubonnej rue de V Arbre- Sec, 6. 

^3^8 — Portrait de la famille de l'auteur. 

PASTELOT (amédée), né à Moulins (Allier). 
A Montmartre, rue Neuve-Pigalle, 8. 
S3'^9 — Rentrée au port. 

PASSOT ( GABRIEL-ARISTIDE ) , né à NeVG 

(Nièvre) , élève de M-^^ de Mirbel et 
MM. Dubufe père et Millet. 

Méd. 3« cl. (Miniature) 1834 — Méd. 2« ( 
1837-184-8 — Méd. V' cl. 1841 - 
juillet 1852 — [ex]. 

^S20 — Dix miniatures; même numéro: 
Portrait de S, A. I, le prince Jérôme. 



PEINTURE. 289 

Portrait de M""* la duchesse de M. . . 
Portrait de M. Ferdinand de Lesseps. 
Portrait de M. le docteur Ségalas. 
Portrait de M. Jules Cornuau, conseiller d'État. 
Portrait de feu Vinchon^ peintre. 
Portrait de M. Charles de Ghauvenu, chef du cabinet de 
S, Exe. le duc de Bassano, 

Portrait de M""* S. M... 
Portrait de M™* M. P. . . 
PortraitdeM"eM. d'A... 



patër\OStre (lodis), né à Bruxelles (Bel- 
gique). 

Rue Rochechouartf 70, 

1331 — Épisode de la bataille d'Inkermann. 

Une des pièces des deux batteries à cheval de la résenre 
▼enant prendre place sur le terrain, sous les ordres de 
M, le commandant de la Boussinière, 

{Histoire de l'Expédition de Crimée, parfif. le baron 

DE BaZANCOURT.) 



>AtROis (isidore), né à Noyers (Yonne), élève 
de MM. Mon voisin et Lenfant. 

Avenue de SainUCloudy rue du Dâme^ 3. 



33S — La ruine au jeu. 

333 — Fâuveltes. 

334 — Les revers. 
333 — Un souvenir. 



290 PEINTURE. 

PAUL (wilhelm), né à Dresde (Saxe), élève c 
Paul Delaroche et de M. Bendemann, 
Dresde. 

Rue Saint-Lazare, 9. 

2336 — *Têle d'enfant; étude. 
£337 — Portrait du docteur C. Lindemann ; m 
niaiure. 

PAUW (m^** JULIE de), née à Saint-Quent 
(Aisne), élève de M. Félix de Vigne. 

Rue du Faubourg 'Saint'Eonoré y 235. 

S338 — Portrait de M. E. Pauw. 

PÉCRUS (cHARLEs). né à Limoges ( Haute 
Vienne). 

A Montmartre^ rue du ThéâtrCy 4. 

IS339 — Une visite chez un peintre. 
!S340 — « Regardez, mais n'y louchez pas. » 

PELE6RY (arsène), né à Lisle (Tarn), élèved 
MM. Saurines et Richard. 

A ToulousCy rue de la Dalbade, 29, et à Pari 
chez M» Lariontf rue Sainte-Anne, 22 

2341 — *Le torrent. 

2342 — *Les Grandes-Landes. 

PELETTE (ch.), né à Sedan (Ardennes), élèv 

de M. Gheret. 
Rue de Malte, 31. 

2343 — Route longeant les Rochers-Cuviers ( fc 
de FoQtainehleauJ ; étude. 



PEINTURE. 29 L 

^ PELLE 3RIXÏ (lodis), né à Basîia (Corse), élève 
de l'Ecole des BeauK-Arts dt3 Home. 

A Montmartre^ rue de l'Abbaye^ 51. 

2344 — Bohémiens. 

PELLETIER (ARISTIDE;, né à Sainl-Genis (Ain), 
élève de M. Léon Gogniet. 

Rue Jacob, 6. 

î34o — Portrait de M. A. . . 

PELLETiEsA (antoi>'e-jules), né à Ancîsterdam 
(Hollande) , de parents français , élève de 
MM. de Rudderet Couture. 

Rue de Rivoliy 19i. 
1346 — *Les fleurs oubliées, 
t34«y — •Corbeille de fruits. 

1348 — *Fruits. 

PELLETIER {\V^^ EUGÉNIE L.), née à Paris, éiève 
de M. Maréchal, de Metz. 

jRue Barbet-de-Jouy^ 42. 

1349 — Poires, pommes et raisins. 
3oO — Pèches, raisins, fig^ues et prunes. 

PELLETIER (joseph-laurext), né à Eclaroa 
(Haute- Marne). 

Méd. ?,' cl. (Paysage) 18+1 — Méd. 2'^ cl. 
î. IS+G. 

Rue Barbet-de-Jouyy 42. 

■^iSol — D3ns les bois, effet d'automne; pastel. 
3SS — Le coup de vent; pastel. 



292 PEINTURE. 

5353 — Un étang ; pastel. 

5354 — Le derrière du hameau ; pastel. 
S3o5 — Sur les bords de la Seille, près de Mel 

pastel. 
S35G — Un lao, souvenir des Pyrénées; pastel. 
S3o7 — Un Pip, souvenir des Pyrénées; pastel. 
S338 — Un torrent, souvenir des Pyrénées; pastt 

5359 — Près d'une cascade; pastel. 

5360 — Dans la forêt du Der (Haute-Marne) ;pastÉ 
3361 — Peupliers; pastel. 
3363 — Paysage; pastel. 

3363 -— Paysage; pastel. 

3364 — Un village (Lorraine allemande) ; pastel 

3365 — Un étang ; aquarelle . 

penguilly-l'haridon (octave), né à Psrfi 
élève de Charlet. 
Méd. 3^ cl. (Genre) 18W — Mé-L 2* d. m 
— ^:^ 28 octobre 1851 — [ex]. 

Place Saint~Thomas-d' Aquirif 1. 

3366 — Train d'artillerie du 'enaps de Louis XD 
en marche vers la fin du jour. 

336*9 — Le coup de Télrier. 

3368 — Une ronde d'oÊBciers du temps de Charit 
Quint. ■ 

3369 — Petite danse macabre : la mort, dans u 
ronde symbolique, entraîne les quatre âges de la \ 
humaine. 

33^0 — La plage ; souvenir des environs de Saii 

Malo. 

33*91 — Les approches des montagnes; souver 
des Pyrénées, versant Espagnol; coucher du,* 
leil. 



PEnXTURE. 293 

'^^Z — La plaine de Carnac et ses mennirs (Mor- 

bih.Hn). 

5T3 — Lesp&tites mouettes; riv^ageda Beile-Isle- 

311 -mer, Port-Donan (.Uorbihan). 

PEXNE (CHARLES- OLIVIER de), né à Paris, élève 
de M. Léon Cogniet. 

Boulevard Mazas, 52. 

5 d 5 — Laveuse. 

îî'o — Une halte de bohémiens; paysage. 

(M. d'État). 

SW6 — Souvenir des bords du Loir. 

,PEKSÉE (cHARLEs), né à Epînsl (Vosges). 

A Orléans; et à Paris, chez MM. Alphonse 
Giroux et C^, boulevard des Capucines. 

i^K — Paysage; dessin. 
$'5' S — Paysage; dessin, 

PERAGALLO (vi*"^ c), née jBastia (Corse), élève 
de M\i. Duval-Lecamus et Grangor. 

\Rue Saint-Marc, 30. 

%^9 — Jeune fille, étude; pastel. 

jPERET (gdstave), né à Béziers (Hérault), élere 
de M. Couture. 

\Rue Chabrol, 16. 

!$80 — Une moissonneuse: 



29ft PEINTURE. 

PERI GNON (alfxis), né à Paris, élève de Gros 
et de M. Perignon père. 

Méd. 3'^cl. (Genre et Portrait) 1836 — Méd. 
2^ cl. 1838 — Méd. 1- cl. 1844 — ^- 
14 juin 1856 — [ex]. 

A Dijon {Cdie-d'Or); et à PariSy rue de Pen- 
ihièvre, 16. 

S381 — La Sainte-Famille. 

(M. d'État). 

S88S — Madame Lebrun chez la reine Marie-An- ^ 
toinetto. 

« Je me rappelle que dans reniprcsseincnt oùjY'taisJ 
« de répondre aux bonlés de la reine, je saisis ma boîte | 
« à couleurs avec lant de vivitcilé quVlle se renverra ; mes! 
« brosses, mes pinceaux rou'aient sur le parquet, j'allais 
« me baisser pour réparer nvi maladresse, — laissez, lais-': 
c scz, dit la reine, vous êtes trop avancée dans volrc gros- 
« sesse pour vous baisser, et quoi que je puisse dire, elle 
« releva tout elle-même. » 

(Souvenirs de M"** Lebrun). 

2SSS — Portrait de Lablnche. 

2384 — Portrait de M. E... 

2385 — Portrait de M. le comte de la L. 

2386 — Périrait de M. J M... 
238*:^ — Portrait de ÎJ. H. L. . . 
23§8 — Portrait de M. R. B. . . 
23815 — Portrait de M'^'' V. H. . . 
230O — Portrait de M»« de P. . . 

2391 — Portrait de M^^^ H. M. . . 

2392 — Portrait de M°« C. . . 
Si393 — Portrait de M"^^ G. . . 
2394 — Portrait de M°»e s. , , 



PEINTURE, 295 

PERIN (alphonsk), né à Paris, élève de Pierre 

Guérin. 

Méd. 2^ cl. (Histoire) 1827—^1 6 aoûtl854 

- [ex]. 

Rue d'Aumahf 28. 

î593 — Tête de Christ; essai de peinlure sur lave 

^maillée 

PERXOT (frânçois-alexandre), né à Wassy 
(Haute-Marne), élève de Victor Berlin et 
de M. Hersent. 

Méd. 2^ cl. (Paysage) 1822 — Méd. 1" cl. 
1839 — r^ 6 mai 1846 — [ex]. 

Rve de Richelieu, 12. 

il9G — Vue des ruines du château de Pierre- 

onds [Oise]. 

PFRRACHOX (andré), né à Lyon (Rhône), élève 
de M. Lej'age et de Técole des Beaux- Arts 

de Lyon. 

ri Lyon, chemin du Pont-d'AIaïy 2 ; et à Paris^ 
chez M. Colcomh, quai de l'Ecole^ 18. 

•97 — Vase de fleurs. 

(Appartient au Musée de Saint-Etienne). 

Î98 — ^Pastèque et légumes. 

PERRET (HEXRi-FRANçois),néàGuéret (Creuse). 

A Anvers [Seine-et-Oise); et à La Chapelle- 
Saint- Denis, rue des Couronnes y 10. 

5699 — Vue prise à Auvers (Seine-et-Oise). 



296 PEÏIVTURE. 

PERRODm (auguste), né à Bourg-en-Bress 
(Ainj, élève de M. H. Flandrin, 

Rue Campagne- Premier Bf 3. 

S400 — *Jésus-Christ apaisant la tempête. 
fS40t — Portrait de M. Jules W. . . 

PERSix (gustave-joseph), né à Paris, élève à 

M. E. Sain. 
Rue Rertin-Poirée, 16. 

S40S — La liseuse.. 

PETIT (constant), né à Douai (Nord), élève d 
MM. Vauchelet et Picot. 

A Paris , chez M. Demoulier , rue Sainte- 
AppoUnCf 16. 

5403 — *Le gourmand. 

5404 — *L'étude de l'antique. 

5405 — *La correspondance intime, 
3406 — *Le pensum. 
;S^407 — * Le livre d'images. 

5408 — - "^Intérieur d'atelier ; artiste méditant. 

PETIT (françois-charles-savinien), néàTré 

milly (Haute-Marne), élève de M. A'^Hessé, 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1844- -- Méd. 2« cl. 
(Architecture) 1852. 

Rue de Vaugirardy 113. 

5409 — Sainte Gertrude. 

Elle reçoit l*inspiration divine avant d'écrire ses Rêvé' 
lations. 



PEIYTURE. 991 

PETIT (jEAN-Lôuis), né à Paris, éîève de Ré'* 
mond. 

Méd. 3^ cl. (Paysage et Marine) 183Ï — Méd. 
2^ cl. 1838 — Méd. i- cl. 18+1 — [ex]. 

i^ue de Vaugirard, 198. 

410 — Vue de Trouvill.^, prise du chemin da 

Tuiiques (Noi-maiidis). 
'il i — Phare de Gatteville (Macche). 

îîtî — Intérieur de bois; élude d'après nature. 
'il 3 — Intérieur de ferme, ancien bailliage de la 

Haie Du puis (Manche). 

•il 4 — Versant de la mer à Roulogne-sur-Mer. 

PETIT (PHILIPPE -Alexandre), né à Paris, élève 
de M. Jules Dupré. 

Rue Fontaine-Saint-Georges f 40. 

115 — Environs de Tartas; effet du soir. 

PETTER (Théodore), né à Vienne (Autriche). 
A Paris y chez MM. Goupil et C% rue Chaptal,d 

116 — Plantes des Alpes. 

PEïROL (m"') née Juliette bonheor, née à Pa - 

t ris, élève de M. Raymond Bonlieur. 

\Rue Dupuytren, 7. 

^11 'î' — Étude de coq. 
!tl8 — Famille de chais. 
ilO — Convoitise. 

4â* 



298 PEÏKTURE. 

PEZOUS (jean), né à Toulon (Var), élève de 
Victor Orsel. 

Rue Monsieur-le-Princey 22. 

S4ISO — Arlequin et Colombine. 
a4Si — La consullation. 
S4SS — La îcilette. 
!S4S3 — Ménage d'étudiant. 
S4S4 — La cuisine à l'élape. 
^43 5 — La muselle. 
84S6 — Halle de fantassins. 
S4S*S' — Le jeu du fonneau. 



pïiïlip(m^^® geneviève-albertine), néeàParîs, 

élève de M'^* Apoil. 

A Sèvres (Setwc-et-O/se), Grande-Rue^ 53. 

24SS —• *La marchande d'amours; d';iprès une 
peinture trouvée à Herculanum; grisaille; émail 
genre de Limoges. 



PHILIPPE ( DÉSIRÉ ), né à Solers (Seine-et- 
Marne) , élève de M. Picot. 



Quai Saint-Michel j 19. 

S4IS9 — L'image de la vie. 

@430 — Portrait de M. A. de L. . . ^ procureur im- 

périai. ' '^ 

S48fl — - Portrait dft M«n8 d. . . 



PEÎXTIIÎIE. 299 

pniLiPPOTEAUX (félix), né à Paris, élève de 
M. Léon Cogniet. 

Méd. 2^ cl. (Genre historique) 1837 — Méd. 
1-cL 1840— î^' 18'56 — [ex]. 

Rue Carnot, 5. 

43ÎÎ — Charge des chasseurs d'Afrique, au com- 
bat de Balûklava, le 25 octobre 1854. 

t; Le 4^ escadron, commandé par le capitaine Ollier, 
et dirigé par le commandant Abdelal, est lancé en fourra- 
geurs sur une batterie qui battait en écbarpe la gauche 
des Anglais. 

^ Cette batterie s'écoula au galop et fît place à un batail- 
lon qui fut également culbuté. Deux autres balaiilous sur- 
firent en seconde ligne et commencèrent un feu meurtrier 
sur la gauche. Deux pelotons, lancés en fourrageurs, les 
culbutèrent à leur tour. » 

{Rapport du gênerai d'Alloxtille.) 

rmpsON (WILLIAM barroll), fié à Birmingham 
(Angleterre), élève de M. Roelofs, de Bruxelles. 
Boulevard du Mont- Parnasse, 114. 

433 — Groupe d'arbres; environs de Fontaine- 
bleau. 

PICARD (ii'^^ adgustine), née à Paris, élève de 
M. Léon Cogniet. vsi ^- ^ 

A Baiignolles, rue Trujfautj 44. 

(434 -- *Fleurset fruits; pastel. 

PICARt(feaxçois-louis}, né à Reiras (Manie), 

élève de M. Léon Cogniet. 
A BatignoUeSy rue de la Croix, 14. 

'435 — *L'Uomme entre deux âges, et ses deux 
maîtresses. 

{Fables de La Fontaiive.) 



s 00 PEIXTl'RE. 

13436 — *La moisson. 
»43^ — *La vigne. 

Source du travail et delà gaîlé, lien de l'ivresse. 

PICIIAT (olivier), né à Paris, éiève de M. Picot. 
A Montmartre f rue Saint- Jean^ 1. 

2438 — Copperfild, cheval pur sang. i 

PICHON (pierre-âugdste), né à Sorèze (Tarn) ,^ 
élève de M. Ingres. ^ 

Méd. 3«cl. (Portrait) 1843— Méd. 2" cl. 184.4» 

— Méd. l^^cl. (Histoire) 1846— [ex]. 

Rue d'ÂssaSj 7. 

2439 — L'Annonciation. 

(M. d'Etat.) 

2440 — Saint Clément, pape, envoie les premiers 
apô'.res évangéliser les Gaules, et appelle sur eux 
les bénédictions du ciel. 

(P. s., pour l'église Saint-Séverin.) 
»44t — Portrait de M'"^ *" 

2442 — Portrait de M^® "' 

Picou (henri-pierre), né à Nantes (Loire-Infé- 
rieure), élève de Paul Delaroche. 

Méd. 2-^ cl. (Genre historique) 1848. 
Boulevard du Mont-Parnasse y 81. 

2443 — 'tLes marécages de Phiîoblrale. 
Décoration d'une salle de baiu, ' 



PEINTURE. 301 

PIEDAGNEL (m'^-' blanche), née à Paris, élève 
de M''^^ Turgau. 

Quai Voltaire, 9. 

;444 — Elisabeth de FrJ^nce, tille d'Henri IV et de 
Marie de Médicis, femme de Philippe IV, roi d'Es- 
pagne ; d'après P. P. Rubans; porcelaine. 

FiLTTE (ludovic), né à Niort (Deux-Sèvres). 
hue Blanche, 96. 

445 — Fantômes. 

446 — Fruits. 

riGXEPiOL LE (CH ARLES-MARCEL DEJ, né à AngCFS 

(Maine-et-Loire), élève de M. LéonCogniet. 

Méd.2^cl. (Genre hiMorique) 1848 et 1855. 

-[ex]. 

RueJouhert, 4-3. 

547 — Raphaël faisant le portrait de la princesse 

i'Aragon. 

448 — Le ghetto à Rome. 

549 — Le printemps. 

i50 — Le portrait de M""^ la marquise de Saint- 



PILLAUT (M'"*' claire) , née à Paris., élève de 
Regnault. 

Rue Fléchier, 1. 

iSI — Deux miniatures; même numéro : 
Portrait de M. Gounod. 
Portrait de iî, Henri Litoiflû 



302 PEINTUnE. 

PILLTARD (jACQUEs), né à Vienne (Isère), élève 
de V. Orsel et de M. Bonnefond. 

Méd. 3^ cl. (Histoire) 1843-Méd. 2«cl. 1844 
et 1848. 

A Rome , via Paganica ; et à Paris , chez 
M. Chardon Lagacke , faubourg Saint-Ho- 
noréf 11. 

S45S — La crècbo. 

^453 — L'armée française à Rome, ou la porte 

dune cjseine à 9 heures du malin. 

(Appartient à M, Chardon.) 

S454 — Leçon paîerntlle de vraie philoëophie sen- 
sitive. 

(Appartient à M. Renier.) 



PiLS (isidore-alexandre-augustin), né à Paris, 

élève de M. Picot. r, 

•i 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) J838 
—Méd. 2« cl. 1846 et 1855 — Méd. 1- cl. 

1857 — :J^ en 1857— [ex]. ; 

Rue Pigahj 77. 

5455 — Défilé des zouaves dans la tranchée (siège ^ 
de Sébastopo!). 

5456 — Portrait de M°»« N. G. . . A 
^-43*7 — Portrait de M. Lecointe, architecte. 

5458 — L'école à feu, à Vincennes (artillerie à 
piP(j2°»erégimenî); aquarelle. 

5459 — Portrait de M. de Casieînau d'EssensulL 



PSINTLBE, 30 H 

PINA fsALOMÉ) , né au Mexique (Amériqiie) , 
élève de M. Clavé, de l'académie de S. Car- 
los et de MM. Duraas et Gariot. 

f^ue Dauphins , 4-7. 

460 — Une pilié. 

La Saints Vierge des douleurs soutient le corps de Notre- 

Se'gncur Jésus-Christ. Saint Cbarles BoTomée, patron 
ac rAcatîéinie des Beaux-Avts de la ville de Mexico, et 
sair.L Bernard, abbé de Chmy, patron du directeur de la 
mime Académie, adorent le saint groupe. 

461 — Portrait ae M. J... 



PIXEL (vi'^' anna), née à Paris, élève de M. Abel 
de Pujol et de son père. 

Rue de la Victoire^ 32. 

i46^ — *L'ensevelissement du Christ. 

PIXEL (auguste), né à Arc-en-Barrois (Haute- 
Marne) , élève de Ziégler et de M. Léon 
Cogniet. 

Chez M, Meuntery rue Au Faubourg -Saint- 
Denis , 60. 

*!563 — Portrait de M. Allart. 

PIXEL (honoré-Philippe), né à Paris, élève de 

Droliing. 

A Passyy avenue de Saint-Cloud, 119. 
jie4 — Jeune fille. 



30^1 PEINTURE. 

PiiVELLi (adguste de) , né à Genève (Suissç'y, 

élève de Paul Delaroche et de M. Jacquand. 
lîue du FauhourgSiint-Honoréy 157. 
!S435 — *La Vierge et l'Enfant.Jésus. 

Pî\GRET (édou4rd), né à Saint-Quentin (Aisne); 
élève de Regnanlt et de David. 

Méd. S'- cl. (Genre historique) 182^* — Méd'. 
â'-cl.lSSl — e?ij 1839.— [ex]. 

Lae de Chateaubriand j i2. 

I&4C;6 — Porlrail de M"'' Blanche Laiiel, née Pin- 
g!' t, et de son fils; pastel. 

ri aOt(charles-frànçois), néàÉpinal (Vosges), 
élève de Paul Delaroche. 

A Epinal; et, à Paris, chez M. Payroux, rm 
Bourhon-Villeneuvej 59. 

IS467 — Pèche aux grenouilles dans les Vosges. 

PIOZ-NORMAND (alexandre), né à Pont-PÉvè- 
que (Calvados), élève de M. Picot. 

Rue de l'Arbre-Sec, 46. ^ 

S468 — Porlrail de M"« Marie A. D. . . 

PIPARD (cH Arles), né à Versailles (Seine-et- 

Oise), élève de M. Gigoux. 
A Bellcville, chaussée de Me'tiilmontaiit, 3. 

1S469 — Intérieur de fruiterie. 

»4*S'0 — M"« Sophie Arnouîd, de la Comédie- j 

Française. 



PEIKTLRE. 305 

PIPLART (augustin), ué à Mons (Belgique)^ 
éJève de l'Académie des Beaux- Aits de Mods 
et de M. Maxime David. 

Rue du Petit-Lion, *2i. 

B54*5^t — Cinq miiiialurts , rnéme numéro : 
*Etude d'une jeune fille d'après Fragonard. 
Portrait de feu C. L. Jacquinot. 
Portrait de M. Henri P. . . . 
Portrait de M. le docteur G. Bonnefin. 
Portrait de M°* Roger. 

PISSARRO (càmille), né à St-Tiîomas, (colonies 
danoises), élève d'Anton-Melbye. 

Rue Fontaine-Saint -Georges^ 38 lis, 
54^^ — Paysage à Montmorency. 

plajVSON (jos£PH-àLPHOi>sE) , ué à OiléaDS 

(Loiret). 

A Nîmes [Gard), rue Arc-de-Dugras; et, à 
Paris, chez M. Chipard, rue des Champs- 
Elysées, 14. 

«4*:'3 — Fruits. . 

PLASSAN (antoink-émilk), né à Bordeaux (Gl - 

ronde). 

Méd. 3^ cl. (Genre) 1852. 
Rue du Bac, passage Ste-Marie, 11. 

l^^Ji,^ *La famille. 

S475 — *La prière du ninliu 



305 PEINTURE. 

•547G — *Eva. 

«4^»:' — Jeune fille. 

S4'?8 — La lecture du roman. 

S^TÎ) — Un vieux côlibuMaire. 

S4SO — La boude d'oreille. 

2481 — ^Ploge de Villerville; effet du malin. 

S48S -- Falaise de Veulle. 

PLATTEL (uenby-daniel), né à Genève (Suisse), 
de parents français. 

Rue de BoulognCy 9. 

2483 — Geoffroy Saint Hilairo, à Tàge de 20 ans, 
snuvanl douze prêlres enfermés dans le séminaire 
deSaint-Firmin, à Paris, converti en prison, pei>- 
danl la nuit du 2 au 3 septembre 1792. 

Il passa huit heures sur un mur, au péril de ses jours, 
sans s'cITrayer de plusieurs coups de fusil lires sur lui. 

POCïiox (krnest), né à Loiibans (Saône-et- 
Loire), élève de M. Adolphe Brune. 

Rue Oudinoty 23. 

2484 — Chaque âge a ses plaisirs. ' 



POmsOT (henri), né à Paris, élève de MM. Eu- 
gène Ciceri et Rubé. 

Rue Pélrelle, 13. 

2485 — Le pont du Gard. 

2486 — Intérieur de ferme à Gouvieux près Chan- 
tilly. 



m 



PEINTURE. 307 

POLLET (victor-florence), né à Paris, élève 
,,, do Paul Delaroche et de Richomme. 

Premier Grand Prix de Rome (Gravure) 1838 

— Méd. 3^ ci. (Aquarelle) 1845 — (Gra - 
vure) 1855 — Méd. 1-cl. (Gravure) 1849 

— ■:j liûv. 1855 — [ex]. 

Rue Duperrey, 9. 

ï487 — Portrait en pied de M™« S...; aquarelle. 
;4SS — Portrait de M. S. R. . . 
5489 — Porirait de W^^ Le T. . . 
;4î)0 — Portrait de M°^e de la M. .. 
;40t — Périrait de M. Alfred de Musset, d'après 
M. Landelie. 

{Polr à la Gbavure.) 

POMMAYRAC (pAUL de), né à Porto- Rico (colo- 
nies espagnoles) de parents français, élève 
de M"'' de Mirbel. 

. Méd. 3- cl. (Miniature) 1835 — Méd. 2« cl. 
1836 et 1848— Méd. 1- 1842—^ 16 juil- 
let 1852 — [ex]. 

Rue Saint-Lazare) 51. 

^49!$ — Six miniatures; même numéro : 
Portrait de M-" « P. . . 
Portrait de M"* Ilenrj de Pêne. 
Portrait de M"»» Wey-Isabcy. 
La prière (élude). 
Porirait de M^^* Emma Fleury. 

Portrait de M. Prosper Bourrée, ministre plénipoten- 
tiaire. 



3 .08 PEI^^TUP.S. 

PONCET (jean-baptiste), né à Saint-Laurcnt- 
de-Mûres (Isère), élève de M. H. Flandrin. 

Rue Vavin^ 8. 

Z49S — Périrait de M"® Solange, du théâtre impé- 
rial de rodéon. 

5494 — Étude de jeune femme. 

5495 — Portrait d'homme. 

5496 — Jeune homme rêvant au bord de la mety^ 
d'après M. H. Flandrin; dessin. 



POMTHUS-CINIER, né à Lyon (Rhône), élève de 
Paul Delaroche. 

A Lyon y rue Tramas sac y 14- ; et à Paris ^ ch$i 
M. Denuelle^ rue du Bac\ 108. 



S499 — * Pay.<age; effet d'automne. 

POPEUN ( cLAUDius ), né à Paris, élève d*Ary 
Scheffer. 

Place de la Barrière -Montmartre, 4. 

«498 — Calvin, réfugié à la cour de Renée de, 
France, duchesse de Ferrare, prêche, devant cette" 
princesse, accompagnée de Clément Marot, la doc- 
trine dont il full'apôlre. 

S499 — Guillaume Budée, fondateur du collège de 
France, apprenant d'Hermonyme de Sparte, la 
langue grecque, dont il fut, dans notre patrie, le 
premier professeur. 

«500 — Portrait de M . B . . . 



PEINTURE. 309 

:rPORTE (m°»^ ADÈLE DE la), née à Paris, élève de 

Steuben. 

Rue Sainte -Marthe-C hildehert , k , Passage 
Saint-Benoît. 

:S50t — Roses et pavots. 
230S — Etude de lilas. 
!So03 — Étude de marguerites. 
2o04 — Élude de roses. 

POTEMONT (àdolphe), né à Paris, élève de 
MM. Léon Cogniet et Félix Brissot. 

A Argenteuil [Seine-et-Oise], aux Graviers. 

2303 — Paris. 
So06 — Sous les saules. 

POTERIN DU MOTEL (jEAN-BAPTISTB-CHARLIs), 

né à Paris, élève de M. Léon Cogniet. 
Rue d'Enfer, 32. 
«sot — Portrait de M. L. . . ; pastel. 



POTTIN (henrï-louis-aimé), né à Paris, élève 
de Johannot et de M. Picot. 

Rue Pigalle, 66, 

S508 — Frank le capitaine vêiu en moine el mas- 
qué assiste au simulacre de son propre enterre- 
rement. 

Ca maîtresse Monna Belcolore \ient prier près de la 
bière, exposée sur les marclies de son palais, pendant que 
le catafalque s'élère dans le vestibule ; le moine la tejite 



310 PEÏIVTDRE. 

par des présents, et la voyant prête à céder, il se démasque 
et la chasse. 

LA MAITRESSE. 

Moine la bière est vidç. 

FIÎAXK 

La bière est vide? alors c'esl que Frank est vivant 
Va-t-cn, prosliluce,ou Ion iieure est venue 1 
Va-l-en,ne parle pas 1 ne te retourne pas! ,' 

{La Coupe et les Lèvres. Alfred de Musset.) 

2509 — Valenlin lue par F:.usl. 

{Le Faust de Goethe). 

2510 — Une réussite. 

1^511 — Unamour de chien. 

S51S — Un coia de cour aux Plâtreries, près de 
Fonlaine"bleau. 

POUSSIN (piERRE-cHARLEs), fié à Parls, élève dé 
M. Léon Cogniet. 

Rue La Fayette y 34. ' 

2513 — La promenade à âne. ' 

2514 — La conlidence. 

PRÉAUX (EDMOND ) , né à Paris, élève de 
MM Eug. Isabey et Cicéri. 

Rue Laffittet 33. 

251 5 — Soleil coucliant. - 

pREfiN (Guillaume), né à Rostock (Meckletn- 
bourg-ScliwerinJ , élève de MM. SchmitsoD 
et Couture. 

Rue Duperré, 19. 

!S5tB — Une écurie en Prusse. 



PEINTURE. 311 

PRESSIGNY (ALPHONSE de), né à Paris, élève de 
M . Léon Fleury. 

A Versailles, rue du Réservoir y 14. 
8Si V — Etang de Ville-d'Avray. 

PRIEUR (georges-étienne), né à Paris, élÔTe 
de M. Jules Dupré. 

A r Ile- Adam [Seine-et-Oise), 

5518 — Intérieur d'une métairie (Landes). 

, PRON (lodis-hector), né à Sézanne (Marne), 
élève de M. Lapito. 

A Troyes (Aube); et à Paris, chez MM. Deforge 
' et Carpentier, boulevard MontmartrCy 8. 

5519 — Entrée de village en Brie; effet de prin- 
temps. 

5520 — Vue prise sur le ruisseau de la Noue-Ro- 
bert, près de Troyes. 

PROTAIS (paul-alexandre), né à Paris, élève 
de M. A Desmoulins. 

Rue de Vintimille, 19. 

;521 — Attaque et prisp, le 7 juin 18o3,du Mame- 
lon-Vert et des Ouvrages-Blancs, par les troupes du 

, 2« corps, sous le commandement du général Bos- 

[ quet (Guerre de Crimée). 

La 1'^ brigade de la 2« division (général Caraou), 
chargée de la première attaque, estdivisée en trois colonnes: 
les tirailleurs algériens (colonel Rose) à droite, le 50« de 
ligne (colonel de Brancion) au centre, et le 3« zouaves 
(colonel Polliène) à gauche. Cette brigade, conduite par 



312 PEINTURE. 

le général Wimpffen, après avoir franchi les deux cootrt 
parallèles russes, arrive au fossé du Mamelon -Vert, se jette 
dans les embrasures et escalaùe les épaulemeuts. Le colonel 
de Brancion est tué en plantant son drapeau. 

Cette brigade est suivie de cellle du général Vergé, ayani 
en tête le 3^ chasseurs à pied (commandant Tixier). A a 
moment même, sur la droite, les troupes de la 3'= division 
(général Mayran) attaquent les Ouvrages-Blancs, La bri- 
gade du général Lavarande, après s*être emparé du premier? 
Ouvrage-Blanc (ouvrage du 22 février), s'élance sur l 
deuxième (ouvrage du 27 février). Cette brigade se com- 
pose du 97" de ligne (colonel Lacroy-d'Orion ) , du 
S* zouaves (colonel Saurin), et du 19" chasseurs à pied. 

L'attaque se fait sous le feu de MalakoCf, du Petit-R| 
dan, du Carénage, de la Maison en croix, de la bàtténi 
de la Pointe, de la batterie du Cimetière et des bateaux è 
vapeur erabossés dans la baie du Carénage. 

(D'après un dessin pris par l'auteur, pendant l'action, 
auprès du général Bosquet qui dirigeait l'attaque dans 1 
batterie des Lancastres: ) 

S5l$d — La dernière pensée. 

PROVOST-DUMARCHAIs(HIPPOLYTE-ADRlEN),n^ 

à Paris, élève de Gros et de Paul Delaroche, 
Rue des Petites-EcurieSy 55. 

ft^^S — Vue de la partie orientale de Paris, prise 
du pont Royal; effet de nuit. 

PRUGHE (clément), né à Paris, élève de 
M. Ingres. 

Boulevard du Mont-Parnasse^ 132. 

«S»4 — Portrait de iL Tabbé P.-J. S. = . 



PEI!^TURE 313 

PL'ISARD (CAMILLE de), né à Angers (Maine-et- 
Loire), élève de M. Signol. 

Rue des Ecuries-d' Artois, 47. 
'^$585 — Un héron. 

PL VIS t)E CHAVANMES (pierre), né à Lyon 
(Rhône), élève de M. Scheffer. 

Rue Pigalle, 77. 

SoS6 — Un retour de chasse. 
Fragment de peinture murale* 

PLYROCHE-WAGIVER (iW"' élise), née à Dresde 
(Saxe), élève de MM. Groenland et Saint- Jean. 

A LyoUf avenue de Noailles, 40; et à Paris, 
chez M. Couespely rue d'Argenteuil, 19. 

i^ti — A l'abri ; fleurs. 

►S8 — Groupe d'azaléas dans un vase. 



Î5 



S9 — Stréhlzia-Régina; aquarelle. 



QUAKTIN (jules), né à Paris, élève de M. Léon 
Cogniet. 

Rue Saint'Cl({ude, 1 , au Marais, 
(530 — PortraildeM. E. S... 

QUANTIN (m"^ ernestine), née à Paris, élève 
de M. Léon Cogniet. 

Rue Saint-Claude, 1, au Marais. 

> SSat — Porlraii de M^« B. . .; pastel. 

14 



317i PEINTURE. 

QUESNET ( Eugène), né à Paris, élève de 
M. Dubufe. 

Méd. 3« cl. (Portrait) 1838— Méd. 2« cl. 
1843. 

Rue de la Victoirey 74. 

S53S — Porlrait en pied de M"« A. B. . , 
S533 — Portrait en pied des enfanls de M. PauJ 

Pecquet. 
!S534 — Portrait de M. G... 

QUÉVREMOWT (henri), né à Rouen (Seine-Infé- 
rieure), élève de MM. Eugène Isabey etPh. 
Rousseau. 

Avenue Frockct [rue Laval)y 26. 
S535 — Intérieur d'un cabinet d'amateur. 

QUINIER (m^'^ Adèle), née à Paris, élève de 
MM. Lesourd de Reauregard et Gronland. 

Rue Culture-Sainte-Catheriney 30. 

!S536 — Nature morte. 
«537 — Fruits. 



RAHOULT (diodore), né à Grenoble (Isère), élève 
de M. Léon Cogniet. 

A Grenoble y 'place d'Armes y i] et à Paris y chez 
M. Hector GruyeVy rue de Douai, 14. 

«538 — Les saltimbanques. 

«539 — Novembre, souvenir des Alpes. 

(Appartient au Musée de Grenoble.) 



»'Ei\TinE. 315 

RAHiViER (victor), né à Lyon (Rhône). 

A Lyon, rue de la Monnaie ^ 18; et à Paris ^ 
j. chez M. Coîcomhy quai de l'Ecole, 18. 

8540 — Idylle du soir. 

RAVAYRE (Emile), né à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Picot. 
, A Bordeaux, rue du Palais-Gallien, Sk; et à 
Paris, chez MM. Deforge et Carpentier, 
boulevard Montmartre, 8. 



.5541 — Portrait de M. V.R 



RAVE (jkan), né à Lyon (Rhône), élève de 
M. Bonnefond. 

A Marseille, rue de l'Olivier, 122; et à Paris, 
chez M. Mignon, rue de la Chaussée-d'Anr- 
tin, 28. 

6S4S — Chaoson de la vigne. 

RAVEL (julbs), né à Paris, élève de M. Léon 

Cogniet. 
RueLaffitte, 29. 

tS43 — Le cardinal Mazarin cherchant à attirer la 
duchesse de Chevreuse dans son parti. 

« Le lendemain de son arrivée, il Talla voir, lui dit 
« qu'il n'ignorait pas que les assignations de l'épargne 
« arrivaienl lentement, qu'après un si long voyage, elle 
a pouvait avoir besoin d'argent, et qu'il lui apportait 
cinquante mille écus. Deux jours après, il lui demanda 
« nettement si elle voulait être de ses amis, protestant 
« qu'en ce cas, il n'épargnerait rien pour lui complaire. » 
Sans rejeter absolument ses offres, M"'^ de Ghevreusemit 
à haut prix son alliance et celle de son parti. 

{Histoire de la Fronde, de M. le comte de 

SaIK T-AULAIBB. ) 



316 PEl^iTURE, 

S544 — Portrait de M. le vice-amiral Roraain-Des- 
fossés. 

»545 — Portrait de M"« B. de T. . . 

RAY (anatole), né à Paris, élève de MM. Coife 

ture et Corot. 
Rue Blanche y 72. 

«546 — Portrait de M. R... 

REGAUEY (Guillaume), né à Paris, élève de 
M. Lecocq de Boisbaudran. 

Rue Saint-Maur-Saint-Germain, 9. 

»547 — Portrait de M. G. R. . .; dessin. 

HEGNiER (jean), né à Lyon (Rhône). 

Méd. 2^cl. (Fleurs) 1848. 

A Lyon; et à Paris j chez M, Couespel, rw 
d'Argenteuilf 19. 

S548 — *Vâse de fleurs. 

!Sâ49 — La pâquerette des charûfis et te papillon. 

Pourquoi me fuir, disait une humble paquèrëllff * 
A certain papillon, tourne vers moi les yeux; 
On sait si bien aimer au sein de la retraite, 

(Fable par Alexis Rousset.) 

REGNIER (jean-mabie), né à Lyon (Rhône). 

A Lyony quai de CasteUanty 3 ; et à Paris, 
chez MM., Deforges et Carpentier, boulevard 
Monimartrey 8. 

»550 — Portrait de S. Era. le cardinal Donnel, ar- 
chevêque de Bordeaux. 



PEINTURE. 317 

REIGNIER (jeàn), né à Lyon (Rhône), élève de 
l'École de Lyon. 

Méd. 2^ cl. (Fleurs) 1848. 

S551 — Fleurs; aquarelle pour un éventail. 

^RENAULT (charles-édodard) , né à Paris, 
élève de M. Fiers. • 

Place de Valenciennes., 1, rue de La Fayette.'^ 

t55S — Chevaux de halage remorquant sur les 
bords de la Seine. 



RENIÉ (nicolas), né à Paris, élève de Ramey et 
de M. Watelet. 



!«.■ 



A Anvers [Seine-et-Oise); et à Paris, chez 
M, Laurent, 'passage de V Entrepôt des 
Marais y 5. 

'9553 — Chemin pierreux descendant aux vallées, 
à Au /ers (Seine-el-Oise). 

S554 — Vue prise dans les vallées : Anvers (Seine- 
e.-Oise). 



REVERCHON (andré), né à Lyon (Rhône), élève 
de M. Dupuis. 

Llued9 Dunkerque, 77. 

«S55 — Portrait, HS^ 



318 PEINTURE. 

REVERCHON (màbc-émile ) , né à Cuizeaux 
(Saône-et-Loire), élève de M. Genod. 

Chemin de Ronde de la barrière de Clichy^ 7. 

!t556 — Le Christ expirant sur la croix. 

a Or, à la deuxième heure, la terre s'étant couyerte t 

« de ténèbres, Jésus jeta un grand cri et rendit l'es- 1 

« prit. D ' 

{Évangile selon Saint Mathieu.) ^ 



933*7 — Le Christ descendu de la croix. 

« Vers le soir un homme riche de la ville d'Arimathie, i 
« nommé Joseph, qui était disciple de Jésus, vint trouver 
a PUate et lui demanda le corps de Jésus, Pilate com- 
« manda qu'on le lui donnât; Joseph, ayant pris un grand 
« linceuil, ensevelit le corps.» 

{Évangile selon Saint Mathieu.) 

REYNART (édouard), né à Lille (Nord), élève 
de M. Souchon. 

Chevalier de la Légion d'honneur — [ex]. 

Au Musée de Lille; et à Paris, chez M. Villot, i 
rue de la Ferme, 26. 

9358 — Paysage; vue prise aux environs de Lille i 

(Nord). 

REYMAUD (frânçois), né à Marseille (Bouches- 
du-Rhône), élève de MM. Aubert et Emile 
Loubon. 

Rue de Douai, 15. 
9339 — Les hirondelles d'hiver. 



PEINTURE. 319 

RICHARD (àntoine), né à Chalon-sur-Saône, 
élève de M. Courier. 

A Barbisoïi [Seine-et-Marne), 

2560 — Dans un village. 

r 

fi' ftiGARD (lodis-gdstave), né à Marseille (Bou- 
ches-du-l(hône). 

Méd. 2- cl. (Portrait) 1851 — Méd. 1- cl. 

1852 — [ex]. 

:256I — Portrait de S.Ex.M. le président du Sénat. 

256^ — rortrait de M. Paul de D. . . 

2363 — Portrait de M°^« C. H. . . 

2564 — Portrait de M°^« P.. . 

2o6S — Portrait de M^^ L. J. . . 

So66 — Portrait de M. Edward B. . . 

So6*7 — Portrait d'un religieux. . . 

2568 — Portrait de M. A. B. , . 
. 2o69 — Portrait de M. F... 
( 2o70 — Portrait de M°^« E. . . 



RICHARD (théodore), né à Milhau (Aveyron), 
élève de Victor Bertin. 

Méd. 2^ cl. ^Paysage) 1831 — ^ le 5 août 
1854 — [ex]. 

A Toulouse [Haute-Garonne] ; et à Paris, 
chez M. Braseassatt rue Notre-Dame-de-Lo- 
rettey 56. 

«SVl — Le torrent; paysage. 



320 PEINTURE. 

RlCHARO-CAVARO (cHARLEs), né à Vemon, 
élève de MM. Ingres et Léon Gogniet. 

Rue de Grenelle-Saint-Germainf 54. 

SS'9!S — *Les trois Maries pleurant le Christ. 
^573 — *Le Sénat de Venise. 

Après la bataille d'Agnadel, la terreur était grande à 
Venise Au milieu de cette confusion, le sénat déli- 
bérait; les plus timides parlaient déjà de fuir la ville, 
quand l'un despatricienS;, le procurateur Paul Barbo, vieil- 
lard infirme, qui depuis longtemps ne paraissait plus 
dans les conseils, se fit porter au sénat, et, soutenu par son 
fils et un jeune page, sembla se ranimer lui-même pour 
relever le courage de ses concitoyens. 

(Bembo, Histoire de Venise^ livre 8.) "' 

«5't4 — *La Flora, d'après le Titien (Florence); 

aquarelle. 
9595 — *Un chef de Condottieri, d'après Sébaslieqf 

del Piombo (Florence) ; aquarelle. 

S5'76 — *La Vierge au Rosaire, d'après Sasso-Fer- 
rato (église de Sainte-Sabine, à Rome); aquarelle. 

RIGHER (louis-victor-valter), né à Paris. 

Rue Martel, ik. 

9577 — Le général Kellermann à Valmy . 

Kellermann ayant fait sa jonction a vec l'armée de Du- 
mouriez dans les plaines de la Champagne, à la journée 
de Valmy, fut chargé de défendre la position du village. 
Voyant la bonne disposition de ses troupes, Kellermann 
met son chapeau sur la pointe de son sabre^ et, l'élevant 
en l'air, crie : Vive la Nation 1 Répété avec enthousiasme, 
ce cri frappe d'étonnement l'ennemi qui s'avançait, et de- 
vient le signal delà victoire que remportèrent vingt-quatre 
mille Français contre trente mille Prussiens et un corps 
de vingt mille autrichiens. Le combat fut rude, terrible et 
décida du succès de cette campagne, dont le résultat re- 
marquable fut, on le sait, la retraite des coalisés. 



PEINTURE. 321 

RIGHOMME (jULEs), néà Paris, élève de Droltîng. 
Méd.3^cl. (Portrait) 1840— Méd. 2^c\ASIt>2, 

Rue Taranne^ 11. 

«5*:'8 — Portrait, de M"« L. L. de L. . . . 

Z^M9 — Portrait de M. Varé, archilecle, pajsâ- 
gisle. 

RICHTER (gustàve), né à Berlin (Prusse), élève 
de M. Léon Gogniet. 

Méd. 2«cl. (Portrait) 1855. 

A Berlin; et à Paris ^ chez M. J Kleinfeldmy 
rue La Fayette, 38. 

«580 — Portrait de M°^« de B. H... 

RiGO (jules-alfred) , né à Paris, élève de 
M. Léon Cogniet. 

Méd. 3' cl. (Genre historique) 1857. 

Rue du F aubour g- Poissonnière , 65. 

«381 — Baptême de Clovis [496). 

Le nouveau Constantin descendit dans la piscine sa- 
crée où les cathéchumènes, à cette époque, se plongeaient 
nus; ce fut alors que saint Remy prononça ces paroles cé- 
lèbres : tt Adoucis-toi, Sicambre, et courbe la tète ; adore 
ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré 1 » Plus 
de trois mille des guerriers de Clovis furent baptisés avec 
lui , ainsi que ses sœurs Alboflède et Lanthilde. 

(Grégoire de Tours, hist., liv. 2, ch. 31.) 

La reine sainte Clotilde assiste à ce grand événement 
que sa piété avait préparé. Saint Waast est près d'elle» 

(M. d'État.) 



322 PEINTURE. 

!S58!t — Le général en chef Canrobert, venant le 

malin visiter, une tranchée nttaqure pendant la 
nuit paries Russes, dislribue aux blessés des en- 
couragements et des récompenses. 

(Siège de Sébastopol, liiver de 1854.) 
S583 — Un jour d'opulence ; les maraudeurs (cam- 
pagne de Crimée.) 

9584 — Trois mois de misère ; les maraudeurs 
(campagne de Crimée j 

RIONDËT (FRÉDÉRIC), ué à La Rochelle (Cha- 
rente-Inférieure), élève de son père. 

Rue du Bac, 32. 

9585 — Porirait en pi^d de M°^* J. de A. . .; mi- 
niature. 

RIOU (Edouard), né à Saint-Servan (Bretagne). 
Rue Fontaine- Saint-Georges y 39. 

9586 — Les giboyeurs de mer (tôtes de Norman- 
die). 

RiSGHGiïZ (Edouard), né à Genève (Suisse), 
élève de Diday. 

A Genève, rue du Cendrier, 120 ; et à Paris,' 
chez M Célard, rue de Tournon, 2. 

958*5' — La plaine des t^ocaillef^ (Savoie). 

RIVOULON (Antoine) . né à Cusset (Allier), 
élève de M. Picot. 

Méd. 3« cl. (Histoire) 1846. 

Rue de Fleur us, 1. 

9588 — Charge des hussards anglais à Balaklava 
(campagne de Crimée) . 



PEINTURE. 323 

3589 — Jeune fille fuyant l'amour. 
So90 — Un compagnon d'Atlilo; épisode d'inva- 
sion. 
«o9I — Une tranchée. 

ROBBE (louis), né à Courtrai (Belgique). 

Méd. 3« cl. (Genre) 1844— Méd. 2" cl. 1855— 

*-[ex]. 

A Bruxelles , rue de Londres , 17 ; et à Paris , 
chez MM. Des forge et Carpentier^ boulevard 
Montmartre f 8. 

So9S — *Vaches au pâturage. 

Z&93 — *Troupeau de moutons au repos. 

ROBELET (m^'^ hélénà-joséphine], néc à Gra- 
velines (Nord), élève de M. Alexandre 
Lebour. 

A Saint-Omer [Pas-de-Calais], 

2594 -— Nature morte; coquillages et raisins. 
tS595 — Nature morte; pigeons, fruits, etc. 

ROBERT (Alexandre), né à Trazegnies (Bel- 
gique), élève de M. Navez. 

xMéd. 3« cl. (Portrait) 1855. 

A Bruxelles [Belgique) ^ cour du Commerce, 30. 

S596 ~ Portrait de M. le comte de Morny. 



32^ PEINTURE. 

ROBERT (chàrlemagne), né à Corbeil (Seine-et- 
Oise) , élève de M. Picot. 

Rue Duperré, 7. 

Z^9^ — Paysage (bois de Boulogne]; effet d'hiver. 

9598 — Châtaigneraie de Blémur (Seine-et-Oise). 

ROBERT (léon), né à Bercy (Seine). 

A Versailles [Seine-et-Oise] ^ rue des Tour- 
nelleSf ik. 

9599 — Le Sahara et la montagne de Isi Jx)iiô rose 

(Djebal Arnar kadon), près de Biskara (province de 
Conslantine). 



ROCHE (Alexandre) , né à Paris , élève de 
":"' M. Picot. 

Méd. 3* cl. (Portrait) 1849. 

Rue de Clichy, 63. 

3600 — Nature morte. 

ROCfiË (cHAiiLEs-FEKDiNAND DE la), né à Paris. 
Rue de Chanaleilles y ii. 

S60t — Trois miniatures; mê^ne numéro : 
Portrait de M°" de V. . . 

Portrait de M^'^ L. 0. . . , du couvent de Sainte-Élîsa- 

betli. 
Portrait de l'abbé A. M. . . 



PEINTURE H25 

^OPAKOWSKI (henm) , né à Léopol Gaticie 
(Autriche) , élèyç de M. Léon Cogniet. 

Méd. 1'^ cl. (Portrait) 1852 ^ Méd. 3« cl. 

1855— [ex]. 

Rue des Marais -Saint-Germain, 17. 

■SO!5 — PorU-riideM. Je comle.Rc^Cf ftif-zyïteki 
■303 — Porlrait de M°^« M. . . 
'304 — Portrait de M'^^ R. . . 

RODET (m*^^ anne-chaulgtte-claudine), née à 
Moret (Seiiie-et-Oise) , élève de M^** Adèle 
Riclié et de M. Henry Scheffer. 

Quai Bourbon j 39, île Saint-Louis. 

;50o — Vase de flews sur une table de marbre 43 

ROEHN (jean-àlphonse), né à Paris, élève de 
Rognault et de Gros. 

Méd.2«cl. (Genre) 1827. 

Quai Voltaire, 17. 

\iiOS — Drame et comédie. 
îîO'î' — Travail el lecture. 
î»08 — Si j'osais 111 
• S09 — Intérieur. 
'ÎJf O — Porlrait de M Roehn père ; pastel. 

ROGER (ernkst), né à Le Blanc (Indre), 
Rue Breda, 28. 

ÎJII — Matinée de printemps aux environs de 

irenoble; paysage. 



826 PEINTURE. 

ROMN (arthur), né à Reims (Marne), élève c_ 
MM . L. Boulangé et Troyon. 

Rue Geoffroy-Marie, 13. 

»61» — Le Pré-aux-Chats, à Villers - Allerac 
(Marne). 

ROLLER (je an), né à Paris, élève de Gautherol 

Méd. de 3« cl. (Portrait) 1840 — Méd. 2<c' 
1842 — Méd. 1- cl. 1843 — i# 1844 - 

[EXl. 

Rue Percier, 5 bis, 

«613 — Portrait de M. P.C.. 
»6i4 — Portrait de M. H. G. . ; 
»6t 5 — Portrait de M"« T. . . 
«616 — Portrait de M.J... 

RONJAT (étienme-antoine-joseph-eugène),!] 
à Vienne (Isère), élève de MM. Pirouell 
et Bonnefond . ' ' 

Rue de l'Abhayef 9. 

S61 V — Un bon et un mauvais mouvement. 

RONNER (itt'^^ Henriette), née à Amsterdai 
(Hollande), élève de M. J.-A. Knip, son pèr^ 

A Bruxelles, chaussée d'Etterheek, 172 [quai 
tier Léopold). 

S618 — *Undéménagement(attelage de chiens). 
»ei9 — *L'attente du dîner, jj 

S6«0 — *Chien mendiant. '"^ 



PEWTIBE, 327 

RONOT (cHàRLEs), né à Belan-sur-Ource (Côte- 
ci' Or), olève de M. Glaize. 

Rue Buffon^ 11. 

651 — Gymnase de l'hôpital des enfants. 

B2S — La sortie de la forge. ', 



ROSIER (amédée), néàMeaux (Seine-et-Marne), 
élève de M. Durand-Brager. 

\À Montmartre, rue Berthe, 21. 

63S — La flotte turque au bombardement de 
Sébastopol, le 17 octobre 1855. 
BZ4i — La plage. 

ROSTAING (m""' mathilde de), né à Saintes 
(Charente -Inférieure), élève de M*^ La- 
poter. 

Rue LavoisieVi 25. 

ÇS5 — Portrait miniature. 



tfiOTHERMEL (p.-F.), né à Philadelphie (États- 
Unis. 

Rue de V Oratoire-du-Roule^ 13. 

636 — Sainte Agnès. 

62 'î' — L'escalier des géants, à Venise. 

6îî8 — Le virtuose. 



.•^28 PEINTURE. 

ROUGET (georges), n^ à Paris, élève de Pavid 

Méd. 2^ cl. (Histoire) 18U — Méd. l'« cl 

1855— [ex]. 

Rue du Marché- SainUHonoréy k. 

ZGZ9 — Portrait d'homme. 
!S630 — Porirait d'homme. 
2631 — Portrait d'enfant. 
S63!S — Portrait de jeone homme. 






I 



ROUSSEAU (léon), né à Pontoise (Seine-et^ 
Oise). 

Ru€ du Cherche-Midi^ 57. 



i 



ZGttS — Fleurs et fruils. 
!S634 — Le rossignol et le paon. 

c De quel droit chantes-tu sans cesse? 
Moi, qui suis beau, je ne dis rien. 
Pardon, répondit Pàilomèle ; 
Il est vrai, je ne suis pas belle, 
Et, si je chante dans ce bois, 
Je n*ai de titre que ma voix! » 

(Florian, livre m, fable v.) 

ROUSSEAU (phïlippe), né à Pans, elèvê ad 
Gros et de Berlin. 

Méd. 3« cl. (Genre) 1 845 — Méd. 2« cl. 1855 
— Méd. 1- cl. 1848 — i^ 1852 — [ex] 

Rue Blanche, kk 

!SI»3S — Un jour de gala. 

363<> — Un déjeuner. l ^ 

{P''olr aux ouvrages exécutés dans les Monuments PoBLïcIiy 



PEINTURE. 329 

, BOlJSSEAU (théodoee), né à Paris. 

Méd. 3- cl. 1834 (Paysage) — Méd. 1"^* cl. 
1849 et 1855 — :^ 1852 — [ex]. 
I Rue du Nord. 13. 

63V — Ffrme dans les Landes. 

638 — Bords de la Sèvres (Vendée). 

639 — Gorges d'Apremout (forêl de Fontaine- 

hlpaii). 

640 — Bornage de Barbi>on (fOFêt de Fontaine- 

bleauj. 

641 — Lisière de bois, plaine deBarbizon, près 
de Fontainebleau. 

ROUSSEL (paul-màrie), né à Paris, élève de 
M. Aimé Chenavard. 

A Sèvres (Seine-et-Oise) . 

■ 64S — Vénus et l'Amour. 

ROussiN (vicTOR-MARiKJ , né à Quimper (Fi^ 
nistère), élève de M. Luminais. ^ 

Rue d'Ârrristerdanif 46. 

643 — Misère et résignation. 
6 44 — Le masque de papier. 

PiOux (louis), né à Paris, élève de Paul De- 
laroche. 

Méd. 3^ cl. (Hist ) 1846 — Méd. 2« cl. 1857. 
Rue de Navarin, 16. 
645 — Épisode de ig Fronde^ oialinée du 27 août 

1648. ^ " ; ' ,„' 

Le chancelier S^uier, envoyé par la reine au palais 



330 PEINTURE. 

pour y présider le parlement, fut reconnu et poursui\ 
par le peuple, furieux de l'arrestation de Broussel : il S( 
réfugia dans Thôtel de Luynes, où on le cacha dans ui) 
grenier ; là, croyant toucLer à sa dernière heure, tandis 
que le peuple parcourt l'hôtel pour se saisir de sa per 
sonne, il se prépare à la mort en se confessant à Tévêqu 
de Meaux, son frère, qui, connaissant le péril de cette mis 
sion, avait voulu l'accompagner, ainsi que la courageus 
duchesse de Sully, sa fille. 

{Mémoires de M"* de Motteyille.) 

9646 — Hosanna. 
264'? — Michd Montaigne. 

(Appartient à M. le baron Gustave de Rothschild. 
264^ — L'atelier de Paul Delaroche en 18S6. 

ROZIER (jULES-CHARLEs), né à Parls, élève d^ 
Victor Berlin et de Paul Delaroche. 

Rue Mogador, 20, chez M. Martin. 

2649 — Berge et petit port d'Argenteuil. 
S650 — Plaine de La Garenne , près de Conflans 
Sainte-Honorine. 

RUDDER ( LOUIS-HENRY de) , né à PaHs , élèvi 
de Gros et de Charlet. , 

Méd. Z- cl. (Histoire)1840 — Méd. 2« cl 

Boulevard des Invalides f 12. 
»6St — *L'écho du ravin. 



Mais qu'une voix s'élève, 
Soudain la mienne achève I 
Un son me rend la voix. 

(Lamartine, Harmonies poétiques,) 



PEINTURE . 331 

65» — Portrait de M"* de R...; dessin. 

653 — *Pifferaro; dessin. 

654 — *Tête d'homme/, dessin. 

RUiPEREz (louis), né à Murcie (Espagne), élève 
de M. Meissonier. 

Rue Raeine^ 6. 

655 — Un philosophe. 

856 — Un novice de l'ordre de Saint -Fran- 
çois. 

RiTHS (valentin), né à Hambourg (ville libre 
d'Allemagne). 

A Hambourg; et à Paris^ chez MM. Deforge et 
Carpentieff boulevard Montmartre^ 8. 

857 — Paysage. 

Des porteurs vont à Rome pbur la fête de Noël. 

SAAL (georges), né à Goblentz (Prusse Rhé- 
nane). 

Rue de La Rochefoucauld, 46. 

lîoS — ^Solitude norvégienne. 
!559 — *Braconniers lapons à la chasse aux rennes; 
îOleil de minuit aux environs du cap du Nord. 
:560 — *La cour de la reine Blanche ; forêt de 
Fontainebleau. 

Î561 — Souvenir de la forêt de Fontainebleau. 
(Appartient à M. J. Mathieu.) 
: S6S — Vue prise en Hollande ; clair de lune. 
(Appartient à M, J. Chauffert.) 



I 



^32 PEINTURE. 

SABATIER (étiennk), à Montpellier (HérauttJF, 
élève de Gros et de M. Decamps. 

Aux Clauzènes ( Lot-et-Garonne) ; et à Paris\ 
chez M. Dupréy rue Duperré, 17. 

966S — Une grange sur les bords du Lot. 



SABOURiiv (bebnard-achillk), né à Bordeaux 

(Gironde), élève de M. Alaiix. 



Rtie des Vinaigriers^ 4 1 . 
ZGS4: — Fruits et légumes. 

8AILLY {m^^^ Camille), née à Arras (Pas-de- 
Calais), élève de M. Merle. 

Rue Jacob y 39. 
S66S — Portrait de M, S, , .; pastel. 



SAIN (édouard-albxandre), né à Cluny (Sa6âc 

et-Loire), élève de M. Picot. '^^' 

Rue Pigalle, 66. 

S666 — Ramoneurs partant pour le travail. 
^669 — Le ruisseau. 
2668 — Le cheval de bois. 

5669 — Le dépaii pour l'école. 

5670 — L'herbagère; efifetdu matin. 

5671 — Le chemin de l'école. 
1Î6'7!Q — Vieillesse et vétusté. 



PEINTURE 333 

SAINT*ALBIN (W^^ CÉLINE-HORTEN8IU8 De), née 

à Mayenne (Mayenne), élève de M. Jaccober. 

Méd. 3« cl. (Porcelaine). 1845. 

Rue de Bondy, 36. 

6T3 — Fleurs et fruits. 

SAiNT-ÉTiENNE (pBAKCis de), né à Montpellier 
(Hérault), élève de M. Jules Laurens. 

iRue Notre-Dame-de-Lorette, 47. 

674 — Un lit de torrent dans les Baléares. 

675 — Noria, près de Séville. 

SAINT-GENYS ABTHUR-MABIE-CiMILLE De) oé à 

Angers (Maine-et-Loire), élève de MM. d'Ali- 
gny et Biennourry. 

A PariSf chez M. Guillaumey rue de Boulogne^ 
16. 

676 — La saison des foins en Anjou. 

SAINT-JEAN (simon), né à Lyon (Rhône), élève 
de l'École de Lyon tt de François Lepage. 

Méd. 3- cl. (Fleurs) 1834 — Méd. 2- cl. 
1841 — 1855 — e?^ 6 juin 18i3 — [ex]. 

A Lyon, quai Fulchiron, i; et à Paris, chez 
M, Laneuvilhy rue Neuve-des-Mathurins,13. 

B77 — La Vierge à la chaise; médaillon en bois 
sculpté, entouré de fleurs. * 



334 PEINTURE. 

SAINT-MARTIN (paul), né à Bolbec (Seine-In-; 
. -.^ férieure), élève de Paul Delaioche. 

Rue Guénégaud, 19. 
ZS^^ — La fuite en Egypte; paysage. 



SAINTE-MARIE (alfred), né à Paris, élève de 
M. Louis Roux. 

A Versailles (Seine-et-Oise), houlemrd du 
Roi, 17. 

96*99 — La bonne mère. 



SAINTIN (juLEs-ÉMiLEJ, né à Lemeé (Aisne), 
élève de Drolling et de MM. Leboucher etijj 
Picot. ' 

A New-York {États-Unis); et à Paris, :hez 
M. Leboucher, rue Vanneau, 36. 

1 i 

8680 — Rag Pickers, chiffonnière de New- York. L. 

S681 — Portrait de M. L. Borg, chancelier du cou- L^ 
suiat giinéral de France à New-Yorlv. i « 

S68S — Portrait de M. F. deBocandô, lieutenant au > 
S^hussardi. 

5683 — Portrait de M le marquis norate de Mon- 
Iholon , consul général de France à New-York ; 
dessin. 

5684 — Portrait de M™« la marauise de Montho- 
lon; dessin. 



PEINTURE. 335 

683 — Portrait de la senora Pépita Gassier; des- 
sin. 
686 — Portrait de M. Alfred Musard; dessin. 

SALINGRE (eugène-édocard), né à Soissons 

(Aisne). 

A Soissons) rue Saint^Martin . 
1687 — Nature morte. 



SALLES (juLEs), né à Nîmes (Gard), élève der 
Paul Delaroche. 

A Nîmes, place Saint-Paul , k; et à Paris , 
chez MM. Deforge et Carpentiery boulevard 
Montmartre, 8. 

«88 — Contadina. 






SALMON (Théodore), né à Paris, élève de 
M. Paris. 



A Bellevilte (Seine), rue des Bois, 6. 

89 — Pâturage dans la vallée de l'Eure. 

690 — La récolte des pommes de terre. 

691 — Gardeuse de dindons. 



SALOMON (m"* anne-élodie), née à Marseille 
(Bouches-du-Rhône), élève de MM. Sebron, 
Léon Cogniet et Troyon. 

A Montmartre, impasse Cochois, 4. 
69S — Un butor; nature morte. 



336 PEIIVTUKE. 

SALTZMANN ( HENRI-GDSTAVE ) , oé à Coloï^ 

( Haut-Rhin ) , élève de Renoux et d( 
M. Calame. 

Rue Lamartine, 50. 



S693 — La vallée du Poussin, aux environs d< 
Romf. 

!S694 — Ponle Mamolo ; environs de Roni'. 

SAND (mâdbice dudevant), né à Paris, élève d( 
M. E. Delacroix. 

Rue Boursaultf 12. 

3695 ~ Le meneu' de /0Mp5; dessin. 

SARAZIN DE BELMONT (M^'* LGUISE-JOSÉPHraiÇ 

née à Versailles (Seine-et-Oise). 

Méd. 2« classe (Paysage) 1831 —Méd. l"cl 
1834 — [ex]. 

3696 — Vue de Florence. 
3699 — Vue de Rome. 

3698 — Vue de Naples. 

SAVARï (auguste), né à Nantes (Loire-Infé- 
rieure), élève de M. Boissier. 

Rue du RouUf 5. 

3699 — Vue prise au Long-Rocher ; forêt Hi 
Fontainebleau. 



PEiXTunE. 337 

scii EFFEU (phancisoue), no à Paris, élève de 
Victor Berlin et de M, Ingres.: 

Mod. 3" cl. (Paysage) 18iV. 
Rue de La Bruyère, 7. 

'ZZOO — Une vanne. 

SGIIARP (hENUy). 

A Anvers [Belgique], marché aux Ganl^^ 1. 

3701 ~ *Un amusement imprévu. 

SCIIAI'SS (fkisdinand), né à Berlin (PnisSc), 
élève de M. Steiïock de Berlifi, et de M. Léon 
Cogniet. 

Rue Lamartine, 50. 

H^OZ — Un jeune cludianl e! son professeur. 
5ST03 — Porlrail d'un jeune homme. 

SGiiEFFEft ( Arnold), né à Paris, élève do 
M. Picot. 

Rue Fontaine-Saint-Georges, 2G. 

_«'Î04 — Porlrail de M. le copilaine E. D. . . 

SCIIEFFER (uenuy), né à La Haye (Pays-Bas), 
élève de Pierre Guérin. 

Méd. 2* cl. (Genre historique) 182'i. — ^[éd. 
1-cl. 1831-1855 — f^ le 9 août 1837 — 

[E.X]. 

Rue Fontaine-Saint-Georgci^ 2G. 

%')^Oo — La Vierge, ^^ainl .L an et U M.ideleine au 
pied de la croix. 

do 



338 rElNTllRE. 

«•yOC — Portrait de M. Ary Scheffer. 

S*5'Oî' — Portrait do jeune lille. 

S'Î'OS — Portrait de femme. 

S^OH — Portrait de M. le docteur F. Churchill. 

S*S'10 — Portrait de M. Riaux. 

SCHILT (abel), no à Paris, élève de son père et 
de C. Roqueplan. 

A Sèvres (Seine-et-Oise), 'place Impériale^ 2. 

%^tt — Conversation dans un parc, d'après Wal- 
leau; porcelaiiie. 

SGïîiTZ (jDLEs), né à Paris, élève de M. Rémond. 

Mél. S-'cl. (Paysage) 18U. 
Chez M. Cotelf rue de VEntrepôtf 19. 

!g^iS — Une rivière sous bois; parc de Courcelles. 
î^^iS — Lo déversoir do Courcelles. 

(xVpparlienneut à M, lo comte de Launay.) 
"'3' 14 — Entrée du village de Marage (forôt d'Othe). 

SGIILESI.VGER (iiE.NRi), né à Francfort-3ur~le- 
Mein. 

Méd. 3- cl. (Genre) 1S40 — Méd. 2" cl. 
1847. 

Rue Duper re'f 10, 

S'î'fS — La dernière séance. 

« GhailoLle Gonlay, rentrée dans la cachot, pria le con- 
cierge (le laisser entrer M. Hauer, peintre et otricier de la 
garde nationale de la section du Théâtre-Français, pour 
achever son ouvrage. M. Haucr fut introduit. Charlotte le 



lEIXTUfŒ. 339 

remercia de Tintérêt qu'il paraissait prendre à son sort et 
posa avec sérénité devant lui. Ou eût dit qu'en lui per- 
mettant de transmettre ses traits et sa physionomie à la 
postérité, elle le chargeait de transmettre son âme et son 
pali'iotisme visibles aux générations à venir. « 

(Lamartine, Histoire des Girondins.) 

îtlG — En Tabsence de la maîtresse. 
îîl'S' — Le lecteur. 
2*18 — Le bain de pied. 
îtlO — La tentâlion. 
Î"Î20 — Coucou. 
VJÎSl — Le lever. 



SCHL0ES5ER (charles), no à Darnistadt (Grand 
Duché de Hesse Dardistadt ) , élève de 
M. Bccker, à Francfort, et de M. Couture. 

Rue de La Rochefoucauld, 46. 

ÎÎS — Damiers honneurs rendus à Masaniello 
(Naples, 1647). 

Le corps est entouré par ses compagnons d'armes, 
parmi lesquels se trouve Salvator Rosa. Dans le fond, 
Je cardinal Filoniarino, forcé par le peuple de dire la messe 
lies morts, descend les marches de son palais, 

SCii.viîDT (locis-lccien-jean-baptistk), né à 
MkUin (Haute-Saône), élève do M. Hippo- 
*" lyte Flandrin. 

Rue des Martyrs, 27. 

^.':fS4 — Périrait de M"^ c. D... 
S'ÏSS — Portrait de M. Tulou. 
î'ÎSG — PorlraildeM. A G... 



8^0 PElVJUiiF. 

SCIIMITSOX (f.), né à Francfort- sur-lc-Mein 
(Confédération germanique). 

A Berlin; et à Paris y chez M. KUilfelder, rue 
Lnfayelte, 38. 

^^*Z7 — Mauvais temps. 
^^*Z^ — Chevaux hongrois jouant avec des chiens 
de Czikos. 

SCHNEIDER (m"*"), née félicib fourmer, née à 
Saint-Cloud (Seine-et-Oise), élève de son père 
et de M. Léon Cogniet. 

Rue du Four-Saint-Germainy ^. 

S7S9 — La lettre au pays. 

S930 — Porlryil de M^^Ma marquise de B. . . 

SCII0PI!H ( Georges), né à Paris, élève de son 
père. 

Cours-la- Reine f 32. 

S731 — Intérieurd'une forge à Fontainebleau. 
373!S — Corbeille de fruits. 

SCIIOPIN (iiENRi-FRÉDfeaic), ûé à Liibeck (Con- 
fédération germaniqtie) , de parents fran- 
çais, élève de Gros. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 
1831 — Méd. 1- cl. 1835 — ^J^ 185-V — 

[EX]. 

!S'733 — Arrivée de la rtine do Saba à la cour de 

Sa!o:>iorï 
S':^34 — Un hirem (Algérie). 
StB5 — Porlrail de la princesse Or. . . . 



I PF.IXTinE. 3^1 

SGlliiLER (i. -Théophile), né à Strasbourg (Bas- 
lUiin), élève de Drolling. 

i' A Strasbourg, quai Saint-Nicolas, 3; et à Paris 
I ' chez M de Carcy, rue de i Université, 80. 

»1S^â6 — Un coup de ?iffl<3i, souvenir d'Alsac--). 
'S737 — La ftîlo de la grand'-mère. 
Portraits de M. tic C. . . et de sa famille. 

(Appartient à M. de Carcy.) 

SCHUTZEXBERGEn ( LOUIS- FRÉDÉRIC ) , né à 

Strasbourg (Bas-Rhin), élève de M. Gleyre. 
Méd.S*^ cl. (Histoire) 1851. 
Rue Notre-Dame-des-Champs, 70 bis. 

ttVSS — Vénus. 

2T39 — Bretons baignant leurs chevaux dans la 
mer. 

9*^40 — Les premi» rs aslrononirs. 

S741 — Souvenirs de la forêt Noire. 

!d'94% — Une mauvai.-e rencontre. 

1!5'S'43 — Poitrail d'homme. 



ScnwiTEn (louis-augustk Baron de), né à 
Mcnbourg (Hanovre). 

Rue Royalc'Saint-nonoréj 13. 

I1IV44 — Portrait de M™^ la princesse de Trou- 

belzkoy. 
If'y43 — Portrait de M»e ... 
««';'4G — Portrait do M. F.-B. . . 



3^2 rELXTinE, 

SCITIVAUX DE GReIsCHE (ANATOLE De), lié 

iS'ancy (Meurtiie.) 
A Nancy [Meurlhe). 

g*5'4Ç __ BaKerie d'urlillerie do la garde tombai 
dans une embuscade; aquarelle. 

SCITIVAUX DE GREISCnE ( ROGER DE ), né 
Nancy (Mcurthe), élève de M. Couture. 

Rue Noire-Da7nc-de-Loreite, 20. 

S*î'48 — La séparation. 
«•^■19 — Portrait de Si"^^ de S. . . 

SEBS (p.-w.) né à Bruxelles (Belgique). 

A Bruxelles, rue de la Paix, 8; à Paris, che 
MM. De forge et Carpeniierf boulevat 
Montmartre f 8. 

S'Î'SO — Récréation du soir, eiïcl de lumière. 

SEBRON (iiippolytb), ré à Caudebec (Seine» 
Inférieure), élève de Dagucrre. 

Méd. de 3^ ch (Paysage et Intérieur) 1838 - 
Méd. de 2-^ cl. 18V0-1848 — Méd. 1- cl 
18^i.?i — [ex]. 

Rue Saint-Lazare, 3G, cité d'Orléans, 5. 

S*^ol — Vue de Grenade (Espagne). 

S'^5S — Intérieur de réjjlisc Saint-Jacques, à Art 
vers. 

S'9o3 — Intérieur de l'église de Soignies (Bc4 
gique). ,3.1 ^,^1*1 



PLIXILllE. SZi3 

«T54 — Porlrail de Mn^« S. . .; posicl. 

, S^'oo — Porlrail de M™° la baronne de C. .; pasld:' 

l 2*o6 — rorlrai; de M™'' de L. C. . .; pasU'l. 

S^o^ — Poriraitde M^i'deP...; pa^lel. 

SEGÉ(ALKXANDUE),né àParis, élève de M'^Léon 
Cogniet et Fiers. 

Rue Neuve-Coquenardj 11, cour Saint-Guil- 
laume. 

!8'î'58 — *Chardons en graine, près de Conflans-Slc- 
Honorine. 

î^39 — *Lesfilsd'aulomno,clédetaSainlMarlin 
IStOO — *Un matin aux bords de roisc. 
SÎ61 — *Un doublé de lièvres à Tliourolte. 

{Foir à la Gravure.) 

SEIGNAG (paul), né à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Picot. 

Rue de Chabrol j 13. 

'S'Î'G^S — Quand les maîtres n'y sont pas! 
Z*iG3 — Le cadeau du chasseur, - 

SEiGNEURGENâ (ernest), né à Amiens (Somme), 
élève de M. Eugène Isabey. 

Méd. de 3^ cl. (Genre) 1846. 

Rue Neuvc-Bredaf 21 . 

tS'964 — Amour elgibcloUe. 
9*963 — Les deux cxirêmcs. 



366 n^iMir.i:. 

SERnEîVT (ciiAiiLEs), né à 13oaijmoiit-siir-Sai(lic, 

(Sarlhe). 

An Mons, place des Halles, il; et à Paris, chez 
M. Ch. Uud/iort, me Vanman^'^X. 

«ÇC« — Polirait de raulcur. 

SEnME]VSA\ (m^''^ elbiink), né à Ctnon-la-Bas- 

tido, près de Bordeaux (Gironde), élève de 

M. Léon Cogniet. 

Cilé du Vavœhallf 7. 

Z^G^ — Porirail de M. le docteur *" 

SEPiRES (amony), né à Bordeaux (Gironde). 

A Bordeaux, rite du Vavx-Uall, 2, et à Paris, 
chez M. Monfollcly rue de Sèvresy 83. 

S76S — Jcius devant Coïphe. 
S70ÎI — Les balayeurs de Bordeaux. 

SERRES (c. de), né à Paris, é'èvc de M. de 
lludder. 

Hue du Nordy ô. 

»^^0 — Porirail d'enfanl- 

«^71 — Portrait de M. Orner. 
»V^» — Porirail de M"^° H... 

SERVIN (amédée-élie), né à Paris, élève de 

Drolling. 
Une Bellcfond, 18. 

fl^'^ti — -^Uiic .'auiaic à Villicro-sur-Morin (Sein^- 
i l-AJai ne) . 



PEIXTIRE. 3^1 5 

I8Î"5'4 — *^Le lù de misère, à Villicrs-sur-Morin 
(Seine-et-Marne]. 

SÉVERAC (gilbert-alexandre de), né à Saint- 
Sulpicc-sur-Lèze (Haute-G aronn), élève de 
M. Léon Cogniet. 

Rue de Lancnj, 53. 

Sîtt,H — Porlraildc M. J. 6... 

SEVERDOXCK ( JOSEPH VAN ), né à Bruxelles 
(Belgique), élève de M. le baron Wappers. 

• A BrvœelleSf rue du Progrès^ 34, faubourg de 
Cologne: et à Paris, chez M, Ch^nUy rue 
C roiœ-des-P dits 'Champs, 2ï, 

Z^'^G — *Laure el Pélrarque. 

slCARD(LOuis-APPOLi?(AiRK),néàLyon(Rhône), 
élève de M. ïhierrat. 

A Lyon^ quai de l'Hôpital, 38; et à Passy^ chez 
M, Boisard, rue de la Tour, 26. 

1 %y^'^^ _ •Vase de fleurs. 

siEURAC (hknry), élève de Paul Delaroche. 
Rue Duperre'f 19. 
îfîfîS — Dionysiaques. 

ît'î"î'9 — Gernîain Pilon sculplant le groupe des 
Parques, en présence de Henri II, de Diane de Poi- 
tiers et de ses filles. 
«^80 — Tristesse. 

« Toujours rêveuse au milieu des cadeaui. 

(La FoxTAixt;, ta Courtisannc amourtitsc.) 

^M81 - Portrait de M»<= M. L... 

15* 



okVi 



Vl.WïUàV 



SIGNOL (émile), né à Paris, élève de Gros. 

Premier Grand Prix de Rome (Histoire) 1830 
— Méd. 2^ c!. 183'* — Méd. 1'^ cl. 1835 - 
>^ 22 juin 184-1— [ex]. 

^Z^HH — *La Sainte-Famille. 
ÎS'Î'SS — Porirait de M"^'' B. . . 
»78-4 — Porirail de W E. S... 

SILBERMAIVIV (m^'' amélie), née à Blodelsheim 
(Haut-Rliin), élève de M"*^ Rosa Bonheur et 
de M. Emile Lecomte. 

Au Conservatoire des Arts-et-Me'tiers. 

S'^SS — *La Nalivilé de la Vierf^e, d'après le la- 
bleaij de Murillo, de U galerie du Louvre; minia- 
ture. 

SIMON (fuançois), né à Marseille (Bouches-du- 
Rhône), élève de MM. Aubert et Loubon. 

A Marseilley quni du Canal, 38. 

S'fSO — En chemin pour l'aballoir; campagne do 

Marseille. 
SÎ^S^ — Attendant la nuit sur la colline de La 

Mure; environs de Marseille. 

SINET (lodis-réné-hippolyte), né à Péronne 
(Somme), élève de M. Couture. 

Rue Chanomessef 2. 

S'Î'SS — La bonne ménagère. 
«^89 — Toilette du matin. 
S^ÎIO — Uoe lecture; .'ccne d'atelier. 
»':'91 — La lettre* 



saurs (EUGÈ^E), né à Anvers (Belgique), L'lè\e 
de M. Navcz. 

A Bruxelles, place de la Chancellerie, 5 his. 

*Z1i9^ — En aulomne. 

SOLON (vi"" biarie), née à Montauban (Tarn-ct- 
Garonne, élève de M. Eelloc. 

Rue Vaviiij 35. 
!v1f03 — Six R)iniaturos; même numcro : 
L'infante Marguerite (d'aprcs Vclusquez). 
Une copie d'après Rembrandt. 
Porlrait deM"c A. C. M... 
Portrait de M. M. . . 
Porlrait de M-'^e F... 
Porlrait de M'^^ (je N, , , 

SORIEUL (je an), né à Rouen (Seine-Inférieure), 
élève do MM. Bellangé et Léon Cognict. 

Méd. 3« classe (Genre historique] 1851. 

V| Rue de Chahroly 14. 

S*994 — Entrée de S. M. l'empereur de Russie à 
Moscou : fêles du couronnement en 1856. 

iS'IOo — Fêles du peuple à Pelrow^ki (Russie), lors 
du couronnement de l'empereur en 1856. 

(Appartiennent à S. E. M. le comte de Morny.) 

( SOULIÉ (henryJ né à Arnouville (Seine -et^ 
'^ Oise), élève de M. Gleyre. 

Rue de Fleurus, 21. 

!lî*996 — *Une ouvrière. 

S'Î'O^ — *Jeunc fille effeuillant une mai-^ucrilo. 



348 PKlNTLFiE. 

soi'MY (josEPH-PAUL-MAiuLs) iiéou Fuy (Haulc- 
Loire). 

Grand Prix de Rome (Gravure) 185/i . 
Rue Lavaly 1. 

S'Î'ÎÏS — La sibylle Libica, de la (hnptlle Sixiiné/' 
d'après Michcl-Angc; dessin. 

SOLPLET (louis-ui.ysse), lié à Conipiègne 
(Oise), élève de M. Léon Cogniet. 

Rue de l'Arc- de-Triomfhe, 29. 

S'î»» — L'abreuvoir. 
28©0 — Les semailles. 

soiER (pail), né à Paris, élève de M. Léon 
Cogniet, 

Boulevard du Mont-P amasse ^ 81. 

!S80t — Marlyre de saint Sébastien , 

(M. d'Éiat.) 

SPAlKGER (coRNELis), né à Amsterdam (Hol- 
lande). 

A Amsterdam; et à Paris, chez M, Weyerr 
maiiy rue du Chcrche-Midiy 72. 

«80» — Vue dars la ville deVter, en Zéelande 

(Hollande) . 

staiid(louis-françois), né à Forbach (Moselle), 
élève de M. de Rudder. 

Rue de VOdeon, 14. 
S803 — Vue l'fi.e en Auvergne. 



PElXTUiE. 3^9 

STEVEXS (josbph), n;: à Bruxelles (Belgique). 
Méd. 2^ cl. (Animaux) 1852 et 1855 — [e\]. 
Rue des Martyrs, cité Male$herh<'S, 9. 

2804 — Les bœufs. 

Lorsque je fais halte pour boire, 
Un brouillard sort de leurs nazeaux, 
Et je vois sur leur corne noire 
Se poser les p?tits oiseaux. 

(Pierre Dlpom.) 

2805 — Une pnuvre bèic ; chien. 

(Appartient à M, Boucliez.) 
2H06 — Un heureux moment; singe. 

(Appartient à M. Jaillard fils.) 

STOCK (henri), ne à Bordeaux (Gironde). 
Rue Duperréy 17. 
1880T — Un coup de venl dans le golfe de Gènes. 

STRASZYXSRi (Léonard), né à Tokarowka, gou- 
vernement de Kyew, en Russie , élève de 
M. Markow. 

A Bruxelles [Belgique) y rue du Nordy 63. 

^Î5808 — Le roi Stmislas-Augusle Ponialowski vi- 
site secrèlemenl l'aielier de son p3intre Marcello 
Bacciandli, au moment où celui-ci peint M™'' '" en 
Diane chasseresse. 

STURLER (adolphe), né à Paris, élève de 
M. Ingres. 
Méd. 3^ cl. (Histoire) 1842. 
A Passy [Seine) f rue des Carrières ^ 20. 

880» — Li Vierge peinla pjr Giraabuî est irans- 



550 i>Kii\iinK. 

porlcG prooessionnellement à Toglisc Sanla-MariaJ 
NovclUi, en 1770. 

Charles d'Anjou, des savants cL des arli-^lcs assistent àj 
celle fCle. 



SUAN (cuARLEs), né àJSaumur {M;uiie-et-Loire)J 
élève de M. Picot. 

Au Mans (Sarthe)., rue de la Grimace, k; et àl 
PariSy chez M, Desjohert, rue de l'Est, 17. 

2810 — Porlrait do l'auteur; p.^lof. 

îê^ll — Atlribiilsdechasse; nature morlo; paslel. 

«Si» — Tèle d'étude; paslel. 

SUCHET (josEPii), né à Marsaille (Bouclies-du-: 
Rhône), élève de M. Éniiio Loubon. 

A MarseillCf quai du Canal, 38. 

«815 — Un?, pèohe aux thons sur les côles de 
Provence. 

suisse; (ch abîmes], né à Paris, élève de Gros. 
Quai Bourbon, 37. 
281 4 — Porlfait de M. Gaslon de V. . . ; pastel. 

SWERTSCHCOFF (nicolas), né à Saint-Péters- 
bourg (Russie). 

A Saint-Pétershourg: et à Paris, chez M, Da- 
ziaro, boulevard des Italiens, 15. 

S815 —- Chnssc-n'ige ; chevaux de posle ollelés à 
un kibilka* 



l'IilATLÎiE. 3aî 

TABAR (fbançois-germain-léopold), né à Paris, 
élève de Paul Delaroclic. 

A Batignollcs [Seine), rue Capron, 35. 

,i816 — *Guerrc de Crimée, allaqued'avanl-po&le. 

(M. d'Élat.) 
ÎSI? — ^Guerre de Crimcc, fo irrageurs. 
miH — *La Roche-Fauve (Oauphiné). 



TAMAGNON (jEAN-^OSEPH-AUGDSTE-ÉMERIC De], 

né à Hyères (Var). 
Rue Martignac, 1. 

ISi9 — Vue de la basilique de Sainte -Marie-Ma- 
jeure, à Rome. 



TAXNEUR ( Philippe), né à Marseille. 

Méd. 2« cl. (Marine) 1831 — ^ 1" niai 1834. 

A Montmartre (Seine), rue de Lahat, 21. 
'A 

S8SO — Escodre de IVimiraî Rrnat, arrivanl nu 
mouillage de Toulon, venanl de Crim«3e el ramenant 
en France 6,000 hommes de la garde impériale 
f (12 décembre 1855). 

A bord du Montcbello sont les restes raorlcls de l'amiral 
Bruat, décédé pendant la traversée, 

^821 — Incendie en merdu vapeur ]'i«5/na allant 
de Hambourg à New -York, le 1 4 seplembre 1858. 

S82S — Double sinistre en mer, sur les côics de 
Brc teigne* ^- 



352 peixtluï:. 

TEUUAL (pikrre-louis-alexandre-abel), ne 

Amiens, élève do Paul Delaroche. 

Rie de Vangirari^ 115. 

!S8%S — Porirail de M. Q. Bauchirt, conseiller 
d'Eiaf. 

TESSIER (f.), né à Fontonay (Vendée), élève dt 
l'Ecole des Beaux- Arts. 

Rut Neuve-Saint-Merrif 13. 
»8a4 — Portrait da Tauleur. 



TESTARD (jacqoes-alphonse), né à Montargis, 
élève de M. Van der Burch. 

Rue des Fossés- Saint-Bernard, 32. 

»825 — L'hiver. 

Débordement d'une rivière dans une prairie formant 
une immense plaine de glace. 

TIIEVENIN (m'*^ Rosalie), née à Lyon, élève de 
M. Léon Cogniet, 

Méd. de 3« cl. (Pastel) 1849. 

Rue de VEnirepât, 17. 

2826 — Porlrait de M. Tabbc Jdcqaet, aumônier 
de l'inslitution Favard. 

ZSZ'Zi — Porlrail do M'"^ F...; pasiel. 
«8«8 — Portrait de M"«' H. . .; pasiel. 
ZH119 — PorlraildeM"«P...; pastel. 



FEiM'LJvr. 353 

THIBAULT (criARLKs-KUGfeNK), nc à Paris, élève 
(le !\L\I. GIcyro et A. Martinet. 

Rue Monsieur-le- Prince, 20. 

U830 — Porlrail de M°" T. . .; dessin. 

THIBAULT (m*'* mvrie), nie à Saint-Di6 (Loir- 
et -GIi-t), élève de M. Coignard. 

Avenue de ViUars, 7, «t rue Bochart-de-Sar- 
ron (au coin du chemin de ronde Roche- 
chouart). 

S831 — Fruits divers. 
9839 — Raisins et grenades. 

TiiiELLEY (cLiUDE),né à Ruily (Sa6ne-et- Loire). 
Rue Bourhon-le-Château, 1. 

5833 — « Oh! v'ià lo diable; » dessin. 

THIERRÉE (EDGfeNK-STAMSLis) , né à Pjris, 

élève de M. Ingres. 

"^^ A Pasay {Seine)^ rue Saint-Pierre, 8 (parc 
Guichard). 

5834 — Inlé.ieur du bois. 

THIERRY (josbph), né à Paris, élève do Gros. 
^ Méd. 3'cl. (Paysage) 184/i.. 

Rue des FiUes-du-Calvaire, 17. 
«833 - Lu rôci(. 



THIOLLET (Alexandre), né à Paris, élève d 
Drolling et de M. Robcri-Fleury. 

Rue de Sèvres^ 11. 

^8SO — Un verger en Nurmandie. 

2837 — Troupeau Iraversant des dunes. 

S838 — Retour du marché, marée bnss3 près Trou 
ville. 

THOMAS (emmancel-hemu), né à Paris, élève 
de Paul Delaroche. 

Rue Ncvûloriy ik [Champs-Elysées), 

S83II — PortraildeM™-T.deC. B...; paslel. 

THOMAS (fêlix), né à Nantes (Loire-Inférieure), 
élève de M. Lebas. 

Premier Grand Prix de Rome (Architecture) 
1845. 

A Pornic {Loire-Inférieure)', et à Paris, rue 
Rocroy, 23. 

S840 — Ruines de la leur de Babel. 

284 fi — Mokbawil-khan (territoire de Babylone.) 

S84S — La mosquée dorée d'imam Moussah, près 
de Bagdad. 

5843 — La mosquée du scheik Yabrak à Alep. 

5844 — Beyrouth. 

Peintures exéculées pendant le voyage de Texpédilion 
française en Mésopotamie. 

284» — Peslum au crépuscule. 

2846 — L'acropole d'Athènes atix temps antiques; 
vue prise sur les bords du Céphyse. 

{Foir à la Gravure et à /'Architecture.) 



PILMLKE. 355 

■^. THOREN (oTHoN de), né à Vienne (Autriche). 
A Bruxelles [Belgique)^ rue de VAhoniJance, 12. 

fi(847 — *L'appol; chevaux au i-àlurago (flongrie). 
•»84S — ^Chevaux de labour; cffel de [duie (îfon- 

grie). 

• THORIN (MARïE-CHARLTîS-FBtDÊnic). né à Pclfis, 

élève de M. Yvon. 
-, Rue de l'Esty 33. 
S840 — Jeune fommo essnyanl une guil;ire. 

TIGEU (ivî"'° félicie), née defeut, nt'c à Aval- 
lon (Yonne), élève de M. Pelonne. 

1^850 — Portrail de M'"« G. . . 
2831 — Porirall de RP^ L. T. . . 

TILLOT (charles-victor), néàRoucn (St-ine- 
Inférieure), élève de iMM. SchcflVr et Th. 
Rousseau. 

Rue Fontaine-Satni-Gcorges, 42. 

28oS — Cn lac en Savoie. 

2853 — Le lac d'Annecy (Savoie). 

2834 — Chemin de Sevricr, près du lac d'Annecy 
(Savoie). 

TîMBAL (louis-charles), né à Paris, élève de 
Drolling. 
Méd. 2" cl. (Histoire) 1848. 
Rue de VAbhnye^ 13. 

28oo — Les funérailles. 

Luc famille palricienne fuit enlever un de ses esclaves 
martyrisé sur la voie latine. 



30') vEixrvwr. 

S8o6 — Li m-^ssc au grand autel, à Saiiil Pierre 

de Rome. 
ÎÎ8S7 — L'ÉyliîC Iriomphanlc. 

Frise exécutée dans Téglise de Pierrefitte : quart de 
rcxécution, 

S8o8 — Porirait de la comtesse d*0. . ., fondatrice 
dos monastères des Orpliclines de Marie en France, 
en Angleterre et aux Antilles. 

S859 — Portrait de M™" A. G... 

!$860 — Portrait de M. Ch. Levêqvie. 

TiXTiioiM (juLEs-LOuis) , né à Saint-Denis 
(Seine), élève do Paul Dclaroclie et de M. 
Gleyre. 

Rue de Chabrol^ 18. 

5î86t — Les pass'ons do la vie. 
S8G;S — La rosée. 

TissiER. (4^GE}, né à Paris, élève de A. Scheiïer 
et de Paul Delaroche. 

Méd. 3-^ cl. (Histoire et Portraits) 18'*5-1855 
— Méd. S'^cl. 18^7etl8/i8. 

Rue Montholon^ 21. 
1^863 — L'Annonciation. 



(M. d'État.) 



!S864 — Portrait d'homme. 
^865 — Portrait de femme. 
S866 — Portrait de femme. 
!iS86^ — Portrait de femme. 
2868 — Portrait de femme. 
'^809 — Portrait do femme. 



PLL\TLTJ\ 357 

Tii'SOT (jAMLs), né à Naritos , él6vc de 
MM. Flandrin el Lamollie. 

Bue Saint-LouiSt 60. 

28TO — Saint Jacques -le -Majeur el saint Bor- 
nard : peinture à la cire. 

28^1 — Sainl Marcel el sainl Olivier; peinture à 

la cire 
RîîtS — Promenade dans la neige. 
28^3 — Portrait de M""* T. 
i 28t4 — Portrait de M^^^ H. de S. . . 

TOILLIEZ (edmond), né à Jemmapos (Belgique), 
élève de M. îsavez. 

Cour des Fontaines. 
S8*9o — La galerie d'Apollon au Loj\re. 

TORDEIX (C0^8TANT-EH^EST), HC à AvOSnCS 

(Nord), élè>e de MM. Picot el Couinro. 
Rue des Petits-Uôtels, 9. 

leStO — La méditation. 

^H^^ — Deux sœurs; première séparation 

^H^^ — Une cdaliHjue. 

«8T9 — Portraits de M"'^ A. T. . . 

TOIXMOUCHE (alglstk), né à Nanlts (Loiro- 
Inféricure), élève do M. Glcyre. 

Méd. ^^ cl. (rorlraits)1852. 

Rue Notre-Bame-deS'ChamiJs, 70 bis. 

S880 — La [rière. 



35S PEIXTURE. 

S88t — Lakçon. 

S88^ — Le château de caries. 



TOUPILLIER (m""^ veuve LOUISE-ÉLISI ADÈLe), 

née à Gourlenay (Loiret), élève de M'"^ Tiirgan. 
Rue de Clichy^ 70. 

2883 — Gûibeille de fruiL^ d'après Van Spaen- 
donck ; poicelaino. 

TOuPtî^EMLVE (cHARLEs-ÉMiLE de), né à Toulon 
(Var), élève de M. Eugène Isabey. 

^ !'"• janvier 1853 — [ex]. 
Rue de Vaugirardf 36, 

S884 — Départ d'une caravane en Asie- Mi-, 

neuie. 

S8âai — Un café en Abie-Muieure. 

S88<l — Ilabilalions près Adalia [Turquie d'Asie). 

SSS-Ï — Souvenir de Tyr (Syrie). 

S888 — Oiseaux pécheurs en Asie; eiïct de soleil;' 
couchant. i 



TOUPiNEUX (jKAN-FRANçois-EUGfeNE), né à Ban- 
thouzel (Nord). 

Méd. 3^ cl. (Pastel) 18V3. 

Rue du Cherche-Midi, 57, et rue du Bac, iiO, 

2889 — Un point d'o;-gue ; paslel. 

Le maestro Gabrieli, coiUemporain de Paul Véronèse, <,. 
fait répéter un de ses motets. 



PEIXTcRE. 339 

TOiîRJVY (josepb), né à Paris, élève do M. Mar- 
tinet. 

Premier Grand Prix de Rome (Graviin*) 18V6. 

A Romey via del Corto, 92; et à Ivnj (Seine), 
rue Neuve-Saint- Framhourg, 2T. 

t890 — Porlrait de M'"^ E...; aquarelle. 
5891 — PortiTut de M. Charles Irial; aquarelle. 
;89S — Portrait de M^^^ J. T...; aquarelle, 
*893 — Portrait de il. B. . .; aquarelle. 
î894 — Tète d'clude do moine; aquarelle. 



TRAYER (JEJLN-BAPTISTK-JLLKS), né à PaiiS. 

î Méd. 3^ cl. (Genre) 1853 et 1855. 
Quai Bourbon, 15. 

(89o — La famille, époque des vacances 

♦896 — Sérénité. tipiï^ 

TRÉBUTiEN (léon) ué à Bayeui (Calvados). 
A Montmartre [Seine], rue des Acnciasy 6, 

f 89^ — Fleurs et fruits. 

(Appartient à M. Charrois deGauve.) 

TREMBLAI (jean), né à Paris, élève d'Ary 
Sclieffer. 

A AutcHil [Seine), villa d'Auîcuil. 
^98 — Poi irait de M"^^ "'; pastel . 



3G0 nixTiiir. 

TROXVILLE (françois-josf.ph), né à Bùr-lo- 
Duc (Meuse), élève de M. Le Poiltevin. 

Rue Miromesnily 43. 
0899 — Eiïel d'hiver en Hollande. 

TROUXÉ (nicolas-eugènk), né à Paris, élèv« 
de Berlin et de M. Picot. 

Méd.S*^ cl. (Paysage), 184G. 

A Passy. [Seine], rue Vitaly 8. 

!3900 — Au printemps. 

TROYON(co^sTA^T),néà Sèvres (Seine-et-Oisc) 

élève de M. Riocrcux. 

Méd. 3« cl. (Animaux) 1838 — 2- cl. 1841 

— V' cl. 184G, 1848 et 1855 — ^ 1841 

Chtmin de ronde de la barrière Rochechouart,i 

S901 — Leretour à la ftiine. 
;SÎ90!S — Le départ pour le marché. 2 

S90S — Vue prise des hauteurs de Suresne (Seirte 
el-Oise). 

S904 — Vache qui se gratte. 
S905' — Vaches allant au champ. 
S90(> — Elude de chien. 

TSCiiEBMSCIïEFF (alexis), né à OreFjlourj 
(Itufsie), élève de l'Académie Impériale d 
St-Pétersbourg. 

Rue de Laval, avenue Frochot, 12. 

S90*î^ — Venlc do poissions à Tencân, en Normî^fl 
die. 



PEIXTLitVE. 361 

TYR (cABriEt), néà Saint- PoI-dc-Mons (Hatitc- 
Loirc), clèvc de \. Orsel. 

A Saint- Etienne [Loire). 

it{908 — Jeune fiilc portant un sisirc. 
ijè909 — Porlrait de l'auteur; paslel. 

CLMAX (benjamin), né 5 Blotzheim (Haut-Rhin), 
élève de M. Picot. 

Rue de La Tour-d'Auvergnef 6. 

;S9IO — Jiiniub Bru(ns. 

c La vue de nos propres souffrances, quand nous en 
sommes les seuls auleurs, est un surcroit de peines. » 

' ULTSSF (jEAN- jcde), né à Blois (Loir-et-Cher). 

* A Blois f rue des Amnmiiers ; et, à Paris^ rue 
■^** de Chabrol, \S. 

291 1 — ^Le peiil lever h) xvi^ siècle. 
291 S — L'atelier de Gutenberg à Mayence , au 
xv« siècle. 

2913 — *La mort de François II, le 5 décem- 
bre 1560. 

VALADON (jules-kmmanuel), né à Paris, élève 
de DroUing et de MM. LéonCoignet et H. Leh- 
man. 
^2913 bis. — Portraits de MM. Henri et Charles C. . • 

,, VALENZANO (frédéric), né à Naples (royaume 
des Deux-Siciles), élève de M. J. Palizzi. 

Rue Duferréj 4, 

2914 — Chute d'eau sous un pont, à Falaise (Nor- 
mandie). 

16 



3C2 piiM'inr. 

VALERiO (tiiéodore), né à Herserango (Mo- 
selle), é èvc de Cliarlet. 

Rue du Luxembourgy 22. 

S91o — Les pêcheurs delà Ihi'iss, dans riiilcrieur 

des sieppps (Hongrie). "^ 

2S$16 — Tsiganes vainques des fronli^rcs de la 
Transylvanie. 

SOfl*?' — La jeune mcrc. souvenir de Nice (Pié- 
mont). 

2ÎI18 — Une jeune fillî dj Belgrade; aquirelle. 
S919 — Paysanne vahique ; aq-iarelle. 

{l'olr à la Gravure.) 

VALETTE (j oseph-charles-adrien), né à Castres 
(Tarn), élève de Paul Delaroche. 

A Castres ; et à Paris, chtz MM. Susse frères^ 
flacc de la Bourse, 31. 

5950 — Un site d'Auvergne; dessin au fusain. 

VALTOiV (edmond-eugène), né à Paris, élève^ 
de MM. Fossey et Couture. 

Quai de la Grive y Si-, 

5951 -— Les pelils joueurs de dames. 

, VENTA DOUR (jEAN-NicoLAs), né à Paris. 
Cité Gaillard, 2. 

SOaa — La lectrice. 

5953 — La petite poste. 

5954 — Sur les bords du Mein, à Francfort; effet 
du matin. 



PEIXTlTiF. ^65 

VERCIIERES DE REFFYE (acgcste), n6 à Stras- 
bourg (Bas-Rhin). 

Rue Notre-Dame-des- Champs, 70 bis. 

S9!S6 — Souvenir de la Corrèzc ; dessin ou fusain. 
29S'Î' — Souvenir du Dauphintî; dessin au fusain. 

VERDIER (josepii-rêné), né Parce (Sartlic), 
élève do M. A. Bonheur. 

Rue de l'Ouest, 50. 

tîî>28 — Vue prise sur le Beuvron jSulogne). 
2929 ^ Clairière dans la forêt de Bussy, près de 
Clois. 

VERLAT (cHARLEs), né à Anvers (Belgique), 
élève de TAcadémie d'Anvers. 

Méd. 3' cl. (Genre et Animaux) 18o3 — Méd . 

2« cl. 1855— [ex]. 

Rue de Laval, 26, avenue Frochot. 

S930 — Un chien de berger défendant son trou- 
peau contre un aigle. 
8931 — Convoitise. 
t93^ — Chasse au chevreuil ; l'éveil. 

VERON ( ALKXANDRK-RÉNÉ ) , né à Moctbazon 
(Indre-et-Loire), élève d'Honoré Delaroche. 

Rue des Martyrs^ 40. 

€933 — La gorge aux Loups (forêt de Fontaine- 
bleau}. 



— Les vendanges à Marlolte, près de Fon- 
la'inebleau. 



36'| PEIMUIIE. 

5935 — Ruines de Grôiz, sur le Loing (Seine el- 
Marne). 

5936 — Cour de ferme à Anvers (Seine-et-Oise). 
S93'7 — Chemin au prinlenips, à Anvers. 

VERSGllUun (woDTERus), ï\6 à Harlem (Pays- 
Bas ). 

A Harlem; et à Paris, chez M. Weyerman ^ 
rue du Cherche-Midi, 72. 

5938 — Chevaux de labour au repos. 

5939 — Le maréchal ferrant. 

VETTER (jean-hégésippe), né à Paris, élève de 
Stcuben. 

Mëd. 3« cl. (Genre Historique) 1843— Mcd. 
2« cl. 18't7, 1848 et 1855 — ^ nov. 1855 

— [ex]. 

Rue du Faubourg-Saint' Denis, 155, 

Z9^0 — Une halte à Thôtellerie. 
8941 — *Femme à sa toilette. 
S94!S — *Le départ pour la promenade. 

VEYRASSAT (jDLEs-JACQDEs), né à Parls, élève 
de M. Lefman. 

Rue Lamartine, 50. 

2943 — Chevaux de halage sur les bords de la Seine, 

au soleil couchant. 
S944 — Chevaux de halage, le malin. 

294S ~ La moisson aux environs do Morlaix (Bre- 
tagne) . 



PiiXTiT.r. c65 

!6946 — La moisson aux environs de Paris. 
«94Î — Maréchal ferrant. 

5948 — Paysans défaisant une meule de blé en 

automne. 

5949 — Berger au repos. 

VIALATTE-ARNAUD (u'"* amélie), née à Hcgrin 
(Tarn), élève de M. Belîoc. 

5950 — Portn.it de M. l'abW Hue. 

YIaLle (jules), né à Brives (Gorrèze), élève de 
Paul Delaroche et de M. Lansac. 

.. Rue Godot-de-Mauroy, 22. 

8931 — Portrait de M^^^ A. M. . . 
»93S — Portrait de M"«L. L... 

VIARDOT (léon), né à Dijon (C6te-d'0r), élève 
d'Ary Schefler et de M. Picot, 

Méd. 2" cl. (Portrait) 1835. 

Rue Basse-du-Rempartf 14. 

S9o3 — Le Christ et la Samaritaine. 

(M. d'Elat.) 

VIBERT (jDLEs), né à Lyon (Rhône), élève de 
Paul Delaroche. 

Rue des Saints-PèreSf 10. 

S954 — *Une visite domiciliaire sous la Terreur. 

S9o9 — L'An»-ien et le Nouveau Testament. 

Partie d'une frise pour la décoration de la bibliothèque 
du château de Noze^l. 

(Appartient à M. E. La fond.) 



k 



366 PEIMURE. 



VIBERT (victor), né à Paris, élève de Pauquel 
père et de Richomme. 

A Lyorif à V École des Beaux-Arts ; et à PariSy 
chez M, V. Vibertf rue de Vendôme, 2. 



S956 — Le jugement deSalomon, d'après la fresque 
de Raphaël au Vatican ; dessin. 

S95^ — La Viorge à l'Œillel, d'après Raphaël; 
ancienne collection Gamucini ; dessin. 

S95S — La mort de saint Philippe dei Servi, d'après 
la fresque d'Andréa del Sarlo, dans le cloître de 
VAnnunciata, à Florence ; dessin. m 

VIDAL (vincent), né à Carcassone (Aude), élève 
de Paul Delaroche. 

Méd. 3« cl. (Dessin au pastel) 184.^ — Méd. 
2 cl. 1849 — ^ 16 juillet 1852 — [ex]. 

Rue de Laval, 26, avenue Frochot, 

S959 — L'angelus en Bretagne (Finistère). 

IS90O — Muse de la candeur ; dessin au pastel. 

$90'I — La prière; dessin au pastel. 

!S90!$ •— Portrait de M"^*^ la comtesse de N. . .; fan- 
taisie; dessin au p.istel. 

5963 — Portrait de Mn^^^ G. 0. . .; dessin au pastel. 

5964 — Portrait de l'enfant de M, J. N..'.; dessin 
au pastel. 

5965 ~ Portrait des enfants de M. Gh.V...; dessin 
au pastel. 

— Le coffret, l'un des médaillons d'un éventail peint en 
collaboration avec MM. Baron, Hamon, E. Lami, avec 
ornements de MM. Moreau et Français, 

{J^oir /en*» 135.) 



rEixrrr.E. :i€7 

VIÉXOT (édocabd), né à Fontainebleau (Seinc- 
et Marne), élève de Guériii <, t de M, H'Tsent, 

Rue de la Victoire^ 92. 

S96C " Miss P. N. J...; élude. 

VIGER (m"' félicie). 
SOG*? — Deux miniatures; même numéro ; 

Portrait (le M-^* G... 
Portrait du M'i* L. F... 

VIGER-DLVIGXAU ( JEAN-LOCIS-IIECTOU ) , IW à 

Argentan (Orne), élève de Drolling et de Paul 
Delaroche. 

Rue de l'Ouest, 36. 

S968 -— La morl de sainl Joseph. 

(M. (J'Eiat.) 



S969 — L'éducation de la Vierge. 
29TO — Cléopàlre. 
S»*:'! — L'enfant mMade. 

VIGNOX (uENRi-FaANçois JDLE3 de), né 5 Bejfort 
(Haut-Rhin), élève de M. Léon Gognict. 
Méd. a-^cl. (Portrait) 18^7. 
Rue GuiUoty 81, barrière de Courcelles. 

S97S — *Les funérailles de Pompée. 

Philippe, affianelii de Pompée, et un \ieux soldat ren- 
dent les derniers devoirs au général romain, assassiné et 
décapité, après la perte de la balaille de Pliarsale, par les 
ordres de Ptolémée. 

Lenlulus, revenant de Cliypie, est attiré par la flamme 
du bûcher ; il reconnaît raîlVanchi et rend au corps de 
Ponip(!c des devoirs qu'il paya de sa vie. 



.^63 PEiXTir.F, 

S!>'f 3 — *La moisson. 
S974 — *Lo lever. 

S9Y5 — *La nié'îilalion. 
S9^6 — *Une jeune mère. 
S»*^^ — *Lo pâtre. 

VILL.\ (émile), né à Montpellier (Hérault), élève 
(le M. Gleyre. 

A Vaugirard, rus de Sèvres ^ iV, 

S»^8 ~ Un farceur. 



VILI.AIN (EUGiiNE), né à Paris, élève de Charlet 
el de M. Léon Cogniet. 

A Vaugirard, Grande-Rue, 72. 

S9^» — Le pulls. 
Sd80 — Le dt'j uner. 
S98« — L'arli.le. 



VILLEVIEILLE (léon), né à Paris, élève de Louis 
Marvy. 

Rue de La Tour-d'Auvirgne, 38, 

S98S — Soir de novembre (Indr.t). 

(M. d'Elal.) 
S983 — Soir d'él; (Seine). 

(Appailit'iU ù M. le vicomte Doiia.) 

S»8î - Mélancolie. 



ïEtXTinE. 3C9 

VIOLLET-LE-DUC ( adolpiie-étibnne) , né à 

Paris, élève do M. Léon FIcury. 

Méd. 3^ cl. (Paysage] 1853. 
Rue de ChahanaiSf 1, 

S9So — Les grandes eaux à Suinl-Cloud. 
, llîd8G — Lisière de buis aux Melz, près de Jouy-en- 
JosHs (Seine-el Oise]. 

SOS"? — Souvenir de Sicile. 

YIOT (aNTONV), 

A Bourg {Ain}; et à Parisy chez M. le comte de 
Lezaij-Marnézia, rue de G renelle-Saint-G er- 
main, 3. 

Î8988 — Bordsd'étangdans le pays de Bombes . 
S989 — Au bord d'un ruis eau. 

VOILLEMOT (andké-ciiaules), né à Paria, élève 
de Drolling. 

Rue de Laval, 20, avenue Frochot, 

2990 — Zéphir. 

S99i — Le rêve ifanlaisiedans le slyle Louis XVj. 
' S99S — Cupidon. 

VOITELLIER («""), née MARIE- TilÉOPHÏLE 

LAiNft, née 5 Paris, élève de M. Fontaine, 

de Sèvres. 

A BatignoUefy rue de la Pair, 20. 

S993 — Groupe de roses; iorce;i.ine. 
2994 — Fl'Urs, d'apiès Van Spaendonk; poice 
bine. 

16* 



k 



370 PEIATURE, 

viiTEL (m'''^ caroline-héloise), née à Forges 
(Seiue-et-Oise), élève de M. Delorme. 

Qtiai Bourbon {ile Suint'Louis)^ 9. 
3995 — La Vierge et rEnfanl-Jésus. 

VACHSMUTii (Ferdinand), né à Mulhouse (llaut- 
llhin), élève de Gros. 

Méd. 2^ cl. (Genre historique) 1833. 

A Versailles {Seine-et-Oise), rue et hôtii delà 
Dîbliothèque, ' «^^ 

S996 — Le lendemain de la prise du lïftmelon- 
Verl (campagne de Ciimée.) 

WACQLEZ (adolphe-andré), né à Sedan (Ar- 
dennes), élève de M. Delacroix. 

A Barhison [Seine-et-Marne). 

S99*? — Dénicheurs d'abeilles au Bas-Bréau. 

WAGENER ( JULES ), né à Anvers (Belgique), 
élève de l'Académie d'Anvers. 

A Anvers, rue Fournay, 28; ef à Paris^ chez 
M. H. Berthoud, rue des Maçon s-Sorbon ne ^ 
15. 

5998 ~ Les baigneurs attaqués. 

WAGNER (m*'"^ Adélaïde), née à Dresde (Saxe), 
élève de M. Bernhard. 

A Lyon^ flace Montazet ; et à Paris, chez 
M. Couespel, rue d'Argenteuil, 19. 

5999 — Saillie-Famille. 
3000 — Portrait de femme. 



PEixTrnE?. 37i 

VVAGREZ (edmond), né à Douai (Nord), 
Quai Bourbon, 43. 
:iOOf — Paysage à Barbison. 53 ia 

WALDOUP (antoixe), né à La Haye (Pays-Bjs), 
élève (le M. C. Krusemanii. 

A La Haye: et à Pain's, chez M. Weijerman, 
rue du Cherche-Midi, 72. 

3003 — Marine. 

WALLET (paul), né à Amiens (Somnie). 

A Voisinlieu, i^rès de Beauvais [Oise]; et à Pa- 
ris, chez MM. Desforge et Carf entier, boule- 
vard Montmartre^ 8. 

3003 — Une allée de bois aux environs de Beau- 
vais. 

VVASHIXGTOM (georges) , né à Marseille (Bou- 
clies-du-Uiionej, élève de M. Picot. 

Rue Carnot, 2. 

3004 — Ca-avane dans le Salnra. 

WATTIER (émile), né à Paris, élève de Gros. 

Rue Furstemberg, 8. 

300o — Six sujets tirés de l'histoire de Psyché; 
dessins. 

Esquisses des décorolioiis du sidou de M, le comte de 
Criseiiov. 



372 PKiXTinK. 

WEiLER ( 11^^ ' CAROLINE DE ) uéc à Manlveim ' 
(Grand-Duché de Badf), élève de M. Léon 
Cogniet. 

Rue Duperre'y 9. 

3006 — F.nfynis du oanlon Je Berne. 

300':' — Dôûluralion. ^ 

â008 — Portrait de M. le général, mirquis dé* 
i.owûesline. 

SOOÎI — Portrait do M. le baron Mariani, député. 
SOlO — Portrait de M. Cleland. 

WELSCn (féodor Charles), né à Ncw-Yorck, 
(État-Unis). 

Chez M. Mayy rue de l' Oratoiredu-Rouîe, 13. 

30tl — Prairies de rillinoi>; effet du soir. ^■ 

vviXTEUiiALTEii (fuançois-xavieu) , né à Bade,. 

(Grand-Duché de Bado). * 

Méd. 1^ cl. (Genre hislorique) 183G — Méd. 
1- cl. 1837 et 1855 — ^^^ 5 mai 1839 — 
O. ^> 10 août 1857. 

30i2 — Poitri.it de M'«^ la princesse Marie Woron- 

zoff. 
sots — Portrait de M'"^ la princesse Grrgoirc Ca- 

j-îMriiiP. 
SOI 4 — Étude. 

WI.VTZ (gdilladmk), né à Cologne (Prussc-Rlié- 
nacic), élève de M. Kpiland. 

A Drancij [Seine); et à Paris chez M. RaoUf 
rue Murttl, G. 

SO-i 5 — La sor'ie d'un bois. 



Piï Timc. 37.1 

3016 — Moutons dans la montagne; pastel. 
wORMs(iDLEs), né à Paris, élèvedeM.Lafoise. 
Rue de Bruxelles^ 26. 

3017 — Foi-j^es de cmipagne; camp Je Chàlons. 
SOI 8 — I.a placé Royal.'. 

WïLD (willîam), n& à Londres (Grande-Brc- 
lagno). 

Méd.3«cl. (Marine) 1839 — Méd. 2- cl. tSil 

— î^ le 15 novembre 1855 — [ex]. 

3010 — Pay.>ageà Baunères de Bigoire : aquarelle. 
I301S0 — Paysage à B:<gnèresde Bigorie; aq larelle. 
I30S1 — Tuysage à B:igiicrcs de Bigo.Te ; aquarelle. 

YARDix (pail-brné), né à Pdri<, élève dj 
M. Corot. 

A Aki (Ptéihonl)\ et à Paris^ chez M, Bon- 
tiUùrf rïie Baise-dii- Htm part, 18. 

30%!S — Le golfe de Beauiieu, près de Nice. 

YVtuT (MAuiE-nEcioii), lié à Saint-Denis(Scine), 
élève de M. I"gros. 

T RuedeVaugirarJ, 17. 



30tî3 — Vue de la .-^eiiie près de Mardos iSJnv el- 
Olsol. 



374 PEIXTCRE. 

YVON (adolphe), né à Eschviller (Moselle), 
élève de Paul Delaroche. 
Méd. l'« cl. 18i8 — Méd. 2" cl. 1855 
Grande Médaille d'honneur 1857 — ^ 3(1 
décembre 1855 — [ex]. 

Rue Notre-Dame-deS'ChampSf 54. 

30;34 — La gorge de MalakotT (8 septembre l85Sh 

(campagne de Giimoe). - 

Les premiers épauleinenls de Mulakoff escaladés, les 
troupes de la division Mac-Mahon se trouvèrent en face de 
tout un système de traverses ou barricades en terre, d'où 
elles durent successivement déloger les Russes. Après de 
sanglants efforts, les assaillants réussirent à expulser cora 
plétement l'ennemî et arrivèrent à la goige de l'ouvrage, 
espace ouvert de quatre mètres de large environ, qui ser 
vait, en quelque sorte, de porte de communication entre 
îa redoute et la ville de Sébaslopol. 

C'est cet espace ou gorge que représente le tableau. - 

Le général Vinoy, commandant la 2^ brigade de la di* 
vision d'assaut (20^ et 27^ de ligne), lança le premier ses 
hommes dans ce labyrinthe et, après des pertes doulou- 
reuses, occupa la gorge. Debout, au sommet d'une traverse, 
à l'extrême droite du tableau, il dirige les efforts de sa 
troupe pour conserver une position chèrement achetée et 
toujours disputée. 

Au milieu de la fumée des gabîonnades incendiées et de 
la mousqucterie , se dresse, sur le sol conquis, le drapeau 
glorieux du 20e Je ligne, colonel Orianne. 

Les zouaves de la garde, colonel Jannin , suivent de 
près la brigade Vinnoy et prennent part à la lutte. 

Cependant les cartouches s'épuisent et le colonel Doaay^ 
ù qui on en fait demander, arrive lui-mêmect s'engage ré- 
solument avec une poignée de ses voltigeurs de la garde. 

Efforts généreux qui ne réussissent à repousser les re- 
tours offensifs des Russes qu'au prix de bien du sang! 
Déjà de nombreuses victimes obstruent le fatal pas- 
sage : Russes et Français, hommes et choses sont horri- 
blement amoncelés. A ia base de celte digue héroïque gi- 
sent le colonel Adam et le commandant Iratsoqui, du 20» 



de ligne. 
Eoûn arrive le général Wimpffen à la tête de sa 



brigaoi 



PEIXTIRE. 375 

4e réserve. Ce sont les tirailleurs algériens que conduit le 
léolonel Rose. Jaloux de rivaliser avec les Français, leurs 
frères d'armes, ils se précipitent comme un torrent et jet- 
tent àTeuvi, pour fermer la terrible ouverture, sacs-à- 
i^érre, gabions et leurs propres corps. Les chefs donnent 
i&rtout l'exemple : l'un d'eux, le brave lieutenant-colonel 
I Roques, est frappé mortellement en plantant le premier 
;gabion. Pour les animer à la lutte, un arabe, le sergent 
Mustapha, s'élance sur l'épaulement , et, sous le feule 
iplus terrible, ne cesse de jouer les airs indigènes sur Pins- 
ilruracnt national (kenob). 

Avec eux débouche le 3^ régiment de zouaves, colonel 
Polhès, puis le 50e de ligne, colonel Nicolas. Tous se préci- 
ipitent, et la gorge est enfin littéralement comblée par l'in- 
trépide hécatombe. 

C'est alors que les Russes, las de se briser devant un 
I obstacle qu'augmentent incessamment leurs propres cada- 
vres, se résignent à se retirer sur les forts du Nord et à 
nous laisser la victoire, Malakoff et Sébastopol. 

( Voir V Expédition de Crimée , par le baron de Bazax- 
toi'RT, 1" partie, tome 2, pages 417 et suivantes.) 
[Galeries historiques do Versailles,) 

lOSS —- La courtine do Malakoff (8 septembre 1855) 
(cami)agne de Crimée). 

A l'extrême gauche, au dernier plan, le drapeau fran- 
çais flotte sur Malakoir : la division Mac-Mahon inonde la 
redoute de nos soldais. 

La division Lamolterouge s'est élancée sur la courtine 
qui relie Malakofl"au Petit-Redan, et envahit la seconde li- 
^ne de défense. Mais la mitraille écrase les têtes de colon- 
nes, une terrible explosion engloutit une partie des com- 
battants, et cette brave troupe est forcée de se replier sur 
«■• 4a courtine, d'où elle entretient un feu nourri de mous' 
queterie. 

Pour répondre à l'artillerie russe, qui cause dans nos 
rangs de si cruels ravages, l'ordre est donné au comman- 
dant Souty d'amener devant la courtine les deux batteries 
du 1 0»-" régiment qu'il commande. Les pièces traversent au 
galop le terrain effondré que labourent les projectiles et 
engagent résolument une lutte héroïque, mais inégale, dans 
laquelle hommes, chevaux, affûts, caissons, sont bientôt 
broyés par les calibi'es supérieurs de l'ennemi. 



375 -PEIXTUftE. 

Le généra! Bosquet, placé de manière à diriger IV 
semble des attaques, est frappé à ce moment d'un éclat 
bombe qui l'atteint au flanc droit, un peu au dessous 
l'épaule. Ses forces trahissent son courage ; le coup av; 
causé un profond ébranlement. On est forcé de l'emport 
sur une civière : mais telle est la pluie de projectiles, q, 
le fanion du général est brisé dans les mains du marécli; 
des-Iogis Rigodit, et qu'à plusieui-s reprises les porteurs ( 
brancard sont tués. 

Cependant, la division Dulac, écrasée par des feux i 
nombrables, est rejetée en arrière du Pelit-Redan, cl i 
réserves de la garde s'élancent pour la soutenir. 

C'est le bataillon de chasseurs à pied de la garde, do 
l'inlrépide commandant Cornulier de Luc.inière est frapji 
à mori en entraînant sa troupe. 

Ce sont les lei'et 2^ régiments de grenadiers de la gard 
colonels Blanchard et d'Alton, qu'enlève le général Mé\ 
net, franchissant audacieusemeut les épaulemenls de n 
tianchées. 

C'est enfin le général De Failly, avec les voltigeurs 
la garde, colonel Montera, qui reçoit une blessure 
telle. 

(Voir l'ouvrage du baron deBaza.ncourt, tome ii, pag 
417 et suivantes.) 

[Gâteries hUloru/ues de T'irsaitles,) 

(Ce tableau n'est pas terminé et r.e sera exposé qu'apjès Vo 
vcrlure du salon, j 



ZAXI (jrax-domimqce), n(5 à Cinveggîa (PU 
mont), élève de M. Jacques Tr6coiirt 
rAcadémic de Pavie. 



A Saint 'Gennain-en-Layey rue cVHenntmont,l 

SOS6 -^ Portroil de M"-'^ la C«^*' M. A^.. 
3055^ — Porlrailde M P... 
3038 — Puiliait de M. le diclour R. . . 
30S9 -^ Poriruil de M'"*^ H. . . 
3030 — Porlrail du jeune G. T. . . 



PEl\TinE. 3"7 

ZIEM (pÉLix), né à Beaune (Côtc-d'Or). 
Méd. 3^ cl. (Paysage) 1851-1855 — Méd. V 
cl. 1852 — ^ IG août 1857 — [ex]. 

A Montmartre^ rue de l'Empereur^ 72. 

3031 — CoQstantinopIc. 
, Tous les vendredis, le Sultan se rend à la mosquée et 
les navires saluent son passage. 

303IS — Constanliiiople; l'enlrée des eaux douces 
d'Europe. 

(Appartient ù M. le baron de Vilars. ) 

3033 — Damanhour; effet du soleil couchant sur 
les bords du Nil (Egypte). 

(Appartient à M. Goldsmith. ) 

3034 — Gallipoli; effet de soleil couchant |Darda- 
nelles). 

ZIER (victor), né à Varsovie (Pologne), élève de 
MM. Norblin et Lco.i Cogniet. 

Rue de Vaugirard f i^Qf 

9035 — Portrait de M»« Léonore L. . . 

ZIMMEIVUAN (uENtti-j.), né à Amsterdam 

(Hollande). 

A Amsterdam; et à Paris, chez M. Weyermant 
rue du Cherche-Midi, 72. 

I3036 — La garde de nuit, d'après Rembrandt ; 
des>in. 

1303'? — Le repas de la ijard; civii].ie , d'apr»5s 
Van der llelst ; dessin. 



I 



378 PEl\TLRE, 

ZO (achille), né à Bayonne-Saint-Esprit (Bas 
ses-Py rendes), élève de M. Couture. 

Rue du Faubourg ^Saint-Denis f 174. 

303S — Halle de contrebanJiers (Espagne). 
30S9 — Avenluriers; aquarelle. 
30i0 — La devineresse; aquarelle, 

ZUDER BUiiLER (fritz), né à Locle (Suisse], 
t'iève do MM. Groscîaude et Picot. 

Rue de La Bruyère, 7. 



3041 — Gourmandise, 
304I3 — Le réveil. 
3043 — Sarah. 



^ 



ZUKD (robeut), né à Lucerne (Suisse), élève de 
M. Calime. 

A Lucerne: et à Paris, chez M, Albert de Meu-^ 
ron, rue Duperre', 9. 

304I4 — La moisson. 

ZYcnLiaiSKi(LÉON de), né à Dresde (Saxe), élève 
de MM. Kietz, Flandrin et Couture. 

Rue Fontaine-Saint-Georges y 38 bis, 
3045 — Porlrail de M. L. de Z... 



s<;iiLPiiT,E. 3:0 



SCULPTURE. 



ADAM-SALOMON (antony-samuel), fiéà La Fer- 
té-sous-Jouarre (Seine-el-Marne), élève de 
M. Vercelli. 

Rue de La Rochefoucauld j 58. 

S046 — Porlrait de M. Louis Ratisbonne ; busle, 
marbre» 

3047 — Pt rtrail de M"^« Delphine de Girardin;bu?le, 
marbre. 

3048 — Portrait de Miss Emélia Julia; buste, 
marbre. 

0049 -- Porlrait deM'^^Fr. S. .; bas-relief, marbre, 

AERTPEXS (égide), né à Bruxelles (Belgique), 
élève de MM. P. Puymbroack et Frison. 

Boulevard du Mont-Parnasse y Si. 

^5«î> — Porlrait d'enfant; buste, marbre-. 

AizELiN (eugène), né à Paris, élève de Ramey 
et de M. Dumont. 

Rue de Ménilmontantf 20. 

SOSl — Ny?sia au bain; statue, plàlro. 

El ce n'était que cachée sous les plis d'un long voile 
que la voyaient au bain les femmes qui la servaient. 



380 se U Lin L RE. 

ALLASSEun (jEAN-juLEs), né à Paris, élève de 
David d'Angers. 

Wéd. 2^' cl. (Sculpture) 1853. 

Rue de Belhfond, 3S. 

SOolS — Moïse sauvé des eaux; groupe, marbre. 

AIWAUD (ciurles-auguste), né à La Roclielh 
(Charente-Inférieure), élève de F. Rude, 

Rue de Bruxelles, 22. 

3053 — La Vénus aux cheveux d'or; statue, nrnr 
Lre. 

3054 — Portrait deMn»«"*; buste, marbre. 

(Ces ouvrages ne seront exposés qu'après l'oliverture di 
salon.) r, 

(/ o('r aux ouvrages excculès (fans les Monuments Publics. 

•<.s 

.\IlSOi\ (ALPHONSE-ALEXANDRE ), né à PaHs 

élève de M. Combette. 
Rue Saint-Sébastùtiy 5V. 

élOâo — Poule et poussins ; groupe, bronze. 
âOo6 — Lavandière et ses petits ; groupe, bronze. 
S057 — Comba's de coqs; groupe, bronze. 

AL'BLET (nicolas), néà Paris, élève de F. Rude 
Rue des Beaux- Arts, 

30o8 — Jésus enfant discourant dans le Temple 
statue, marbre. 

3059 — L'immaculée-Concepiion ; statue, maf 
bre. 

3060 — Portrait de M. G..., médaillon, marbré?* 



SCULPTLP.E. 381 

ALvnAY, (lodis), né à Valonciennes (Nord), 
élève de David d'Angers. 

Rue Notre-Dame-des-Champs, 53. 

'30G1 — Porirail de femme; ljU>fp, marbre. 
^OGZ — Wallcau; busJe, marbre. 

(Maison de l'Empereur.) 

BADIOU DE LATRONCIlèRE (ftsIILie), né à Mo- 
nastier (Haute-Loire), élève de M. JouiTroy. 

Rue de FleuruSf 25. 

3063 — La Prodigaliié; stalue, marbre. 
L'imprévo} anle jeunesse prodigue follement les trésors 

que lui donne la nature. 

3064 — V'alenlin Haiiy, fondateur de rinslilution 
des jeunes aveugles; groupe, marbre. 

306o — Portrait du dorleur B...; buste, marbre. 
I3066 — Porirail de M. B. de L...; médaillon, 

marbre. 
3067 — Porirail de M"^e B. de L...; médaillon, 

m irbre. 



BANGILLON (émilb), né à Méru (Oise), élève 
de F. Rude. 

Rue d'Enfer, ^S. 

«t068 — Saint Julien, évêque du Mans; stalue, 
, plâtre. 

Modèle, moitié grandeur d'exécution, de la statue com- 
, mandée en pierre pour l'église de Gouy (Maine-et-Loire.) 

3069 — Une bacchante; slatuelte, plâtre. 

3070 — Porlmildu jeune B...;busle, marbre. 



382 SCULPTURE. 

BAROjV (alfbfd}, né à Maximien (Ain), élève 
de Ramey et de M. J aequo t. 

Rue Caumartirif iZ, 

3091 — Trois médaillons en [i\'d\re,même mmèm 

Porirait de M. le docteur Charles Caron du Vil- 
lards. 

Portrait de M. Louis Vézu. 

Portrait de M. D. 

BARTHÉLÉMY ( RAYMOND ), né à Toulouse 
(Haute-Garonne), élève de M. Duret. 

Rue Madame, 5. 

30^!S — Un berger clèvo un monumenl au mou- 
cheron qui lui a sauvé la vie ; slalue, plâtre. 

(Sujet tiré du Culcx de Virgile.) 



H' 



BARTHOLDi (frêdêric-aiguste), né à Colmar 
(Haut-Rhin), élève d'Ary Schelïer, 

Rue Vavin, 40. 



l 



1 



S0^3 — Le Génie dans les griffes de la Misère; 

groupe, plaire. 1^ 

3074 — Portrail de M. le premier président R.*.; 
buste, bronze. 

BAUJAULT (jeàn-baptiste), né à La Crèche 
(Deux-Sèvres), élève de M. Jouffroy. 

Rue Cainpagne-Pr entière y 12. 
30':'3 — La Gaule; slaïue, pUilrc. 



SCILITII.K 383 

DAIRY (ciiarles-martial), né à Paris, éiève de 
F. Rude. 

Avenue Trudaine, 49, 
iOta — Bonjour! slatue, plaire. t^- 

BECQlET (jdst), né à Besançon (Doubs), élève 
de F. Kude. 

Rue d'Evfer, 83. 
tOt'5' — Saint-Sébastien; slalue, plaire. 

BEGAS (retnold), né à Berlin (Prusse), élève 
de M. Rauch. 

A Berlin; et à PariSf chez M. J. Kleinfelderj 
I rue La Fayette, 38. 

' tOtS — Pan consolanl Psyché; groupe, plâtre. 

BERNARD (antoine-louis), néàParis, élève de 
M. Duret. 

Rue Chariot, 2Q. 

tO't'O — Portrait de M. B. . .; buste, bronze. 
i080 — Portrait de M. D. ..; buste, plaire bronzé. 

BERTAUX (m"^ Léon), née à Paris* 

A Btzons, près Argenteuil (Seine-et-Oise)* 

iOHt — Les trois Vertus théologales; bénitier, 
bronze. 

(M. de TEmpcreur») 



3 8 '4 SCULPTURE. 

DLAXC (arnacd), né à Dijon (Cùte-d'Or), élève 
de David d'Angers et de F. Rude. 

Bue de VOvestj 44. 

:I08ISÎ -^ Jeune fi!lc c<ichanl TAmour; groupe, 
marbre. 

(Appartient à M. Ad. Fould.) 
3083 -^ Jeune nymphe; stalue, marbre. 

BLANCHARD (jULEs), né à Puiseaux (Loiret), 
^•lèvc de M. Jouffroy, 

Rue iV En fer y 83. 

308 4 — La résnrreclion du fils de 1 j veuve de Naïm ; 
bas-relief, pierre. 

BLAVIER (émilr), né à Douai (Nord), élève de 
MM. A. Toussaint, Calmels et Munch. 

Rue du Ch(rche-Midif 72. 

3085 — Porlraii de M. Fauvel, inlerne à l\ Charilé; 
buste, plâtre. 

BONHEUR (isidore) , né à Bordeaux (Gironde), 
élève de M. Raymond Bonheur. 

Rue Carnoff 3. 

3086 — Uly.-«se reconnu par f on chien ; groupe, 
plâtre. 

308*? — Une jument et son poulain ; plâtre. 

3088 — Une vache cl un loup ; bronze. 

3089 — Chien et brebis ; bronze. 



SCULPTURE. 385 

^.BONNET fcuii.LALM,E}> né à Saint-Germain-Laval 
""' (Loire), élevé de R^mey et de M. Dumoht. 

A Lyon, rue Monsieur , 50 ; et à Paris , chez 
M. Bonnet f place Dawpkine^ 11. 

3090 — Portrait de Victor Orsel, peintre d'bisioire ; 
''^f buste, marbre. 

(Commandé par la ville de Lyon.) 

'^ ijb fini'ivmn'd f.{ ifiy 'jib(izj.fum'.) 

BOuriEL (valentik-madrice), né à Montataire 
(Oise), élève de M. Barre père. 

Méd. 3*" cl. (Gravure en médailles) 1842. 
Rue à' Ânjou-Dawphiney 4. 

309t — Deux médaillons et quatre médailles ;»iéwe 
^Y numéro: 

Portrait de M. A. L ourmand ; médaillon, bronze. 

Portrait de M. Provost, de la Comédie-Françai^se ; mér 
daillon, bronze. . ^ 

Portrait de M, A. Lourmand ; médaille, bronzé ; avers 
;. et revers. 

Portrait de M. Provost, de la Comédie-Française; mé- 
. daille, bronze : avers et revers. 

BOTTIXELLi(antonio), néàMilan (Lombardie), 
élève de l'Académie Impériale de Milan. ' 

A Milan, 

300^ — «La Primavera» ; buste, marbre. 

3093 — « La Laura » de Pétrarque ; buste, marbre. 

3094 — « La FrancescadaRimifli»; buste, mapbre. 



386 SCULPTURE. 

BOVY (antoine), né à Genève (Suisse), natura- i 
lise Français, élève de Pradier. 
Mëd. 3*^ cl. (Giavure en médailles) 1855 — 
Méd. 2^ cl. 1835 — :^ en 1843.— [ex]. 

Rue d' Enfer f 55. 

(il 

3095 — Médaille commémorative de TExposilion gj 
universelle de 1855; avers et revers, clichés. 

Commandée par la Commission des Monnaies et Mé- jj 
daiUes. 

BREUIL (léon-micuel) , né à Flavigny (Côte- 
d'Or), élève de Ramey et de M. A. Dumont. 
Rue des T rois-Bornes., 9. ^^L 

3096 — Chateaubriand ; statuetle, plâtre. ^ 

BRIAN (joseph), né à Avignon (Vaucluse), élève 
de Bosio. 

Rue du Nord, 13. 

3097 -- Daphnis et Çhloé; groupe, plâtre. 

3098 — Gérard EdeUnck, graveur; buste, marbre. 

(M. d'Étet.) 

BRIAKD (bernard), né à Châîons-sur- Saône 
(Saône-tt-Loire), Olève de M. Darbois à Dijon. 

Rue Jacquartf 3. 

3099 — Le loir et l'allouette, élude d'après nature; 
groupe, bois. 

brun.(henri), né à Saint- Jean-le-Vieux (Ain), 

élève de David d'Angers et de F. Rude. 
Rue d'AssaSf 7. 

3100 — La nymphe Egérie; statue, plâtre. 



SCULPTCRE. 387 

BRUNET (eugène-cyrille), né à Sarcelles (Seine- 
et-Oise), élève de MM. Aimé Millet et 
A. Toussaint. 

Rue de Douai y 43. 

3tOt — Bêverie ; buste, bronze. 

SlOllî — Portrait de M. Alphonse Daudet; buste, 

bronze. 

3i03 — Portrait de M. de M...; buste, bronze. 

BUiiOT (cHARLEs) , né à Paris. 
Rue tt cité d'Angouléme, 10. 

3104 — Portrait de M^^^. . .; buste, plâtre. 

bul:o (jean), né à Montpellier (Hérault), élève 

de M. A. Toussaint. 
Rue Saint- Sébastien y 50 et 5i. 

3tOo — Pandore; statue, plâtre. 

BULLIER ( ALEXANDRE) , né à Pails , élève de 
M. Jouffroy. 

Hue Cam'pagne-Prerràèrey 3. 

; 31 06 — Portrait de M. B. . .; buste, plâtre bronzé. 

BUTTÉ (sTÉPHANo), né à Tiirin (Piémont). 
A Turin; et à Paris, chez M. Kellerman , rue 
du Bouloiy 22. 

1310*7 — Episode du déluge universel; groupe, 
marbre. 

I3108 — Scène du massacre des Innocents; groupe, 
marbre. 



388 SCULPTURE. 

CABET (jean-baptiste-paul), néà Nuits (Côte- 
d'Or), élève de F. Rude. 
Méd.2«cl. (Sculpture) 1855.--[ex]. 

3t09 — Poriraitde M. N..., acijudanl-major du 3 
baiaillon de l'île d'Elbe; buste, bronze. 1,4 iig. 3 

CABOS (juLEs), né à Fribourg (Suisse), élève oê 

M. Brunet. 
A Montmartre y rue Virginie, 12. 

31 10 — Nature morte; groupe, bois de poirier. 

CAUV (auguste), né à Paris, élève de F. Rude. 

Méd. 3«cl. (Sculpture) 1851. 
Rue de VEntrepét-des-MaraiSf 21. 

3111 — Faucon chassant aux lapins ; bas-relief, ^' 
plâtre. 

(Pour le palais du LouTre.) 
(M. d'État.) 

3113 — Faisans surpris par une fouine; bas-relief, 
plâtre. 

(Pour le palais du Louvre.) 
(M. d'État.) 

3113 — Perdreaux et canards; groupe, plâtre. ^' 

GAMBOS (juLEs), né à Castres (Tarn), élève de ^ 
M. Jouffroy. 

Rue Notre-Dame des-ChampSy 2k; ^ 

3114 — Laïs; statue, plâtre. 

3113 — La douleur; statuette, plâtre. '^' 

3116 — Portrait du maréchal de férignon; sta^ 

tuette, bronze argenté. 3l 



SCULPTURE. 389 

CARLIER (émile), né à Paris, élève de Feuchère. 
Rue de Malte ^ 23. 

SI 17 — *Le chasseur de loups; statue, plâtre. 
3118 — L'ivresse; statuette, bronze. 

CARPEAUX (jean-baptiste) , né à Valenciennes 

(Nord), élève de F. Rude et de M. Duret. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) ISo^. 

A Rome, à l'Académie de France {villa Médicis); 
et à Paris, chez M. Levyy rue du Faubourg- 
Poissonnière ^ 13b. 

" 3119 — Jeune pêcheur; statue, bronze. 

CARRIER DE BELLEUSE (albert-ERNESt), né à 

Anisy-le Château (Aisne), élève de David 

d'Angers. 

Rue delà Tour-d'Auvergne, 13. 

3150 — Jupiter et HéiDé; groupe, bronze. 

3151 — La raort du général Desaix (bataille de Ma- 
rengo, 14 juin 1800); groupe, plâtre. 

3i;$S — Une vestale; buste, terre cuite. 

3133 — Desaix, exécuté d'après une miniature; 

buste, plâtre. 
31 94 — Portrait de M. Eugène P..., sculpteur; 

buste, plâtre. 

3123 — Portrait du docteur Vcrdé dérisle; buste, 
terre cuite. 



390 SCULPTURE. 

CAUDRON (edgène), né à Paris, élève de David 

d'Angers. 

Rue Rochechouart, 67. 

31 S6 — L'Innocence cachant l'Amour dans son 
sein; slalue, plaire. 



CAVËLïER (Pii'RRE-JDLEs), né à Paris, élè/e de 

David d'Angers et de Paul Delaroche. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 

184.2 —Méd. ^^ ci. 1842 et 1855— Méd. 

d'Honneur 1849 - ^ 23 juillet 1853 — 

[EX]. 

Rue de Bossuet, 8. 

31^7 — .\ry Sfîhyff r; husle, nici.ure, 

31S8 — Portrait de M. Henriqiiel-Dupont ; buste, 
mRfbre. 

3139 — Portrait de M^Ma princesse de S... ; buste, 
marbre. 



ClîABAUD (louis-Félix), né à Venelles (Bou^' 
ches-du-Ilhône], élève de Pradier. ■>; 

Premier Grand Prix de Rome (Gravure en 
m;Vlailks) 1848 — Méd. 3- cl. (Sculpture) 
1853. 

Rue Notre-Dame-des-ChampSf 4. 

3130 — Douze camées, pierres fines, même w^ 
méro. 



SCULPTURE. 391 

CHAMBARD (louis-léopold), né à Saint-Amour 
(Jura) , élève de David d'Aniers et de 
M. Ingres. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1837 
— Méd. 2^ cl. 1842. 

I Impasse du Maine ^ 1. 

' 3131 — Une bacchante; statue, plâtre. 
3133 — L'inspiration; statue, marbre. 

(Destinée à la cour du Louvre.) 
(M. d'EtaU) 



CHAïROUSSE (émïle), né à Paris, élève de F. 
Rude et de M. Abel de Pujol. 

Rue Notre- Dame- de s- Champs, 53. 

3133 — Résignaiion; statue, marbre. 

« Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés, ■ 
(P. S. pour réglisc Saint-Sulpicc.) 

3134 — L'ait crirélien ; sfalue, piàiie. 
(Modèle de la statue destinée à la cour du Louvre.) 

(M. d'État.) 

3135 — *HéIoïse el Âbailard ; groupe, marbre. 



CHEMI3I (joseph-victor), né à Paris, élève de 
M. Barye. 

Rue de Hambourg, 88. 

3136 — Chevreuil; nature morte, bronze. 

3137 — Ciiien terrier; plâtre. 



392 SCULPTURE. 

cnÉRON ( Alfred), élève de F. Rude. 
Rue d'Enfer, 54. 

3138 — Dante; statue, plaire. 

CHEVALIER (hyacinthb), né à Saint-Bonnet-le- 
Châteao (Loire), élève de M. A. Toiissajint. 

Rue du Mont-Parnasse y 32. 

3139 — La jeune nîère; groupe, marbre. 

{Voir aux ouvrages exécutes dans les Monuments Publics.) 

CLÈRE (georges), né à Nancy (Meurthe), élève 
de F. Rude. 

Rue de Laval f 33. 

31 40 — Vénus agreste ; statue, marbre. 

3141 — Faune gymnaste; statue, bronze. 

GlesingëR (jean-baptiste) , né à Besançon 
(Doubs). 

Méa. 3^ cl. (Sculpture) 18i6— Méd. 2*= cl. 18i7 
— ^féd. 1- cl. 1848— ^ 17 mai 1849. — 

[EX].' 

A Rome; et à Paris , chez M. Rarbedienne , 
boulevard Poissonnière^ 30. 

31 4^ — Zingara ; statue, marbre. 

3143 — Sapho terminant son dernier chant; sta- 
tue, m irbre. 

3144 — Jeunesse de Sapho; statuette, marbre. 

3145 — Têle de christ; marbre. 

3146 •— Charlotte Corday ;>uste, marbre. 



>"' 



SCULPTURE, 393 

314*9 — Romaine (Transteverine) ; bust^, marbre. 

3148 — Napolitainedesmonlagnes;busle, marbre. 

3149 — Taureau romain; marbre. ' 

{Foir à la Peintcrb.)* 3 j^ 

COCHERET ( LOUIS-ETIENNE ), né à Amsterdam 
(Pays-Bas), élève de MM. Toussaint, Simonis 

et Rover. 

Rue des Martyrs^ 66. 

31 50 — La prière ; statue, marbre. 

COL\CHON (Théodore), né à Moulins (Allier), 
élève de David d'Angers. 

A BatignoUeSj rue des Carrier es ^ 9. 

31 SI — Jeune pâtre jouant de la double flùle , 
statue, bronze. 

COLLESSOV (CLERMONT— ALEXANÛRe) , né à 

Wurhmout (Nurd), élève de MM. Jouffroy et 
Duret. 

Rue Monsieur-îe-Prince, 57. 

31 5S — Portrait de M. V-D.-L. d'A ; buste; 
plâtre. 

COMOlera(pàjl), né à Paris, élève de F. Rude. 
Cité du Wauxhally 7. 
31 S3 — Un lièvre au lancer ; groupe, plâtre. 



394 SCULPTURE. 

COJVSTAWT (m*"^ noémi) , née à Paris, élève df^ 
Pradier. 

Rue du Rocher y 67. 

31 54 — Un génie ; bas-relief, plâtre. 

Modèle de l'un des bas-reliefs de l'escalier de la biblio- 
thèque du Louvre. 

(Voir aux ouvrages exécutas clans /e^ Monuments Pcelics.) 

COUPON (joseph), né au Buis-les Baronnies 
(Drôme), é'.èvedeRameyet deM. A. Dumont. 

RiiedeVarennes SO. 

3135 — Portrail de W-^ Clémence V...; buste, 
plaire. 

3156 — Portfcait de M. le docteur Castle; buste, 
plaire. 

(Voir aux ouvrages exécutés dans les Monuments Publics.) 

COURïET (augdstin) né à Lyon (Rhône), 
élève de Pradier, de Ramey et de M. Dumont. 
Méd. 2-^ cl. (Sculpture) 1848. 

Rue des Saints- Pères j 11. 

3157 — Nymphe; statue, marbre. 

Destinée à la cour du Louvre. 

(M. d'État.) 

3158 — Portrait de M"« G... ; buste, marbre. 

CRAUCK { GUSTAVE- ADOLPHE -Désiré] , né à 

Valepciennes (Nord), élève de Pradier. 
Premier Grand prix de Rome (Sculpture) 
1851. —Méd. 3^ cl. 1857. 
RuedeVaugirard, 146. 

3159 — Bacchante et satyre; groupe, marbre. 



SCULPTURE, 395 

31 60 — Omphale; groupe, marbre. 
Destiné à la cour du Louvre. 

(M. d'État.) 

3161 — Le maréchal Pélis3ier, duc de Malakoff, 
S!:! luette, bronze. 

31 GS — Portrait du général Camou, fommandanl 
!a '1'^^ division de la garde impériale ; bu^te, mar- 
bre. 

3163 — Portrait du rolonel Plombin, du 1" de 
ligne; buste, bronze 

3164 — Portrait de M. de Lanneau, aneien maire 
du 12^ arro^iui^sem8nt, annien directeur de Sainîe- 
Barbe et des sourds-muets; buste, maibre. 

DAMIENS (pierre), né à Saint-Germaia-d'Arcé 
(Sarthe), élève de M. Bonnassieux. 

Rue du Chiïchè'Midi, 57. 

3165 — Ange portant une croix; statue, bronze. 

3166 — Ange portant un reliquaire; statue, 
bronze. 

3167 — TortraitdeM. Louis D...; buste, marbre. 

3168 — Portrait de M. B. de B...; médaillon, 

plâtre. 

DAMOUSSE ( piERRE-ADOipaE ), né à Paris, 
élève de M. Barye. 

A Sèvres {Seine-et-Oîse), rue du Quinconce 3 ; ■ 
et àP^'TiSf chezM. Peijrol, rue Dupuytrenj 7. 

3169 — Six médaillons; bronze, même numéro: 
Portrait de M. Ebelmen, 

Portrait de M. C. . . 
Portrait de M, Riocreux, 



396 SCULPTURE. 

Portrait de M"»" L. . . 
Portrait de M-"* R. . . 
Portrait de M. M. , . 

DAKTAN aîné (antoine-laurent), né à Saint- 

Gloud (Seitie-ot-Oise), élève de Bosio et de 

Briôn. 
, Premier Grand prix de Rome (Sculpture) 

1828 — Méd. 3« cl. 1855 — Méd. 2« cl. 

1824 — Méd. 1" cl. 1835 — ^ Q juin 

1843 — [ex], 

Sf^O — Le général Perrin Jonquière, mort dans 
rexpéilition d'Orieaî ; busîe, marbre. 
Pour les galeries du Musée de Versailles. (M. d'État.) 
3t*?t — Louis Benoit Picard, auteur dramatique, 
de rAcadt'mie- Française; buste, marbre. 

Pour la Comédie-Française. (M. d'Etat.) 

daiVtAn jeune (.lEiN-PiERRE). né à Paris, élève 
de Fosio. -? 

Méd. 2- cl. (Sculpture) 1831 — ^ 22 juii 

^; 1841— [ex]. 

Rue Saint- Lazare y 36. 

3t9S — M Bineau, ancien ministre des finances; 
buste, marbre. 
Pour les galeries du Musée de Versailles. (M. d'Etat.) 

Sf^lS his. — Porlrail de M. Rossini; buste, marbre. 
31^3 — Portrait de M. le docteur Velpeau; buste, 
marbre. 

31^3 5/5 —Portrait de M. Emile Dolfus ; buste, 

marbre. 
3f 74 — Portrait de M. François Mathieu; biiéte, 

marbre. 




SCULPTURE. 397 

DAULLÉ (le général pikrre-maaib-joseph), né 
l à T\ amin (Pas-de-Calais). 

Bue Saint-Lazare, 36. 

liVS — Portrait de M^^^ D...; buste, marbre. 



DAUMAS (louis- Joseph), né à Toulon (Var), 
élève de David d*Apgers. 

Méd. 3^ cl. (Sculpture) 184.3 — Méd. 2^ cl. 
1845 et 1848. 

liV6 — A la France guerrière et agricole; statue, 
plâtre. 



DAVID ( Adolphe), né à Baugé (Maine-et-Loire), 
élève de M. JouCfroy. 

Rue Campagne-Première, 12. 

It'î"î' — L'apothéose de Napoléon P""; bas-relief, 
camée, coquille. 



DE BAY-père (joseph), né à Malints (Belgique), 
élève de l'Académie et de Chaudet. 

Méd. 2"^ cl. (Sculpture) 1817—^ 11 janvier 
1825 — [ex]. 

tt'î'8 — Passé, présent, avenir; groupe, plâtre. 
H'S'9 — Le choix difficile; statue, plâtre. 



398 SCULPTURE. 

DE BAY (jean-baptiste-joskph), né à Nantes 
( Loin -Intérieure), élève de M. de Bay, 
Fon père. 

Premi' r Grand Prix de Rome fSculpture] 
1829 —Med. 2*^ cl. 1855 — Méd. 1- ci. 
1836 — ^ 25 mai 1831 — [ex]. 

Rue Notre-Dame- des-Chani'ps, 75. 

3180 — Saint Thiband, patron des mineurs de Com- 
menlry; statue, marbre. 

(Appartient à M. Mony.) 

3tSl — *Le petit vendangeur; étude, modèle en 
terre cuite. 

(Voir aux ouvrages exécutés dans /wMoxiii'/rENTS publics.)«(0( 

DEBUT (didier), né à Moulins (A Hier), élève de 
David d'Angers. 

Rue des Amandiers-Popincourt, 30. 
818!^ — *Féne!on, buste, plâtre. ^ , 

3183 — *bossuet, buste, plâtre. 9» 

DELABRIERRE (paul-édouard), né à Paris, 

élève de M. Delestre. < 

Rue d'Enfer, 10. 

3184 — *Une panthère de l'Inde dévorant un hé- 
ron ; groupe plâtre. 

3185 — *Panthère de l'Inde; groupe plâtre. 



DEMESMAY (camille), né à Besançon (Doubs). 

lYléd.â'^cl. (Sculpture) 1848. 
Rue Fontaine- Saint-Georges, 34. 

3186 — La Vierge et l'Enfant- Jésus; bas-reliefï^ 
plâtre. ;:; ■ 



SCULPTURE 390 

ij^ENÉCHEAU (séraphin), né à Angers,. (Maine- 
et-Loire), élève de F. Rude et de David 
d'Angers. 

Ru^ de La Rochefoucaulty 46. 

IS"?" — « Amoursl r.moursl marchande d'amours I 

groupe, marbre. 

DESBOEUFS (antoine), né à Paris, élève de 
Cartellier. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture^ 
, 1814 — Méd. 2^ c!. 1833 — Méd. i- ci. 
1843—5 mai 1851 — [ex]. 

188 — Cippetn marbre. 

Destiné au monument à én<;cr à Chûlons-sur-Mame à 
a mémoire de M. Jessaint, ancien préfet du département 
de la Marne. 

DESPRLi (AisTONi>), né à Chàtillon-sur -Seine 
(Côte-d'Or), élève de M. Jouffroy. 

Boulevard Montmartre, 136. 
89 — Beoiilude ranlemelle; statue, plaire. 

a Incipe, parvc puer, risii CQgnoscerc inairem, » 

(ViBGILE.) 

il90 — Porlreil de M. François Buliier; busle, 
marbre. 

DESPREZ (locis), né à Paris, élève de Bosio. 
Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1826 

— Méd. 2« cl. 1831 — Méu. 1- cl. 1843 

— ^ mai 1851 — [ex]. 

lot — Portrait de iM. D...; buste marbre. 

{Voirattxof'ragcx exécutes dans fe5Mo>UMEî«T3?CBLîCS.) 



400 SCULPTURE. 

DESTREEZ ( jdles-constant) , né à Gisor 
(Eure), élève de M. de Triqueti. 

A Saint-Cloudy route Royale, 5. 
3191$ — Suzanne; statue, plâtre. 

DEUNBERGUE (alexandre), né à Paris, élèt( 

de Feuchère. 

Rue des T rois-Bornes, 21. 

3f 93 — Vase Renaissance, -représentant les Sep 
léchés capitaux ; argent repoussé. 

DEVERS (joseph), né à Turin (Piémont), élèvt 
deAryScheffer, de F. Rude, et de MM. Jol 
livet et Picot. 
Méd. 3« cl. (Email) 1849 et 1855. 

3194 — L'Italie; buste, terre cuite émaillée. 



DIEBOLT (ge orges), né à Dijon (Côte-d'Or), 

élève de Ramey et de M Dumont. 

Premier Grand Prix d_^ Rome (Sculpture) 1841 

— Méd. 2-^ cl. 184-8 — Méd. 1- cl. 18^ 

— ^1853 -[ex]. 

3195 — Grenadier de ligne en tenue de cam 

pagne; siulue plaire. 

Modèle au tiers de l'exécution d'une des statues du 
pont (le l'Aima. 

3196 — Zouave en tenue de campagne; statue 
plâtre. 

Modèle au tiers de l'exécution d'une des statues (fil 
pont de l'Aima. 



SCULPTURE. ^01 

DIÈUDONNÉ (JACQUES- Augustin), né à Paris, 

élève de Gros et de Bosio. 
Méd. 3 cl. (Sculpture) 1843 — Méd. 2« cl. 
1844 — Méd. 1- cl. 1845 — [ex]. 

Rue de V Ouest ^ 36. 

tlO'î' — Portrait de M. le général de division 
comte de Goyon, aide-de-camp de S. M. TEmpereur, 
commandanf la division française à Rome ; busle, 
marbre. 

Î198 — Portrait de M. FouchéLepeUetier, mem- 
bre delà Chambre des dépulés et membre du Con- 
seil général du département de la Seine; buste, 
marbre. 

1^ DOUDEAU (l.), né à Paris, élève de Périer et de 

Capellara. 

Rue de la Folie-Regnault^ 36 

ftt99 — Portrait de Pierre Lachambaudie ; buste 
plâtre. 

DUBOis-DAVESi\ES (m^^^ fa^nny), née à Paris, 
élève de MM. Léon Cogniet et Desbœufs. 

A Auteuil [Seine], rue de la Tuilerie, 14. 

fiSOO — Déranger ; buste plâtre. 

(M. d'État.) 

DUBOIS- PIGALLE (paul), né à Nogent-sur- 
Seine (AubeJ, élève de M. A. Toussaint. 

Chez M. OttoZi rue de La Bruyère^ 22. 
fSOl — Portrait de M'^e*"; médaillon, marbre. 



402 SCULPTURE, 

DUBRAY (vital-gabbiel), né à Paris, élève de 
Ramey. 

xMéd. S'^cl. (Sculpture) 18U—^ 16aoûtl857. 

3^02^ — Josoph Polhier; blatiie, bronze. 

(Appartient à la ville d'Orléans. 



DURAND (ludovic) né à Saint-Brieuc (Côtes-du- 
Nord), élève de M. A. Toussaint. 



[ 
k 

m\ 

Rue de La Rochefoucaulty 17. P 

;g RI 

3503 — La Malaria; groupe, marbre. ^'^ 

3504 — Portrait de M. le docleur Falrel; buste, | 
marbre. 

3SOo — Portrait de M. le comte Rivaudda Laraffl- 

nièie, préfet des Côtes-du-Nord ; busle, plâtre. 

3SOO — Portrait de M. le colonel Moniaudon; bustef^ 
plaire. 

3^0*9 — Portrait de M. Miot, lieutenant de vais- 
seau ; ba?te, pîàlre. 

3S08 — Portrait de M. Durand, enseigne de vais 
seau; busle, p'âtre. 



DURST (marids), né aux Ternes (Seine), élève de 
F. Rude. 

Aux Ternes, avenue de la Porte -Maillot, 8. 



3IS09 — Jeune pêcheur; staïuette, plâtre. fti 

3S10 — Portrait d'Auguste Diirst; busle, plâtre. 



SI 



Si 



SCULPTURE. UO^ 

DUSEIGNEUR (jean-bernard), né à Paris, élève 
de Bosio, de Diipaty et de Cortot. 

Méd. 2^ cl. (Sculpture) 183i. 

Rue de Bourgogne, 52. 

♦211 — La Sainte Vierge et saint Jean, groupe, 
I plaire. 

Partie d'une composition représentant Jésus cloué sur 
la croix; pour la chapelle du calvaire de Téglise Saint- 
IRoch,à Paris. 

(P. S.) 

SSIS — Jésus meurt sur la croix; bas-relief; 

plaire. 
Î213 — Jésus est mis dans le sépulcre; bas-relief, 

pîàire. 
XII* etxiY* stations d'un Chemin de la Croix. 
{Voir aux ouvrages exécutés dans /ca Monuments Publics.) 



ETEX (Antoine), né à Paris, élève de Dupaty, 
de Pradier et de MM. Ingres et Duban. 

Méd. l'^cl. (Sculpture) 1833—.^ 22 juin 1841 

-[ex]. . 

Rue Carnoty 2; et rue de VOuesty 80. 

$!S14 — La douleur maternelle; groupe, marbre. 
US — Paris; siatiie, marbre. 
Destinée h la cour du Louvre. 

(M. d'État.) 

tSlG — HpJène; slr<tue, marbre. 
Destinée à la cour du Louvre. 

(M. d'Étal.) 

8217 — E. Cavaignac; buste, marbre. 

6218 — Feu Auguste Comte ; buste, marbre. 



m 



/iO^ SCULPTURE. 

3S19 — Portrait de feu Vieillard, sénateur; buste, 
marbre. 

(M. de l'Empereur.) 
3S!$0 — Portrait de M"^^ Van den Heuvel (Caroline 

Duprez); buste, marbre. 

3!^St —Portrait de M"^ Judith Gautier; bus.^ 

marbre. ^ 

[Voir à la Peinture et aux ouvrages exécutés 
dans tes Momuments Pdblics.) 



EU DE (louis-adolphe), né à Ares (Gironde^ 
élève de David d'Angers. 

Rue de FUuniSy 27. 

33SIS — Omphale ; statue, marbre. 

Destinée à la décoration de la cour du Louvre. 

(M. d'État.) 

FABÏSCH (joseph), né à Aix (Bouches-du- 
Rliône), élève de l'Ecole d'Aix. 

A LyoUf palais des Arts. U 

3!S!S3 — Le Sauveur; statue, marbre. 
3SIS4 — Rebecca; statue, plâtre. 



FANNIÈRE (acguste-françois), né à Longwy 
(Moselle) , élève de Drolling. 

Rue de Vaugirarôy 61. 
9Zfi^ — Portrait d'enfant ; buste, plâtre. 



SCULPTURE. (|05 

FAROCHON (kugène), né à Paris, élève de David 
d'Angers. 

Premier Grand Prix de Rome (Gravure en 
Médailles) 1835— Méd. 2- cl. 184-7. 

Rue d'Enfery kl et 58. 

S2S6 — La mors groufe, nnaibre. 

E!le préside à la naissance intellectuelle de ses enfants. 

■Destiné aux salons de réception de S. Exe M. le président 
du Sénat.) 

(M. d'État) 
Voir aux ouvrages exécutés dans les mo.vuments publics.) 

FASSix (adolphe), né à Liège (Belgique),. élève 
de M. A. Toussaint. 

Rue des Martyrs, 66. 
S337 — Portrait de M. L...; buste, plâtre. 

FELON (joskph), né à Bordeaux (Gironde). 

Chez MM. Deforge et Carpentier, boulevard 
Montmartre, 8. 

3SS8 — *Vanité ; buste, marbre. 
33S9 — *La navigation ; buste, marbre. 

{Folr à la Peinture et aux ouvrages exécutés dans 
les MONCMEXTS Publics.) 

FERRAT ( Charles) , né à Aix (Bouches-du" 
Rhône), élève de M. Duret. 

• Rue de Monsieur, 10. 

ji3S30 — Cyparis?e pleurant la mort de son cerf ; 
statue, piètre. 



40C SCULPTURE. 

FERRAT (hippolyte), né à Aix (Bouches- du- 
Rhône), élève de Pradier. 

Rue de VarenneSy 80. 

3S3t — Tronchet ; statue, marbre. 

(Deslince au Palais du Conseil d'État.) 
(M. d'État.) 

c^^bb ^l'û^r. >i, • 'y 
FEUGÈRE DES FORTS (viNCENT ÉMILe}^ né à 
Paris, élève de M. Duseigneur. 

Rue de VOuest, 36. 

3S3^ — Marguerite; statue, marbre. 

Vos heures sont des fleurs l'une à l'autre enlacées; 
Ne les elTeuillez pas plus vile qr.e le temps. 
{Odes et Ballades ; V. Hugo.) 

3533 — Femme de Caslel-Madama, près de Rome: 

busie, marbre. % 

FORCEVILLE (oiédéon-adolphe-casimir), né 4 

Saint-Mauvis (Somme). 
Méd. 3« cl. (Sculpture) 1845. 

A Amiens, rue Napoléon^ 29 ; et à Paris, chen 
M. Verseroîi, rue de Sèvres, 104. 

3534 — Portrait de M. Porion, ancien maire d'A- 
miens, anrien député ; buste, marbre. 

FOYATIER (dents), né à Bussiêre (Loire), élève 
de Marin et de Lemot. 

Méd. 2« cl. (Sculpture) 1819 et 1855 — ^ le 
l^-- mai 1834. — [ex]. 

3S3o — L'Immaculée Conception de la Sainlë^^ 

Vierge ; statue, plâtre. ;|3 



SCULPTURE, ItQl 

FRANCESCHi ( JULES ) , ré à Bar-suF-Aube 
(Aube), élève de F. Rude. 

[ Ruede Breda, 21. 

3236 — Andromède; statue, pierre. 

^'étaient sas longs cheveux clans le vent déferles, 
Son visage et ses yeux de larmes empcrlés, 
Oq eut cru qu'elle Olait de marbre. 

{Les Métamorphoses ; Ovide.) 

FRAixçois (hippolyte), né à Dijon (Côte-d'Or), 
élève de M. Jouffroy. 

Rue Saint-iiïaurf 185. 
IS37 — Saint Jean-Bapliste; statue, plâtre, 

FRANZOA'I (François), né à Carrara (Italie). 
Rue de VOratoirey 39. 

1238 — Bacchan'e moderne; buste, marbre. . 
fc239 —■ Buste, raaibre. 

FREMIET (emmanuel), né à Paris, élève de 
F. Rude. :^ 

Méd. 3'^cl. (Animaux) 1849etl8oo— Méd. 
2^ cl. 1851. 

Boulevard du Temphy kl. 

t240 — Cent-garde ; statuette, bronze. 
S24i — Artilleurde la garde, statuette, bronze. 
t!S42 — Zouave de la garde; statuette, bronza. 
S243 — Sapeur; statuette, bronze. 
t244 — Cheval de troupe ; bronze. 



608 SCULPTURE. 

3S43 — Chasseur à cheval ; groupe, plâtre. 
31^46 — Hussard; groupe plâtre. 

Ces statuettes font partie d une collection des différentes! 

armes de rarmée française, commandée par ordre de 

S. M. l'Empereur. 

3547 — Cheval de sallioibanqiie; plâtre. 

3548 — Forestier, cheval de chasse d^s écuries de 
M. le comle d'OiilUvmon : p'âlre. 

FRISON (Barthélémy), né à Tournai (Belgique), 
élève de Ramey fils et de M. A. Dumont. 
Méd. 3^ cl, (Sculpture) 1851. 
A Paris f rue de Vaugirardy 119. 

3!S49 -— ■*■ Jeune fille à sa toilelîe ; statue, broDzCr:; 
Réduction de la statue qui figurait au salon de 1857. 
3!$50 — Portrait du jeune E. F. . . ; buste, plâtre.^ 

FRizoïv (auguste), né à Crest (Drôme), élève d( 
l'Ecole des Beaux-Arts. 

Rue Saint-André'des-ArtSy 45. 

S^^t — Polirait de M"*® la marquise de Gh. 

buste, plaire. 
3S5IS — Portrait de M°*« D...; buste, plâtre. 

FULCOKis (louis), né à Avignon (Vauclusè), 
eicve de l'Ecole des Beaux-Arts d'Avignon 

Avenue de Ségur, 9 his, 

3!S53 — Portrait de M, Jiacobbi, conseiller à la QM 
impériale d'Alger; buste, plâtre. 

3!S54 — Portrait de M. le docteur Camille Raspatf 
buste, bronze. ^' 



SCULPTURE, 409 

FULLER (cHARLES-FRANCis) , né à Versailles 
^ (Seine-et-Oise), de parents anglais, élève de 
Powers. 

A Florence, via deîla Nunziatina ; et à Paris, 
chez M. Chenue y rue Croix -des -Petites 
Champs, 2k. 

3So5 — Portrait de M"« de B...; buste, marbre. 



FUMIÈRE (adolphe), né à Toiirnay (Belgique), 
élève de MM. Ottin et Gleyre. 

A Tournay, rue Perdue, 5; et à Paris, rue de la 
Grande 'Chaumière, 9. 

3256 — La jeune mère adoptive; statue, plâtre. 



GALBRUNKER (pAUL-cHARLEs) , né à Paris, élève 
de F. Rude et de M. Farochon. 

Rue du Château'd'Eau, 14. 

3So? — Portraits des enfants de M. H. . . ; gravure 

sur agale-onyx. 
,32o8 — Tête de Bacchus, élude d'après l'antique ; 
' gravure sur agate-onyx. 



I GARMER (gustave-alexandre) , né à La Suze 
(Sarthe), élève de M. Duret. 

JRwe de Vaugirard, 136. 

13259 Pêcheur endormi ; étude, statue, plâtre. 

18 



ftIO SCULPTURE. I 

GASTON- GUITTON (viCTOR - Edouard) , né à 
Napoléon-Vendée (Vendée) , élève de F. 
Rude. 
Méd. 2«cl. (Sculpture) 1857. 

3360 — Portrait de M^^« G . P. . . ; busle, marbre. 

GAUTHIER (cHARLEs), né à Chauvirey-le-Châtel 
(Haute-Saône), élève de M. Jouffroi. 

Rue Christine, 8. 

3!S61 — Pêclieur lançant l'épervier; statue, plâtre. 

GIERCKENS, (félix) , né à Paris, élève de 
M. Lequien. 

Cité Popincourt, 8 et 10 {rue Popincourty 70). 
3S6!S — Amour vainqueur ; statuette, bronze. 

GIRARD (noel-jules) , né à Paris , élève de 
David d'Angers et de M. Petitot. 
Méd. 2^ cl. (Sculpture) 1852. 

Rue de Rocroi, 23. 

3^63 — Portrait de M"« Denise Pelletan ; médail- 
lon, marbre. 

3!S64 — Portrait de M. A. Gourlier, peintre; mé- 
daillon, marbre. 

GOLDSMID (maria), né à Paris. 
A Bruxelles. 

3!S65 — Portrait de S. M. Léopoldler, roi des Belges; " 
buste, marbre. : 



SCULPTURE. /ill 

GONON (eugène), né à Paris, élève de Pradier 
et de Blondel. 

Rue du Cherche-Midi, 109. 

$!1Î66 — Un combat de merles; cire destinée à être 
fondue en bronze. 



GRABOWSKi (félix), hé à Angers (Maine-et- 
Loire), élève de Raiiiey fils et de M. A. 
Dumont. 

Méd. 2« cl. (Sculpture) 1857. 

$'367 — Sapho sur le rocher de Leucade; statue, 
marbre. 



GRAMDFILS (ladrent), né à Paris , élève de 
Ramey et de M. Dantan aine. 

A Auteuil (Seine) f route de Versailles, 16 bis, 
S;S6S — ^Sommeil de l'innocence; statue, marbre. 

GRASS (Philippe), né à Volxheim (Bas-Rhin), 
élève de Bosio. 
Méd. 2« cl. (Sculpture) 1834.. 

Rue de Vaugirard, 113. 

S!$69 — Portrait de M. Ch. Robert, maître des 
requêtes ; buste, bronze. 

SS'^O — Portrait de M. L. Spach, archiviste; buste 
plâtre. 



(il 2 SCULPTURE. 

GREEN0U6H ( RICHARD), né à BostoD (États- 
Unis), élève de ses frères. 

Rue de VOratoire-du- Roule ^ 13. 

SIZ^l — Washington ; statue équestre, plâtre. « 

3!SV8 — L'indien poursuivi par la civilisation ; sta- 
tuette, plâtre. 

GRUYÈRE (théodore-charles), né àParis, élève 
de Ramey et de M. A. Dumont. 

Premier Grand-Prix de Rome(Sculpture)'1839 
— Méd. ^'^ cl. 18^1-3-Méd. 1- cl. 1846. 

Rue du Cherche-Midi ,57. 

3fl^3 — La tendresse maternelle ; groupe, plâtre. 
32^^ — Henri Litolff, maître de chapelle de la 

cour de S, A. R. le duc de SaxeCobourg-Golha ; 

statuette, bronze. 

3Z^^ — Tête de Vierge; buste, marbre. 

GUILLAUME ( CLAUDE- JE AN-BAPTISTE-EUGÈNE) , 

né à Montbard ( Côte - d'Or } , élève de 
Pradier. "^* 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1845 
— Méd. 2« cl. 1852— Méd. 1-cl. 1855— 
i^ le 14 novembre 1855. — [ex]. 

Rue de V Abbaye ^ 3. 
3S'?6 ~ Napoléon P""; statue, marbre. 

Commandée par S. A. l, le prince Napoléon, et des- 
tinée à sa maison grecque. 

3^^^ — Colbert; statue, bronze. 

Pour la ville de Reims. 

(Ces deux ouvrages ne seront exposés qu'après l'ou- 
verture du salon.) 



SCUPLTURE. 6Î S 

GUILLEMI5 (mcolas), né à Dijon (Côte-d'Or), 
élève de David d'Angers et de Darbois. 

A Montrouge (Seine) f rue de Vantes, 37. 

32':'8 — Portrait de M"e M. H. A. G...; buste, 

piàire. 



GUMERY (chaeles-alphonse), né à Paris, élève 
de M. Toussaint. 
Premier Grand Prix de Rome ( Sculpture ) 
1850— Méd. 3^ cl. 1853— Méd. 2^ cl. 1857. 

Rue de Fleurus, 27. 

3S'79 — ■ La Persévérance; statue, marbre 
3!SSO — La Bienfaisance ; statue, marbre. 

Ces deux figures font partie d'un tombeau pour l 'Es- 
pagne. 

{Voir M, Chapelain, à /'Aechitectubb.) 
3SS1 — Un moissonneur; statue, bronze. 
3S8S — La fontaine de l'amour; group?, marbre 
de couleur et bronze argenté. 

HALOU (alfred), né à Blois (Loir-et-Cher), 
élève de MM. Duret et Husson. 

Rue de Yaugirard, 119. 

8283 — Portrait de M. Lendeneher, sculpteur: 
buste, plâtre. 

3S84 — Portrait de M. Lecharpentier ; buste, plâ- 
tre. 

3^85 — Portrait de M. La Saussaie, membre de 
rinstilut; médaillon, plâtre. 

3286 — Portrait de M. Pierre Dupuis; médaillon, 
plâtre. 



f 



t^\U SCULPTURE. 

SaS'S' — Portrait de M. Lafitte; médaillon, plâtre. 

3588 — Portrait de M. Martin; médaillon, plâtre. 

3589 — Portrait de M. Uncry; médaillon, plâtre. 

3!390 — Portrait de M. Soubeyran, préfet de Loir- 
et Cher; médaillon, plâtre. 

3!S91 — Portrait de M. Vollon; médaillon, plâtre. 

3S9!$ — Portrait de M^^^ Bourdonneau; médaillon, 
plâtre. 

3^93 — Portrait de M. Bourdonneau; médaillon, 

plâtre. 
31^94 — Portrait de M. le docteur Boulay ; médail- s 

Ion, plâtre. 



HÉBERT (ÉMiLE),né à Paris. 
[iue des Trots-Couronnes y 39. 

3595 — L'Amour suppliant; statuette, marbre 

3596 — Toujours et jamais; gfoui^e, i)\èL[te. 
399*^ — Portrait ; buste, plâtre. 



HEBERT (pierre), né à Villabé (Seine-et-Oise). 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 1849 — Méd. 2« cl- 
1853. 

Rue des Trots-Couronnes y 39. 



3!1S9S — Une captive; statue, marbre. 
3!S99 — Portrait de Louiche Desfonlaines, membre 
de l'Institut; buste, marbre. 




SCULPTURE. 615 

HÉBERT (théodore), né à Paris, élève de 
M. Chenillon. 

Rue du Cherche-Midiy 86. 

«S300 — Le dieu Pan instruisant un jeune faune; 

groupe marbre, 

3301 — Renaud et Armide; groupe, plâtre. 
3309 — Le petit frileux; statuette, plâtre. 

3303 — Portrait de Jules Hébert, fils de l'auteur; 

buste, plâtre. 

HEizLER (hippoltte), né à Paris. 
Rue de Ménilmontant, 56. 

3304 — Panthère noire de Java ; plâtre. 
330o — Buse bondrée ; plâtre. 

BUGUENIN (yictor), né à Dole (Jura), élève de 
Ramey. 
MéJ. 2- cl. (Sculpture) 1835. 

Rue d'Enfer, 32. 

3306 — La chaste Suzanne ; statuette, marbre. 

3307 — Évanouissementde Psyché ; statuette, mar- 
bre. 

3305 — Le sommeil ; statuette, plâtre. 

3309 — Portrait de M. T. de Saint-Germain; mé- 
daillon, plâtre. 

IGUEL (cHARLEs), né à Paris, élève de F. Rude. 

Ruedel'Ouest, 36. 

33 tO — *Le lis; groupe, plâtre. 
3311 — ^Bernard Palissy; buste, plâtre. 



416 SCULPTURE. 

mvOY (aimé), né à Vendôme (Loir-et-CherJ, 

élève de Ramey et de M. A. Dumont. 
A Grenoble {Isère) ^ rue Champollioiif 3; et à 

Paris, chez M, J. Raguet-Lépine, rue de 

VarenneSj 56. 

8312 — Portrait de M. C..., capitaine du génie; 
buste, plâtre. 

3313 — Portrait de M™° C. ..; buste, plâtre, 

ISELIN (henri-frédértc) , né à Clairegoutte 
(Haute-Saône), élève de F. Rude. 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 1852 et 1855. 

Rue d'Enfer, 58. 

3314 — Portrait de M. J,-N. Bonaparte; buste, 
bronze. 

3313 — Portrait de M. J.-N. Bonaparte, lieute- 
nant au 1" chasseurs d'Afrique; buste, mar- 
bre. 
3316 — Portrait de Picard, de l'Académie française, 
auteur dramatique ; buste, marbne. 

(Destiné au Palais de l'Institut.) 

(M. d'État.) 

JACQUOT (georges), né à Nancy (Meurthe), 
élève de Bosio. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 
1820 — Méd. 2« cl. 1831 — ^ 1857 — 

[EX]. 

Rue Madamôy 52. 

331*9 —Hercule vainqueur de Thydre; statue, 
plâtre. 

« Après avoir vaincu l'hydre , Hercule s'adresse au 
« fleuve Lerne, et lui dit : « Maintenant que le monstre de 



SCULPTURE. 417 

f tes caprices est écrasé, tu tbs rentrer dans ton lit pour 
c n'en sortir jamais. » 

JALEY (jEAN-Louis->icoLAs), né à Paris, élève 

de Cartellier. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 

1827 — Méd. 2^ cl. 1833, 1848 et 1855 

xMéd. !"• cl. 1836 — ^ 9 août 1837 — 

[ex]. — Membre de l'Institut en 1856. 

Rue La Fayette^ 21. 

3318 — Portrait de S. A. le prince Stourdza; buste, 
marbre. 

3319 — Portrait du prince Michel, fils du précé- 
dent; buste, marbre. 

JAXSOX (locis-charles), né à Arcis-sur-Aube 
(Aube), élève de R?,mey et de M. A. Dûment. 

Rue du Regard, 10. 

t3SO — Petit pêcheur, statue marbre. 
(3St — Philanthis (l'amour des fleurs) ; statue, 
plâtre. 

JUILIOT (louis-lamant), né à Paris, élève de 
M. Langlois de Sézanne 

Rut de Saintonge, 4. 

t3^$ — Tête de Flore; camée, coquille. 

KALTENHEISER (cHARLEs),néàBarmen(PriisseJ, 
I élève de M. Jacquot. 

I rueV anneau, 82. 

Î323 — Médaillier on bois de poi.ier. 

is* 



418 SCULPTURE. 

KLAGMANIV (JEAN-BAPTISTK-JDLES), né à PaHs. 

^1853 -[EX]. 
A BatignolleSy rue de VEclusey 6. 

33!S4 -— La Vierge et l'Enfant-Jésus ; médaillon, 
plâtre. 

Modèle d'un médaillon exécuté en pierre, pour la dé- 
coration de la mairie du iv« arrondissement. 

33!35 — Télhys, sœur de TOcéan, nymphe de la 

Méditerranée ; bas-relief en plâtre. 

Épreuve d'un bas-relief exécuté pour la décoration 
d'une cheminée des salons du ministère des Colonies et 
de l'Algérie. 

33S6 — Bacchiis ; statuette, bronze. 

33!SV — Ondine; statuette, bronze. 



KLEY (louis), fté à Sens (Yonne), élève d€ 
M. liequien. 

Passage du Désir. 
33SS — Rosée du malin; statuette, imitation d'ivoire. 
33;SO — Rosée du soir , statuette, imitation d'ivoire 



LAGRANGE (jean), né à Lyon (Rhône), élève <jk 
M. Flandrin. 



Rue du Mont-Parnasse, 24. 

3330 — Sainte Famille; groupe, bronze. 

3331 -- Nature morte; groupe, bois. 



SCULPTURE. 419 

LANZIROTTI (giovanni-antonio), né à Naples 
(Deux-Siciles) , élève de M. Pollet et de 
l'Ecole des Beaux- Arts de Palerme. 

Rue de Boulogne y 23. 

"♦ 3339 — La Pensierosa; statue, marbre. 
Destinée à la décoration de la cour du Louvre. 
(M. d'État.) 

3333 — L'esclave; statue, bronze. 

3334 — Portrait de M°^^Devet; médaillon, albâtre. 

3335 — PortraitdeM.GharlesDaverne; médaillon, 
albâtre. 

3336 — Portrait de M. B.Godard; buste, plâtre. 



LAQUis (Dominique), né à Guebwiller 'Haut- 
Rhin), élève de Ramey et de M. A. Dumont. 

Rue de Sèvres^ 76. 
3337 — Chien d'arrêt; bronze. 



LAVIGNE ( Hubert), né à Cons-la-Gran ville 
(Moselle), élève de Ramey et de M. A. 
Dumont. 

Rue V anneau f 10. 

3338 — Jeune faune; figurine, bronze. 

3339 — Retable d'autel en style du xiii® siècle; 
bas-reiief, plâtre. 

Modèle d'un rétable exécuté dans la cathédrale de 
Bayeux. 



^20 SCULPTURE, 

LE BOEUF (louis-joseph), né à Lons-le-Saul- 
nier (Jura). 

Quaid*AnjoUf 23. 

3340 — Le charpentier de Saardam; statue, plâtre. 

3341 — Portrait d'un chasseur; statuette, plâtre. 

LE BOURG (CHARLES -auguste), né à Nantes 
(Loire-Inférieure), élève de F. Rude. 
Méd. 3« cl. (Sculpture) 1853. 

Place PigalUfk. 

334S — Vierge gauloise marchant au sacrifice ; 
statue, marbre. 

LECAVELiER (cHARLEs), né à Caen (Calvados), 
élève de F. Rude. 

Rue La Fayette, 34. 

3343 — Une jeune fille; statue, marbre. 

LEENHOFF (Ferdinand), né à Zalt-Bommel 
(Pays-Bas), élève de M. Mezzara. 

ABatignoUes [Seine), rue Saint-Louis, 33. 

3344 — Portrait de W^^ ... ; buste, marbre. 

LE FEVRE-DEUMIER (M™*^), née MARIE-L0UIS2 

ROULLEAux-DUGAGE, uéc à Argentan (Orne). 
Méd. 3«cl. (Sculpture) 1853. 
Rue de Balzac, 17. 

3345 — *Portrait de S. M. l'Impératrice; buste 

marbre. 



•! 



SCULPTURE. ^21 

3346 — Portrait de M. Alfred Busquet; busle, 
bronze. 

3347 — *Têted'homnie, étude; buste, marbre. 

LEHARIVEL-DUROCHER (victor), né à Chaou 
(Orne), élève de Ramey fils et de M. A, 
Dumont. 
Méd.3^ cl.(Sculpt)1849— Méd.2^cl.l857. 

Rue du Cherche-Midif 57. 

3348 — Visconfi (L.-T.-J.], architecte, membre 
de l'Institut; statue, marbre. 

Destinée à son tombeau ; cimetière de l'Est. 

3349 — Portrait de M™« la vicomtesse de R...; 

buste, marbre. 

{Voir aux ouvrages exposés dans les Monuments 
Publics.) 

LÉOXARD (lambert-alexândre), né à Paris, 
élève de MM. Jacqot et Rouillard. 

 l'Ecole impériale de Dessin; rue du Fau- 
hourg-Saint- Antoine f 218. 

33 50 — Combat de ^ives; groupe, cire imitant 
l'argent. 

LE PERE (alfred-adolphe-édouabd), né à Pa- 
ris , élève de Ramey et de MM. A. Du- 
mont et Toussaint. 
Premier Grand Prix de Rome (Sculpt.) 1852. 

Rue du Yal-de-GrâcCy 17. 

3351 — Lyssia, femme du roi Candaule. 

a Candaule, roi de Lydie, était tellement épris de la 
.( beauté de sa femme, qu'U ne cessait de la vanter. Il 



422 SCULPTURE. 

« voulut même un jour que Gygès, un de ses favoris, en 
« jugeât par ses propres yeux ; mais , quelque précaution 
a qu'eut pris Gandaule, la reiae aperçut Gygès et le roi 
« au moment où ils se retiraient de l'endroit où ils s'étaient 
« cachés ; elle n'en donna cependant aucun signe et dissi- 
« mula sa colère jusqu'au moment où ayant fait venir 
Gygès, elle lui donna le choix d'expier son crime par sa 
a propre mort ou par celle du roi.» 

(Hérodote, 1. I, chap. vu à xiii.) 
(M. d'État.) 
335S — Bacchante; buste, marbre. 
Étude des principe» de l'art grec. 

{Folr à la Peinture.) 



4 



LEQLESIVE (eugène-louis), né à Paris, élève 
de Pradier. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 
•1844 — Méd. 1-cl. (Sculpture) 1851-1855 
— ^ 30 décembre 1855 -r [ex]. 

Au Palais de V Institut. 

3353 — Jeune fille pesant des amours; statue, 
bronze. 

3354 — Le maréchal de Saint-Arnaud; statue, 
marbre. 

Pour les galeries du musée de Versailles. 

(M. d'État.) 

3355 — Portrait de M. L..., maire de Beauvais; 
buste, marbre. 

3356 — Portrait de M. D. . .; buste, plâtre. 
335>? — Portrait de M. Morphy ; buste, plâtre. 

3358 — Portrait de M. de Saint-Amant; buste , 
plâtre. 

3359 — Poitri-it de M. F. . .; buste, plâtre. 



SCULPTURE. 423 

LESCORNÉ (JOSEPH ), né à Langres (Haute- 
Marne], élève de M. Petitot. 
Méd. 2- cl. (Sculpture) 1836 et 1848. 

Rue Éblé, 6, boulevard des Invalides. 

3360 — Bacchus enfant; statue, marbre. 

3361 — Portrait de feu Dufrénoy, de l'Institut ; 

buste, marbre. 
Pour le palais de l'Institut. 

(M. d'État.) 

LEVÉ (lodis-charles), né à Paris, élève de 
M. Pomateau. 

Rue du Cherche-Midi, 70. 

336!^ — Combat de moineaux; groupe, bois. 

3363 — Souris ellézaid; groupe, cire. 

LiiVDEiv (GÉRARD VAN der), né à Anvers (Bel- 
gique], élève de MM. Duret et Joutfroy. 

Rue Campagne^Premièrej 3. 

3364 — Portrait de M. C. C. de W...; busle, 

plâtre. 

LOiSON (pierre), né à Mer (Loir-et-Cher), 
élève de David d'Angers. 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 1845 — Méd. V' cl. 

1853— [ex]. 

Rue du Fauhourg-Saint-Honoréf 215. 

3363 — ^Pénélope, statue, marbre. 

La jeuue fille d'Icarius apporte à Ulysse son arc et ses 
flèches, au moment où le héros va partir pour la guerre de 
Troie, 



U2U SCULPTURE. 

3366 — Sapho sur le rocher de Leucade ; statue, 

marbre 

(Appartient à l'État.) 

836*9' — Jeune fille portant un vase sur l'épaule ; 
statue, marbre. 

(Appartient à l 'État.) 

3368 — *Jeune fille portant un vase sur l'épaule; 

statue, bronze. 

ÎMLAILLET (jacqdes-léonard), né à Paris, élève 
de Pradier. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 
1847 — Méd. 2« cl. 1855 — Méd. 1" cl. 

1853— [ex]. 

3369 — Agrippine portant les cendres de Germa- 
nir-ns; statue, plâtre. 

Agrippine partit de Syrie pour porter à Rome les cendres 
de son époux. Lt sénat, le peuple, tout le monde, enfln, 
était allé au-devant de l'urne qu'on reçut avec autant de 
respect que si c'eût été le simulacre de quelque Dieu. 

3370 — L'abondance; statue, plâtre. 

Modèle de la statue destinée à la cour du vieux Louvre. 
(M. d'État.) 



MAîNDRON (étienne-hippglyte), né à Champ- 
toceau (Maine-et-Loire), élève de David 

d'Angers. 

Méd. 3^ cl. (Sculpture) 1838 — Méd. 2^ cl. 
1843 et 1848. 

Rue du F auhourg-Saint' Jacques f 27. 
33'71 — Geneviève de Brabant; groupe, marbre, 

( f^nir aux ouvrages eœè'Cutès dais les Monuments pd- 

BLICS. ) 



SCULPTURE. [l*ï5 

MARCELUN fjEAîs-ESPBiT) , né à Gap (Hautes- 
Alpes), élève de F. Rude. 
Méd. 2° cl. (Sculpture), 1851 et 1855— [ex]. 

Rue d'Enfer, 83. 

33'7!S — Le corps de Zénobie, reine d'Arménie, 
relire de l'Araxe ; groupe, marbre. 

(M. d'État) 

3373 — Jeune fille tressant une couronne; statue, 
, marbre. 

(Appartient à M. Alph. Hardon.) 

3374 — Médaillon; terre cuite. 

Modèle d'un médaillon exécuté sur un tombeau. 



WARTIN (auguste), né à Dun-le-Roi (Cher), 
élève de F. Rude et de M. Jouffroy. 

Rue Notre-Dame-des-Champs, 24. 

$37 3 — Le Printemps ; statue, plâtre. 
Î376 — L'Été; statue, plâtre. 
5377 — L'Automne; statue, plâtre. 
:$37S — L'Hiver; statue, plâtre. 
S379 — Jacques Cœur; statuette, plâtre. 
Projet d'un monument pour la ville de Bourges. 



MATHIEU (jusTi>3 , né à Saint-Justin (Landes). 
Méd. 3^ cl. (Sculpture) 1851. 

Rue Fontaine-au-Roi y 2. 

t380 — Le crucifiemenl; bas-relief, plâtre 
bronzé. 



I 



Û26 SCULPTURE. 

MATHIEU-MEUSNIER (roland), né à Paris, élève 
de M. A. Dumont. 
Méd. 3«cl. (Sculpture) 1844. 
Rue Notre-Dame-des-Cham'ps^ 54. 

338i — Mort de Lais; statup, bronze. 

Poursuivie par les femmes de Corinthe, jalouses de sa 
beauté, Laïs se réfugie dans le temple de Vénus Mènalide, 
et tombe épuisée sur Tautel. 

Petit modèle de la statue en marbre placée dans le jar- 
din des Tuileries. 

338^ —Portrait de M. Sainte-Beuve, de l'Académie 
française; buste, marbre. 

3383 — Portrait de M. Geoffroy, du théâtre du 
Gynonase; buste, bronze. 

3384 — Portrait de Carlelier, membre de l'Institut; 
buste, marbre. 

Pour la galerie du Musée du Louvre. 

(M. d'ÉtaU) 

MEGRET (adolphe) , né à Paris, élève de 

M. Jouffroy. 
A Nice {Piémont); et à Paris^ rue de Douais 43.- 

3385 — Mercure; ftatuette, bronze. 

3386 — Sosie; statuette, bronze. 

338"? — Portrait de- M. Rubeinstein ; buste, marbre.- 

Appartient à S, M. l'Impératrice douairière de Russie. 

MËiVE (pierre- juLEs) , né à Paris , élève de 
M. René Compaire. 
Méd. 3« cl. (Sculpture) 1855 — Méd. 2« cl. 
1848— Méd. 1- cl. 1852. —[ex]. 
Rue de l'Entrepdt'des-MaraiSy 21. 
3888 — Chevreuils; groupe, rire. 



SCULPTURE. ^1*2 7 

3389 — Jument et chien ; groupe, bronze. 

3390 — Chienne française; bronze. 

:S391 — Chienne et ses petits; groupe, plâtre. 

MENN (cHARLES-LODis), né à Geo^ve (Suisse) , 
élève de Pradier et de M. Etex. 
:$39S — Portrait de M. F..; buste, plâtre. 

( Foir aux Ouvrages exécutés dans tes Monuments 
Publics.) 

AiERLEY (louis), né à Saint-Étienne (Loire), 
élève de Pradier, de David d'Angers et de 
i , M. Galle. 

Premier Grand Prix de Rome ( Gravure en 
médailles) 1843 — Méd. 2^ cl. 1851. ,|; 
Rue de la Pépinière^ 120. 

S393 — Inauguration de la statue équestre dé 
Napoléon P', à Cherbourg; modèle et médaille com- 

mémorative, bronze. 
Commandée par la ville de Cherbourg. 

;$394 — Inauguration de l'église Sainte-Clolilde ; 

modèle et médaille comméraoraiive, bronze, avers 
et revers. 

(P. S.) 

S39o — La Sécurité; médaille, bronze. 

Commandée par la société d'assurance du Mans contre 
l'incendie. 

S396 — La Renommée; modèle et médaille, étain. 

S39T — La France et l'Angleterre ; modèle, bronze, 
et médaille bronze, avers et revers. 

Commandée par M. F.Escoffier, entrepreneur de la ma- 
nufacture impériale d'armes de Saint-Étienne. 

S398 — Portrait de M. de Grimaldi; modèle, 
bronze et medaillf^, étriin, avers et revers. 
Commandé par la vilte de Salins (Jura). 3 — fîOI^S 



628 SCULPTURE. 

3399 — Portrait de M. L. B...; médaillon, bronze 
et Crimée sur agalhe, à deux couches. 

3400 — Portrait de M. T. R..., architecte; camée 
sur onyx oriental, à trois couches. 

3401 — Camée sur malachite. 

MESNARD (jDLEs) , né à Paris. -^ 

. Rue Sou/Jlotf 9. 
340S — Etude de bécassine ; nature morte ; cire. 

MICHEL (e.) , né à Étampes (Seine- et-Oise) , 

çlève de M. A. Toussaint. 
Rue Saint-Gilles y 12. 

3403 — Portrait du docteur Magne ; buste, mar- 
bre. 

MIÎ.LET (aimé), né à Paris, élève de son père, d# 
David d'Angers et de M. Viollet le Duc. 
Méd.l-cl. (Sculpture) 1857.— [ex]. 

Rue de La Rochefoucauld, 17. 

3404 — Mercure; statue, plâtre. 

Modèle de la statue destinée à la cour du Lou>Te. 

(M. d'État.) 

3405 — Portrait de W^^},1. R,..; statuette, marbre.,^ 

3406 — Portrait de M^^^ P. L...; buste, marbre. 

3407 — Portrait du docteur P...; buste, marbre. 

MOiGNEz (jULEs), né à Senlis (Oise), élève de 

M. Comolera. 
Rue Chariot f 48. 

3408 — Chien braque en arrêt sur un faisat|j|, 

groupe, bronze. 

3409 — Héron; groupe, plâtre. 



SCULPTURE. li^9 

MOLiN(jKA?f-PiERRK), néà Gothenbourg (Suède), 
élève de Thorwaldsen. 

Rue de Navarin, 8. 

S4iO — Un duel au moyen-âgQ en Scandinavie ; 

groupe, plâtre. 

Les combattants étaient armés de couteaux, et liés en- 
semble par une ceinture. 



MONCEAU (cLovis), né à Orléans (Loiret), élève 
de M. Dantan aîné. 

Bue de Bourgogne, 55. 

,*4il — Portraits de^ enfants de M. Dantan aîné ; 

groupe, terre cuite. 



MONCHANiiv (louis), né à Paris, élève de 
Legendre Héral. 

Rue de Varenne, kO, 
l4i!S — Cerf aux abois; groupe, plâtre. 



HOKTAGNE (piERRK-MARics), ué àToulon (Var), 
élève de Rude. 

Rue d'Enfer, S3. 

')4I3 — Rebecca; statue, plâtre. 

Elle écoute les propositions de mariage que lui fait 
Eliézer au nom de son maître Isaac. 



^430 SCULPTURE. 

MONTAGNY ( ETIENNE ) , cé à Saint-Étienne 

(Loire) , élève de F. Rude et de David 

d'Angers. 

Méd. 3^ cl. (Sculpture) 18^9 et 1855— Méd. 

2« cl. 1853 — Méd. 1- cl. 1857 — [ex]. 

Rue d'Enfer y 58. ^ 

3414 — La Vierge et l'Enfant-Jésus; statue, pla- 
ire. 

Commandée en marbre pour la grande église de Saint- 
Étienne (Loire). 

3415 — La Vierge et TEnfant-Jésus ; statue plâtre. 
Modèle, réduit au tiers, de la statue exécutée en pierre, l 

pour Mgr. Devoucoux, évêque d'Évreux. 

3416 — Portrait de M™« F...; buste, marbre. 
341 '9 — Portrait de M. J...; médaillon, plâtre. 

3418 — Portrait de W^^ B. G... ; médaillon, 

plâtre. 



MOREAU (frânçois-clément), île à Paris, élève 
de Pradier et de Simard. 

Rue de Vaugirard^ 136. 
3419 — *Pandore; statuette, marbre. 

MOREAU (mathurin), né à Dijon (Côte-d'Or); 
élève de Ramey et de M. A. Dumont. 

Méd. 2^ cl. (Sculpture), 1855.— [ex]. 

Rue Saint-Maur—Popincourt, 185. 

3450 — La fileuse; statue, bronze. 

3451 — L'Étude; patit groupe, bronze. 
34SS — L'Avenir; buste, marbre. 



SCULPTURE. iSl 

\îOREL-LADEUiL (léonard) , né à Glermont- 
Ferrand (Puy-de-Dôme). 

A Montmartre, rue de l'Empereury 13. 

34^3 — La nuit ; bas-relief, repoussé. 

MULOTIN (edmoxd), né à Reims (Marne), élève 
de MM. Devaux et Ciappori. 

I Rue du Faubourg-Montmartre^ 8. 

.34S4 ~ L'érlair du Saint-Esprit; statue, plâtre. 
a li sortira un rejeton de la tige de Jessé, et une fleur 
naîtra de sa racine. » 

(ISAÏE, Ch. II, V. I.) 

NAST (gustate), né à Paris. 
Rue de Provence j 55. 
34S5 — Baigneuse ; statue, plâtre. 

AIEUWERKERKE (le COmte ALFBED-ÉMILI£N De), 

né à Paris. 

Méd. 3^ cl. (Sculpture) 1855 — :^ 23 août 
1848 — 0.^4 juin 1851 — G. « 30 dé- 
cembre 1855 — Membre de l'Institut, 
19 novembre 1853 [ex]. 



Au Palais du Louvre. 

426 — Porlrait de S. A 
marbre. 
34*8^ — Portrait de M°^° F... .; buste, marbre. 



34S6 — Porlrait de S. A. la princesse Murât ; buste, 
marbre. 



ti^% SCULPTURE. 

OLIVA (Alexandre), né à Saillagouse (Pyrénées- 
Orientales ), élève de M. J. B. Delestre. 
Méd. 3*^ cl. (Sculpture) 1852-1855. 

34S8 — Portrail du général Bizot; buste, mar- 
bre. 
Pour les galeries du Musée de Versailles. 

(M. d'État.) 

34!S9 — ^Portrait du R. P. Zibermann, fondateur 
et supérieur général du séminaire du Saint-Esprit; 
buste, bronze. 

3430 — Portrait de M. F. de Mercey, membre de 
l'Institut, chef de h division des beaux-arts au mi- 
nistère d'Etat ; buste, marbra . 

3431 — Portrait de M. Baube; buste, marbre. 



OUDINÉ (eugène-andré), né à Paris, élève de 
MM. Galle, Petitot et Ingres. 
Premier Grand Prix de Rome (Gravure en 
méd.) 1831 — Méd. 2« cl. (Sculpture) 
1837, 1848 et 1855 — Méd. 1- cl. (Gra>. 
vure en méd.) 1839 — Méd. l'« cl. 
(Sculpture) 184-3 - ^ 16 août 1857— [ex] . 

Rue Yaviiif 19. 

34313 — La Vierge et l'enfant Jésus; groupe, mar- 
bre. 
Commandé pour Téglise de Tournemire (Âveyron). 

3433 — Belhzabée; statue, marbre. 
Destinée à la cour du Louvre. 

(M. d'État.) 

3434 — Ave Maria; bas-relief, marbre. 

3435 — Portrait de W^ L. W. . . ; buste, marbre: 



iCULPTURE. 433 

3436 — Onze médailles; même numéro : 
1» Calhédrale de Marseille; modèle, brouzc. 
2° Médaille de la compajïnie V Universelle (compagnie 
d'assurances maritimes); modèle en fer bronzé, 

3» Jctcn de présence de la Commission de l'Algérie; 
modèle avers et revers. 

/»• Médaille commémorative de ravèncment de Na- 
poléon III à l'Empire; avers ci revers. 

5° Médaille de la cathédrale de Marseille; avers et 
revers. 

6» Jeton de la commission des Beaux-Arts de l'Hôtel- 
de-Ville: avers et revers. 

7° Portrait de M"« M. 0. . . ; médaillon, bronze, 

8«» Portrait de M. A. J. , . ; médaillon, bronze. 

9» Portrait de M. E. C. . . ; médaillon, bronze. 

10- Portrait de M. T. P. V. . . ; médaillon, bronze. 

11» Jeton de la compagnie d'assurances maritimes 
r Universelle, 

PAPILLON (désibé-gustave} , né à Versailles 
(Seine-et-Oise), élève de MM. Langlois de 
Sézanoe et Lalondre, 

RuedeVaugirardf 28, 

3439 — Cérèsjlêle d'étude; inlaille, agale orien- 

lale. 

PERRAUD (jE\x-JOSEPn), né à Monay (Jura), 
élève de Ramey et de M. A. Dutnont. 
Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 
1847 — Mé.l. 1'* cl. 1853 — ^ 16 août 

1857 — [ex]. 

Rue Notre-Dame-des-Champs, 49. 

8438 — Porirait de M. B...; buste, plaire. 

19 



U^U SCULPTURE, 

PERREY ( AIMÉ - NAPOLÉON ) , né à Damblio 

(Doubs). 

Méd. 3«cl. 1852. 

Rue du Cherche-Midi. 

3439 — Portrait de M. Pnjot, professeur agrégé à 
la Faculté de médecine de Paris ; buste, plaire'. 

{Voir aux ouvrages exécutés dans les 

MONl'U£I«iTS PUBLICS.) 



POITEVIN (Philippe), né à Saint-Maximiû (Var), 
élève de M. Toussaint. 

Rue de Douais 43. 

3440 — Le joueur de billes; statue, bronze. 

3441 — Portrait de M'"^ L. . .; buste, marbre. 



POLLET (joseph-michel-ange), né à Palerme 
(Sicile) de parents français, élève de Villaréale. 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 184-7 — Méd. 2« cl. 
1848 et 1S55 — Méd. l'" cl. 1851 — ^ 
16 juin 1855 - [ex]. 

344S ~ Portrait . de S. M. l'Empereur; buste, 
marbre. 

(M. d'Étct.) 

3443 — Portrait de S. M. l'Impératrice; buste, 
marbre. 

(M. d'État.) 

3444 — Portrait de M"^» C. N. D...; buste, 
plâtre. 



1 



SCULPTURE. /|85 

PONSCARME ( François-Joseph-Hubert ), né à 
Bilmont (Vosges), é!ève de MM. Oudiné et 
A. Dumont. 

Rue du Cherche-Midi f 91. 

3445 — Cinq médaillons, plaire ; même numéro : 
!• Portrait de M. J. F. C. . . 

2" Portrait de M"« Léonline Renaud. 
3° Portrait de M. J. H. de S. . . 
4° Portrait de M. Beaucbcf. 
5° Portrait de M. C. A. P. 

3446 ^ Deux médaille-^, bronze ; cinq médaillons, 
plaire; un modèle en plaire d'un camée, et deux 
camées coquille; même numéro : 

1° L'Empereur Napoléon III ; médaille, bronze. 

(Commandée par la Commission des Monnaies.) 

2' Le prince Charles Bonaparte; médaille, bronze, 
avers et revers. 

3» Portrait de M'i« E. Neuville de B, ,. ; médaillon, 

plâtre. 
4« Portrait de M. J. P. . . ; médaillon, plâtre. 
5' Portrait de M. T. G. . . ; médaillon, plâtre. 
6" Portrait de M. R. R. . . ; médaillon, plâtre. 
1" Portrait de M"« H. M. . . ; médaillon, plâtre. 

8° Portrait de U^^* N. ,.; modèleen plâtre d'un ca» 
mée. 

9* Portrait de M. T. H. G. . . ; camée coquille. 

10° Portrait de M. le général F. . . ; camée coquille. 

PROTHEAU (François), né à Fontaine (Saône- 
et-Loirt) , élève de Bonnassieux. 

Rue du Regard, 12. 
8449 -— L'Automne ; statue, marbre. 



636 SCULPTURE. 

3448 — L'oracle des champs ; statuette, marbre. 

3449 — La récolte ; bis-relief, plaire. 

Modèle d'un bas- relief destiné à une halle aux grains. 
(Commandé par la ville de Chalon-sur-Saône.) 

PROUHa(pieiire-bernard), néauBorn (Haute- 
Garonne), élèvede Ramey et de M. A. Duniont. 

Rue de Laval, 30. 

3450 — La Muse de Tinspiration; statue, marbre. 

(M, d'État, Pour la cour du Louvre.) 

3451 — Diane au repos ; groupe, marbre. 
34oS — Médée égorgeant ses enfants; groupe, 

plaire. 

3453 — Portrait deM^-^R... ; buste, marbre. 

3454 — rorlrail de M"*- M. ..; buste, marbre. 



RABIUS (josEpn-MARius), né à Aix (Bouches- 
du-Rhônej; élève de Cortot. 
Méd. 2*^ cl. (Sculpture) 1831 — Méd. l'« cl. 
1839 — ^ le 4 octobre 1852 — [ex]. 

Rue de V Ouest, 33» 

3455 — *Jeune pâtre jouant avec un chevreau ; 

groupe, marbre. 
345G — *David ; statue, marbre. 
345*7 — Portrait de M. Besson, préfet des Bouchcs- 

du-Rhône ; busio, marbre. 
345S — Portrait de Frédéric Bérat; buste, marbre. 

Commandé par la ville de Rouen. 
3459 _ Portrait do M"<^ R. . .; buste, plâtre. 



1 
I 



SCULPTURE . 437 

REVILLOX (jean-r\ptistk), tï6 à Paris, élève 

(le Feuchère. 

Rue de Malte, i^. 

3460 — Enfants et fleurs; bas-relief, plaire. 
34G1 — Jeux d'enfanis; fête de Bacchus; groupe, 
plaire. 

ROBERT (louis-vàlentin-élias), né à Éfampes 
(Seine-ct-Oise), élève de David d'Angers et 
de Pradier. 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 1847 — ^ le 15 fé- 
vrier 1858 [ex]. 

Rue Saint-Dominique , 23. 

340!S — Portrait de M^° Madeleine Drohan, socié- 
taire de la Comédie- Française; buste, marbre. 

3463 — Portrait de M°»- D. . .; buste, marbre. 

3464 — Etude; buste, marbre. 

3465 — Portrait de M'^- la comtesse F. de la V. . .; 
statuette, p'âire. 

3466 — rorlrait du docteur Vig!a; bu5te,plâtre. 
346*7 — Portrait du docîcurMsgne; buste, plaire. 

3468 -- Périrait de iM"« T. . . ; buste, plâtre. 

3469 — Portrait de M™« S. H...;buste,plâtre. 

[Foir aux ouvrages exécutés dans les 

MOXOIOTS PUBLICS.) 

ROBINET fpiERRE), né h Paris, élève de Pradier, 
de B'ondel et de David d'Angers. 

Rue de VUniversitéf 182. 

3470 — Portrait de M. Cosle, membre de Tlnsli- 
tci, professeur au collège de France; buste, 
marbre. ^^-^^ 



438 SCULPTDRB. 

34*^^1 — Portrait deHuzard, de Tlnstilut; buste, 
marbre. 

347IS — Portrait de Guersent, de l'Académie impé- 
riale de médecine, et ancien médecin de Thôpilal 
des enfants; buste, marbre. 

3473 — Portrait de M. D...; buste, marbre. 

3474 — Portrait de M°^° H..., née de Saint-P...; 
buste, plâtre. 



ROCHET (louis), né à Paris, élève de David 
d'Angers. 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 1841 et 1855 — ^ 

le 28 juin 1856 — [ex]. 



Rue des Trois-Bornes, 5. 



3475 — Nfipoléon Bonaparte, écolier de Brienne 
(octobre 1784); statue, bronze et argent. 



ROUBAUD (françois-félix), né à Cerdon (Ain), 
élève de Pradier. 

Rue de Grenelle-Saint-Germainf 84. 



3476 — La Vierge et TEnfant-Jésus au Temple; 
groupe, plaire. 

3477 — Eurydice piquée par un serpent ; statue, 
plaire. 

3478 — Portrait de M. le docteur R...; buste, 
marbre. 

3479 — Por trait do M'û'J...; médaillon, plâtre. 



SCULPTURE. /i39 

ROUGÉ (Vicomte BONABES de), né à Paris, élève 
de M. Bonoastieux, 

Rue de Lascases, 22. 

3480 — Portrait du général baron de L.i ,; buste, 

marbre. 

3481 — Portrait de M"« Jacqueline de R..,; 

buste, marbre. 

ROUILLARD (piERRE-Louis), né à Pads, élève 
de Cortot. 
Méd. 3« cl. (Sculpture) 184-2. 

Rue deVEcole-de-Médecinef 41. 

348^ — Chienne dogue de forte race avec ses petits ; 
groupe, plaire. 

Modèle de l'un des groupes qui décorent la rampe de 
l'escalier de la cour des écuries de l'Empereur, au nou- 
veau Louvre. 

(M. d'État.) 

{Foir tes ouvrages exécutés dans les 
Monuments publics.) 

SALUOi\ (émile), né à Paris. 

A BelUville [Seine), rue des Bois, 6. 

3483 — Vache couchée; plâtre. 

SALMSON (jean-baptiste) , né à Stockholm 
(Suède), élève de Bosio. 
Méd. 3«cl. (Sculpture), 1855. 

Rue de Grenelle-SainUHonoré, 45. 

3484 — UulWnlBWles; même numéro : 
i" Portrait de M"« N, . , ; agate onyx. 



440 SCULPTURE. 

2° Tête de Syracuse ; agate onyx du Brésil. 

3° Porlrait de S. M. le roi d'Espagne, gravé sur amé« 

lijysle de Sibérie ; épreuve en plaire. 
A* Porlrait de ]\r'« B..,; ogalc onyx. 
5" Porlrait de M"« P. . .; agate onyx du Brésil. 

6o Porlrait de S, M. la reine d'Espagne, gravé sur 

jacynlhe orieulale; épreuve en plûlre. 
7o Le fleuve de la vie ; onyx du Brésil, 

8» Portrait de S. M. le roi d'Espagne, gravé sur éme- 
raudc ; épreuve en plâtre. 

SALMSON (jEAN-jULEs), né à Paris, élève de 
Uamey et de MM. Dumont et A. Toussaint. 

Rue des Trois-Couronnesy 10. 

348» — Six médaillons en bronze et une médaille, 
même numéro : 

i» Médaille en bronze. 
Commandée par la Société libre d'émulation, du com- 
merce et de l'industrie, à Rouen, 

2' Portrait de M. M. R... 
3o Portrait de M. F. , . 
h" Portrait de M. M. G... 
5« Portrait de M. N. D... 
6» Portrait de M"« A. M. .. 
7» Portrait de M. F. R. . . 

SANZEL ( Félix), né à Paris, élève de 
M. Fromanger. 

Rue de Saintongey 59. 

3486 — Ixus; statue, plâtre. 

Mes frères m'ont dit, un jour : « Sois bon à quelque 
chose, apprends à élever des statites et des autels, car 
nous serons dieux peut-être. » Et j'essayai d'obéir à mes 



SCULPTURE. ^(ît 

frères ; mais le ciseau et le marteau étaient bien lourds ! 
ïlt puis des visions étranges passaient sans cesse entre 
moi et le bloc de Paros; et luou doigt distrait écrivait 
sur la poussière uu nom, toujours le même, le doux nom 
de Macaria. 

Ouvrez ! je suis Ixus, le pauvre gui de chénc qu'un 
coup de vent ferait mourir. 

(Le Gui de chônc, Hégesippe Moreau.) 



SCHRODER (lodis), néà Paris, élève de F. Rude 
et de M. Dantanaîné. 

M6d.2« cl. (Sculpture) 1852. 
Rue d'Enfer, 83. 

3489 — La chutd des feuilles; statue, marbro. 

SEXARD (louis), né à Paris, élève de 
M. Rouillard. 

Place Sorbonncy 7. 
348S — Lion ; élude, plâtre. 

SOBRE (FRiNçois-!iYACiNTHE),néàParis, élève 
de CartoUier. 

Rue d'Enfer, 50. 

3489 — La Pointure étrusque; statue, bronze. 



SOBRE (hyacinthe), né à Paris, élève de Ramey 
et de M. A. Dumont. 

Rue d'Enfer, 57. ' 
3490 — Jeune fille et amour ; bas relief, plâtre. 

'9* 



m\ 



/i^îl SCULPTURE. 

SORWET (edme), né à Paris, élève de Bosio. 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 1839. 
Rue de V Université, 182. 
3491 — La France pacifique; statue, plâtre. 

STEENACKERS (fr4nçois-frédérïc), né à Lis-^ ^ 
bonne (Portugal), élève de Bartolini et de 
M. Ghardigny. 

Rue Byron, 19. 
349S — Un enfant créole ; buste, marbre. 



TALUET (Ferdinand), né à Angers (Maine-et- 
Loire), élève de David d'Angers et de 
M. Mercier. 

Rus du Cherche-Midi y 57. 

3493 — Portrait de M. le docteur Belouino ; buste, 
plâtre. 

THIBAUD (henri), néà Clermont-Ferrand (Puy- 
de-Dôme), élève de Antonin Moine. 

Rue de Rivoli^ 79. 

3494 — Portrait de M""^ M. T. . . ; buste, marbre. 

THOMAS (aleîis-françois), élève de Desseine 
etDupaty. 

Rue Saint-Maur- Saint-Germain f 13. 

3495 — Portrait de M. L...; buste, marbre. 



SCULPTURE. 6 '4 3 

THOMAS (GABRIEL- JULEs), né à Paris, élève de 
Ramey et de M. Duraont. 
Premier Grand Pris de Rome (Sculpture) 
184-8 — Méd. 3« cl. 1857. 

Rue de VOuestf 36» 
3496 — Eve; statue, plâtre. 

TINANT (LOuis-FÉLix-ÉtibtjXftD) , né à Liège 
(Belgique), élève de F. Rude. 

A Neuilly (Seine) ^ avenue Sainte-Foy^ 6. 

349*9 — Vierge et mère; groupe, plâtre. 

TRAVAUX (pierre;, né à Corsaint (Côte-d'Or), 
élève de M. Jouffroy. 

Méd. 3«cl. (Sculpture) 1853 et 1855. 
Rue Notre-Dame- deS'ChampSf 24. 

3498 — Sapho; statue, marbre. 
Destinée à la cour du Louvre. 

(M. d'État) 



TRDpnÊME (François), né à Aix (Provence), 
élève de M. Bonnassieux, 

Rue du Cherche-Midi f 57. 

3499 — Rêverie ; statue, marbre. 

3300 — Ils n'ont plus de mère; statuette, marbre. 



f^FiU SCULPTURE. 

VALETTE (jeàn) , né à Ainay-le-Vieil (Cher), | 
élève de MM. Bonnassieux et Jouffroy. 

Rue du Cherche-Midi, 57. | 

8S01 — La Vierge immaculée; statue, plâtre. 

3303 — Le semeur d'ivraie; statue, bronze. 

Pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, 
et sema de 1 ivraie au milieu du blé, et s'en alla. 

{Évangile selon Saint Matbieo, cb. xiu, vers. 25.) 



VARKIER (hknri) , né à Bon rg -lès -Valence 
(Drômc), élève de M. Jouffroy. 

Avenue de Ségur, 11» 
3503 — Chloris; statue, plâtre. 



VAITTHIER-GALLE (andré), né à Paris, élève de 
Galle, de Petitot et de Blondel. 

Premier Grand Prix de Rome (Gravure en 
médailles) 1839 — Méd. 2« cl. 1852. 

Rue de la Chaise^ 10. 

3504 — - Omphale ; statue, marbre. 

3505 — Portrait de M. Albert C...; buste, plâtre. 

3506 — Commémoration de la construction du 
pont de l'Aima; modèle et médaille. 

(M. des Travaux publics.) 



SCULPTURE. 445 

VÉRAT (louis), né à Barbentane (Bouches- 
du-Rhône), élève dé M. Henry Lehman et 
de l'Ecole des Beaux- Arts. 
Méd. 3^ cl. (Sculpture) 1853. 

Rue du Cherche-Midiy 57. 
SoO*? — Portrait ds M. F. Billot; buste, plâJre. 



- VIDAL (louisj, né à Nîmes (Gard), élève de 
' a:t^::'-^m^- M.Baryc. 
Rue de VOuest, 36. 

J3508 -— Biche couchée; bronza. 

" Appartient h S. A. I. Mgr le prince Jérôme Napol(îoa. 
3o09 — • 'Lionne; bronze. 
35 tO — 'Cerf d'Amérique ; plâtre. 



VILAIN (victorV, né à Paris, élève de Pradicr et 
de Paul Delaroche. 
Premier Grand prix de Rome (Sculpture) 
1838 — Méd. 3^ cl. (Sculpture) 18^7 — 
Méd. 2" cl. 1848 — >^ 1849 — [ex]. 

Rue de la PaiXy 19. 

3511 — Pradier; buste, marbre. 

(M. d'État.) 
351S — Walleau; buste, marbre. 

(M. d'État.) 

3513 — Portrait de M. Senard, avocat; buste, 
maibre. 

3514 — Portrait de M. Loysel; buste, bronze. 



4!i6 SCULPTURE. 

351 5 — Portrait de M. Lebobe, ancien président du 
Tribunal de commerce; médaillon, bronze. 

vmiEU (pAUL),né au Grand-Lemps (Isère), élève 
de M. Lequesne. 

Rue Foniaine-au-Roif 12. 

3516 — Gain poursuivi par la vengeance divine; 
statue, plâtre. 

WATRiNELLE (antoine), né à Verdun (Meuse), 
élève de M. A. Toussaint. 

Rue Carnotj 6. 
3519 — La Légende; statue, plâtre. 



^ Q qa 



6RAVCRE. 4.'47 



GRAVUBE. 



ALLAIS (prosper-paul-ernkst), né à Paris, 
élève de Jean- Alexandre Allais et de Drolling, 

Rue du Cherche- Midi, 15. 

S318 — Raphaël faisant le portrait de la princesse 
d'Aragon, d'après M. de Pignerolle; gravure à la 
manière noire. 

BAL (joseph), né à Anvers (Belgique), élève de 
M. A. Martinet. 
Méd, 3« cl. (Gravure) 1853. 

Quai de la Tournelle, 35. 

Jol9 — La belle jardinière, d'après le iableau de 
Raphaël de la galerie du Louvre. 

BALLiN (john), né à Veil (Danemarck), élève 
de l'Ecole des Beaux-Arts de Copenhague. 

Rue du Battoir-Saint-Victor y 7 et 9. 



I 



l^HO — Deux portraits; même numéro: 

LL. ÀÂ. II. les deux Grands-Ducs de Russie, diaprés 
une photographie. 



448 GRAVimE. : :^ 

BABBTER (NicoLAs-ROBKRT),né à Houdan (Sein©- 
et-Oise), élève de M. Chavanne. 

A Montrouge (Seine) , rue de la Pe'pinière, 53. 
35!$ 1 — Solitude, d'après JI. Louveau; eau-forle. 



BARRARD (pbilibert), né à Paris, élève de 
M. Prudliomme. 

Rue de V Ancienne-Comédie^ 18. 

SoSS — Bataille de Guiourgévo, d'après M. Philip- 
poleaux. 

BAUDRAS (auguste- Alexandre), né à Paris. 
A Versailles {Seine''et-Oise)f rue iV«u»e, 35. 

35^3 — Vache hongroise, d'après M"« Rosa Bon- 

lieur. 
35^4 — Taureau des polders du Holslein . d'après 

iM. Mélin. 
35S5 — Taureau d'Aubrac, d'après M. Emile Van 

Marcke. 

IPour VJlIcs de rilisloirn (tes races bovines, publié 
par ordre du Ministère de ragriculture, du 
commerce et des travaux publics. 

BERTIXOT (gcstave), né à Louvïers (Eure), 
élèvedeDroliing etde M. A. Millartinet. 

Premier Grand Prix de Rome (Gravure) 1850. 

A Passy (Seine) ^ rue de la Pompef 37. 

3526 — L*araour fraternel , d'après M. Bougue- 
reau. 



GILWUIVE. 4^9 

X BLAXCnARD (aucustk), né à P:rîs, élève de 

son père. 
" Méd. 3" cl. (r.raviin^) 18i3 — Mé.l. 2- cl. 
1S47 — Méd. 1- cl. 1857— [t.x]. 

Rue de la Victoirej hl, 

l3o2V — Le congrès de Paris, d'après M. Edouard 
Dubufe. 



BOETZEL (ernest), né àSaar-UnionfBas-Rhin), 
élève de Best. 

Rue des Martyrs^ G6. 

3oSS — Un paysage d'Alsace, gravure sur bois. 

BRACQUEMONT (félix), né à Paris, élève do 
M. Joseph GuicharJ. 

A Passy {Scine)y rue des TournelleSy 11. 

3529 — Porlrailde M. Th. Gauthier; eau-forle. 



BRIDOUX (FRÀNÇOIS-EUCkNE-AUGDSTIN), né à 

. Abbeville (Somme), élève de David d'Angers 
et de M. Forster. 

Premier Grand Prix de Rome (Gravure) 
183i. — MéJ. 2« cl. 18U. 

Rue Mazariney 18. 

3530 — La Vierge, dite Aldobrandine, d'après Ra- 
phaël. 



U50 GRAVURE. 

BREVIÈRE (totris-HKNRT), né à Fofges-les-Eaux 
(Seine-Inférieure), élève de J.-B. Descamps. 

Rae des Boulangers, 22. 

3331 — Centaure enlevant une femme; facsimile 
d'un dessin de GéricauU à la plume , rehaussé de 
blanc ; collection des dessins du musée du Louvre ; 3 
gravure en relief. 

3S3!3 — Vieillard ; fac simile d'un dessin du Pri- 
maiice, à la sanguine; collection des dessins du 
musée du Louvre ; gravure en relief. 



BULAND (jean-marie), élèvc de M. Nargeot. 
Rue de Pantoise, 22. 

S333 — Portrait de M. le comte de G. . . 



BURDET (Augustin), né à Paris, élève de Pîerfe 
Guérin et de Lecerf. 



Méd. 2« cl. (Gravure) 1851. 

A Moreuil (Somme); et à Paris, chez M, Fa^ 
tout, boulevard Poissonnière, 19. 

3334 — ^L'Immaculée Conception, d'après le ta- 
bleau de Murillo de la galerie du Louvre. 

3535 — *La Vierge et l'Enfant- Jésus, d'après Van- 

riyck. 



fîl 



^ 



GRAVURE» /i51 

CALAMATTA (luigi), né à Civita-Vecchia (États- 
Ilomains), élève de Marchetti et Giaccmo. 
Méd. l'^' cL (Gravure) 1837-1835 — ^ 
1857 — 0.^ 1855 — [ex]. 

,; Rue Jean-JacqueS'Rousseau^ 3. 
"3536 — Portrait de Rubens, d'après lui-même. 

{Foir à la Peimcbe.) 

CARET (charles-philippe-augustk), né à Pa- 
ris, élève de Tony Johannot et de M. Mor- 
I voisin. 

k " Rue de Bagneux, 13. 

SoS^T — La rentrée du bal , d'après M. Alfred 

Sievens. 
.3338 — Les Choassa, d'après M. Rodolphe Bou- 
Ijiiger; eau-for(e. 

3o39 — Un convoi funèbre , d'après M. Knaus ; 
eaii-forle. 

CASTAN (p.-j.- Edmond), né à Toulouse (Haute- 
Garonne), élève de DrolUng et de M. Girard. 

Rue d'Enfer, 54-. 

So40 — Michel Ani^^e, d'après M. Cabanel; gravure 
. à la manière noire. 

(Voir à la Peinture.) 

CHAPON (lÉON-LOuis), né à Paris, élève de l'É- 
cole des Beaux-Arts. 

A Montmartre, rue Lahat, 37. 

1541 — Neuf gravures «urbois; même numéro. 



452 GruWCRE. 

CUENAT (paul), né à LagniriiT (Ain), dlève de 
Ijosio et do M. Durand. 

Rue Turgotj 5 [cité Turgoi). 

3o4S — Eberhard, cnmift de WirtpmbPr^ , dit ^ 
Lurmoyeur, d'jiprès le tableau d'Ary Schtffer, du 
musée du Luxembourg. 

8o43 — Deux portraits; même numéro : 
Balzac, d'apros Louis Boulanger. 
Jules Janiii. 



CHEVRON (JOSEPH ), né à Lyon (Rhône), élèTO 
de M. Vibert. 

Rue de Sèvres, 56. 

3o44 — Le couronnement de la Sainte-Vierffe , 
daprèsM.L.J. Ilallez. 

3349 — Quatre gravures ; même numéro: 
La Sainte Vierge; 
Sainte Marie et sainte Marthe ; 
Saint Slanislas Kostka ; 
Saint Lazare, peintre, moine et martyr. 

D'après M. L. J. Hallei, 



cOLMï (cHABrEs-AMÉDÉE), Tié à Bourg-cn-Brcsse 
(Ain), élève de M. Pauquet. 

Rue Saint- André'des' Arts y 40. 

354G -— La bataille de Zaalcha, d'après un dessin 
de M. Beaucé. t^^^ 



GRAVURE. 453 

COXSTASTIN (AUCCSTE-ARISTIDB-FERNAND),né à 

Paris, élève i!e MM. Picot et Couture. 
Rue de Lancry, 14. 

3o4'7 — Six vues diverses à l'eau-forte; même nu- 
méro. 

3548 — Six vues diverses à l'eau-forte; même 
numéro. 

CORXlLLiET (jean-baptiste-alfbed), né à Ver- 
sailles (Seine-et-Oise), 

A VersailleSj rue de Vergennes, 10. 

3049 — Mozart exécutant son Don Juan pour la 
première fois devani les artistes de Prague, d'après 
M. Iljmmaii; gravure à la mjnière noire. 

3050 — Le furet, d'apics M. Picou; gravure à la 
iiiamcre no;re. 

39ol — La mnin-chaude, d'après M. Picou; gravure 

à h manière noire. 

39oS — François 1" et sa cour dans l'atelier de 
beijvenulo Ct;llini, d'après M. Ender. 

COTTIX (pierre), né à La Cliapelle-Saint-Dcai» 
(Seine), élève de Jazet. 

Rue Fontaine-Saint'GeorgeSf IV, 

SooS — Chats, d'après M. Monginol ; gravure en 
manière noire. 

DESJARDixs (isnabd-louis-joseph), né à Pa- 
ris, élève de Gros et Fauchery. 

Rue de l'Ouest, 94. 

3554 — Fac simile d'une aquarelle de M. H. Bel- 
langé. 



U^U GRAVURE. 

DIEM (CLAUDE-MARIE-FRANÇOIS), né à PariS, 

élève de Audouin. 
Premier Grand Prix de Rome (Gravure). — 
• Méd. 1- cl. 1838 et 1848 — ej^s 26 juil- 
let 1853 — [ex]. 

Rue Taranney 1. 

3555 — Portrait de Michel-Ange, d'après une 
peinture exécutée par lui-même. 

EiCHEivs (philippe-hermann) , né à Berlin 
(Prusse) , élève de l'Académie Royale de 
Berlin. 
Méd. 3« cl. (Lithographie) 1842. 

Rue du F autour g^Saini- Jacques, 73. 

3556 — Florinde, d'après M. Winterhaller; gra- 
vure à la manière noire. 

355*9 — Leçon de danse, d'après M. Heilbulh; gra* 
vure à la manière noire. 

FLAMENG (léopold), né à Bruxelles (Belgique) 
de parents français, élève de MM. Calamatta 
et Gigoux. 

Rue Saint' Jacqu:sj 350. 

3558 — • Portroit de M™® la comtesse d'Agout, 
d'après un dessin de Claire-Christine. 

3559 — MissGraham, d'après Gainsborough ; eau* 
forte. 

( Pour la Gazette des Beaux- Arts, ) 

FLETSCH.MAKN (jACQDEs), né à Nuremberg 

(Bavière), élève de M. Henriquel Dupout. 
Rue de Laval, 11, 

3560 — Portrait de M. J.-F. Bayard. 



GRAVURE, U^b 

FOLLET (édouabd), né à Sceaux (Seine), élève 
de MM. Rouargue et Leroux. 

Qnai de MontcbellOy 5. 

8561 — Le corps d'armée du général Yusuf dans la 
Dobrudja (campagne de Ciimée], d'après M. Philip - 
poteaux. 

356St — Massacre des Slrélitz, d'après M. YvoD. 

FRAAÇOis (jcLEs), né à Paris, élève dfeM. Hen- 
riquel Dupont. 
Méd. S*» cl. (Gravure) i^kl — Méd. 2« cl. 
1851 — Méd. V^ç\, 1853— [ex]. 

A Neuilly, avenue de Neuilly^ lo9. 

3563 — Dernière prière des enfants d'Edouard, 
d'aprè3 Paul Delà roche. 

3o64 — Ma^erc?o/oro5a, d'après Paul Delaroche. 

3565 — Jésus au jardin des Oliviers, d'après Paul 
Delaroche. 

3566 — Le galant militaire, d'après le tableau de 
Terburg, de la galerie du Louvre. 

Calcographie du Louvre, 

(M. de rEmpercur, ) 

( Voir à la Peinture. ) 

GAUCHEREL (lé Ois), ré à Paris, élève de M. Viol- 
let-le-Duc. 
Méd. 3^ cl. (Gravure et architecture) 
Méd. 2- cl. 1855— [ex]. 

Rue de V Ouest y 98. 

3567 — Bougival, d'après un dessin au fusain de 
M. Lalanne; eau-forte. 

( Voir à la GaAVCRE d'Archjtectbrb, ) 



/|56 GRAVURE. 

GAUTIER (louis-adolphe), né à Paris^ élève 

(le Jazet. 

A Passyy rue du Pelit-Parc, 3i. 

3568 — Les zonaves à Tassaut (campagne de Cri- 
iiioe), d'.iprès M. Horace Vernel; gravure à la ma- 
nièie noire. 

GERVAis (eugène), né à Nimes (Gard), élève 
de Richomme. 

Rue Saint-Eyacinihe- Saint- Michel, 18. 

3569 — Portrait de Son Eminence le cardinal Don- 
net, aichevêqae d=5 Bordeaux. 



CIDERT (henri-ébiile), né à Paris, élève de 
MM. Lemalire et L. Gaucherel. 

Place du Marché-aux-VauXf 4. 

35*70 •— Vue prise à Cirès-les-Mello (Oise) ; eau- 
forie. 

{Folr â la GaAYURE d'Architectcee. ) 



GIRARD (alexis-françois), né à Paris, élève 
de Regnault. 

Méd. 2« cl. (Gravure) 1819 et 1848. 
Rue d'Enfer, (j^. 

3571 — Portrait de M. V. . . , d'après A.ry Scheffer; 
gravure à la manière noire. 



GiîAVURE. /jÔ7 

GIRARDET (édouakd), né à Neuchatel (Suisse), 
élève de son père. 

Méd. 3^ cl. (Genre) 1842'— Méd. 2« cl. 

1847. :: 

A Versailles [Seine- et -Oise), boulevard de la 
Reine, 107; et à Paris, rue Ureda, 20. 

3o^S — Les Giron^Jins, d'après Paul Delaroche; 
gravure à la manière noire. 

33'?3 — La Genci, d'après Paul Delaroche ; gravure 
à la manière noire. . , 

39^^ — Raphaël, d'après M. Jalabert, gravure à la 
manière noire. 

( f"oir à la Pei.ntdre. ) 



GIRARDET (pacl), né à Neuchutc! (Suisse), 
élève de Girardet père. 

Méd. 2" cl. (Gravure) 1849. 

Rue Bndcij 26. 

33*95 — Daniel dans la fosse aux lions, d'aprèâ-^ 
M. Horace Vernet ; gravure à la manière noire. 

30*96 — Le colloque de Poi^sy, d'après M; Robert- 
Fleury ; gravure à la manière noire. 



GLASEP. (adam), né à Dorsten (Westphalie), 
élève de M. Joseph Keller. 

A Dusseldorf [Prusse Rhénane), et à Paris, 
chez M. Schulgen et Schwan, rue Scint-Sul- 
fice, 25. 

SS^^ — *Le denier de César. 

£0 



/|58 GRAVURE. 

GUESNU (hïlaire), lié à Paris. 
Boulevard Saint-Denis, 1. 

35'7S — Le déjeuner, d'après M. Philippe Rous- 

. seau. 

GUILLAUME (jEiN-BAPTisTE-AMÉDÉE), né à Ber- 
cy (Seine), élève de M. Brévière. 

A Bercy, rue Gallois, 11. 

35*79 — Virgile dans un panier, d'après Lucas de 
Leyde ; gravure sur bois, fac-similé. 

3580 — La laitière, d'après Lucas de Leyde ; gra- 
vure sur bois, fac-similé des dessins de M. Bo- 
court. 

(Pour P Histoire des Peintres, par M, Gh, Blanc. ) 

GUSMAND (adolphe), né à Paris. 
Méd. 3« cl. (Gravure sur bois) 1857. 

Rue de l*Est, 35. 

3581 — Le champ de balailled'Eylau, d'après Gros; 
gravure sur bois, sur le dessin de M. Cabasson. 

(Pour l'Histoire des Peintres, par M. Gh, Blanc.) 

HENRIET (CHABLES-LOUIS D*), ué à LoUS-lc- 

Saulnier (Jura), élève de son père. 
Rue Jacob, 23. 

358S — Un paysage, d'après M. Blin; eau-forte. 
3583 — Trois eaux fortes; même numéro: 

1» Un marelle en Russie. 

2° Un attelage de PercklednoL 

3* Un attelage de paysans. 



GRAVURE. /{59 

JOCAJVNIIV ( ADGUSTE-ADBIEN ) , Dé à CoSnC 

(Nièvre), élève de SixdeDiers. 

Rue Vavht, 18. 

3384 — Portrait de S. M. l'Impératrice, d'après 
M. Winierhalter; gravure à la manière noire. 

JOUBËRT (febdinand) , né à Paris, élève de 
M. Henriquel-Dupontc 

A PariSf chez M. A. Joubert, rue Fevdeau, 28. 

3S8o — Une récréation de collège en ADglcteitë. 
3386 — L'évêque de Londres. 

KELLER (joseph), né à Linz (Prusse Rhénane). 
Méd. 3« cl. (Gravure) 1838. 

A Dusseldorf [Prusse Rhénane); et à Paris , 
chez M. Schulgen et Schwan , rue Saint- 
Sulpice , 25. 

338*9 — La dispute du saint Sacrement, d'après 
Raphaël. 

3588 — La Madone de l'église du Mont-Saint-Apol- 
linaire, d'après M. E. Deger. 

■ KELLER (frakçois), né à Linz" (Prusse Rhé- 
nane), élève de M. Joseph Keller. 

A Dusseldorf; et à Paris, chez MM, Schulgen 
et Schwan y rue Saint- Sulpice, 25. 

3389 — Les mystères de l'Immaculée conception, 
d'après les dessins de Steinlé ; quatre gravures, même 
numéro. 



^460 GRAVURE. 

3590 — Les mystères de l'Immaculée concepiion, 
d'après les dessins de M. Sleinlé; quatre gravures, 
même numéro. 

{Pour i'Offîcium beatœ Mariœ virginis,) 



LAUGIER (jEAN-isicoLAs), né à Toulou (Var). 
Méd. 2« cl. (Gravure) 1817 — Méd. 1- cl. 
1831 — ^; le 10 janvier 1835 — [ex]. 

A ArgenteuU ( Seine - et - Oise ) , sur le 
guat, 82. 

3591 — La Vierge au lapin blanc, d'après le 
tableau du Titien, de la galerie du Louvre. 



LAVIEILLE (adrien), né à Paris, élève de 
M. Sorret. 
Méd. 3^ cl. (Gravure sur bois) 1849. 

Rue de l'Abbaye, 12. 

3S9S — Le Bas-Bréau (forêt de Fontainebleau); fac- 
similé d'un dessin de M. Anaslasi. 

( Pour le journal t' Illustration, ) 

LEDOUX (FRANÇOIS auguste), né à Paris, élève 
de MM. François-Girard et Eugène Delacroix. 

AMontrouge [Seine) , route d'Orléans y 71. 

3593 — La reine Marie-Antoinette à la Concier- 
gerie. Lebenediciteà''àprèi M. Gh.-L. Mi.ller; gravure 
à la manière noire. 

3594 — La toilette de Virginie, d'après M. Gh.-L. 
Muller; gravure à la manière noire. 



GRAVURE. Zi6l 

LEFEVRE (achillk-désiré), né à Paris, élève 
de son père. 

Mcd. 2^ cl. (Gravure) 1831 — Méd. l'"^ cl. 
18i3 — :^ le 3 mai 1851 — [ex]. 
Place Saint-SulpicCy 10. 

3595 — Sainte-Cécile, d'après le tableau de Ra- 
phaël, du musée de Boulogne. 

3596 — L'Immaculée Conception, d'après le tableau 
de Murillo de la galerie du Louvre. 

LEFViAîv (feudinànd), né à P&ris. 
Rue Meslay, 18. 

359*7 — Prise de ia lourde Malakoif (campagne de 
Crimée), d'après M. Yvon; eau-forte. 

LEUMANiv (auguste) né à Lyon (Rhône), élève 
MM. Vibert et Henriquel-Dupont. 

A Lyon, flace Sathonay, 6. 

3598 — Portrait de Michel Groboii. peintre paysa- 
giste, ancien professeur à l'école impériale des Beaux- 
Arts, de Lyon; mort à Lyon en 18o2. 

LEHNERT (PIERRE-FRÉDÉRIC), ué à ParlS, élèvC 

de Bouton. 
A Vaugirard, rue des Vignesy 16. 

3599 — Moutons bourbonnais ; eau- forte. 

3600 — Taureau normand; eau-forte. 

3601 — Taureau fribonrgeois ; eau-forte. 
360S — Quatre tètes de vaches et de taureaux ; eau- 
forte. 

(Folr à la Lithographie.) 



462 GRAVURE. 

LEROY (Alphonse), né à Lille (Nord), élève de 
M. Cousin. 

Méd. 3«cl. (Gravure) 1853 et 1855. 
Rue de Vaugirard, 60. 

3603 — Onze gravures, fae-simile; même numéro: 
1° Sujet mythologique, d'après le dessin du Gorrège 

de la collection du musée du Louvre. 

2° Tête d'horarae, d'après le dessin de Léonard de 
Vinci ; collection du musée du Louvre. 

3° Judith, d'après le dessin de Mantegna ; collection 
de M. Gatteaux. 

Il" Elude pour une sibylle, d'après le dessin de Michel- 
Ange ; collection du musée Louvre. 

5° Tête d'homme, d'après le dessin de Rembrandt ; 
collection de M. Norbiin. 

6^ Étude d'enfant, d'après le dessin de Léonard de 
Vinci ; collection de M. Desperef. 

7° Composition pour la dispute du Saint-Sacrement, 
d'après le dessin de Raphaël ; collection de M. F. Reiset. 

8° Étude pour le festin des dieux, d'après le dessin de 
Raphaël ; collection de M. F. Ueiset. 

9° Enlèvement de Proserpine d'après le dessin de Jules 
Romain ; collection de M. His de La Salle. 

10° Etude d'ange pour la fresque des sibylles, d'après 
le dessin de Raphaël ; collection de M. F. Reiset. 

11° L'Extrême-Onction, d'après le dessin du Poussin ; 
collection du musée du Louvre. 

3604 — Neuf gravures, fcic-simiie ; même numéro: 
1° Femme poursuivie par un Satyre, d'après le dessin 

de P. Véronèse ; collection de M. His de La Salle. 

2" Tôle de femme, d'après le dessin de Andréa del 
Sarto ; collection de M, His de La Salle. 

3" Sainte famille, d'après le dessin de Paul Véronèse; 
collection du musée du Louvre. 



GRAVURE. Zi63 

h° Tête de jeune homme, d'après le dessin du Corrège ; 
collection du musée du Louvre. 

5» Étude d'ange, d'après le dessin du Pérugin ; collec- 
tion de M. His de La Salle. 

6° Vierge sur un trône, d'après le dessin de Fra Bar- 
toloméo; collection de M. His de La Salle. 

7° Étude pour un Christ, d'après le dessin de Andréa 
del Sarto ; collection du musée du Louvre. 

8° La prudence, d'après le dessin de Michel-Ange ; col- 
lection de M. F. Reiset. 

9° Paysage, d'après le dessin de Claude Lorrain ; col- 
lection de M. Desperet. 

(Pour la collcdlon de dessins originaux des grands 
maîtres publiés en fac-similé, par A. Leroy}, 



LEVASSELR (jules-gabriel), né à Paris, élève 
de MM. Girard et Henriquel-Dupont. 

Rue des Fossés-Saint-Victor, 35. 

S605 — Rulh et Noémi, d'après Ary Schefîer. 
3606 — Jacob et Rachel, d'après Ary Scheffer, 



LEVT (gustate), né à Tcul (MeTirthe), élève de 
MM. Galle et Léon Cogniet. 

Méd.3«cl. (Gravure) 1846. 
R'ue Bergère, 5. 

SeO*? — LaPenlccôle, d*f.près M. J. Hallez. 

3608 — Foi trait de S. A. P.. rinfsnte Jo^efa Fer- 
nanda de Bourbon, d'après M. F. de Madrazo. 

3609 — Portrait de M. Giiel-y-Rente, d'a[M^3 
M. F. de Madrazo. 



LiKiTON (henri), né à Londres (Grande-Brela' 
gne), élève de Smilli. -'-''"^^ 

Rue Breda, 15. 

SiliO — Paysage, d'apiès un de-sin de Read; gra- 
vure sur bois. 

LUDY (frêdéric], né à Elberfeld (Prusse rlié- 
nane), élève de M. Joseph Keiler. 

A Berlin; et à Paris , chez MM. Schulgen et 
Schwan, rue Soint-Sulincc, 25. 

361 ï — Agar el iL-maël, d'après le dessin original 
de M. F. Overbeck. 

MANCEAU (alexakdre), né à Trappes (Seine-et- 
Oise). 

Chez M. Goupil, boulevard Montmartre, 19. 

S&t2 — Chasse au moufuon, d'oprès M. Horace 
Vcrnet; gravure à la rn.-iiière noire. 

MANIGAUD (jean-claude), né à Paris, élève de 
M. Girard. 

Rue d'Enfer, 16, . 

SSfiS — Rulh et Booz; gravure à la manière noire. 
36fl4 — TobieeîSarali;gravi.re à la manière noire. 

MARTIKET (alvhokse), né à Paris, élève de 
Paul Delarocbe et de M. Acbille Martinet. 

Rue Saint- Honore', 32i. 

3615 — L'aîelierde Rembrandt; gravure à la ma- 
nière noire.- 



GRAVURE. ^05 

3616 — L'Annonciation ; gravure à la manière 

noire. 
3619 — Le premier sourire; gravure à la manière 

noire. 

MARViNfiT (félix-constant), né. à Paris, élève 
de MM. Guzman , Best et Leloir. 

Rue des Écluses-Saint-Martin, 52. 

3618 — Élude de vieille femme, gravée d'après 
Wilie; gravure sur bois. 

MASSART (léopold), né à Crouy (S. ine-et- 

Marne). 
A Versailles y rue de l'Occident y 18. 

3619 — Portrait de M. Barthe, premier président 
à la Cour des comptes, sénateur. 

{Foir à la Peixtlke.) 

MASSOM ( ALPHONSE '), ué à PaHS , élèvc de 
M. De camps. 

.1 Montmartre, avenue des Tilleuls, 3. 

36!SO — La descente da Croix, d'après Jouvenet; 

t;ravure à feiiu- forte. 
36131 — Onze gravures à l'eau- forte ; même nu- 
méro : 

{Foir à la GaAVuag, M. Follet.) 

MERCURY (paul), né à Rome. 
Méd. 2^ cl. (Gravure) 1834- — Méd, l'« cl. 
1838. 

A Rome; et à Paris, met MM, Goupil et O^ , 
houlemrd Montmartre, 19. 

SeZIS — Jane Gray, d'après Paul Delaroche. 

20* 



^66 GRAVURE, 

METZMACHER (pierrb), né à Paris. 

A Belleville [Seine) ^ rue de PariSy 78 bis. 

3653 — La fortune el le jeune enfant, d'après 
M. Paul Baudry. 

3654 — Léda, d'après M. Paul Baudry. 

36^5 — Portrait de M. Berlioz. 

36^6 — Portrait de M. Jnles Sandeau, d'après 
M. Henri Lehmann. 

3657 — Portrait de M. Félicien David, d'après 
M. Vidal. 

NARGEOT (jEAN-DENis), né à Paris, élève de 

MM. Roger et Benoist. 
Rue Meslayy 59. 

3658 — Luther à la diète de Worras, d'après M. La- 
bouchère. 

36St9 — Luther et Alexius, d'après M. Labou- 
chère. 

NÈGRE (cHARLEs), né à Gfasse (Var), élève de 

Paul Delaroche et de M, Ingres. 
Quai Bourbon [île Saint-Louis), 21, 

3630 — Vue de la Cité; projet, d'après le dessin de 
M. Max Berlhelin. 

{Voir à la Peinture.) 

NORMAND (charles-victor), né à Paris, élève 
de DrolUng. 

Rue Jacob y 54. 

363 1 — Six gravures ; même numéro : 

1° Portrait de M"»* la princesse G., d'après M, E. Du» 
buffe. 



GRiV\URE. /î67 

2° Portrait (lu baron Gérard, d'après M"« Godefroy. 

3° Portrait de M. C. Normand, architecte, d'après 
M"« J. Ribault. 

4° Portrait de M. E. Blery, d'après E. Buttura. 

5° Portrait de Ducis, d'après Gérard. 

6" Portrail du docteur Ant. Dufcois, d'après Gérard. 

NUSSER (henry), né à Dusseldorf (Prusse rhé- 
nane), élève de MM. J. Keller et Steifensand. 

A Dusseîdorf; et à Paris, chez MM. Schulger et 
Schvoan, rue Saint -Sulipice, 2o. 

363!^ — *Le concert des anges, d'après le dessin 
de Miûtrop. 

NYON (piEBEK- marie), né à Paris, élève de son 
père. 

Rue du Cherche-Midi, 19. 

3633 — Vue prise à la Gorge-aux-Loups, forêt 
' de Fontainebleau . 



PARDINEL (jEAN-CHAELEs), né à Issoirc (Puy- 
de-Dôme). 

Rue de Grenelle-Saint-Eonoré, 19. 

3634 — La mort de Luther, d'après M. Labou- 
chère. 

PÉQUIGNOT (auguste), né à Versailles (Seine- 
et-Oise), élève de M. Ciceri père. 

Rxie Moujfetardf 85. 

3635 — Vue de la Bièvre à Paris ; eau-forte. 



tii'S GRAVURE. 

PICHARD (émilepïerrs), né à Clichy (Seine), 

élève de MM. Dupont et Verdier. 
A Montmartre, rue Durantin, 4. 

3GBG — Le Poussin, Fur les bords du Tibre, h cu- 
vant la composition de son Moïse sauvé des eaiix, 
d'après F, L. Benouviiic; gravure à la nanière 
noire. 

PIERDON (fkançois), né à Saint-Gérand-Lr- 
puy (Allier), élève de l'Ecole de dessin de 
Moulins (Allier). 

A Boulogne (Seine), place de la Reine, 3. 

B®I5^ — Vallée de Commenlry (Allier) ; gravure 
sur bois. 

FOLLET (victoîi-floreiVCe), cé à Paris, élève 
de Paul Delaroche et de Richoninie. 

Méd. de S"" cl. (Aquarelle) 1845— Méd. 3^ 
cl. (Gravure) 1855 — Méd. 1- cl. (Gra- 
vure) 1849 — ]^ novembre 1855 — [ex]. 

3638 — Quatre gravures, mêrae numéro : 

Portrait de S. M. l'Empereur, d'après M. VVinterhalter. 
Portrait de S. M. Tlmpératrice, d'après M. Winterîialîer. 
Portrait de S. A. I. le prince Napoléon, d'après M. In- 
gres. 
Portrait d'Alfred de Musset, d'après M. Landellc. 
333B — Poil-ail du colonel Maule, mort en Cri- 
mée, d'après M. RalTeî. 
g^-^O — Lîs juifs sous les murs de Syioraon , 

rj'aprèo M. Bida. 
SS4i — Poftiaii de M. J. Arago, d'après M. S. 
Lorriu. 
Gravé i-w coUaboralicn avec M. Alphonse Masson. 
[Voir à la PEimiCRî:,) 



GHAVURK ^69 

RIFFAUT (adolphe-pierre], né à Paris, élève 

de M. Eug. Giraud. 
Rue de l'Ouest, 104. 

364^ — Trois portraiîs, même numéro; hc-siPoWe, 
d'après les dessins conservés à la Bibliothèque im- 
périale : 

1° M. deQueslus; 

2" M""* de Sauve ; 

3» M. de Mau^ron, 

(Pour les Portraits des persontiages célèbres du XTI* sie^ 
de par M. Niel). 

RlTGHïE (Alexandre), né à New-York (États- 
Unis). 

 New-York; et à Parîs^ chez M. Goupil, rue 
Chaptal, 9. 

3643 — Washington eî ses généraux; gravure à la 
manière noire. 

ROLLKT (louis-rené-lucîen), Ré à Paris, élève 
de Dagiierre et Jazet 

Bue de Sèvres y 8. 

3644 — Florence an xv^ siècle ; gravure à la ma- 
nière noire, d'après M. Gendron. 

3645 — Venise a'ixv^ siècle; gravure à lamanièr:; 

noire, 'l'après M. Gendron. 

ROSOTTE (cïïAP.LFs-jDSEpn-ÉDOoARD), ré à Pa- 
ris, élève do MM. F. Girard et Leroux. 

Rue de Chabrol, il. 

36 id — Laca?ilh3rideescUîve,d'i!prèsM.Hamon. 
(Pour le journal l'Artiste.) 



470 GRAVURE. 

ROUYER (louis-victor), né à Paris, élève de 
l'Ecole des Beaux-Arts. 

Rue delà Vieille-Estrapade ^ 3. 

3647 — Dix-neuf gravures sur bois; même nu- 
méro. 

Plantes et animaux. 

RUillEBRE (françois-théodore), oé à Pads, 
élève de M. Ruhierre, son oncle. 

Rue de Lyon^ 61. 

3648 — L'adoration des bergers, d'après un des- 
sin de M. Hallez. 

SAIKT-ÉTIEKNE (FRANCIS de), né à Montpel- 
lier (Hérault), élève de M. J. Laurens. 

Rue Notre-Dame -de-Lorettey kl. 

3049 — Souvenir de la Chartreuse de Mougères; 
eau-forle. 

3650 — Murailles extérieures de l'Alhambra; eau- 
forte. 

3651 — Ruines de l'abbaye de Montmajour; eau- 
forte. 

SALMON (louis- Adolphe), né à Paris, élève de 
MM. Ingres et Henriquel-Dupont. 
Premier Grand Prix de Rome (Gravure) 1834 
— Méd. 2- cl. 1853. 

A Montmartre, rue Léonie, 6. 

365S — Portrait de W^^ la comtesse d'Agoult et 
de sa fille; fac simile d'après un dessin de M. Ingres. 



GRAVURE. 471 

S ARGENT ( Alfred), né à Paris, élève de 
M. Timms, 

Aux Ternes [Seine), rue Chariot, 2. 

36a3 — La ferme de ia vallée ; gravure sur bojs, 
d'après Constable , sur !e dessin de M. A. Pa- 
quier. 

3654 — Le champ de blé ; gravure sur bois , 
d'après Conslabie , sur le dessin de M. A. Pa- 
quier. 

3655 — La rivière de Slour: gravure sur bois, 
d'après Conslabie, sur le dessin de M. A. Pa- 
quier. 



SEGÉ (Alexandre), né à Paris, élève de 
MM. Léon Cogniet et Fiers. 

Rue Neuve-Coquenard, 11, cour Saint-^Guil- 

laume. 

3656 — Septeaux-fortes,tweVA«é?(M7wero; paysages. 
(Appartenant à Mme la comtesse de Breda.) 

{Foir à la Peinture.) 



SEYMOUR (hadkn), né à Londres (Grande-Bre- 
tagne). 

A Londres, Sloanestreet, 62, Chelsea; et à Pa- 
ris, chez M. Hardy, rue Childehert, 1. 

365*^ — Vue prise sur la Tamise ; eau forte. 



/i72 GRAVURE. 

STANG (RODOLPHE), UG à Dussclclorf, élève de 
M. J. Kdler. 

A Dusseldorf; et à Paris, chez MM. Shhulgen 
et Schwan, rue Saint-Sulpicey 25. 

3(I5S — *L' Annonciation, d'après M. E. Deger. 

THOMAS (feux), Dé à Nantes (Loire-Inférieure), 
élève de M. Lebas. 
Premier Grand Prix de Rome (Architecture) 
1845. 

.1 Pornicyet à Paris, rue de Rocroy, 23. 

3C 39 — Une mosquée à Bassorah ; eau-forte. 
31- ISO — Bords du Gyudès, la tranchée de Cyrus; 

e. u-forte. 
3661 — Mosquée du soleil à Hillah (Babylone); 

c;iU-forte. 

366S — Bords de l'Eiiphrate, vue prise du pied 
du palais des rois ; eau-forte. 

Expédition française en Mésopotamie. 

{Voir à la Peijsture et à /'Architectcre.) 



VALENTIN (henri), né à Y vetot (Seine- Inférieure), 
élève de David d'Ange 
Rue des Saints-Pères, kO. 



élève de David d'Angers et de Rude. 



3663 — Trois types de la race humaine, d'aprè:^ ie.s 
bustes de M. Cori^ier; eau-forte. 

VALERio (thêodore), ué à Hcrs^range (Mo- 
selle), élève de Chariet. 

Rue de Luxembourg, 22. 

3664 — Sepl-ecHix fortes ; mme numéro : 
i" Musicien serbes. 



GRAVURE. /t73 



2" Serrechaner des frontières militaires. 

3» Bachibozoucq Kurde. 

U° Pâtre des bords de la Koros (Hongrie). 

5° Prisonnier liongi'oi?. 

6" Pâtre slovaque des Carpathes. 

7° Tsikos des bords de la Koros (Hongrie). 



VARTN (amédée), né à Chàlons -sur - Marne 
(iMarne), élève de M. Mon voisin. 

Méd. 3^cl. (Gravure] 1852. 

Rue de Pantoise ,14. 

3665 — Quatre gravures ; même numéro : 

1° Une tête antique, de la collection de M. Louis Fould. 
2° Octavie; tête antique, de la collection de M. Louis 
Fould. 

3° Fragment de vase antique, de la collection de 
M. Louis Fould. 

li° Intailles antiques, de la collection de M. L. Fould. 

3666 — Quatre gravures ; même numéro : 

1° Un Christ en ivoire, de la collection de M. Louis 
Fould. 

2" La Vierge, d'après une faïence de Luca délia 
Robbia, de la collection de M. Louis Fould. 

3° Saint Jean, d'après un marbre de Donalello, de la 
collection de M. Louis Fould. 

4° Horus d'après un bronze antique, de la collection 
de M. Louis Fould. 

(Pour le Catalogne de la collection de 
M. Louis Fould.) 



474 GRAVURE. 

VARIN (eugène), né à Épernay (Marne), élève 
de l'Ecole des Beaux- Arts. 

Rue de Pantoise^ 8. 

366*3' — Deux gravures; même numéro : 
Costumes suisses ; d*après M. Anaédée Varin. 

VARIN (pierre-adolphe), né à Châlons-sur- 
Marne (Marne), élève de MM. Monvoisin 
et Rouargue. 

Rue Chanoinessef 2. 

3668 — Trois gravures ; même numéro : 
1° Sainte Elisabeth de Hongrie. 
2' Saint François d'Assises. 
3» Saint Louis, roi de France. 

{Foir à la GrAVORB d'AKCflITECTCRB.) 



VERSWYVEL (michel), né à Anvers (Belgique). 

A Amiers, rue du Nord, 17; et à Paris, chez 
M. Van Ouwenhuysen, rue Blanche, 74. 

3669 — Portrait de S. A. R. et I. Madame la du- 
chesse de Brabant; d'après M. N. de Keyser. 

VIBSRT (joseph-victor), né à Paris, élève de 
Pauquet père et de Richomme. 

Premier Grand Prix dé Rome (Gravure) 1828. 

A Lyon, au Palais Saint-Pierre : et à Paris, 
rue de Vendôme, 38 . 

36*3^0 — Le bien elle mal; d'après V. Orsel. 



GRAVURE. 675 

WACQUEZ (adolphe-andré), né à Sedan (Ar- 
dennes), élève de M. E. Delacroix. 

A Barhison (Seine-et-Marne). 
36*91 — Trois gravures; mêins numéro : 

1. Étude pour !a Vierge de la maison d'Albe; fac-similé 

d'un dessin à la sanguine, de Raphaël, du musée 
^Vica^, à Lille. 

2. Seconde étude pour la Vierge de la Maison d'Aibe 

verso du dessin précédent. 

3. Étude pour V École d'Athènes; fac-similé d'un des- 

sin à la mine d'argent, de Raphaël, du rauisée 
Wicar, à Lille. 
(Pour les Dessins de Raphaël, par M. le duc de 
Luynes.) 



WEBER (Frédéric), né à Baie (Suisse), élève 
de M. Oberthûr. 

Méd. 2«cl. (Gravure) 1847. 

Rue Royer-Collard, 4. 

3G^2 — la Vierge au Linge ; d'après le tableau 
de Raphaël, de la galerie du Louvre. 



WHISLER (jAMEs),né à Boston (États-Unis). 
Rue Campagne- Première f 3. 

3673 — Portrait de femme ; eau-forle. 
36'?4 — La marchande de moularde (Cologne); 
eau-forte. 



'476 GF.AVUF.R 

WÏSMES ( JEAN - BAPTISTE- HÉRACLE-OLIVIER, 

baron de), né à Paris, élève de MM. De- 
juinne, Hubert et Dantan aiaé. 

A Nantes [Loire-Inférieure] y rue Royale 9; et 
à Paris y chez MM. Deforge et Carpentier, 
boulevard Montmartre, B. 

36*75 — Vieille maison rue Beausoleil à Nantes 

(Loire Inférieure); eau-forle. 
36*76 — Baraque à Fillé-le Guillaume (Sarlhe); 

eau-forle. 
367'7 — Hangar à Cosqueville (Manchu); eau forte. 



LITHOGRAPHIE. A" 7 



LITHOGRAPHIE. 






AUBERT (ernest-jean), né à Paris, élèTe de 
Paul Delaroche et de M. Ach. Martinet. 

Grand Prix de Rome (Gravure} 1844. — Méd. 
3- cl. (Lithographie! 1857. 

Quai Saint-Michel, 19. 

36*98 — Palestrina, d'après M. Heilbuth. -«» 

36'99 — Le Calvaire, d'après M. JobbéDuval. 



BEAU (émile), né à Paris, élève de l'École des 
Beaux-Arts. 

Méd. 2* cl. (Dessin et Chromo-lithographie). 

1855— [ex]. 

Rue Saint-Hyacinthe-Saint'Michel, G. 

3680 — Elude d'après Raphaël, d'après M. Savinien 
Petit. 

{Foir à rARCHiTEîTCRE et à /'Abchitbctcre- 
Lithographie,) 



r^lS LITHOGRAPHIE. 

BODMER (karl), né à Zurich (Suisse). 

Méd. 3« cl. (Paysage) 1855 — Méd. 2« cl. 
1851. 

A Barhison [Seine-et-Marne); et à Paris, chez 
M. MouiUeronf rue dé Seine, 6. 

3681 — Au Bas-Bréau ; forêt de Fontainebleau, 
d'après le tableau de l'auteur. 

368!S — Le matin ; cerf rentrant sous bois, d'après 

le tableau de l'auteur. 
3G83 — Le soir; cerfs sortant de la haute-futaie, 

d'après le tableau de l'auteur. - 



CHARPENTIER (amédée), né à Chartres (Eure- 
et-Loir), élève de MM. Picot et Grévedon. 

Rue du Four-Saint-Germainf 15. 

3684 — Mariez-vous , vous ferez biea ; d'après 
M. Compte Calix 

3685 — Calvin , d'après M. Ary Scheffer. 

COLLETTE (alkxandre), né à Arras (Pas-de- 
Calais). 

A Montmartre [Seine], avenue du théâtre, 10. 

3686 — La bénédiction des blés, d'après le tableau 
de M. J. Breton du musée du Luxembourg. 

3687 — Sept portraits ; même numéro, 

3688 — Quatre sujets ; même numéro : 
La vedette gauloise, d'après M. Olivier Merton. 
Paysage d'Auvergne (près de Royatj. 

Titre d'Album. 

Quatre acteurs de Paris, d'a:>rè8 M. Eustache Lorsay. 



LITHOGRAPHIE. 479 

DESMA.ISONS (pierre-émilb), né à Paris, élève 
de Lethière. 

Méd. 1" cl. (Lithographie) 1848. 
Rue des Grands -ÀugustinSy 5. 

3689 — Portrait de M'^^ la marquise de Lalour- 
Maubourg, d'après M. Winterhalter. 

3690 — Portrait de M. M. . . , d'après M. Vidal. 

3691 — Portrait de M, le comte Boulay de la 
Meurthe. 



DEVICQUE (jolien), né à Paris, élève de 
M. François Dubois. 

Rue Chateaubriand f 3. 

369S — Ray-grass , dactyle, bouillon -blanc, fol- 
avoine, mille-feuilles. 



' DUGLOS ( EUGÈNE), né à Paris, élève de 
MM. Gleyre et Sirouy. 

Rue des Charbonniers^Saint-Marcel, 3. 

3693 — Un importun , d'après M. Philippe Rous- 
seau. 



ERPIKUM (léon), né à Besançon (Doubs), élève 
de M. H. Flandrin. 

3694 — Portrait de Louis Garnerey, peintre de 
marine. 



480 LIÏHOGtlAPiîlE, 

GILBERT (achille-isidore), né à Paris, éiève de 
M. Goutnre. 

Rue des Grands- Degrés j 4. 

3695 — Tentation de saint Antoine; d'après M. Tas- 

saert. 

3696 — Le jardin du couvent, Tivoli ; d'après II. de 
Curzon. ' ^ ""- - . ii ..i.-'. - ■ 



guëSdqn (alfred), né à Nantes. 
Rue de l'Université', 7. 

369*? — - Grenade, vue générale prise au-dessus du 

'Généralif. , . , 

'3698 — Gibraltar, la ville et le rocher vus des 
crêtes. 

Ces deux lithographies sont tirées de la collection : 
VEspagne à vol d'oiseau. 



HIRSCH ( AUGUSTE -ALEXANDRE ), né à Lyon 
(Rliône), élève de MM. VibertetH. Flsndrin. 

Rue des Beaux- Arts^ 3 his. ) y^y ' 

3699 — Portrait de M. le baron F. de P...,. d'a- 
près M. Hipp. Flandrin. 

3*700 — Portrait de M'"^ la baronne de P. . . , d'après 
M. Hipp. Flandrin. 



JACOTT (jEAN-JULEs), oé à Mctz. 

Rue de Valois-du-Ro^le; 2k-. 

3*901 — Étude du saint P:ul de rÂscension^dU 
Pérugin. " "^ ^*.-s>*^ 



LlTIIOCiFiAPIllE. ^81 

KELLER (m^'^'caobielle-delphine), pce à Paris, 
clèvc r!c M"' Rosa Bonheur et de M. Soulange- 
Teissier. 

Rue du Vieux Colombier, lo. 
3tOS — L'écurie , d'après M. W. rerchund. 

KELLEnKOVEX ( FRANÇOIS), né à Cologne 
(Prusse). 

Aux Tertifs (Srûif), rue des Acacias, 22. 

3'?03 — RoginaCœli; diromo-liihojrrapbie; d'après 
F. lUenbach, de l'Académii? de Du-seldorf. 

{Foir à rAnCHITECTURK-LlTHOGRAPHIE.) 



LlFOSSE (jkan-adolphb) né à Paris, élève de 
Paul Delaroche. 

Aux Batignolles, rue du GardCj 24. 

3t^04 — L'empereur Napoléon à Sainle-Hélène, 
d'après un croquis de Paul Delaroche. 

3*900 — La communion de la Vierge , d'après un 
dessin de M. Lafon. 



LAMT (auguste), né à Paris. 
Rue des Jeûneurs, 35. 

3'9'06 — La jeune mère , d'après M. Trayer. 
3707 — Sarah la baigneuse , d'après M. Tassaerl. 

Si 



^82 LItrtOGRAPHiE. 

LASSALE (émile) né à Bordeaux (Girondt;), élève 
de Pierre Lacoiir. 
Méd. 3« cl. (Lithographie) 1847— Méd. 
1- cl. 1848. 

A Montmartre, r\ie Gahrielle, 2. 

390S — Le Dante cl Viigile, d'après M. Eugène 
Delacroix . 

(M. d'Elal.) 

3909 — Les sept p'^chcs capilaux , d'après M. Go- 

defroy Jadin . 
3':'10 — Lcda, d'après M. Paul Baudry. 

371 1 — Porlrail de M. O'Callaghan , d'après M. Jean 
Gigoiix . 

LÀURÈMs(jDLES-iÔ8E'p'H-ÀUG0STi^), né à Car- 
pcnlras (Vaucluse) , élève de Paul Delaro- 
che, et de J.-B. Laurens, son frère. 

Méd. 3*= cl. (Lithographie) 1853. 

Rue BonafartCf 17. 

^t%^ — L'amour couronné, d'après M. Diaz. 
dl'lS ■— Solilude , d'après M. Paul FlandrîTit 

3'?14 — Charles IX chez son armurier Ziem^ d'a- 
ptes M. Eug. I?abey. 

LEHNERT (t»iKRRE-FRÉDÉRic), né à Paris, élève 
de Bouton. 

A Vaugirard [Seine) , rue àés YtgneSf 16. 
â713 — Animaux. 

(Pour le Compte^ rendu annuel des concours a gfhifcite^^ 
publié'parle minislère de l'agriculluie, du commerce et 
des tr a V a u X publ its, ) 

(Foir àla Grayire.) 



LÏTIIOGRAPHIE. ftl^ 

LEMOINE (ilfred), ne à Paris. 
Rue de Lancnj, 26. 

3716 — Un porlrail mal paye, d'après M. E. Gi- 
rardet. 

Stlt — Le peintre à la journée, d'après M. E. 
Girardet. 

LEMOiNE(ALGLSTE-CHARLEs),néà la Ferté-soiis- 
Joiiarre (Seine-et-Marne), élève de. MM. H. 
Lehmann et E. Lasalle. 

Méd. S-^cl. (Lithographie) 1851. 
Rue de Lancnj^ 2G. 

3*918 — S. M L'Impératrice entourée de ses dames 

d'honneur, d'après M. F. Winlerhaller. 
3*919 — Florinde, d'après le même. 

39SO — Portrait de S. A. R. Madame la princesse 
de Hesse, d'après le même. 

3721 — Portrait de Madame la comtesse de ***, 
d'après le même. 

3723 — Le jardin d'amour; d'après le tableau de 
P. P. Rubens , du musée de Madrid. 



LEROUX (kugèkb) né à Gaen (Calvados). 

Méd. 3« cl. (Lithographie) 1851 et 1855 — 
Méd. 2-^ cl. 1852. 

A Passy [Seine] j Grande-Rue^ 81. 

3723 — Samsou tournant la meule; d'après M. 
Decamps. 

37241 — Samson renversant les colonnes du tem- 
ple; d'après M. Decamps; 



tiSU LlTlIOGRAniIF. 

LLMVTA (jacqurs-françois-gauderique), né à 
Perpignan (Pyrénées-Orientales), élève de 
Gros, 

Méd.S-'cl. (Lithographie) 1839. 
A Montrouge {Scine)y rue Couesnon, 16. 

3'?35 — La Sainte Vierge et saint Jeon ; d'après 
M. A. Leloir. 

^tlèG — Salmtor Mundi. 

37!S*7 —Mater Oolorosa, d'après M. Dumas. 



LOUTRRL (VICTOR-JKAN-BAPTISTEJ, HO à llOUCn 

(Seine-Inférieurej, élève do M. Mouillcron. 
A Montmartrey rue de V Abbaye, 35. 

37SS — Ronde de Savoyards, d'après M. Sain. 

3*799 — Ex-voto, d'après le lableau du Giorgion, 
du musée royal de Madrid. 



MARC (pieurk-eugènb), né à Rouen (Seine-In- 
férieure, élève de David (d'Angers). 

Hue Guénégaud, 7. 

3*730 — Seize cadres , viême numéro ; 

Groupes, slalues, bas-reliefs, bustes et médaillons, 
d'après David d'Angers, avec portraits, la vue de son 
tombeau, etc.; en loul 233 pièces, cxlraites de VOEnvre 
cowplct (le David d'Jngcrs, 



LITHOGRAPHIE. ftS5 

MARix-LAViGNR (louis-stanislas), né à Paris, 
tilève de Girodct - Trioson et de M. H. 
Vernet. 

Mcd. 3*^ cl. (Lithographie) 1834. — Méd. 
2^^ cl. 18i0. 

Quai de la Mégisserie y 78. 

S'^Sl — Porirail dû feu Aubiy-Leco.nte , d'après 
le dessin fait par lui-même en l'SS?. 

MORAIXE [louis-pierre-bené de), ué à Paris, 
élève de Charlet. 

Rue d'Enfer^ 110. 

3739 — Épisode de la campagne de Crimée. 

IIOUILLERON (adolpub), né à Paris. 

Méd. 3- cl. (Lithographie) 18'i6 — Méd. 2- 
cl. 18i9 — Méd. 1- cl. 1852 et 1855 — 
^ IG juillet 1852— [ex]. 

Bue de Stine-Saint-Germainy 6. 

3733 — La ronde de nuit , d'après le tableau de 
Rembrandt, du musée d'Amsterdam. 

(M. d'Étal.) 

NAXTEUIL (célestin) , né à Rome (Italie) de 
parents franc ûs. 

Méd. 3- cl. (Histoire) 1837 — Méd. 2^d, 
(Genre) 18V8. 

Place Furstembargj 6. 

3734 — Séduntion. d'après le tabl'-î.u de Tailleur. 



6^ LlTHOGr.APHIEé 

3^3^ — Perdition, d'après le lableau de l'auteur. 

{J'oir à la Peimure.) 

IVOEL (alphonsk-léon), né à Paris^ élève de 
Gros et de M. Hersent. 
Méd. 3« cl. (Lithographie) 1837 — Méd. 2« 
cl. 1843— Méd. 1^- cl. 1845 — ^ 30 dé- 
cembre 1855 -r- [ex]. 

3736 — S. M. l'Impératrice des Français, entourée 
des dames de sa Cour , d'après M. Winterhalier. 

3'737 — Portrait de S. M. Vlmpéralrice de Russie, 
d'après M. Winterhalter. 

3'^38 — Portrait de Madame la princesse Woron- 
zow, d'après M. Winterhalier. 

PINGOT (auguste-henri), né à Mantes (Seine-et- 
Oise), élève de M. Lazerges. 

Hue du Monthahor, 24 • 
3739 — Une Vierge, d'après Raphaël. 

PIUODON (eugène), né à Grenoble (Isère), élève 
de MM. E. Hébert et G. Jadin. 

A Montmartre, passage des Beaux-Arts^ 15. 

37 iO — Portrait de M. G. Jadin. 

3741 — Rocador e[ Merveillau , chiens anglais de 

la vénerie de l'Empereur, d'après M.Jadin. 
374S — Mutinau et Metumor, chiens Umiers de la 

vénerie de l'Empereur, d'après M. Jadin. 

3743 — ITaiali de cerf, d'après M. Jadin. 

3744 — Moi(5^rtc/itf, portrait, d'après M. Jadin» 



LITHOGRAPHIE. /iS7 

â'S'4â — Afarf/ano, portrait, d'après M. Jadin. 
STI^G — JupiteÀ\^\'ira\{, d'o^r^s M. Jàdin. 
3T47 — César, portrait, d'après M. Jadip. 
3^48 — Chiens raliers, d'après M. Jadin. 
3t49 — Typo et Booby, d'après M. Jadin. 
3'7oO — Chien do sallimbanciae, d'après M. Jadin. 



RAFFET (DEsis-AUGusTE-MàniK), né à Paris, 
élève de Chariot et de Gros. 
^ 1849 — [ex]. 

Rue du Bouloi, 17. 

B'^fâi — Siège de Rome (1849); même numéro : trois 
lit'Hographiés. 

Embuscade de chasseurs. 
Dévouement du clergé catholique. 
Reconnaissance faite par le général Morris. 

S'^oS — Sipfïe de Rome (1849); même numéro: 
quatre lithographie?. 

L'armée française arrive à la Maglianella 
Ouverture du feu de la batterie u° 1, 
Travailleurs allant à la tranchée. 
Sape volante, 

SCIIULTZ (jEiî<-CHuÉTiEN), né à Cassel (Hesse 
électorale), élève de l'académie de l^Iiinicli. 

Rue Cassette^ 20. 
3*^^33 — Le féroce cbasseuç. 



688 iniiocrAPUiF. 

smOlJY (achille), né à Beauvais (Oise), élève 
de M. £. Lasalle. 

Rue de Madame, ^^. 

3ÏS4 — Entrée des Croisés à Constîmlinopl.', 

d'après M. Eugène Delacroix. 
3955 — Le loup et l'agneau, d'après M. Mul 

ready. 
S'^oC» — Le duel après un Lui masqué; d'après 

M. Gérôme. 
3*? 57 — La fille du marinier, d'après M. Eugène 

Isabey. 

SOULANGE-TEISSIER (louIS-KMUANUEl}, né à 

Amiens (Somme). 
Méd. 3- cl. (Lithographie) 1841 — Méd. 2* 
cl. 1857. 

3758 — Prise de la tour MalukolT, le 8 septembre 
1855; d aprèi M. Adolphe Yvon (campagne de Cri- 
mée] . 

3759 — Le chien du pauvie, d'après sir E. 
Laiidseer. 

3700 — Torlrail de M. le marquis de La Roihe-» 
jacquelein, sénateur, d'après Charles Bazin. 



SLDiiE (jean-pieuue), né à Alby (Tarn), élève 
de David. 

Méd. 2 cl. (Lithographie) 1827 — Méd. l'" 
çl. 1834 — [ex]. 

3761 — Portrait de M'n^S... fac-imile, d'après 
M. Ingres. 

3763 — Tèle d'odalisque, d'après M. Ingres. 



LITlIOGr.AniIF. /|S0 

TlUELLEV (cLAUDii), né à Riilly(SaônG-i.'t-Loir(}.) 
Rue iioiirhon-le- Château f 1. 

3^63 — Oh! v'ialediab'e! 

3*S'64 — Ln p-irlie de whist, d'après M. Ililloma- 
cher. 

St'Go — Lu pnli- de billard, d';ipiè.s iî. Ilillema- 
marhor. 

3t60 — Une vocation d'artiste, d'pprèi M. F.. 
Girarda. 



TntRVVARfGER (maktix ot PIERl;E),nés à Schwoi- 

ghon (P.a\ière lii'nane}. 
Rue du Faubour g -SainU Jacques, 75 bis. 

3'7G'7 — Fleurs et fuilis, d'apièsM. Alex. Couder; 
chromo- liihographie. 

3^68 — Fleurs et fruits, d'ap es M. Alex. Couder; 
rhroino-lilhographic. 

H^ii9 — Léîzumes; d'après M. Alex. Couder; chro- 
mo-lithographie. 

(/W d rAncurrECTinE-LiTHOGRAPHiE.) 



VEHXiER (émue), lié à Lons-le-Saulnier (Jura) 
élève (le M. Coîlelle. 

A Montmartre, axcnue du Théâtre 10. 

S'Î'S^O — rov>f>ge (fo ri de i'ontaiiiebkviii), d'après 
l'auteur. 

2r 



490 LITHOGRAPHIE. 

VOGT (piERRK-cH ARLES), lié à Paris. 
Rue Lavaly 18. 

3^'î'l — Sympathie, d'après M. A. D.Magaud. 
37*7!S — Bienfaisance, d'après M. A. D. Magaiid. 
3>?73 — Portrait de M. le général*", directeur de 

la télégraphie éleclrique en Suède , d'après M. C. 

Staaff. 



ARCIIITKCTIRE DISSIKS. ti9l 



ARCHITECTURE. 



V DESSINS. 



ARANGOITI (ramon-rodhigorz), oéau Mexique, 
élève de l'Académie de S, Carlos du Mexi- 
que » de l'Ecole des Beaux- Arts e^ deM, C. 

13 u feux. 

Rn& du Four ' Saint-Germain t 39 ♦ 

3^74 _ Pfojel d'une école ot d'un musée de ma- 
rine pour le 1 on do Vealosa (Elals Unis mexicains); 
cinq dessins , même numéro : 

1" Façade, 

2" Coupe. 

S» Seconde coupe. 

4" Plan général. 

5* Plaudu musée, 

BAILLEt(émile), né à Paris, élève de M. l.efuel. 

Rue de Berlin y 4. 

3*773 — Projet de Ihéuire; six dessins, même nu* 
méro: 
1° Façade. 
2° Coupe. 



/|9'2 AuciiirrxTLUE dessixs. 

3° Plan du rez-de-chaussée, 
4° Plan du !•' étage. 
5" Plan du 3» ampUilhéûtre. 
6° Coupe générale, 

BALTARD (yictor), né à Paris, élève deson pèrc. 

Premier Grand Prix do Rome (Architecture), 
1833 — Méd. 2« ci. 1855 -r fjj 20 dé- 
cembre 1854' — [ex]. 

Rue de V Abbaye, 4. 

37'?6 — Ei,'lise Saint-Euslache de Paris; deux des- 
sins ; même numéro : 
i" Etat actuel. 

2° Projet d'achèvement et de modification de la façade 
et de conslructiou d'une flèche centrale. 

BEAU (émile), né 5 Paris, élève de l'Ecole des 
Beaux-Arts. 

Méd. 2" cl. ( Lithographie d'Architecture) 
1855 — [ex]. 
Rue Saint- Hyacinthe-Saint'Michely G. 

3*9*9"? — Vitrail du xii« siècle de la façade occiJen- 
lalo de la calhédiMle de Chaiircs. 

Elude pour la Monographie do la cathédrale de Chartres, 
(M. de riiistruclion Publique.) 

[yolr à la LlTHOGUAPlIIEC/ Ù /'AnCUITECrURB-LlTHOGRA- 
PHIB.) 

BOUVIER (auguste), no à Villers-Saint-Paul 
(Oise), élève de MM . Lenormandet Isabelle. 

Rue Neuvt-Co(iuenardy2>i). 

3*Î98 — Ruines d'une église abbatiale du xV' siècle, 
à Winchester (\ngleterre). 



ARCIIITECTIRR DESSjXS. ^I^J.'Î 

CHABAT(piKi{RE},néàParis/'lèvedeM.Garroz. 

Rue de la Tour- d* Auvergne, 37. 

3'?'?9 — Projet d'.iballoir pour la ville de Bayonno; 
Irois dessii/o, même numéro : 
V Plan. 

2° Coupe el élévation. 
3" Vue |)erspeclive. 

CHAPELAIN (josepu-alfbkd), né à Paris, é\o\e 
de Bleuet et de MM. Saint-Père, Grouillet 
et Gilbert aine. 

Rue de Grenelle-Saint- Germain, 70. 

3*780 — Projet du lonibenudc M. X..., fond;i*our 
de Ihôpilai de Areiiys-d«»-Mer, pi es Bjicelone (Ks- 
pngne) ; trois dessins , ménie numéro : 

1" Elévation principale, 

2" Elévation latérale. 

3" Coupe sur Taxe, 

{f^oir, à la Scllpti iiE, Icsdeux statues delà Bienfaisance 
et (le la Persévérance sculptées pour ce tombeau par 
M. Guiuery.) 

CiiiBO YS (léon), né à Limoges (Haute-Vienne), 
élève de Huyot. 

A Limoges, ruede l'Amphithéâtre, 1, et à Paris, 
chez M E, Poitevin , rue Notre- Dame- 
Bonne- Nouvelle, 2. 

ÉTUDES d'architecture POLYCHROME. 

3781 — Temple de la Victoire ::i Athènes ; deux des- 
sins; même numéro : 

i° Chapiteau et base d'ante ; état actuel. 
2° Chapiteau ; état actuel. 



U9'4 ARCHITECTURE DESSINS. 

3^8S — Eglise de Bénevent (Greusej ; deux des- 
sins, même numéro : 

1° Plans. 

2» Façade latérale et coupe. 

3983 — Eglise de Chambon (Creuse) ; deux dessins, 
m£me numéro : 

1» Plans. 

2** Coupe longitudinale. 



DEXiiELLE (alexindre-dominiqde), né à Paris, 
élùve de Paul Delaroche et de AI. Duban. 

Méd. 3« cl. (Architecture) 1844 — Méd. 2« 
cl. 1849etl855 — [ex]. 

Rue du Bac, 108. 



3984 — Décorations peintes, comjwsées et exécu- 
tées dans divers édifices ; sept dessins, même numéro: 

■ i" L'un des plafonds de l'hôtel de M. Pereyr^, 

(M, Armand, architecte.) 

3^ et 3<*^ Élévation et plafond de la chambre de S. M. 
rRmpereur à l'hôtel de ville de Lyon, nouvelle préfecture 
du Rhône. 

4» et 5" Élévation et plafond de la chambre de S. M, 
l'Impératrice à l'hôtel de ville de Lyon, nouvelle préfecture 
du Rhône. 

0° Elévation du pilit salon de S. M. l'Impératrice à 
l'hôtel de ville de Lyon, nouvelle préfecture du Rhône. 
(M. T, Desjardins^ ^rcUitÇcle. ) 



ARCniTECTLRE DESSIXS. ^5 

7° Fii\gineut de la décoration de l'un des salons de 
M, Schneider, 

(M. Bailly, architecte.) 

3't'8o — Trohûesms; même numéro : 

1° Abside de l'église de Saint-Gaudens (Haute-Ga- 
ronne), (La peinture des sujets historiques est de M* La- 
molhe.) 

2" Une travée de la catbédiale de ï^iiioges, Coupe lon- 
gitudinale de la chapelle de la Vierge, 

3° Chapelle de Tou vent (In lire). 

(Foir^ à /'AncaiTEGTi'RK, ^, Aymar Vbbdier.) 

ÏS^HG — Études delà décoration du palais des papes 
à Avignon; quairo dessins, même numéro: 

X" Le Christ au jardin des Oliviers, dans. \à ç^iapelle 
Saint-Jean. 

2" Miracle de saint Jean l'évangélisle, dans la chapelle 
Saint- Jean. 

3° Décoration de l'ébrâsement d'une fenêtre , dans la 
diapelle Saint-Jean. 

ii" Décoration de la chapelle Saint-Martial, 

{^Atxliives des Mouinnenls historiques,) 

(M. dlÊlat.) 

B'5^8V — Etudes de la décoration de l'église Saint- 
Jean, de Poitiers; deux dessins; même numéro: 

[Archiver des Monuments historiques.) 

(W. d'État.) 

6Î88 — Éludes de la décoration de la caihédralo 

Id'Autun. Proce.'Sion de saint Grégoire. 
{Archives des Monuments historiques.) 

CVL d'État.) 

Î789 — Éii de de la décoralion du réfoctoire de 
Tabbaye de Charlieu. 

(Archives des Monuments historiques.) 

(M. d'État.) 
{Voir aux ouvrages exécutes dans les Monuments publics,) 



ùOCi AUCflITECTLRE DESSiXS. 

DESJABDiNs (tony), né à Lyon, élève de 
M. Daban. 

^^ 30 juillet 1858— [ex]. 

S'790 — Marché rouvert construit ù Lyon ; quatre 
dessins , même numéro: 

1° Plans au niveau (les caves et au niveau du sol inté- 
rieur. 

2° Façade principale. 

3» Vue perspective intérieure. 

h" Coupe longitudinale et façade latérale à Test. 

DURAND (andhé), né à Amfréville-la-Mivoie 
(Seine-Inférieure), élève de l'Ecole muni- 
cipale de Peinture de Rouen. 

CitéOdîot, rue de l'Oraloire-du-Louvref 1 

S^^dl — Vue du palais communal de Sienne (Tos 
cane). 

3VÎIIS — Vue de la porte Saint-Nicolas à Florence 
(Toscant- ) . 

^ili'OS — Vue intérieure delà calhédralc de Fiesoli 
(Toicane). 

(Appartiennent à M. le prince Deuiidolî.) 



FAURE-DUJARRic ( LUCIEN ), né à Montlgna 
(Dordogne), élève de MM. C. Bonnard e 
llohault de Fleury. 

RucPigalle, 37. 
3*794 — Escalier de la maison du sejorneur Brin 



Ar.c:iirrE(rruuE dessi\s. ^97 

pfandet, à Chanceau (Côto d'Or); deux de>sin?, même 
numéro: 

i° Elévation. 

2" Vue perspective. 
379o — Maison des moines î Chanceau (Côle d'Or). 

Elévation et détails. 

GARNAUD (astgine-mautin), né à Paris, élève 
de Vaudoyer. 

Premier Grand Prix de Home (Architecture) 
1817— Méd. 3" cl. 1838— Méd. 1- cl. 
1848 — [ex]. 

S'^OG — Etudes d'iirchitecture cluéiienne, depuis 
réiilise de hameau jusqu'à la mélropok' du monde 
chrétien. 

Eglise de hameau, de village, dechef-licu decanton. 

Eglise de petite \ille, de ville. 

Eglise paroissiale, église métropolitaine. 

Plan de la grande église métropolitaine du monde chré- 
tien. 

Façade et coupe de la grande église métropolitaine. 

U^O^ — Disposition des monuments civils el re- 
ligieux dans une ville de second or Ire. 
Plan général de la ville. 
Vue d'ensemble de la ville. 

GiÉaousT (jEAN-FUiNçois-ÉMiLB de) , né à 
Mortagne (Orne), élève de l'Ecole des 
Beaux-Arts et de M. Guénepin. 

Rue des Sainis-PèreSy 16. 

3998 — Projet de transformation en style du 
xii*^ siècle, et de décoration de la chapelle de la 



/i98 AI.CHITFXTURE DESSINS, 

Vierge à l'église Noire-Dame d'Alerçon ; cinq des- 
sins, même numéro: 

Plan. 

Coupes transversales et longitudinales : étal actuel et 
restauration. 

SKOO — Hospice de Bel lômo (Orne) ; cinq dessins, 
même numéro : 
1° Façade, 
2° Coupes. 
3° Plan du 1" étage. 
4° Façade sur U rue. 
5° Plan général. 

GiiLLAUx\iOT (auguste-alexandrb), né à Paris, 
élève de M. Lemaitre. 

Méd. 3« cl. (Gravure) 184-5. 
A Batignolles, rue^ Lemereier 2. 

3800 — Vue de Marly le-Roi, prise de la route de 

Versailles. 

380i — Élévation géométraie d'un pavillon de 
Marl5>le-Roi. 

{Foir à la Peinture.) 
{Fo!r à la Gravure u^Architecture.) 

HAUDY (léopold-amédée), né à Paris, élève de 
M, Nicolle. 

Rue Bonaja fc, 68. 

3803 — Projet de porte avec marquise, 

3SOS — Vue de la basilique Saint-Laurent-hors-les- 
murs, à Rome. 

3804 — Éludes de peintures antiques. 



ARCIIITëCTLIRE dfssiks. ^09 

HÉNARD (ântoine-jdlien), né à Fontainebleau 
(Seine-et-Marne), élève do Hiiyot et do 
M.Lebas. 

Méd. 3« cl. (Architecture) 1845, 
Rue Saint- Lazare f 58. 

380o — Parallèle d^habi'alions civiles depuis la 
chaumière jusqu'à la résidence princiere : douze 
dessins, même numéro: 

1° Chaumière de paysau, plaa et élévalion, 

2° Collage de coIod, plan et élévation. 

3° Hôtellerie d'ouvriers, plan et élévation. 

4° Maison de province , plan et élévation. 

50 Maison de Paris, plan et élévalion. 

6° Hôtel, plan et élévation. 

70 Maison de campagne, plan et élévation^ 

8"» Casin, plan et élévation. 

93 Villa, plan et élévation. 
10° Château, plan et élévation. 
11° Manoir, plan et élévalion. 
12 <* Résidence princiere , plan et élévation. 

^8O0 ^ Douze dessins, même nume'ro : 
i° Coupe de chaumière, 
2» Coupe de cottage. 
3^ Coupe d'hôtellerie, 
4° Coupe de maison de province, 
5° Coupe de maison de Paris. 
6° Coupe d'hôtel, 
1" Coupe de maison de campagne. 
8° Coupe decasin. 
9° Coupe de villa, 
10° Coupe de chnleau. 



500 ARCIIITECTIRE DESSIVS. 

lio Coupe de manoir. 

12° Coupe de résidence princière. 

(Partie de ces projets a élé exécutée.) 

HITTORFF (jacques-igxack), né à Cologne, 
(ancien département de la Uoër), élève de 
Percier. 

Méd. 2« cl. (Architecture) 1827 — Méd. V' 
cl. 1831—^ 1825—0. ^ 1855— Membre 
de l'Institut 1853— [ex]. 

ét80*9 — Reslitnlion d'un temple gie.", du temps 
de Périclès, dédié aux Muses; huit dessins, même 
numéro > 

Sa forme est celle d'un hypœlhre-ampUiproslyle-pseu- 
doperiptère; c'est-à-dire d'un temple ayant la cella décou- 
verte, des colonnes isolées h la façade principale et à celle 
opposée, et des colonnes engagées aux façades latérales. 

3808 — Modèle du temple précédent. 

Le poslicum est décoré de la naissance des Muses, 
pointe par M. Ingres. Dans le fronton de la façade princi- 
pale sont groupées les statues de Minerve, d'Apollon-Musa- 
gète, deBacchns, d'Hohière, d'Orphée et plusieurs autres fi- 
gures et accessoires allégoriques. Les sujets des métopes sont: 
le sacrifice d'Ipliigénie, Achille et Piiam, Andromaque et 
Pyrrhus, Oreste et Erinniys, Anligone tt Œdipe, Phèdre 
et Hippolytc. Autour du piédestal placé au centre de la 
cella, sur lequel est élevée la statue de Melpomène, sont 
représentés : Ménandre, Philéiuon, Aristophane, Euripide, 
Escliile et Sophocle recevant les attributs de l'imniortalité. 
Ces sculptures, composées par l'architcclc, ont été exécu- 
tées par M. Auguste Barre, auteur des statues de Melpo- 
mène et des autres muses. Le modèle, à Timitatiou de lu 
plupart des temples grecs, est recouvert de stuc, les orne- 
ments coloriés sont découpés et incrustés à l'instar des 
plus fines mosaïques. Exécuté par M. Grapoix; les grilles 
par M. Payen; la coloration des statues et bas-reliefs par 
M. Corplet. 

(Ces dessins et le modèle appartiennent à S. A, 1. M"' le 
prince Napoléon.) 



ARCniTlCTLRE DESSINS, 5(,'l 

3809 — Roslilulion d'un lempie à Séliniinte; cinq 

dessins, même numéro: 

Sa forme est celle d'un prostyle-léîrasiylc ; c'esl-à-dire 
à qunlre colonnes sur une de ses faces. 

08IO — Détails d'archiîeciure de monumcnis 
d'Aihènes. d'.iulrcs pnrîirs delà Grèce, de la grande 
Grèce, de In Si.'ile el de Pompéia; deux dessins, 
même numéro : 

3811 — PInns el élévaiions resliluécs dos temples 
de Jupiter Olympien, dit dos Gc.mts, de la Concorde 
et de Jiinon Lucine, à Agrig'nle (Sicile). 

381 !S — Plnns el éle^volions restituées du temple 
dit de Jupiter et dedeux auîres temples à Sélinunte. 

3813 — Vue perspective de la restitution du 
Temple dii do Jupiter à Sélinun'e. 

381 4 — Vue ppr.^peclive du Temple de Dendérah 
restitué avec sa coloration, d'après les des^ns rap- 
portés d'Egypte par feu M. Le Père. 

381 o — Vue perspective de l'intérieur d'une basi- 
lique antique restituée d'après les auteurs anciens et 
les restes de ce genre d'édifices à Rome el à Pom- 
péïa, 

use H (jcste}, né à Alençon (Orne), élève de 
MM. L. Vaudoyer et H. Labrouste. 

Rue Las-Cases y 23. 

3816 — Projet de restauration de l'église Notre- 
Dame d'Agen, ancienne église des Jacobins; sept 
dessins, même numéro : 

lo Plan. 

2" Élévation de l'abside. 

3° Élévation du clocher. 

4" Éléyation latérale. 

5" Coupe transversale. 



502 ARCHITECTIBE l)ESSl\S. 

6" Coupe longitudinale. 
7° État actuel, 
381 *? — rrojet de pilàr.?. 

MÀLLAY (jeaîs'-baptiste-émile), né à Oéf- 
ir.ont-Ferrand (Puy-dc-Donie), élève de 
Blouet. 

A Clermont'Ferrand ; éi à Paris, chez M-, flft^' 
chet, rue Satnt-Honoré, 27Y. 

3818 ~ Projet de resfaiiralion de ['rglife Noire-: 
Dame d'Aigneperse (Puy-de-I)ônio) ; dix dessins, 
même numéro: 

1° Plan ; état actuel. 
Plan; restauration. 

2" Plan à la hauteur de la galerie ; restauration. 
Plan ù la hauteur des croisées ; rcslauralion. 

3° Élévation iDccidcntale ; état actuel. 

■40 Élévation occidentale ; reslauration. 

5° Elévation méridionale ; étal actuel. 

6° Elévation méridionale ; restauration, 

7° Coupés; état actuel, 

8° Gdïipes; reslauHition. 

9° Coupes et détails ; restauration, 
10" Porte du porche nord; état àctueU 

ÏÀîîGEÀftT (adolphè), hé à Dreux (Rure-ét- ' 
Loir), élève de M. Nicolle. 

Rue Camotf 2. 

il819 — Projet d'arrangement de l'île de la cité de 
Paris ; six dessins; même numéro : 

1° Lutècc habitée par les nauies jiarisicns, sous la do- 
mination romaine» Ses raonunrcnts sont : La forteresse 



AriCIllïECTURE DESSIAS. 503 

municipale; l'autel ?olif; raiitcl de Jupilcr. La vole ro- 
maine qui la traverse du petit pont au grand pont. 

2" Parisii. Sous la seconde race ses monuments sont : 
Le palais ; l'église cathédrale sur remplacement du temple 
de Jupiter ; la maison dclïglise ou hospice; le baptistère; 
l'école ; le petit et le grand Chàtelet. 

3° La cité, \v* siècle, entre l'université, sur la rive 
gauche, et la ville, sur la rive droite. Ses monuments 
'^ont : Le palais des rois ; la Sainte-Chapelle ; Notre- 
Dame; l'Hôtel-Dieu." 

4" La Cité, état actuel. 

5" Vue générale du projet. 

6" Plan général du projet. 

Les nautes parisiens et la statue de la ville de 
Paris, sur la pointe occidentale. 

Caserne municipale, résumant sur ses façades 
l'histoire de l'armée depuis l'époque romaine jus- 
qu'à nos jours. 

Le Palais de Justice, résumant Sur ses façades l'his- 
toire de la magistrature. 

La iSainte-Chapelle. 

L'église grecque, le temple prolestanU 

Rbtbnde poûV îés séaiiees extfaordîftaîres Sn |ou' 
vernement, comprenant pour annexes i des écôîès 
publiques libres, une école philosophique, des 
archives et un musée historique. 

kotre-Dame ; l'Hôtel-Dieu. 

Lfe CafTairei 

La statue de sainte Geneviève sur la poinÉé \)rietl* 
;. taie delà Cité. 

Les quais résument, par époques; l'histoire 3e 
Ffance depuis la domination rottiainé ju^u'en 
1814. ,, 

J ^^O — Deux dessins, mêm^ numéro : 

i° Élévation géométrale sur la rive gauche de la 
Seine 
2° Détails de la pointe et du terre-plein ; du quai des 
) Orfèvres cl de la statue de sainte Geneviève. 



50 i AnCIilTECTLTiE DESSIXS. 

ftîACDELGfVKN (mcolas), nc en Suède, élève do 
l'Académie des Boaux-Aris de Copenliague. 

Rue de VEcole-PolyUchniquc^ 2. 

38^1 — La verlu terrassantle vice; peinf, en 1200, 
dans rôglise do Bjersjoe, en Scanie. 

38%9 — Los prophètes ; les apôires; la mort et 
l'enterrement (le la Vierj^c; p^int, en 1323, dans 
régiiso de Amf^ncher.id Hà la. 

3853 — Deux dessins, mîm* numéro : 

Les arlicles de la Foi ; peint, en 1400, dans l'église de 
Wcxioc, en Smolandc, 

La légende de sainte Anne ; la légende de la Vierge ; 
riiisloire de la création ; figures diverses; peint, en 1/149, 
dans l'église de Araeneherad-Râda. 

3854 — Scènes de l'Ancien-Teslamenl; les héros 
de la Saga de Vilking; Texpédilion de Saint- Olaf, 
en Norwége ; le pèscmenl des âmes; peints à la fin 
xiv« siècle, dans Téglise de Flada, en Sandermanie. 

Éludes pour Monuments Scandinaves du Moyen â^e, 
publiés par Tauteur. 



MAiss (christophp-édouard), né à Rouen 
(Seine- Inférieure), élève de M. Constant Du- 
feux. 

A Chatou ( Seine-et-Oise ) , rue de Saint-Ger" 
maitif 22. 

38!S5 — Projet de maison de secours pour fournir 
les aliments et les médicaments aux pauvres. Deux 
dessins; même numéro : 
1° Plan. 
2" Coupes cl élévations. 



Ar.CHITECTURE DESSIXS. 505 

MOLL (édocard), né à Angers (Maine-et- 
Loire), élève de Debret. 

Rue Fontaine-Saint- Georges j 28. 

38^6 — L'hospice général Sainlc-Marie, conslruil 
à Angers. 

Gel hospice, destiné à une population de 900 per- 
sonnes, est divisé par quartiers : Vieillesse; Ëpy- 
lepliques; Enfants liouvés et services généraux, 
comprenant, outre la chapelle, toutes lesdépendance* 
de l'administration, de l'économat, de la pharmacie : 
appartements divers. Trois dessins-, même numéro : 

1° Plan général ; plan du rez-de-chaussée. 

2" Elcvalion générale; détails de construction des 
voûtes. 
3' Détails de la coupole en fer et des combles, 

NfCOD (pacl), né à Paris , élève de Paul 
Delaroche. 

Rue du Regard , 6. 

38!S't — Spécimen des vitraux exécutés pour l'é- 
glise Notre- Dame-dc-la-Garde, à Marseille. 

RACIKET (chables-auguste-albert), né Paris, 
élève de son père. 

Rue Saint-BenoUf 30. 

38S8 — Horloges et montres du xvi« siècle, de la 
collection de M. le prince Soltykofî. 

REIBER (émile), né à Schelestadt (Bas-RbiD), 

élève de A. Bleuet. 
Rue Vavin, 18. 

38SS9 — Trois dessins; même numéro : 
Trois cartouches, 

22 



50G AllClilTECTliRE i)ES.SL\S. 

3830 — Trois dessins, même numéro : 
Cnrlouclic ; cadre orné ; vases et faïences, 

3831 — Trois dessins, ivême numéro : 
Cartouche emblématique ; cadre orné ; cuir. 

383IS — Trois dessins, même numéro : 
Cartouche ; frontispice ; panneau. 
Éludes, décoration dans le style de la ricnaissaucc. 

SAtvAGEOT (cHARLEs-LOLis) , né à Sat)tcnay 
(Côte-d'Or), clcvc de M. Aymar Ycrclicr. 

iJwe des HouîangerSf 17. 

3833 — Projel de reslaurnlion de l'église de Gail- 
lardon, près de Charlres; dix dessins, même nu- 
méro : 

1° Plan, état actuel. 

2* Coupe transversale. 

3° Coupe longitudinale. 

4" Façade principale, état actuel. 

5" Façade latérale, étal actuel. 

G° Vue perspective de l'abside ; pierre tombale, 

7° Détails divers. 

8' Façade principale ; restauration, 

9° Façade latérale ; restauration. 

10° Vue perspective de la restauration, 

SCHMITZ (édouabd), né à IS'ancy (Meurthe), 
élève de son père. 

Rut d« CourcelleSj 84. 

3834 — Palais du Gabary, rcsidonce de S. A., le 
vice-roi d'Egypie, près d'Alexandrie, en ronslruc- 
lion à Paris. Qiialre dessins, vu'ine numéro : 

' 1° Vue générale» 



ARCillTECTir.E DE:S1\S. 507 

2" Coupe transversale sur la rotonde, 
3'' Coupe transversale sur la galerie. 
A" Plan. 

Le paysage el les figures sont de M. Guilbert d'Anelle. 
{Foir à la Peinture, n° 1377.) 

STILLIÈRE (cypribn-antoine), né à Paris, 
élève de M. Duban. 

Bue Rochechouartf 56. 

383o — Fontaine el lavojr élevés dans la commune 
de Sainl-Denys (Deux-Sèvres). 

3836 — Maison d'école de la commune de Saint- 
Denys (Deux-Sèvres). 

TETAZ (jacqdes-martin), né à Paris, élève de 
Huyot et de M. Lebas. 

Premier Grand Prix de Rome (Architecture) 
1843- Méd. 2^ cl. 1858— [ex]. 

;^jS37 — Prpjpl de l}iéà}re pour l'iU^dé^^ip Impé- 
riale de Musique; esquisse] cinq dessins, même 
numéro : 
1» Plan général, 
2° Façade sur la place, 
3" Plan du 1*' étage, 
4" Coupe longitudinale. 
{|P Vue perspective. 

THÇMAS (feux), né à Nantes (Loire-Inférieure), 
élève de M. Lebas. 

Premier Grand Prix de Rome (Architecture ) 
18io. 

3838 — Lo baptistère de Pise. 



508 ARCllITECTtRE DESSIAS. 

3839 — La cathédrale de Pise. 

3840 — L'acropole d'Aihènes ; la fbcc des propy- 
lées est prise pour plan de projection. 

38^1 — Fragment des Panathénées, frise inlérieuro 

du Parlhénon. 
384S — Porte de Ninive; fouilles de M. V. Place. 

3843 — Porte de Ninive; fouilles de M. V. Place. 

{Foir à ta PEiMi'nE et â la GnAVURE.) 

TIVILHE (félix-ernest), né à Paris, élève de 
M. Duban. 
Méd. 3*^ cl. (Architecture) 1857. 

3844 — Projet d'un palais d'ambassade et d'une 
factorerie à Touranne (Gochinchine) ; trois dessins, 
même numéro : 

1" Plan. 

2» Plan, élévation et coupe. 

3" Vue de Pensemble. 

VAUTIER (mâx), né à Paris, élève de M. GrisarU 
Rue du Dragon^ 3. 

3845 — Essai de restauration de la salle du juge- 
ment construite par Salomon. 

D'après la Bible et Phistorien Josèphe. 

VERDIER (atmar), né à Tours (Indre-et-Loire), 
élèye de M. H. Labrouste. 
Méd. l"cl. (Architecture) 18^8 — [ex]. 
Rue Cassette^ 20. 

3846 — Église Saint-Martin-aux-Bois (Oise) ; cinq 
dessins, mêmf numéro : 

1° Plan. 



AUCIIITECTLRE DESSINS. 509 

2° et 30 Coupes longitudinulc et transversale. 

Ix" Façade latérale. 

5" Calque des vitraux de l'abside. 

{Archives des monuments historiques,) 
(M. d'Etal.) 

384')' — Église de PlaiUy (Oise); trois dessin:^, ?w^^ 

numéro : 

1" Plan. 

2" Coupe longitudinale et élévation latérale. 
3» Élévation occidentale : état actuel et restauration. 
Élévation orientale : restauralion, 

3848 — Église de Daron (Oise); deux dessins, 
même numéro : 

Vue latérale ; plans divers. 

3849 — Cathédrale de Noyon (Oise) ; oriZ3 dessins , 
mènit' numéro : 

- Restauration du cloître ; détails. 
Menuiserie; sculpture. 
(Fragments d'une monographie de cette cathédrale.) 

38oO — Cathédrale de Beauvais (Oise); projet d'a- 
grandissement ; sept dessins, même numéro : 

1° et 2» Plans à diverses hauteurs. 

S"» Élévation de face. 

4» Élévation latérale. 

5'' et 6" Clocher; projets provisoire et définitif. 

7» Coupe du clocher. 

(Appartient à l'État.) 

3851 — Église de Semur |Saône-et-Loire) ; cinq 
• dessins, même numéro : 

!• Plan. 

2° Coupe longitudinale. 
3» Élévation latérale. 



510 AROIIlTRCTtmE DESSINS. 

4" et 5° Détails. 

[Archives des monuments histortifuen» 
(M* d'Étal.) 

3Sâ;9 — ' Moiiaslôre do TAs^omplion , conslriiit à 
AiitOiii! ; trois dossins, même numéro : 
1" Vue perspective, 
2° Coupe sur le cloître. 

3° Partie de la façade principale et de la façade sur le 
réfectoire. 

4^853 — Chapelle du châleau de Touvenl. 
1° Plan. 

2" Vue perspective de la façade, 
3" Vue perspective de l'abside. 

{Voir à l'Architecturk, art, Demjelle, n° 3785, pour la 
décoration intérieure de celle chapelle,) 



viLLAifli (adguste-édouard), né à Paris, élève 
de MM. Gilbert aîné et Viel. 

Raa Fûntaine-Saînt-GeorgeSf 19 his. 

3854 — Éludes faites en Italie; huit dessins, mimw 
numéro ; 

1" Peinture murale dans le Panthéon, à Pompeï, 

2" Vue de la maison du faune, à Pompeï, 

3° Vue du palais public de Sienne, 

A" Vue intérieure de l'église du Peuple, à Rome. 

5° Peinture de Pompeï, conservée au Musée de Naples. 

6" Maîlre-autel de l'église du Saint-Esprit, à Florence. 

7" Vue intérieure du vestibule d'un palais, via Novis- 

sinia, à Gênes. 
S" Décoration extérieure du rez-de-chaussée d'im palais, 

via del Corso, à Florence. 

3855 — Projet do reconstruelion de> Ihôàires du 



AriCnirECTiTiE (m.wTr.i'. 51^ 

boulevard da Temple sur les nouvelles voies dooré- 
Ices; qualro dessins, même numéro : 

1" Éiat acluel tics Ihéùlies. 

2'^ Vue d'enscnible du projet, 

3" Façade principale des théâtres et coupe pei-[)end:cu- 
laire au grand axe de la place, 

4° Vue perspective de reusemble du projet, 

2° GRAVURE. 

BURY (jEAN baptiste-marie), né à Paris, élève 
de MM. Hue et Bénard. 

Rue ^ladame^ 46. 
38o6 — Transept nord de la cath-'drale de Reims. 

(Pour VArchitecliirc du v* au xvi^ sièctc^ par 
M; J. Gailhabaud. j 

CLÉMENT (M'"0» ^^^ ANiNE-CLARA-LEMAlTRE, 

née à Paris, élève de son père. 

A La Chapelle-Saint- Denis, rueMarcadet^ 8. 

3So'? — Vue du lemple de Jupiter à Ezani, d'a- 
près M. LanJroa. 

38o8 — Cheminée de la talle des pardes du palais 
des ducs de Doui^'ngne à Dij')u, d'après une plu- 
lographie. 

GAUGHEREL (léon), né à Paris , élève de 
M. E.Viollet-le-Duc. 

Méd. 3*^ cl. (Gravure d'architecture) 1853 •— 

Mé.l.2*^cl. 1855— [ex]. 
RuedeVOuest, 98. 
38a0 — Vue de l'<'£çli^e deVelncuil, d*:]près M. Al- 
plion>e Durand. 

fPonrlos ArclilrCi- des Mom/wentsliislorlqucs.) 
(M. d' filât.) 



512 ARCHITECTURE GRAVtRF. 

3860 — Vue du château de Chononceaux. 
38G1 — Ivoires bysanlins. 

(Pour les Annales archùologiques de M. Didron.) 
386ISÎ — Ivoires latins. 

(Pour les Annales arcUèohgiquts de M. Didron.) 

3863 ~ Les figures d'angle du tombeau de Fran- 
çois H, à Nantes, d'après M. Ed Didron. 

{Pour les Annales archcologiqucs de M. Didron.) 

3864 — L'encensoir de L^lle, d'après M. E. Viollet- 
le-Duc. 

(Foir à la GaivuBB.) 



GIDERT (iienri-éhilb), né à Paris, élève de 
MM. Lemaitre et Léon Gaucherel. 

Place du Marché-auœ-Veaux^ 4. 

386» '- Quatre gravures, même numéro : 
1° Porte du cLàlcau, à Carcûssonne. 
"2" Porte de Saint-Nazaire eu df s Lices, à Carcassonne. 
3" Tourdilede Doreja, à Carcassonne. 
4° Porte de la barbacane du château, à Carcassonne. 
(D'après M. E. Viollel-le-Duc.) 
(Pour les Archives des Monuments hisloriqites,) 
(M. d*État.) 
3866 — Trois gravures ; même numéro • 
1" Le tombeau de Zacharie. 
2" Le tombeau d'Absalon. 
8" Le lombeau de saint Jacques. 
D'après des photographies. 

(Pour VUisloire des Csagcs funèbres, par 
M, Feydeau.) 



AUCllITECTLRE CnAVURE. 513 

GUILLAUMOT (acgdstk-àlexandrb), né à Paris, 
élève de M. Lemaltre. 

Méd. 3*^ cl. (Gravure) 1845. 

A BaiignolleSf rue Ltmercur^ 2. 

386*9 — Élévaiion géomélrale d'un petit pavillon dK 

château de Marly-le-Roy , d'après Ch. Lebrun. 
38CÎ8 — Projet de fontaine pour la ville de Bor- 
deaux, par M. Bejiholdi. 
Vue perspective. 

[Voir à la Peinture et à I'Architectibe.) 

GUILLAUMOT (claude-nicolas-eugène) , né à 
Paris, élève de M. Lacoste. 
Méd. 2« cl. (Gravure d'architecture) 1855 — 

[EX]. 

A BatignoUeSf rue Salmuvet 0. 

3869 — Quinze gravures d'architecluro du xi® au 
xvi^^iè-;lo su; les dessins de M. E. Viollet-le-Du( ^ 

. gravurci sur bois. 

(Pour le Dictionnaire d'Jnhitecturc et le Diction» 
nuire du MobHier,\i^r M. E. Viollel-le-Duc. ) 

GUILLAUMOT (louis) , né à Paris , élève de son 
frèrt», 

Méd. 2* cl. (Gravure d'architecture) 1855 — 

[BX]. 

- A BatignolleSf rueForUrij 19. 

3870 — Onze gravures d'architecture, dj xi'' au 
xvi« siècl.', sur les de>sins de M E. Viollel-le-Duc; 
gravures sur bois. 

(Voir le Dictionnaire d'Arcliitcciurc et le Diction 
nairc du Mobilier de M. E. Vlollet-le-Duc.) 

22* 



Sl'l AUCIÎITECTL TiE GRAVURE. 

HUGUENET (jacques-joseph) , né à Versailles 
(Seine-et-Oise), élève de M. E. Ollivier. 

Méd. 3* cl. (Gravure d'Architecture) 1853 
-^ Méd. 2^ cl. 1855 —[ex]. 

SS'Î' 1 — Trois gravures, même numéro : 

1° La porte Saint-Dominique, à la cathédrale d'Alby 

d'après M. C. Daly. 
2° Façade de Thôlel de M. L. Fould , par M. H. La- 

i)rouste, d'après M. Trobois. 

3° Détail de Thôtel de M. L. Fould, par M. H. La- 
brouste , d'après M. Trobois. 
(Pour la Revue d'Architecture de M. G, Daly.) 

38*9^ — Deux gravures, même numéro : 

l"* Façade latérale nord de l'église Saiut-Nazairc de 
Carcassonne. 

2° Coupe suivant les transepts. 

D'après M. E. Viollet-le.Duc. 

fPour les Archives des Monuments historiques.) 

(M. d'État.) 

KOPP (ernest), né à Molsdorf (grand-duché de 
Gotha). 

A Jena ISaxe-Weimar); etàPariSy place Royale f 
15. 

3893 — Neuf gravures , même numéro. 
i° Restauration du temple de Salomon. 

(Pour le Temple de Salomon (en allemand.) 
2» Projets de monuments funèbres dans le style égyp- 
tien. 
3° à 5° Détails d'architecture ogivale. 

(Pour le Style ogival (en allemand,) 
6° à 9° Modèles de colonnes. 

(Pour les Ordres d architecture d après les 
principes grecs (en allemand,) 



AUCIUTECTl RE GRA VUni- . 51 5 

3894 — ^eai gfdvmes; même numéro. 
Projets divers. 
Pour VEssai de rèfonne de rarclùteciure (en allemand.) 

LEBEL (é3Iilb), né à Paris, élève de M. Lemattre. 
Cité du Yauxfuillf 4. 

38*7 S — Coupe de la caihcdrale d*Angors [xin« siè- 
cle. 

3896' — Plan , coupe et déiails de l'Abbôye-aux- 
Hommes (Saial-Jeaii de Caen], xi^ siècle. 

(Pour le Traité d'JrcInlectiire de M, Léonce Reynaud), 

*•* MOUARD (eugène) né 5 Paris, élève de M. Henry 
Brown. 
A Charentoriy rue Gabrielle, 31. 

3899 — 5o Gravures, jnême nmnéro : 

Œuvres de fonte et d'orfèvrerie du moyen-ûge^ sur les 
dessins de M. Léon Gaucherel ; gravures sur bois. 

(Pour les Annales arclicologiques deM. Didron.) 

PENEL ( Félix), né à Paris, élève de M. E. 

Ollivicr. 
Rue du Marché-aux-VeauûOf h. 

3898 — Deux gravures; même numéro. 

1" Le porche de Vezelay, d'après^ M. E. Viollel-le-Duc. 
2° Façade de l'église de Gucbviller, d'après M. Boeswil - 

vald. 

(Pour les Archives des Monuments hislorif/ues,) 
(M. d'État.) 

3899 — Tombeau de Ms-- J.-E.-M. Cart, évêque de 
^îme.ï, élevé sur lc> dessins de M. H. Révoil ; deux 
gnivures, même numéro: 

d° Façade longitudinale. 
2» Déiails des petits arcs. 

(Pour V Encyclopédie d'arcUrtecture deM. Bance.) 



516 AUGlilTECTLlRE GUAVinE. 

S880 — Vue du Capilole, de l'escalier à double 
rampe et de la foniaïue, prise du rôle de la place. 
(Pour les Édifices de Rome, par M, P. Letarouilly.) 

niOADLT (augdste-louis-françois), né à Paris, 
élève de L. LalTite. 

Rue BonapartCt 80. 

:t88i — Une fontaine à Tours; doux gravures, 
même numéro. 

(Pour la Renaissance monumentale, par 
M. Ad. Berly.) 

388!S — Fantaines diverses; trois gravures, même 
numéro. 

(Pour le Traitcd'Jf'cItitcctureti^arMth, Rcynaud.) 

SAUNIER (cuiBLEs), né à Paris, élève de M. Lo- 
maître. 

Au Peiii-Montrougetavenue de la Chapelle, 11, 

:i883 — Horloges el montres du xvi« siècle, de la 
collection de M. le prince Soliikoff; d'après M.' A. 
Racinei. 

( Pour l'//j.s/o(V« de t Horlogerie, par M. A. Dubois,) 

SILPIS (iosipii), né à Paris, élève do MM. Tra- 

voisier et Burg. 
Hue Madame f 46. 
B884 — Quatre gravures ; même numéro. 

...TjIfARiN (piE»i»E-iDoqpnE\ lié ChiloiiS-suF-Mame 
) . (Marne), élève de MM. Monvoisin et Houargiuî. 

Rue Chanoincsse, 2. 
388S — Phylac'.èresdu xiii^.^iè'le, d'après les mo- 



ARClIITECTiaE LlTHOr.UAPHlE. 517 

nnments originaux du cabinet de M. le comte 
Ch. de Lescalopier. 

(Pour les Aanalcs archéologiques, de M. Didron.) 
(Voir à la Gravi RB.) 

3^ LITHOGRAPHIE. 

BEAU (émilb), né à Paris, é!ève de l'École des 
Beaux-Arts. 

Méd. 2^' cl. (Dessin et Cliromo-Iitliogranliio ) 
1855 -[t\]. 

Rue Saint-Hyacinthe- Saint-Michel j 6. 

3SS6 — Deux chromo-liiliographies; imme nu^ 
méro; d'après deux tableaux grecs peinis sur bois 
aux xiY« el xviie sièclrs. 

(Pour le Coslumc au moyen-âge, par M. Hungard, 
Mauge.) 

{f'oir à la Lithccuaphib et à /'Arcuitecture.) 

i TURWAXGEr(màutix et PiF.RRt), ncsà Schwcigen 
fj^ (liavière-Khûnane j. 

Rue du Fauhoury-Saint' Jacques, 75 his. 

3^87 — R'-labl»' de laul.M de la chapelle de Saint- 
Cernier, au niu.«ée des Tlu nues ei de riiAirl de 
Cluny; d'après M. E. RœswilvalJ; chronnoliiliogra- 
phie.' 

(Pour W^nhi lecture du v« nu xvi« siècle^ par 
M. J. Gailbabaud.) 

{f'olv à lu Lithographie.) 



518 AIOXIMRKTS riT.UCS PEINTURE. 

MONUMENTS PUBLICS. 



Ouvrai^es exéculés on places dans les Monumenls Publics depuis 
le pK'ccdeiil Salon, el qui, par leur nalurc, n'oul pn figurer 

à rE\posilion. 



V PEINTURE. 

ABEL DE PUJOL (alexandre-denis), né à Va- 
Icncii'imes (Nord), élève de David. 
Méd. ^^' c\. (Histoire) 1810 — Premier 
Grand Priîc do Uonie (Histoire) 1811 — 
Méd. 1 - cl. 181.V et 1855 — ^- 20 juillet 
1822 — O. ^ 12 août 1853 — Membre 
de l'Institut, 8 août 1835. 

Rue Àlbouy, ik. 

- La renaissance des Ans [plafond du salon de la Biblio- 
thèque du Louvre). 

Ce plafond et une reproduction modifiée de celui qui 
existait au-dessus de Tescalierdu Louvre, démoli en 185C, 

- La Science éclairant el iuslruisanl la Jeunesse. 

- L'apoihéosedes boni mes célèbres dans la géoldgie, 
la minéralogie cl la chimie. 

- La Minéralogie el la Géologie. 

(École des mines; plafonds de l'escalier de 
. celte école. ) 



MONUMEXTS PURLICà PEIXTIRK. 519 

ANDRÉ (juLEs), né à Paris, élève deM. Watelet. 
Méd. 2. cl. (Paysage) 1833 — ^ juillet 
1853. 

Rue deLamlf 17. 
-- Cinq panneaux; paysage?. 

(Palais du Louvre, pavillon MoUien.) 

— Quatre panneaux, paysages; peinture dtcoraiive. 

Exécutés dans rhôlel d'Albe par ordre de S. M. l'Iaipé- 
ratrice. [J'olrà /« Peixtcre.) 

ARiMAND-DUMARESQ (charles-édouard), né à 
Paris, élève de M. Couture. 

Rue de Laval^ 33. 

— Uniformes des dillérenls corps de la garde impériale. 

Cinquante-cinq aquurelles décorant la galerie des tro- 
phées, au ministère de la guerre. 

{Voir à la Peinture. ) 

BALZE (paul), né à Ronie, de parents français, 

élève de M. Ingre?. 
Rue du Jardinet y 8. 

— Le couronnement de la Sainte Vierge. 

Abside centrale de l'église Saint-Symphorien, à Ver- 
sailles. 

BEZARD (louis), né à Touloi;so (Hante-Ga- 
ronne), élève de Guérin et de M. Picot. 

Premier Grund Prix de Rome (Histoire) 1829 
— Méd. 1-cl. 1830. 

Rue Cadet, 11. 

— Peintures murales de la chapelle Saint-Joseph, à 
l'église Suinte-Clotilde, à Paris. 

Côté gauche : 1° L'ange rassure saint Joseph; aux côtés 
de cette composition, deux figures symboliques, TObéis- 
sance, la Confiance. 



520 MJi\i;.\Ili\Ti PUBLIC -i PKIXTUUE. 

2* Le songe de saint Joseph ; Tange Gabriel lui or< 
' ordonne dé fuir en Egypte. 

• 3" Le massacre des Innocents. 

Coté droit : 1* La Sainte Famille dans la maison de 
Joseph, après que Jésus a été retrouvé au Temple. 

3" La mort de saint Joseph. 

3" Apoihéose de saint Joseph ; aux côtés de ce sujet, 
deux figures symboliques, THumilité et la Chasteté. 
(Foiv à la Peimuhe.) 

BRUNEL-ROCQUE (léon). né à Paiis, élève do 
Aï. Amaury Duval. 

Eue Saint- Lazare, Hl. 

— Retable d'autel ; tableau. 

(Église Saint-Euslache, chapelle Sainte-Cécile.) 
{^oir à ta Peint due.) 

CIIAVET (vicToii), né à Aix (Bouches -dii- 
Rhône), élève de IMerreRc\oiletde Uoqiioplan. 

Méd. 3"^ cl. (Gn>re) 1853 — Méd. 2^cl. 1855. " 
Rue de Laval ^ 12. 

— Portrait en pied du vice-amiral Bergeret. 

(Musée de Versailles.) 

— Portrait de Romanelli. 

— Fiançois 1". 

Ces deux portraits sont déclinés à cire reproduits en 
tapisserie à la manufacture impériale des Gobelins. 

(Palais du Louvre, galerie d'Apollon.) 

(f'oir à la pEiMTunE.) 



M0Kl1M&\rS PniiLlGS PEIXTUBE. 521 

DELABORDE (uENRi), né à Rennes (f Ile-et-Vi- 
laine), élève de Paul Delaroche. 

Méd. 2« cl. 1837 — Méd. 1" cl. 1847. 

A la Bibliothèque Impériale. 

— - reinlures murales dans l'église Sainte-Cloiilde, 
à Paris. 
Chapelle des Fonds. 

Figures allégoriquei : rHumilité, riiiDOcencc, la Pé- 
nitence, la Foi. 

Sujets : Le baptême de Notre Seigneur ; le baptême de 
sainte Agnès; le baptême de Clovis; Indiens demandant le 
baptême à saint François Xavier. 

Chapelle des morts. 

Figures allégoriques : La Douleur, la Résignalion« la 
Pitié envers les morts, la Croyance à l'immortalité. 

Sujets : Notre Seigneur pleurant Lazare , la Vierge et 
saint Jean quittant le Calvaire, la Madeleine portant des 
parfums au tombeau, 1 inhumation d'un chrétien dans les 
catacombes. 



nuGARO (claudb-sébastien), né à Clusts (Sa- 
voie), élève de M. Diday. 

Méd. 3* cl. (Paysage) iSUk — Méd. 2^ cl. 
1846. 

Rue Fontaine^Saint'Georges, 26. 

- Cascade de Bérard. près de Chamouny. 

- Gorge de la Lamina, près des bains de PfelTers, 
canton de Saint-Gai (Suisse). 

- La grotte de glace de rAveyron. 

Ces tableaux font partie de la décoration du grand 
escalier de l'Ecole impériale des >fioes. 



522 110KLME-\TS PUBLICS PEINTIRK. 

JACQUAND (cLAUDîus), né à Lyon (Rhône), élève 
de M. Fleury Richard et de l'école de Lyon. 

Méd. 2<^ cl. (Genre Historique) 182/i.— Méd. 
1"^ cl. 1836 — ^ 5 mai 1839. 

Rue du Faubourg -Soint-IIonoré, 12Y. 

— Peinlures murales de !a chapelle de la Vierge dans 
réglise Soini-Philippe-du-Rou!e, à Piiris. 

Éducation de la Vierge. 
Visitation à sainte Elisabeth. 
Premier pas de Jésus. 
Jésus retrouvé dans le Temple. 
Consolatrix a/Jlictoruin, 
Rcfiigitim pcccatorum, 
La fuite en Egypte. 
Adieux de Jésus à sa mère. 
La Vierge au pied de la Croix* 
La mort de la Vierge, 
Couronnement de la Vierge, 

[Voir à la Peinture.) 

JOBBÊ-BUVAL (pÉLix), né à Carbaix (Finist6re), 
élève de Paul Delarcche et de M. Gleyre. 

Méd. 3'' cl. (Genre Historique) 1851, 
Rm de Vaugirard, 136. 

— Quatre snjels de peinture murale, dans h chapelle 
Siiinl-Chirles-Borroinéc. 

(Église Saint-Severin.) 

— Deux snjels de poinlure îaurôle dans la chnpelle 
Snint-Denb'. 

(Église Saint-Sulpicc.) 

(Foir à 1(1 Pr.iNTUP.E.) 



mom:\{fats pinijcs peinture. 523 

LAEMLEiiï (ALEX4isi)RE), né à Hohenfeld (Ba- 
vière), naturalisé français, élève de M. Picot. 

Méd. 3- cl. (Histoire) 1841 — Méd. 2^ cl. 
1843. 

Rue llantefeuille, 32. 

- Poinlures murales dnns l'église Sainte-CloUlde, 
à Paris, chapelle Sainl-Remy. 

Saint Reray convertit un Arien à la foi catholique. 
Translation du corps de saint Reniy par les anges. 
Apothéose de saint Rcmy. 

{Folr à la Peinture.) 

LAFON (j.-é3iile) né à Périgueux (Dordogne), 
élève de Gros et de Paul Delarocîie. 

Méd.3«cl. (Histoire) 1843. 
Rue Cassette^ 34, 

- Poinlures murales dans l'église Saint-Sulpice, cha- 
pelle Sainl-François-Xavier. 

Côté gauche : Action miraculeuse du Saint pendant sa 
vie : il ressuscite un jeune homme mort. 

Côté droit : Action miraculeuse du saint après sa mort : 
translation de son corps à Gca (Indes Portugaises); 
sa présence guérit un grand nombre de malades. 

Coupole : Triomphe du saint dans le ciel ; il est intro- 
duit par le premier apôtre des Indes, saint Thomas; 
N.-S. Jésus-Christ lui ouvre ses bras; les archanges 
entourent le trône de Dieu ; deux martyrs, coopéra- 
teurs des travaux apostoliques du Saint, prennent 
part à son triomphe. 

Pendentifs : Les quatre peuples que le saint a particu- 
lièrement évangélisés sont figurés par un Portugais, 
un Musulman, un Japonais et un Indien (ligures 
grisailles). 

{Voir à la Peinture.) 



62^ MOXLMEXTS PUBUCS PEIXTLRE. 

LAMOTHE (louis), né à Lyon (RhAne), élèvode 
MM. Ingres et Flandrin. 

Rue de l'Odéon, 20. 

— Peintures murales de l'abside de l'égli-e de Sainl- 
Gaudens (Hauie-Garonne). 

(Foir à /'AntHiTECTCKE, rart* Demelle.) . 
{Folr à la Peintibe.) 

LANDËLLE (cHARLKs), né à Laval (Mayenne), 
élève de l'aul Delaroche. 

Méd. 3<^ cl. (Genre) 184-2 et 1855 — Méd. 
, a-'cl. 1845— Méd. 1'^ cl. 184-8— ^ 14 no- 
Y<?nibre 1855. 

Rue des Batailles^ 17. 

— La Loi, la Justice et le Droit. 

PeiiUures murales exécutées dans la salle d'altcnte du 
Conseil d'£tat. 

( Folr à In Peinture). 

LAUGÉc (DfisiRÉ-FRANçois) , né à MaroniRie 
(Seine-Inférieure), élève de M. Picot. 

Méd. 3^ cl. (Genre historique) 1851 — Méd. 
2- cl. 1855. 

Rue de l'Oratoiref 13, Champs-Élyséet, 

— Peintures murales dans Téglise paroissiale de Saint- 
Quonlin, chapelle Samt-Pierre: 

i" La dédicace de la chapelle Saint-Pierre. 
2* Saint Pierre tenant en main la clef, symbole de 
la mission que lui a confiée le Christ. 

(Foir à la Peinture.) 



MOAU.MEMS l'LBIKS l»EL\TLRE. 525 

LE.\EPVEU (juLKs-BUGkNB),né à Angers (Maine- 
et-Loire), élèvedeM. Picot. 

Premier Grand Prix de Konîc (Histoire) 185^7 
— Méd. 3-^ cl. 1847— Méd. 2* cl. 1855. 
Rue de ronde de la barrière Blanche, 17. 

— DoDZ^ t.ibleanx composant la décorntic.nde la cha- 
pelle de la Vierge dans réglise Sainte-Clolilde. 

Composés et exécutés sous la direction de M. Picot. 
[P^oir à /a Peinture.) 

LEVEAU(ALPHONSB),néà Saint-Quentin (Aisne), 
élève do M. Lt^on Cogniet. 

Rue La FayettCy 34. 

— Peiniures murales à l'église paroissiale de SatiU- 
Queniin (chapelle de Saint- Pierre). 

1° Vocation de saint Pierre. 

2° Saint Pierre convertissant le centenier et sa 

famille. 
3° Le Christ glorieux. 

MULLER (cHARLES-LOuis), né à Paris, élève de 
Gros et de M. Léon Cogniet. 
Méd. 3«cl. (Histoire) 1838— Méd. 2'cl. 1846 
Méd. 1"^ cl. 1848 et 1855— ^ 11 septembre 
1849. 

Rue de la Yictoirtf 66. 
3888 — Quatre cadres ; même nvméro : 

!• Le Travail. 
2° La Religion. 
3° "La Civilisation, 
4° La Guerre. 
5" La Paix. 
6" Cliarlemague. 
7° Napoléon I". 

Photographies d'après les peintures exécutées dans la 
salle des États, au Louvre. {Foir à la Peimire.) 



52(5 MO.MO.îKMS liniJCS rElXlLUE, 

RAFFORT (étienne), né à Cliàlon-sur-Saôiic 
(Saône-et- Loire), élève de Carbillct. 
Méd. 3^ cl. (Paysage) 1837— Méd. 2«^cl. 18V0 
^Méd.r-cl. 184-3. 

Rue du Marché- Saint-I^onoréj 6. 

— Peintures murales d;ins la chapelle de Nolre- 
D.i ni <î-d' Espérance, à Ghardonnay (3aône-el-Loire). 

Trqis caissons dans lo chœur : Le Çrucificaicnt, le Clirist 
au jardin des Oliviers, le Repos de la Sainlc-Famillc dans 
la vallée d'Hebron, 

Médaillons dans les voussures : les douze Applres. 

Dans le chœur : Le Christ el les Evangélistcs. 

Ornementation de toute la chapelle» style byzantin, 

ROUSSEAU (philippk), ne à Paris, élève de Gfos 
et de Berlin. 

I^Iéd. 3« cl, (Genre) i8^5-rM^d, â'^cl. 1855— 
Méd. l'^cl. mS-^ 185ëi. 

Rue Blanche^ kk, 

— Sept sujets lices des Ftibîcs (Je La Fontaine el de 
Florian. ' 

Peintures de la salle à manger de riiôtel d'Albe. 

(Exécutées par ordre de S. M. l'Impératrice.) 
{Folr à la Peinture.) 

VAUCHELET (théophile), né à Payis, élève de 
MiM. Àbel de Pujol et Hersent. 

Premier Grand Prix de Rome (llistoire) 1829 
—Méd. 2« cl. 1831— Méd. 1"^^ cl. 1846. 

Rue Jacob, 3. 

— Portrait en pied de M. Visconti, orcliilecle. 

Exécuté pour |a galerie d'Apollon, au Louvre, et 
destiné à êlre reproduit en tapisserie à la Mapu» 
facture impériale des Gobelins. 



MOiMiMEiXTS l'LBLlCS SClU'TtUi:. 527 

2« SCULPTURE. 

ARKAUD (cnARLEs-AiGLSTE), né à La Rochelle 
(Charente-Inférieure), élève de F. Rude. 

Rue de Bruxelles , 22. 

— Le chasseur à pied; ?tatup. 

(Ponl de l'Aima.) 

— L'urlilleur; èlaUie. 

(Ponl de l'Aima.) 

— Fonlaine, archilecle; bnsle, marbre, à rintlilul. 

(M. d'État.) 
[l'oir à ta Sculpture.) 

CHEVALIER. 

— Les quatre phases do Téiat civil. 

Beffroi de la mairie de Moiitrouge, 

CONSTANT (m^^'isoémi), né Paris, élève do Pra- 
dicr, rue du Rocher, 67. 

3889 — Deux photographies; même numéào ; 

Décoration des voussures supéneures de Tescalier de 
de la bibliothèque du Louvre, et représentant, dans des 
bas-reliefs ovales formant tablaux, les Génies des arts et 
des sciences, entourés de leurs aUributs. 

3800 — Quatre pholographies; même numéro : 
Décoration des voûtes rampantes de l'escalier de la bi- 
bliothèque du Louvre ; bas-reliefs représentant les Génies 
des lettres. 

3891 — Trois photographies; même numéro : 

Bas-reliefs placés au centre des voûtes de l'escalier de 
la bibliothèque du Louvre ; médaillon ovale dans Tesca- 
licr de rimpOralricc, au palais des Tuileries, représen- 
tant trois Génies perlant les emblèmes de l'Empire. 

(/"'.'«■/•à /a Sculpture.) 



5i8 MOXIMEXTS rUCLICS SCULPTURE, 

COUPON (josKPii), né au Buis les-Baronnies 
(Drôme) , élève de Ramey et de M. A. Du- 
niont. 

Rue de Varenne, 80. 

— Saint-Jean TÉvangélisle ; slalue, pierre. 

Pourtour de Téglise de la Madeleine, 

{Foir à la Sculpture.) 

DE B:Vi (jban-baptiste-joseph) , né à Nanlcs 
(Loire-Inféricure) , élève de M. De Bay, 
son père. 
Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1829 
— Méd.2«cl. 1855 — Méd. 1-cl. 1836— 
i^ 25 mai 1851. 

— Saint Pierre, apôlre; statue, pierre. 

— Saint Jean, apôtre; statue, pierre. 

— Saint Jacques, apôtre; statue, pierre. 

— Saint André, apôtre ; statue, pierre. 

— Saint Philippe, apôtre ; slalue, pierre. 
— - Saint Thomas, apôtre ; statue, pierre. 

Église Saint-Eustache, à Paris. 

{Foir à la Sculpture.) 

DESPRBZ (louis), né à Paris, élève de Bosio. 
Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1826 

— Méd. ^^ cl. 1831 — Méd. 1" cl. 1843 

— ^ mai 1851. 

SH911 — Photographie d'après quatre stalufs en 
pierre qui dccoreni la façade de la caserne des gardes 
de Paris, rue de la Banque. 

(Ty/r « la ScuLPiunE. ) 



MOXUME\'TS PUBLICS SCULPTURE. 5Ct9 

DUMOXT (acgcstin-albxandke) » né à Paris, 
élève de son père et de Cartellier. 

or Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1823 
— Méd. V' cl. 1831 — Grande Médaille 
d'Honneur 1855 — ^ fôvrier 1836 — 
O. ^ novembre 1855 — Membre de l'Ins- 
titut 1838. 
Au Palais de V Institut. 

— Mahé de la Bourdonnaie , gouverneur des îles de 
France et de Bourbon ; statue, bronze. 

(Colonie anglaise de l'île Maurice, île de France.) 

li'A (omJqln»?) .b C JmU 

DUSEIGÎVEUR ( JEAN -BERNARD^ , Wà PariS, 

^' élève de Bosio, de Dupaty et de Gortot. 
'^ Méd. 2" cl. (Sculpture) 1834. 
Rue de Bourgogne y 52. 

— Portrait de Chaptal; buste colossal, pierre. 

(Façade principale du Conservatoire impérial 
des Arts-€t-Métiers.) 

(M. d'État.) 

^ ETEX (antoine), né à Paris, élève de Dupaty, 

de Pradier et de MM. Ingres et Dubaa. 
''' Méd. 1" cl. (Sculpture) 1833 — ^ 22 juin 
18V1. 

î^*- Le général Lacombe ; statue colossale et bas-reliefs 
^ en bronze. 

(Lons-le-Saulnier, 1857.) 
~ — Ecce Homo ; groupe, pierre. 

-' (Église Saint-Euslache, chapelle des Ames„ 

•' du Purgatoire.) 

(Fcir à ta Scdlpture.) 
23 



530 MOKUMEIXTS PUBLICS SCtJtPTliRE. 

HUSSON.(Àmsa'iDB), né à /Paris, élève de David 
,;ij.f; d'Angers. 

{CscaûeF Grand I^rii de Rome (Sculpture) 1830 

.,'. ,.i;— ^4^d. de l«;d. 1837.: .; 1^ 

— Sàîntt Malhias, apôlr&; btâlue, pien^;-^^ ' 

— Saint Simon; cipôtre, statue, pierre. ^^'^ '^.^ 

— Saint Jude; apôtre, statue, pierre. 

(Église Samt-Euslache. ) 

x\: jLEHARivEL'DUROCHER (victor) , née àiGhami 
(Orne.), lélève de Ramey et de M. A. Bu- 
mont, ^r 

Méd. 3« cl. (Sculpture) 1849 — Méd. 2- cl. 
1857. 

Rua du Che)xhe-Midiy 57. 

— Vierge; sla\uè, pierre. 

(Église du-«éminaire dé'Seez^^raé'.) 
{f'oir à la Sg.I"I,P,IVWE.) 

LEMAIRE ('FeiiLipp«--BBNRij , né à Valcnciennes 
(Nord), éfève de Cartellier. 

Premier Grand Prix de Rome (Sculpture) 1821 
— Méd. l'^cl. 1827 — ^ 1834— O. ^ 
9 mail«^ — Membre de rinstitut 1845. 

3H93 — Photographie. La résurrection du Christ; 
'fconkjn e-xFcut^'à l'église de Saini-I§aac, à Sainl- 
Pélersbourg. 

{Voir à la Peinture.) 

LE VEEL (armais ni né à Bricquebec {JManehe), 
élèv^ide F. Rude. 

Rue de Varenne, 80. 

— Siaure^questrede fEmperenrN^Pfjléon T' ; bronze. 

(Ville de Cherbourg.) 
(.n.ninaaC' 



.^AI^DROX (éïienne-hippolyte), né à GJiam/>- 
loceaux (^laine-et-Loiré) . élève de David 
d'Angers. -S^t -lo '£ MU 

Méd. 3« cl. (Sculptui;€)J8â8.^-W^..3*«I. 
I8i3 et 18i8. 

Rue du Faubourg— Saint- Jacques, 27. 

■ AUfla'et?g/fnrt^'G?nevrève; groupe, marbre. 

La patronne (Je Paris arrête Altila au^ portes de Paris. 
(Église Saînt-GenBïiève; péristyle.) 

(Fo/r à la. Sci LPTURE.) 

iiENii|(cHABLE8-Louis), né à Genève (Suisse), 
-ol ^. élève de Pradier. 



Quaii^de Billy, 26 

— Bas-relief â' un to: 

— Béaiiieréer.é^se^e.Riieil. 



Bas-relief â' un tombeau. 

(Cimetière du P^r.erl.acUaise.) 



{roir à la Sculpture.) 

Premier GrandPrix de Home( Sculpture) J836 
— Méd.â- d. 18"j2— ^Méd. 1^ d. 1S46. 

Rue de l'Ouest, m. >^ '^^ 

3894 — Quatre ptiAlûgr^t^je^^^rt^.,Bîtt|^r, 
La France; statue, , marbre. 4 • .' t 

Marseille ; statue, marbre. 

Pitheaa; steïne, pieire. QW^i «"'t^ J:4mo3 — 

Eutymenes; statue, pierre. ,• t " v ; — 

-!- Mis. et (JaJdîhée^ ^poijpe, juarjai e- i:»02 .^b -îiio^ 

(M. d'État.) 



532 MOlVmîEKTS PUBLICS SCULPTURE. 

' ï*tliEi (aimé-napoléon), néà Damblin (Doubs) . 
Méd. 3« cl. 1852. 

Rue du Cherche-Midi. 

— Tympan central de la façade de Téglise de Belle- 
ville. 

{Voira la ScuLPTlRE.) 

ROBERT (Louis-vALENTiN-ÉLiAs),néàÉtampes 
(Seinc-et-Oise), élève de David d'Angers 
çt de Pradier 

r»]éd. 3* cl. (Sculpture) 18^7 — ^ 15 fé- 
vrier 1858. 

— Geoffroy Saint-Hilaire; statue, marbre. 

Ville d'Étampes. 

{Voir à la Scllptcbe.) 

BOUILLARD (piEBRE-LOcis), né à Paris, élève 
de Cortot. 

Méd. 3* cl. (Sculpture) 1842. 
Rue de l'Ecole-de-Médecine^ 41. 

— Chienne dogue de forte race avec ées petits. 

— Loup étieignant sous sa patte un petit chien. 

— Combat d'un loup et d'un ch^en dogue. 

— Sanglier arrclé par un chien. 

Ces quatre groupes en bronze décorent la rampe de la 
cour des écuries de S. M, TEmpereur, au nouveau Lowre, 

{Voir à la Sculpture.) 



MOXUMEXTS PUBLICS ARCHITECTURE. 553 



3^ ARCHITECTURE. 

DENUELLE (albïaxdre-dominiqdk), né à Paris, 
élève de Paul Delaroche et de M. Duban. 

Méd. 3-^ cl. (Architecture) iSkh- — Méd. 2^ cl. 
1849 et 1855. 

Rue du Bac, 108. 

- Décorations peintes de l'église Saint-Germain-des- 
Prés, de la chapelle de la Vierge à Saint-Eusiache, 
de l'église Sainte-Clotilde , de la grande galerie , de 
la galerie nouvelle et du salon des Pastels au Louvre, 
de rHôîel de Ville de Lyon , de l'église de Saint- 
Gaudens, des cathédrales de Limoges, de Bayonne, 
de Toulouse, de Carcassonne, de Grenoble, d'Or- 
léans, de Beauvais, d'Amiens, de Seez et de Fréjus. 



Ur .i;!JT3aTftl3aA 8DIJ8 



.Jï-^ 






,onnoY. 






^SiSt^ 



\âÊiê& 



smà 









^iSii^Sî'^>^^^'^ 



^'^'^£^i 



mmmki 






^^a^A^v:^r:^A> 



>^' 



2?T 



y^ri' 



ri^'rs'/^^^.ë, 



■r^/^^/^y^^ 






?^^^^^?^ff^^^ 







'èm^^mài 



>^'>-^'^■Xâ^i 



^^^^À^ 



^R?*S^« 




/^A/*>rN- 






.iîi^;^^ 



;^--^/^;y-s. 



^^.MK^.